Revue de presse

Les titres de la presse du lundi 20 juin 2005


ARCEP / REGULATION

ARCEP
Nominations
Polémique autour d'une nomination à l'Arcep : le nom de Joëlle Tolédano circule pour devenir membre du
collège de l'Arcep. Des banquiers dénoncent un conflit d'intérêts en raison de son ancienne appartenance à La Poste (La Tribune)
Collectivités locales
L'ARCEP a lancé son Comité des réseaux d'initiative publique, un forum de discussion et d'élaboration pour les collectivités, leurs associations et les opérateurs impliqués dans les réseaux d'initiative publique (Avizoom)
Analyses des marchés
L'Arcep s'oppose à la régulation de la VoIP ; le régulateur des télécoms veut inclure les services de VoIP dans le marché des communications fixes, s'ils sont fournis par des opérateurs. Mais il refuse de leur appliquer le même contrôle tarifaire, contre l'avis du Conseil de la concurrence (zdnet.fr)
Haut débit : France Télécom devra publier une offre de référence ; c'est ce qui résulte de l'analyse effectuée par l'Arcep (internet.mairie)
Haut débit
Re-ADSL
Wanadoo est le premier FAI à utiliser la technologie Re-ADSL pour lancer son offre "Haut Débit 512k étendu " qui permet une extension de l'éligibilité géographique à l'ADSL (Communiqué Wanadoo)
Free propose, pour la 1ère fois en France, à des personnes jusqu'à présent non éligibles à l'ADSL de bénéficier grâce au RE ADSL-2 d'une offre ADSL Internet + Téléphonie illimitée pour seulement 29,99 euros/mois (Communiqué Free)
Wanadoo et Free prolongent leur ADSL de quelques kilomètres. Les deux FAI annoncent le déploiement sur leur réseau du Re-ADSL. Une technologie qui étend la portée des signaux haut-débit et qui permet de raccorder certains foyers jusqu'à présent inéligibles (Les Echos, La Tribune, 01net.com, zdnet, vnunet.fr)
WiMax
Echauffements avant la course aux licences. Le Ministère de l'Industrie et l'ARCEP n'ont pas encore rendu publiques les règles du jeu pour les attributions de licence. A priori, elles seront octroyées sur une base régionale, et il y aura compétition à partir du moment où la demande excédera l'offre de fréquences disponibles (Avizoom)
Trois départements couvrent leurs zones blanches. Le Calvados, l'Orne et la Vendée, ont choisi de déployer une boucle locale radio pour offrir l'accès internet à leur population. La société Altitude, actuellement seule détentrice d'une licence dans les fréquences permettant de déployer du pré-WiMAX, a remporté les trois marchés de service (Avizoom)
Point de vue
" La France doit passer sans attendre aux 100 Mbit/s " : le délégué général du Sycabel, qui réunit les industriels de la fibre optique, en appelle aux pouvoirs publics. Pour Hugues de Gromard, la France doit tout mettre en oeuvre pour dépasser l'ADSL. Avec l'objectif de proposer des accès à 100 Mbit/s et au delà. Le nouveau ministre délégué à l'Industrie, François Loos, a commandé un rapport sur le sujet (01net.com)

TELEPHONIE MOBILE

UMTS
Le mobile du futur cherche sa martingale. Les opérateurs ont dépensé plus de 100 milliards d'euros sans connaître les désirs des utilisateurs. Seuls 7 millions d'européens avaient acheté un portable UMTS fin 2004 et les opérateurs utilisent le réseau pour désengorger leurs réseaux 2G, en particulier dans les centres villes
(Le Figaro)
Que faire de la manne de la vente des licences ? Le mobile 3G devait permettre à l'Europe de rattraper son retard dans les hautes technologies. La bulle Internet a éclaté en mars 2000 et la concurrence, qui devait être relancée, est réduite. A jouer les apprentis sorciers en encaissant les bénéfices d'un produit qui n'a pas encore séduit les consommateurs, les Européens ont hypothéqué leur futur (Le Figaro)
"Chaque opérateur vise la bonne formule" : un entretien avec Frédéric Pujol, responsable du pôle services mobiles de l'Idate qui explique pourquoi les débuts de l'UMTS sont lents : "Plus généralement, le prix de la voix en 3G est surtout intéressant pour les clients qui sont capables de payer des forfaits supérieurs à 45-50 euros par mois. Il faut également tenir compte du nombre d'acteurs - les opérateurs et les opérateurs virtuels ou MVNOs- pour comprendre les stratégies tarifaires dans chaque pays. En France, tout va dépendre de la capacité des opérateurs virtuels français ou MVNOs à faire baisser le tarif de gros qu'ils négocient avec les opérateurs mobiles" (Le Figaro)
Usages
Le mobile remplace le fixe selon une étude réalisée par SFR (JDD)
Are mobile phone on trains dangerous or not ? (The Economist)
Will that be cash, credit or cell ? Finally, the technology is at hand to turn phones into virtuals wallets
(Business Week)
Télévision sur mobile
Bilan encore maigre mais grandes ambitions (Avizoom)
Equipementiers
The giant's makeover : further evidence of Nokia's determination to stay on top (The Economist)
Campagnes publicitaires/MVNO
La chasse aux djeun's est ouverte. M6 Mobile et Universal Music Mobile s'affrontent pour fidéliser les moins de 30 ans, une cible réputée insaisissable (CB News)

TELECOMS/STRATEGIES DES ACTEURS EN FRANCE

France Télécom
France Télécom, valeur sous-évaluée. L'action de France Télécom a repris un peu de hauteur en fin de semaine, gagnant 2% en 2 jours. Avec sa nouvelle offre de de forfait illimité vers les fixes et les mobiles, France Télécom a trouvé, selon les analystes, un bon moyen pour combattre le déclin du prix de la voix qui tend de plus en plus vers la gratuité avec la montée en puissance d'Internet et l'arrivée du mobile de 3ème génération (Le Figaro)
Forfait illimité pour public très limité : nouvelle offres de France Télécom pour garder ses abonnés. La nouvelle offre de l'opérateur pour garder ses abonnés est dite "d'abondance" mais elle se paie au prix fort de 79 euros par mois (Libération)

TELECOMS /STRATEGIES DES ACTEURS A L'INTERNATIONAL

Convergence fixe-mobile
L'espagnol Telefonica reprend 51,1% du tchèque Cesky Telecom (AFP)
KDDI, 2ème opérateur de télécommunications mobiles japonais, veut développer la génération suivante des réseaux cellulaires d'ici 2007 avec des homologues étrangers (AFP)
Opérateurs
France Télécom dément vouloir acheter Cable & Wireless pour 6 milliards d'euros
(Les Echos, AFP, Le Parisien)
TDC said it is considering a sale of its phone-directories business (Wall Str. jal)
Le gouvernement pakistanais a annoncé samedi avoir cédé pour 2,59 milliards de dollars une part de 26% du premier opérateur de télécommunications PTCL à la société de télécommunications Etisalat basée aux Emirats Arabes unis (AFP, La Tribune)
Inmarsat entre à la Bourse de Londres par la grande porte. L'opérateur de satellites britannique a bondi de 16,7 % en séance, vendredi. Sa valorisation est supérieure de 25% à celle de PanAmSat (La Tribune)
Nominations
Sénégal : Daniel G. Goumalo Seck a été nommé nommé Directeur général de l'Agence de régulation des télécommunications (ART) en remplacement de M. Malick Guèye (osiris.sn)

L'INTERNET

Télévision sur ADSL
FT offre le foot de ligue 1 sur son ADSL. Canal+ a donné l'exclusivité de la distribution de 7 matchs de L1 à FT, via Ma Ligne TV qui compte aujourd'hui 125 000 abonnés. FT partagera les revenus avec Canal+ pour chaque nouvel abonné à cette offre (AFP, Le Figaro, La Tribune, Les Echos)
La justice belge doit trancher dans l'attribution des droits du foot à Belgacom (La Tribune)

SECTEUR POSTAL

Distribution
La Poste se penche sur le cas des colis perdus. La Fédération de la vente à distance et l'opérateur colis de La Poste ont signé un protocole d'accord pour améliorer les livraisons. Au programme : lutte contre les vols et réduction du délai d'enquête (01net.com)