Revue de presse

Les titres de la presse du lundi 3 novembre 2008

ARCEP/REGULATION

Tarifs de l'électricité/Commission Champsaur

• Paul Champsaur va présider une commission pour remettre à plat les tarifs de l'électricité. Après la commission Attali sur la croissance, la commission Copé sur la télévision publique, la commission Ailleret sur l'avenir de La Poste, le gouvernement s'apprête à nommer la commission Champsaur. Présidée par Paul Champsaur, elle devra remettre à plat les tarifs d'électricité et définir des pistes de réflexion pour un nouvel édifice tarifaire. Le but est d'établir un état des lieux, de sensibiliser l'opinion et de mettre des scénarios sur la table. Les membres auront quelques mois, jusqu'au début du printemps, pour formuler des propositions (Les Echos)

FTTH

• France Télécom n'atteindra pas son objectif pour fin 2008 en raison "du flou réglementaire". Selon Didier Lombard : "L'Arcep ne donnera ses règles définitives que dans un an. [...] Nous avions prévu de raccorder 1 million de foyers à la fin de 2008. Nous serons en-dessous à cause du flou réglementaire. L'objectif de 4 millions paraît faisable si Orange, Vivendi/SFR, ou d'autres se mettent à investir. Mais des complexités ont été introduites et je ne sais pas où nous allons."  (La Tribune, challenges.fr, AFP, Les Echos)

Collectivités territoriales

• Basse-Normandie - Le département de la Manche en haut débit à 99,92% (lagazettedescommunes.com)

• Communauté de communes de la Région de Sainte-Ménehould (Champagne) : ADSL : bientôt la couverture totale grâce au satellite (lunion.presse.fr)

• Du 2Mbits pour tous en Meurthe-et-Moselle. Les travaux du réseau haut débit la région commenceront d'ici la fin novembre 2008 (ariase.com)

• Les habitants inéligibles à l'ADSL en Lot-et-Garonne pourront très rapidement se connecter à Internet haut débit via la technologie WiMax (ariase.com, ladepeche.fr)

• Haut débit : ça bouge dans les campagnes ! Dans l'optique de réduire la fracture numérique, les collectivités locales ont pris de nombreuses initiatives. Les conseils généraux sont particulièrement actifs afin de couvrir l'ensemble des foyers en haut débit et renforcer le dynamisme de certaines zones (degroupnews.com)

Plan France Numérique 2012

• Que va changer le Plan France Numérique 2012 dans l'univers des télécoms ? A court terme… peu de choses (La Vie Financière)

• Le Royaume-Uni veut lancer un plan identique à celui de la France l'an prochain (Le Figaro)

Marché

• France : VoIP et 3G en plein essor selon le dernier Observatoire des services de télécommunications établi par l'Arcep pour le 2e trimestre 2008 (jdnet.com, silicon.fr, Correspondance de la presse)

4G/Royaume-Uni

• Ofcom publishes 2.6GHz spectrum award update (Communiqué Ofcom)

Terminaison d'appel/FCC

• Some commissioners at the FCC want to put off a controversial Election Day vote on a proposal to dramatically revamp the multi-billion-dollar system under which telephone companies pay each other to transfer cal (Wall Str. jal)

TELEPHONIE MOBILE

Marché

• Le marché de la téléphonie mobile ralentit, Noël s'annonce mal (France soir)

Fréquences et santé

• Les ondes à nouveau en accusation. Une strasbourgeoise attaque son bailleur social pour être relogée loin des antennes-relais, dans une zone "blanche" (non couvertes par les ondes de téléphonie mobile) (20 Minutes, AFP)

• Pétitions, manifestations, procès: les opérateurs de téléphonie mobile sont souvent confrontés à la grogne des particuliers contre l'implantation d'antennes-relais, un déploiement pourtant nécessaire pour assurer l'obligation de couverture du territoire (AFP)

• L'hypersensibilité électromagnétique: des symptômes difficiles à classer (AFP)

Usages

• Afrique : essor de la banque sur mobile (Enjeux  Les Echos)

• Relation parents-enfants : le mobile change la donne (Femina)

TELECOMS - STRATEGIES DES ACTEURS A L'INTERNATIONAL

Opérateurs

• Le britannique BT s'effondre en Bourse. La rentabilité des activités de services aux entreprises se dégrade nettement et contraint l'opérateur britannique à abaisser ses objectifs. Le Français François Barrault, patron de BT Global Services, a démissionné (AFP, Wall Str. jal, La Tribune, Financial Times, AFP)

• BT chercherait à relever l'âge de la retraite de ses employés de 60 à 65 ans et à baser les retraites sur le salaire moyen plutôt que sur le dernier salaire. Le problème vient du fait que les bénéficiaires des fonds de pension de BT sont 65 000 à travailler et 275 000 à être en retraite. Certains analystes vont jusqu'à prévoir un déficit de 5 milliards de £ et une contribution annuelle cash de 500 millions de£ pour les dix prochaines années (Financial Times)

• Deutsche Telekom a gagné 3,25 %, à 11,745 euros vendredi. L'opérateur allemand publiera ses résultats trimestriels jeudi. Morgan Stanley anticipe une croissance des revenus en baisse de 3% dans la téléphonie mobile en Allemagne (Les Echos)

• Sprint will hold on to nextel (Wall Str. jal)

• L'appétit de Softbank déstabilise le leader japonais NTT DoCoMo. Le premier opérateur de téléphonie mobile japonais vient de revoir en baisse ses prévisions de résultat pour 2008-2009, tandis que son jeune concurrent, très agressif, révise les siennes en hausse (Les Echos, AFP)

Équipementiers

• "Le niveau de rentabilité actuel d'Alcatel-Lucent impose une révision stratégique" : une interview de Ben Werwaayen, DG (Le Journal des Finances)

• Nokia : bon pour le service. Fort de 40% du marché mondial du mobile, le finlandais se porte très bien. Raison de plus pour saisir les nouvelles opportunités : l'avenir passe par les services (Enjeux Les Echos)

Inde

• Bénéfice net de l'été en forte hausse pour Bharti Airtel (AFP)

• Le marché Indien de la téléphonie mobile, qui compte aujourd'hui plus de 250 millions d'abonnés, devrait doubler, d'ici 2010, pour atteindre les 500 millions d'utilisateurs (mobilealegrie.com)

Satellites

• Un tribunal californien a porté vendredi à plus de 700 millions de dollars les dommages que devra verser le constructeur aéronautique Boeing à la société de communication par satellite ICO Global Communications pour rupture de contrat (AFP)

L'INTERNET

P2P

• Pour la CNIL, la loi antipiratage est liberticide. Dans un avis confidentiel, les gendarme des libertés informatiques avait jugé dangereuse la loi internet actuellement soumise au Parlement (La Tribune)

• Les opérateurs télécoms s'interrogent sur la mise en œuvre pratique de la suspension à l'accès internet (Le Figaro)

• "Les débats au Sénat n'ont pas été constructifs" : une interview d'Édouard Barreiro, UFC-Que Choisir (vnunet.fr)

• La ministre de la culture s'est félicitée vendredi que "l'union se soit faite au Sénat sur la défense des droits d'auteurs" (AFP)

Taxes

• La Sacem relance son idée de taxer les FAI (vnunet.fr)

CONTENUS

États-Unis

• Cable must air broadcast signals (Wall Str. jal)

SECTEUR POSTAL

Ouverture du capital de La Poste

• Henri Guaino relance le débat sur La Poste : le conseiller spécial du président de la République assure que l'ouverture du capital de la Poste n'est pas d'actualité pour l'instant (Le Parisien)

• Le gouvernement sème la confusion sur ses intentions concernant la privatisation de La Poste. Le conseiller du président de la République, a dû revenir sur ses déclarations, qui indiquaient un gel du projet d'ouverture du capital de La Poste. La crise financière complique la donne pour l'État. "Je crois qu'il n'est plus question pour l'instant, dans la situation où nous nous trouvons, d'ouvrir le capital de La Poste", déclare Henri Guaino, tout en soulignant qu'il n'avait "jamais été question de privatiser La Poste" (Les Echos, challenges.fr, 20 minutes, Correspondance de la presse)

• Pas d'ouverture du capital en temps de crise (La Tribune)

• Introduction en Bourse compromise (Le Figaro)

• L'ouverture du capital en Poste restante (Libération)

• "Rien n'est changé" assure Henri Guaino (Associated Press)

• Les syndicats sont toujours mobilisés et maintiennent leur appel à une journée nationale d'action le 22 novembre (AFP)

Communication

• La pub de La Poste fait des remous. La dernière campagne de la Poste n'a pas plu aux syndicats CFTC, FO et SUD du groupe public. Ils critiquent une « énorme et dispendieuse campagne » et ont décidé de suspendre leur participation à la commission Ailleret chargée par le gouvernement de réfléchir au changement de statut de l'entreprise (Le Figaro 31 oct.)

• "La confiance donne de l'avance" : annonce presse de La Poste