Revue de presse

Les titres de la presse du mercredi 12 janvier 2005


ART / RÉGULATION

Hausse de l'abonnement téléphonique
Le ministre délégué à l'Industrie saisit l'ART. Le ministre de l'économie, Hervé Gaymard, se dit prêt à accepter tout de suite les tarifs proposés par l'opérateur historique. Mais son ministre délégué à l'Industrie, Patrick Devedjian, veut obtenir des concessions supplémentaires. Il a demandé le renfort de l'ART qui partage sa position. Le bras de fer n'est donc pas terminé et pourrait se transformer en un bras de fer entre Jean-Pierre Raffarin et Hervé Gaymard d'un côté, face à Patrick Devedjian et l'ART de l'autre. La saisine de l'ART gèle donc la situation pendant un court laps de temps. Après, le gouvernement héritera du dossier (Les Echos, AFP)
Un impact positif pour France Télécom. Les mesures proposées par France Télécom se traduiraient par un impact positif de 305 millions d'€ de revenus supplémentaires par an pour France Télécom (Goldman Sachs estime même ce gain à 505 millions d'€ / an) (Les Echos)
Hervé Gaymard met l'ART au pied du mur. Le ministre a officiellement saisi hier l'ART qui devrait rendre son avis dans les prochains jours. Or, dés que le décret de la loi paquet télécoms seront publiés au JO, l'ART détiendra le pouvoir de décider du prix de l'abonnement. Il est donc difficile au pouvoir politique d'aller contre un avis du régulateur puisque la proposition de France Télécom prédétermine pour les trois ans à venir des tarifs normalement du ressort de l'ART. Si le régulateur accepte une hausse sur trois ans, il en sortira affaibli (La Tribune)
Le vrai faux cadeau de France Télécom ! Thierry Breton a indiqué qu'il rendrait "plus de 1 milliard aux abonnés" en baissant les communications. Ce qu'il oublie de dire, c'est qu'il ne fait qu'anticiper la baisse prévue des tarifs qui ne doit rien à sa bonne volonté, mais beaucoup aux décisions de l'ART. Ainsi, l'ART a enjoint aux opérateurs de diminuer par deux le prix des appels fixe vers les mobiles. Pour les petits usagers qui téléphonent peu, la hausse de l'abonnement ne sera pas compensée par la baisse des communications. il faut bien qu'il y ait des cocus. (Le Canard Enchaîné)
Polémique sur la réalité des baisses de tarif : un marché de dupes ? Les nouveaux tarifs proposés par France Télécom se traduisent-ils ou non par un gain pour le consommateur ? La polémique sur le sujet a enflé hier. Selon les analystes financiers, l'opérateur historique est clairement gagnant. même avis des associations de consommateurs qui "demande instamment au gouvernement de ne pas céder à ce marché de dupes". De même UFC-Que Choisir dénonce une hausse "démesurée et pas vraiment justifiée" (Les Echos, AFP)
Une source de revenus stratégique. S'il obtient une hausse de l'abonnement, France Télécom pourrait essuyer des pertes de clients. France Telecom pourra toutefois compenser pour partie ces pertes, car les opérateurs alternatifs reversent un loyer pour les clients qui sont passés chez eux en dégroupage. La stratégique de France Télécom semble justifiée puisqu'elle permet de passer d'un modèle de revenus variables à des revenus fixes, ce qui permet de sécuriser le chiffre d'affaires (La Tribune)
L'ADSL sans abonnement téléphonique en préparation. En contrepartie de la hausse de l'abonnement France Télécom planche sur de nouveaux forfaits ADSL incluant l'abonnement téléphonique. Cette formule, commercialisée par les FAI, s'adressera aux internautes qui veulent résilier leur ligne fixe tout en conservant un accès ADSL (01 net.com)
Option 3 / Amende record pour France Télécom
La Cour d'appel de Paris a doublé l'amende infligée par le Conseil de la Concurrence à France Télécom, faisant passer celle-ci de 20 à 40 millions d'€. Le Conseil de la concurrence avait été saisi en 2000 sur l'option 3, qui avait été mise en place par France Télécom, mais qui était rendue inutilisable par les conditions techniques et tarifaires. Estimant en 2004 que France Télécom ne lui avait pas obéi et que les concurrents "ont été exclus du marché de la fourniture de l'ADSL en gros", le Conseil de la Concurrence lui avait infligé une amende de 20 millions d'€. Pour la Cour, l'injonction du Conseil de la Concurrence à France Télécom était "claire, précise et dépourvue d'ambiguïté"
(Les Echos, Le Figaro)
Collectivités & haut débit
Le nouveau service public haut débit se met en place. A leur tour, les Pyréennes-Atlantiques et le Loiret vont construire leur réseau haut débit. Mois après mois, le nouveau service public de télécomunnications se met en place, face à celui que France Télécom ne peut plus prétendre exercer (01 Réseaux)
Interview : Zeljko Tanasic (Outremer Télécom). "L'accès Internet dans les DOM est pénalisé par le coût du transport des données". En deux ans, OOL, la filiale Internet d'Outremer Télécom a pris 22 % de parts de marché à Wanadoo dans les Dom. Un challenger dynamique qui a su prendre en compte les particularités des marchés locaux (jdnet.com)
BLR/WiMax aux enchères
WiMax devrait donner un second souffle à la BLR. Suite à la consultation publique sur le WiMax, l'ART a publié la synthèse à la mi-décembre. Elle annonce deux nouvelles fréquences dans la bande des 3,4-3,8 GHz réparties aux enchères (01 Réseaux)
Point de vue
La convergence, nouveau moteur de la concentration dans les télécoms : un point de vue publié par Michel Feneyrol dans 01 Réseaux

TELEPHONIE MOBILE

Equipementiers
Nokia a annoncé mardi des suppressions de postes en 2005 dans sa division multimédias, essentiellement en Allemagne et en Finlande, dans le but de réduire ses dépenses en recherche et développement
(AFP, le Figaro, Wall Str. Jal, Financial Times)
3G
Huawei emporte son premier contrat 3G en Europe. Le chinois fournira les infrastructures de cœur de réseaux et les terminaux du 3ème opérateur mobile hollandais, Telfort (01 Réseaux)
Le visiophone dans la poche. La téléphonie mobile de troisième génération facilité l'échange ou le téléchargement de courtes séquences vidéo et rend enfin possible la visiophonie (Les Echos)
Services
La messagerie instantanée sur mobile arrive en France. Une jeune société vient de lancer un service gratuit de messagerie instantanée sur mobile ouvert aux 3 opérateurs (Les Echos)
Droit : le don par SMS, interdit mais toléré en France. L'envoi massif de don par SMS en faveur des pays dévastés par le tsunami révèle un cadre juridique insuffisant. Ce qui n'invalide cependant pas les dons effectués
(Les Echos, 01net.com)
Opérateurs
Un million de clients i-mode en France mais pas autant d'utilisateurs. Bouygues Télécom connaît le succès avec ses services d'internet mobile: il assure avoir franchi le cap du million d'abonnés. En réalité, seulement 700.000 en sont de véritables usagers (jdnet.com)
Telefonica Moviles, a finalisé le rachat des dix opérateurs de l'américain BellSouth en Amérique latine, après avoir mis un point final à l'opération d'acquisition de l'opérateur Movicom Argentine pour 988 millions de dollars (AFP)
DoCoMo ouvre des bureaux à Shangai et à Singapour (AFP)
Mobiles & santé
Une agence britannique déconseille le téléphone portable pour les moins de 8 ans car davantage d'études sont nécessaires pour garantir l'innocuité totale de ces appareils, a estimé mardi Sir William Stewart, président de la National Radiological Protection Board (NRPB), une agence officielle britannique. Il s'agit d'une mesure de "précaution", a-t-il souligné. (matin.qc.ca, AFP)

L'INTERNATIONAL

USA-Câblo-opérateurs/Triple play
Improved technology means that the race to provide customers with a single package of voice, video and data services is hotting up. Comcast's plan to offer telephone services to its cable customers highlights the emerging battle between cable and telecommunications companies to provide "triple-play" services and control the flow of digital content into the home (Financial Times)
Europe's well-trodden path to convergence (Financial Times)
Opérateurs
Deutsche Telekom new bond issue is an example of how far the company's credit status has improved, and why it is deteriorating again (Wall Str. Jal)
L'opérateur téléphonique américain SBC Communications a indiqué qu'il allait faire provision de 250 millions de dollars au 4ème trimestre 2004 (AFP)
As Worldcom's troubles grew, so did the enmity between top executives. Division over forecasts, disclosure drove a wedge between odd couple (Wall Str. Jal)
Equipementiers
Nortel mène enfin à bien la révision de ses comptes : au terme d'une longue enquête, l'équipementier télécoms canadien a dévoilé ses comptes corrigés pour 2001, 2002 et 2003. Le groupe, qui réorganise son conseil d'administration, doit encore faire son bilan 2004 (AFP, Le Figaro, La Tribune, Wall Str. jal)
L'américain Microsoft et l'allemand Siemens ont conclu une alliance afin de promouvoir et de vendre des technologies intégrant à la fois les fonctions d'un ordinateur et d'un téléphone (AFP)


L'INTERNET

FAI
Tiscali veut rassurer sur ses engagements financiers après la chute du titre (AFP)
VoD
Les proposition des FAI, ce jour, au ministère de la culture. En clair, sur internet, la vidéo serait disponible comme au vidéoclub, 6 mois après sa sortie en salle (La Tribune)
Usages
Comment les hauts débits transforment les usages. L'ADSL est entrain de devenir une véritable plate-forme de distribution, y compris pour l'industrie du cinéma. Dans le cellulaire, l'heure sera bientôt au DVB-H pour la réception de programmes TV sur un portable (01 Réseaux)
De centres d'accueil en structures itinérantes, des associations caritatives comme Emmaüs ou ATD Quart Monde multiplient les projets pour faire découvrir Internet et les nouvelles technologies aux populations les plus défavorisées. Avec l'appui logistique et financier, de l'Etat, de l'Europe et du mécénat privé (01net.com)

LE SECTEUR POSTAL

La Psoste
La banque postale prend corps sur fond de grogne sociale. La future banque postale aura bientôt un siège et un nom. Alors que l'examen du projet de loi de régulation postale s'ouvre à l'Assemblée Nationale le 18 janvier, la CGT, Sud et FO appellent à la grève afin de peser sur les débats (Les Echos, AFP)