Revue de presse

Les titres de la presse du mardi 1 mars 2005


ART / RÉGULATION

Dégroupage
L'action Iliad (maison-mère de Free) était en hausse lundi, alors que le Conseil d'Etat a confirmé vendredi sur le fond la politique de l'ART favorisant la location des lignes locales de France Telecom aux concurrents (AFP)
Dégroupage devant le Conseil d'Etat : la concurrence retient son souffle.La commissaire du gouvernement a-t-elle convaincu les juges du Palais-Royal d'annuler la décision tarifaire de I'ART d'avril 2002 sans permettre à France Télécom de "facturer rétroactivement " 60 millions d'euros à la concurrence ? Verdict dans quelques jours
(La lettre des télécoms/Les Echos)
Téléphone gratuit : faut-il lâcher France Télécom ? Les opérateurs poussent leurs pions. Couper totalement les ponts avec France Télécom, on voit bien l'intérêt économique. S'en remettre pleinement à son FAI, on pressent les risques... Sous pression, les opérateurs font tout pour nous prouver que ça peut marcher (SVM)
Analyse des marchés
La téléphonie sur Internet haut débit bouscule régulateurs, Commission européenne et UIT. Le Conseil de la concurrence est allé dans le sens des opérateurs alternatifs en demandant à I'ART de revoir son analyse des marchés pertinents de la téléphonie fixe afin d'y intégrer la " VoB ", ou voix sur Internet haut débit. La France, dont la téléphonie large bande n'a rien à envier à la téléphonie classique en termes de qualité, sera-t-elle le premier pays européen à réglementer ce nouveau service de " substitution " ? Ce serait contraire au souhait de la Commission européenne, mais conforme aux orientations de l'Union internationale des télécommunications. Branle-bas de combat en perspective (La lettre des télécoms/Les Echos)
Faut-il réguler un marché de gros des SMS ? Sur l'année 2004, le trafic des SMS a franchi la barre des 10 milliards de messages courts envoyés à partir d'un mobile. Si ce n'est pas un marché pertinent, cela y ressemble...
(La lettre des télécoms/Les Echos)
Collectivités locales
Qui veut la peau des réseaux régionaux ?La circulaire d'explication de l'article L 1425-1 du Code général des collectivités territoriales risque de signer l'arrêt des réseaux dédiés à la recherche et à l'enseignement, pour toutes les régions en cours de renégociation (Autoroutes de l'information & territoires)
FCC
Les décisions de la FCC sont devenues très " politiques ". Au lendemain de l'investiture présidentielle de George W. Bush, Michael Powell annonçait sa démission de la présidence de la FCC. Un " pro-W ", Kevin Martin, pourrait lui succéder. Les mégafusions, le dégroupage et la VoIP sont devenus des enjeux politiques
(La lettre des télécoms/Les Echos)

FRANCE

France Télécom
La nomination d'un nouveau président
Didier Lombard, le choix de la continuité. Nommé PDG en remplacement de Thierry Breton, l'ancien directeur exécutif en charge des technologies entend poursuivre la stratégie de son prédécesseur et l'objectif de réduction de la dette. Une nomination qui emporte aujourd'hui l'adhésion du marché et des observateurs (Les Echos, latribune.fr, jdnet.com)
Breton gives Lombard a birthday treat (Financial Times)
Les réactions syndicales
Colette Duynslaeger (CGT) : " Thierry Breton c'est 20 000 suppressions de postes ". Pour la fédération PTT de la CGT, premier syndicat de France Télécom, l'ère Breton a marqué un accroissement de la dégradation des conditions de travail et de la qualité fournie aux abonnés. Le syndicat réclame des négociations d'urgence à son successeur, Didier Lombard (01net.com)
France Télécom: "besoin de stabilité après des bouleversements profonds" (FO) (AFP)
France Télécom: il est "urgent" d'ouvrir des négociations sociales (CFTC)
La réaction des opérateurs concurrents
Les concurrents inquiets de l'arrivée de Thierry Breton à Bercy. En privé, les opérateurs alternatifs craignent que le nouveau ministre de l'économie ne favorise son ancienne maison. Mais, publiquement, ils refusent de s'exprimer ou affirment ne pas croire à un conflit d'intérêts. Rare exception, Iliad espère que le nouveau ministre "aura à coeur de défendre la concurrence et le dynamisme du marché , avec la même efficacité dont il a fait preuve lorsqu'il défendait les intérêts de France Télécom" (Les Echos)
La prudence des investisseurs
La nomination de Didier Lombard à la présidence de France Télécom a été accueillie avec beaucoup de prudence par les investisseurs. L'action a perdu hier 1,81% à 22,80 euros (Le Figaro, AFP)
Le départ de Thierry Breton pèse sur FT (La Tribune)
FT pèse sur la tendance et entraîne le CAC 40 dans le rouge (L'Agefi)
France Télécom, opérateur intégré
FT, le (nouveau) modèle qui gagne. Thierry Breton a assaini les comptes, et, surtout, redéfini une stratégie qui permet à l'opérateur de redevenir concurrentiel et rentable (Le Nouvel Economiste)
Bercy
Thierry Breton répond aux accusations de conflit d'intérêts. Dès sa nomination Thierry Breton a dû faire face à la polémique sur d'éventuels conflits d'intérêts. Le nouveau ministre de l'Economie a démissionné de tous ses mandats d'administrateur d'Axa, de Dexia, de Schneider Electric et de Thomson et cédé ses actions France Télécom. Sans lever toutes les inquiétudes sur les conflits d'intérêt liés à ses anciennes fonctions chez France Télécom
(Communiqué Minefi, Les Echos, Libération, Le Parisien, AFP)
New leader, old problems at French finances minsitry ; France telecom CEO takes Government post on Gaymard's resignation (Wall Str. Jal 28 fév.)
An exemplary scandal (Wall Str. Jal 28 fév.)
France finance chief faces hurdles to trim deficit (Wall Str. Jal 28 fév.)

TELEPHONIE MOBILE

MVNO
Xavier Spender (M6 Mobile) : "Le groupe M6 est prêt à adopter un vrai profil de MVNO". Le responsable des services multimédias du groupe M6 estime que l'accord signé avec Orange favorise une montée en charge progressive de son activité d'opérateur mobile virtuel (vnunet.fr)
Convergence fixe mobile
  Téléphonie mobile : l'heure des convergences a sonné. Pour s'imposer, la 3G a besoin de contenu. Son lancement accélère ainsi la convergence entre les télécoms et les médias. Ce mouvement se répercute certes dans le domaine des infrastructures où l'on attend le mariage entre le fixe et le mobile. mais aussi du côté des fabricants où le digital fait converger téléphonie et loisirs dans les mêmes appareils (Le Nouvel Economiste)
Un tuyau plus large pour des contenus plus riches. Vendre plus de services sur les mobiles grâce à la 3G, c'est l'objectif des opérateurs pour tirer la croissance et compenser la stagnation des autres sources de revenus. Quant aux producteurs de contenus, ils investissent ainsi dans un nouveau canal de diffusion. (Le Nouvel Economiste)
Mariage pour un numéro unique. Un seul et même téléphone quel que soit le réseau. British Telecom et Vodafone ont lancé l'idée en Grande-Bretagne. La concurrence leur emboîte le pas. Qui profitera le mieux de cette union : les "pure players" ou les opérateurs intégrés ? (Le Nouvel Economiste)
Convergence digitale : " proposer plus qu'un simple téléphone". C'est l'objectif des fabricants de mobiles. Appareils photos, MP3 ou encore consoles de jeux vidéo portables, les industriels investissent ces nouveaux territoires. Le but ultime étant de devenir la passerelle privilégiée des contenus numériques de demain (Le Nouvel Economiste)
3G
Huawei veut percer en Europe grâce à la 3G. L'équipementier télécoms chinois a beaucoup investi (500 millions de dollars en R et D) dans les mobiles de 3ème génération et souhaite fournir des solutions pour optimiser les réseaux de téléphonie fixe. Le groupe souhaite notamment capitaliser sur les succès déja remportés dans la vente de DSLAM et d'équipements optiques. En 2004, il a affiché une croissance de 45 % avec un volume d'affaires de 5,58 milliards de dollars (La Tribune)
Le prix des licences en Europe (Le Nouvel Economiste)
La 3G gravit les cimes. SFR arrive dans les Alpes (France soir 26 fév.)
Monde : le nombre de téléphones 3G devraient doubler en 2005. Le nombre de téléphones 3G vendus dans le monde en 2005 devrait passer de 20 millions en 2004 à 40 millions en 2005, selon Strategy Analytics (jdnet.com)
Equipementiers
Ericsson: Standard and Poor's relève sa note de BB+ a BBB- (AFP)
Opérateurs
DoCoMo a abaissé ses prévisions de bénéfices pour l'exercice en cours achevé le 31 mars 2005, en raison de charges exceptionnelles liées à l'arrêt programmé des prises d'abonnements sur son service PHS (Les Echos)
Les investissements dans les mobiles s'accélèrent en Algérie ; le nombre d'abonnés devrait doubler à 12 millions en 2010 (La Tribune)
Navigation par satellite
Le consortium iNavSat, composé notamment d'EADS, Thales et Immarsat Ventures, a été retenu pour devenir concessionnaire de Galileo, le système européen de navigation par satellite (AFP)

L'INTERNATIONAL

Opérateurs
Europe
  Sonaecom dégage son premier bénéfice, à 18 M EUR en 2004 et souhaite approfondir le partenariat avec France Télécom (AFP, La Tribune)
Telefonica subit une concurrence effrénée : l'opérateur espagnol n'a pas atteint ses objectifs au quatrième trimestre. Néanmoins, il publie des résultats record pour 2004 en hausse de 30,6% par rapport à 2003, à 2,87 milliards d'euros, et affirme "être dans une situation parfaite" pour chercher de "nouvelles opportunités de croissance"
(Les Echos, latribune.fr, Wall Str. Jal, AFP)
Deux repreneurs potentiels de Wind ont entrepris un audit détaillé des comptes de l'opérateur (L'Agefi)
KPN a annoncé mardi avoir subi une baisse de 45% de son bénéfice net en 2004 à 1,511 milliard d'euros et va entreprendre une restructuration de son réseau qui s'accompagnera de 7.500 à plus de 8.700 suppressions d'emplois d'ici 2010 et de la vente de sa filiale hongroise (AFP, La Tribune)
Belgacom's profit surged last year payout is boosted (Wall Str. Jal 28 fév.)
Des actionnaires d'Equant veulent une enquête sur rachat par France Télécom (AFP, Les Echos)
Orange et Priority Telecom vont coopérer aux Pays-Bas pour proposer aux entreprises des services intégrés fixe-mobile (Les Echos)
Pologne : actions judiciaires de VU et Elektrim autour de PTC (AFP)
Portugal Telecom vend sa branche media pour 300 M euros à Controlinveste (AFP)
Amérique
Qwest takes its MCI fight to shareholders (Financial Times)
Qwest Communications estime être capable d'économiser 10 milliards de dollars en supprimant quelque 15.000 emplois en cas de succès de son offre de rachat du concurrent MCI (AFP, wall Str. Jal 28 fév.)
Australie
Banks line up for Telstra sale (Wall Str. Jal 28 fév.)
Afrique
Congo Brazzaville :l e Ministre des Postes et Télécommunications, chargé des Nouvelles Technologies de la Communication a visité les sociétés privées relevant de son département et les a encouragées à investir davantage (congo-site.info)

L'INTERNET

FAI
Tiscali France : 14% de gréviste jeudi selon la direction (Les Echos)
SMSI
la Chine devrait compter 120 millions d'internautes d'ici à fin 2005 (Les Echos)
Le ministre de la culture arrête un plan d'urgence contre le piratage (Le Figaro)
VoIP
AOL lance son offre de téléphonie sur IP aux Etats-Unis. Après le Canada en décembre 2004, la division internet du groupe Time Warner commercialisera, à la mi-mars, son offre de voix sur IP aux États-Unis. AOL France prépare un service similaire pour le printemps (zdnet.fr)

SECTEUR POSTAL

France
La Poste différencie le prix du timbre pour la France et l'Europe (Les Echos)
Pays-Bas
TPG a enregistré en 2004 un bénéfice en forte hausse. Le groupe s'attend d'ici à un mois à une décision du gouvernement danois sur la vente de 25% des Post Danmark (Les Echos)