Arcep

Stéphane Lhermitte nommé directeur des Affaires économiques et de la prospective.Olivier Corolleur nommé directeur des Services de communications électroniques et des relations avec les consommateurs.

Paris, le 9 juillet 2014

Diplômé de l'Ecole polytechnique, de l'Ensae ParisTech et de l'Université Pompeu Fabra de Barcelone, Stéphane Lhermitte débute sa carrière en 2002 comme chargé d'études à l'Insee, puis rejoint en 2005 l'ARCEP en tant que chargé d'études. Il y devient ensuite chef de l'unité de régulation des marchés fixes puis chef de l'unité marchés mobiles

Il intègre en 2008 la direction générale du Trésor, où il est en charge du bureau des Etudes fiscales, avant d'être nommé en 2011 chef du service économique de l'ambassade de France au Portugal.

Stéphane Lhermitte est nommé, à compter du 1er septembre prochain, directeur des Affaires économiques et de la prospective.

Il y remplacera Olivier Corolleur nommé, également au 1er septembre, directeur des Services de communications électroniques et des relations avec les consommateurs.

Ingénieur en chef des mines, diplômé de l'école Polytechnique et de Télécom Paris Tech, Olivier Corolleur est affecté en 2003 au ministère de l'industrie où il est d'abord chargé du secrétariat du Réseau national de recherche en télécommunication, puis chargé de mission pour la mise en place des pôles de compétitivité. Il rejoint en 2007 les services du Premier ministre en tant que chef du bureau des Technologies et des réseaux de communication de la direction du Développement des médias (devenue, en janvier 2010, la direction générale des Médias et des industries culturelles du ministère de la Culture et de la communication).

Il a rejoint l'ARCEP le 1er décembre 2010; d'abord comme chef de l'unité règlementation et gestion du spectre et adjoint au directeur de la direction du Spectre et des relations avec les équipementiers, puis comme directeur des Affaires économiques et de la prospective, depuis octobre 2012.