Numérique

Réseaux du futur

« L'empreinte carbone du numérique » - L’Arcep publie une nouvelle note dans le cadre de ses réflexions sur les réseaux du futur

En septembre 2018, l'Arcep a ouvert un nouveau cycle de réflexion pour anticiper l'évolution des réseaux, avec un horizon de 5 à 10 ans. Quelle(s) forme(s) prendront-ils ? Quelles incidences ces évolutions auront-elles sur le métier de régulateur de l'Autorité ? L'objectif pour l'Arcep est de se préparer aux défis à venir de la régulation des réseaux d'échanges et d'orienter son action en conséquence.

Pour mener ces travaux, l'Arcep s'est entourée d'un Comité scientifique composée de 10 personnalités du monde académique, entrepreneurial et industriel couvrant divers domaines d'expertises. Le comité s’est réuni le 17 juin dernier pour discuter de trois notes. La note sur « Les enjeux de connectivité » ainsi que celle sur la « Gestion dynamique du spectre » ont été publiées cet été.  

Un nouveau document sur les réseaux du futur publié

Aujourd’hui nous publions la troisième note discutée lors de cette dernière réunion, qui a nécessité un cycle de réflexion étendu :

  • L'empreinte carbone du numérique

L’empreinte carbone du numérique s’invite désormais dans le débat public. Le cadre prospectif du chantier « Réseaux du futur » a permis à l’Arcep d’initier une réflexion afin d’apprécier les effets de diverses évolutions des réseaux et de leurs usages  sur l’empreinte carbone du numérique. Pour ce faire, l‘autorité a auditionné des experts de la société civile, des industriels ainsi que des acteurs publics. Les évolutions technologiques suffisent-elles à absorber l’augmentation de trafic et les nouveaux usages ? Quelles sont les technologies les plus efficaces ?  Quels sont les leviers à employer pour réduire les émissions de GES du numérique? La note de l’Arcep tente d’apporter des premiers éléments de réponses.

Comme précédemment, ce travail constitue un état des réflexions à date - à ce titre ils ne reflètent pas une position des membres du Comité ou de l'Arcep.

Appel à contributions pour alimenter ce travail

L'Arcep invite tous les acteurs qui le souhaitent à contribuer à cette réflexion, en faisant part de leurs commentaires sur ces documents à l'adresse " reseaux-du-futur[a]arcep.fr ", afin de permettre à l'Autorité d'enrichir son analyse. Une version finale de ces documents sera publiée ultérieurement.

D'autres notes thématiques viendront compléter ces travaux en fin d'année.

Le Comité scientifique " Réseaux du futur ", 10 personnalités réunies par l'Arcep