Revue de presse

Les titres de la presse du mercredi 11 mai 2005


RÉGULATION

Opérateurs -Fusion Neuf Telecom/Cegetel
Le nouvel ensemble sera détenu à 72% par les actionnaires actuels de Neuf Telecom et à 28% par ceux de Cegetel. La SNCF, actionnaire historique de Cegetel, se désengage totalement. "Neuf Cegetel", qui sera dirigé par Jacques Veyrat, l'actuel président de Neuf Telecom, emploiera près de 4.000 personnes pour un CA de 2,6 milliards d'€. Dans l'immédiat, les réseaux des deux opérateurs seront conservés, celui de Cegetel pour la voix et celui de Neuf pour les données. Les syndicats craignent la suppression de 1.000 emplois sur les 4.000 des deux entités (Les Echos, La Tribune, Libération)
SFR et Louis Dreyfus défient France Télécom (Le Figaro)
Collectivités locales
Axione Limousin s'installe à Ester (La Tribune)
Analyse des marchés / VoIp
Voix sur IP : vers un cadre juridique propre ? Du fait du développement rapide de ce protocole de transport de voix, le Conseil de la concurrence s'est prononcé le 17 février dernier pour que VoIP et téléphonie classique partagent la même réglementation (neteconomie.com)

TELEPHONIE MOBILE

Téléphonie mobile & personnes handicapés
Signature d'une charte d'engagements pour l'accès des personnes handicapées à la téléphonie mobile (Communiqué Secrétariat d'État aux Personnes Handicapées, Délégation interministérielle aux Personnes Handicapées, ART, AFOM, Orange, Bouygues Telecom, SFR)
SFR soutient la charte pour l'accessibilité à la téléphonie mobile. Initiative conjointe de l'AFOM et l'ART, sous l'égide de la délégation interministérielle aux personnes handicapées, cette charte a pour objectif de permettre aux personnes handicapées de tirer le meilleur parti de la téléphonie mobile en matière d'autonomie, d'insertion et de sécurité (Communiqué SFR)
Le téléphone mobile à la portée des handicapés (Le Figaro)
Opérateurs
France
SFR lance le pack PME Absolu. SFR enrichit sa gamme de forfaits Voix Entreprises et lance le pack PME Absolu pour appeler sans compter tous ses interlocuteurs (clients, collaborateurs, fournisseurs…) sur leur numéro fixe (Communiqué SFR, neteconomie.com, 20 minutes)
Japon
DoCoMo peine à imposer la 3G. Le premier opérateur mobile japonais affiche certes des résultats confortables, mais voit sa rentabilité entamée par la 3G et le coût de recrutement de nouveaux abonnés. Saturation du marché et nouveaux concurrents en sont responsables (Les Echos, La Tribune, Le Tribune, Financial Times)
Chine/Hong Kong
Hutchison Whampoa is to complete the buy-out of its partners' interests in its UK third-generation mobile business two years earlier than expected, bringing the curtain down on an occasionally fractious relationship (Financial Times)
Suisse
Suisse : Sunrise crée le low cost pour mobile. L'opérateur danois lance une offre pour les utilisateurs occasionnels (24heures.ch)
Système d'exploitation pour mobiles
Microsoft Releases Windows Mobile 5.0. New version of software provides partners with improved integration of technologies to deliver a more intuitive mobile device experience (Communiqué Microsoft)
Microsoft a annoncé hier la sortie de Windows Mobile 5.0 en vue de contrer le succès du fabricant indépendant canadien BlackBerry sur le marché des téléphones intelligents. Car c'est bien sur le marché des terminaux connectés que la bataille fait rage dorénavant. Le problème est que les opérateurs ne voient pas forcément d'un bon oeil la perspective d'une mainmise de Microsoft sur le marché des mobiles, à l'instar de celui des PC (La Tribune, Les Echos) (Les Echos, La Tribune, Financial Times)
Symbian profite du dynamisme de Nokia. L'éditeur de logiciels pour mobiles a installé ses systèmes d'exploitation sur 6,62 millions de terminaux mobiles intelligents au T1 2005. Symbian a bénéficié des bonnes ventes de Nokia, qui est par ailleurs son premier actionnaire (La Tribune)
Le marché des PDA accro au Blackberry. Le "téléphone intelligent" de RIM est l'assistant numérique le plus vendu au monde. Il a permis à cette industrie de renouer avec la croissance. Entretien avec la vice-présidente de RIM pour l'Europe (Libération)
Equipementiers
Ericssson et Sagem coopèrent dans les mobiles (Le Figaro)
Usages
France : les campagnes MMS débarquent sur les mobiles. On connaissait déjà l'e-mail marketing et le SMS. Depuis peu, les annonceurs s'essaient aux MMS publicitaires. Avec l'obligation de respecter la législation en matière de spam (01net.com)
En Suisse, le mobile sert à tout. Sauf à téléphoner. La minute de communication reste trop chère. Qu'importe: les ados ont trouvé une parade : le code morse de sonneries (latribunedegeneve.ch)

L'INTERNATIONAL

Opérateurs
Europe
Pays-Bas : KPN : baisse de 34% du bénéfice net au 1T05 (Les Echos, Financial Times
As Vodafone's chilly relationship with Verizon Communication thawed ? (Wall Str. Jal)
Israël
Le consortium de Haïm Saban prend le contrôle de 30% de Bezeq (La Tribune)

L'INTERNET

FAI
La FAI japonais Softbank réduit ses pertes grâce au haut débit (La Tribune)
ASFI
Thalys teste l'accès à internet en Wi-Fi dans une rame. Une liaison par satellite assure des débits bien supérieurs à ceux proposés par la téléphonie mobile (Les Echos)
Le canadien Poinshop Wireless s'élance à l'assaut de l'Europe (Les Echos)
TV sur ADSL
TPS débarque chez Neuf Télécom. Les deux groupes concrétisent l'accord annoncé en février en lien avec la télévision par ADSL (vnunet.fr)
TIC
L'Etat liste les "technologies clefs" ; après les rapports sur les technologies du futur publiés en 1995 et 2000, le ministre de l'Industrie en a commandé un troisième (Les Echos)

LE SECTEUR POSTAL

Projet de loi de Régulation postale
Les parlementaires renforcent la présence territoriale de La Poste. Réunis hier en commission mixte paritaire, 6 députés et 6 sénateurs ont arrêté de manière définitive la rédaction du projet de loi de régulation des activités postales, qui sera soumis demain au vote des deux assemblées. les règles de la présence territoriales de La Poste ont été encore au centre des discussions. Le débat sur les missions de l'Arcep et sur le contrôle de la comptabilité analytique de la future banque postale n'a en revanche pas été relancé. L'Arcep devra donc se contenter, au grand dam des banques, de vérifier la comptabilité des seules activités postales et l'absence de subventions croisées avec les autres activités, notamment bancaires. Pour l'Arcep, la commission s'est contentée de clarifier les compétences requises pour en devenir membre ; le choix des personnalités pouvant siéger à l'Arcep s'en trouve ainsi élargi (Les Echos)