Revue de presse

Les titres de la presse du jeudi 12 octobre 2000

BAISSE SPECTACULAIRE DES VALEURS TELECOM
"Choc télécoms" sur les marchés financiers
- Télécoms et banques : plongeon spectaculaire  (Les Echos, La Tribune)
- Les marchés au bord de la crise de nerfs : Paris efface ses gains de l'année. La raison tient en quatre lettres : UMTS. Les licences coûtent cher et certains doutent même que, dans ces conditions, elles puissent être rentables à moyen terme. Les pourvoyeurs de fonds que sont les institutions financières seraient les premières victimes de ce "choc télécom" (Le Figaro)
- Des appels au marché de plus en plus laborieux ; la bulle financière se dégonfle sans éclater (Le Figaro)
La tourmente des équipementiers
- Lucent et Motorola sèment le trouble en Europe ; les deux américains ont mis en garde Wall Street sur leurs prévisions de bénéfices ; le rythme d’investissements des opérateurs de télécoms est remis en cause, compte tenu de leur structure de financement (La Tribune, Les Echos)
- Les équipementiers pris à leur tour dans la tourmente ; les montants atteints par les licences UMTS en Europe ont fragilisé la santé financière des opérateurs et réduit leur capacité à recourir au marché pour financer leurs investissements (L’Agefi)
- US tech sell-off hits Europe ; telecom sector leads the way (Wall Str. Jal)
- Motorola down 15% on mobile warning (Financial Times)
- Lucent est en chute libre ; les profits au 4° trimestre s’annoncent de 25 à 29% moins élevés que ceux affichés à la même époque l’an passé (Le Figaro, Wall Str. Jal)
- World wide woes (Lex column/Financial Times)
FRANCE TELECOM DEVISSE
POURQUOI ?
- Parce que France Télécom est France Télécom ; rumeurs et vraies nouvelles font tanguer le poids lourd de la cote (Libération)
- Targeted spending spree may pay dividends (Wall Str. Jal)
- L'endettement de France Télécom est soumis à de fortes variations. Il pourrait atteindre 82 milliards d'euros, mais la mise en Bourse de New Orange raménerait la dette à un niveau plus raisonnable (La Tribune)
- FT au cœur de la mêlée ; l’opérateur a bien manœuvré pour la fusion Wind Infostrada mais a dû faire marche arrière pour Equant ; l’introduction de Orange pourrait être reportée (L’Agefi)
- Y-a-t-il le feu à la maison France Télécom ? Le cours a perdu plus de la moitié de sa valeur depuis le plus haut du 2 mars dernier. Les foyers d'incendie sont nombreux : Equant, le rachat d'Infostrada, des divergences sur le nouveau management d'Orange (Les Echos)
- L’opérateur exclut une reprise imminente d’Equant (Le Figaro)
- France Télécom confirmed talks to acquire Equant, but said "current market conditions" made its purchase of the Dutch phone company "impossible" (Wall Street Jal)
- FT/Equant hopes fade (Financial Times)
TELEPHONIE MOBILE
UMTS
- Le gouvernement écarte la possibilité d’une 5° licence UMTS (La Tribune)
- Le patron de Mobilcom annonce l’ouverture de son réseau UMTS dès 2002 ; l’opérateur signe un contrat de 1.6 milliard d’euros pour la mise en place d’infrastructures (La Tribune)
Equipementiers
- Alcatel crée au Royaume- Uni le 1er centre technique mondial pour l’interopérabilité des solutions de communications mobiles UMTS (Communiqué)
- Nokia maintient ses estimations de ventes de téléphones portables en 2000 à plus de 400 millions d'unités (La Tribune)
En vol
- Airbus embarque les mobiles dans les avions. Aérospatiale Matra a mis au point un système permettant d'utiliser les GSM en vol dès 2002 (La Tribune)
REGULATION
Dégroupage
- OFTEL questions high-speed net access targets. BT's rivals claim OFTEL is not doing enough to ensure that BT doesn't drag its feet when opening up local exchanges to competition (Financial Times)
Interconnexion
- Jean-Michel Hubert s’est prononcé en faveur d’une réflexion concernant l’adoption d’un modèle d’interconnexion facturé au forfait (Le Fil MC)
Collectivités territoriales
- Les départements veulent réduire la "fracture numérique". Les conseils généraux s'impliquent financièrement et plaident en faveur d'une intervention publique forte pour éviter de voir se développer une couverture du territoire à plusieurs vitesses par les nouvelles technologies de communication (Les Echos)
- Hautes-Alpes : le conseil général va financer l’arrivée de l’ADSL (Les Echos)
Régulation
- Le conseil d’Etat précise les règles de l’autosaisine d’une juridiction (La Tribune)
- Le ministre de l'Economie a dévoilé son projet de fusion de la COB et du CMF pour créer une "Autorité des marchés financiers" (AMF) qui disposera d'un "Collège fort" (Le Figaro)
FRANCE
Alcatel
- Les secrets financiers d’un miraculé ; le groupe français est devenu la coqueluche des marchés (L’Expansion)
INTERNATIONAL
Fusions/acquisitions
- Avec Infostrada, Enel se place en acteur télécoms de premier plan : le groupe italien a officialisé l'acquisition d'Infostrada pour 11 milliards d'€. Il ajoute le téléphone fixe et l'Internet à la téléphonie mobile. Infostrada devrait ensuite fusionner avec Wind, contrôlé à 43,4% par France Télécom qui aura la possibilité de racheter à Enel jusqu'à 32,5% du capital de la nouvelle société (Les Echos, La Tribune, le Monde, Wall Str. Jal, Financial Times)
Privatisations
- Telia chief executive resigns ; Jan-Ake Kark steps down on health grounds after shares plunge following partial privatisation (Financial Times, Wall Str. Jal)
- Government forced to review Türk Telekom privatisation (Financial Times)
Amérique
- GTS starts search for financing (Financial Times)
Asie
- Wireless leader in China gives Qualcomm a break (Wall Str. Jal)
INTERNET
Fusions/acquisitions
- La fusion entre Vivendi et Seagram encore en cours d’examen à Bruxelles (La Tribune, Les Echos)
- Bruxelles donne son feu vert à la fusion AOL-Time Warner, à la condition expresse qu’AOL tranche tous les liens l’unissant à Bertelsmann ; les autorités américaines vigilantes (La Tribune, Les Echos, Le Figaro)
CSA
- Hervé Bourges clos le festival Eurovisioni 2000 (La Correspondance de la Presse)