Usages

Qualité du service d’accès à internet fixe

L’Arcep publie son observatoire de la qualité du service d’accès à internet fixe au 2ème semestre 2015

Paris, le 13 avril 2016

Publication du rapport de synthèse des mesures du S2 2015

L’Arcep publie aujourd’hui son quatrième observatoire de la qualité du service fixe d’accès à internet en France métropolitaine, portant sur le 2ème semestre 2015.

Dans le contexte du lancement de nouveaux travaux visant notamment à mieux prendre en compte l’expérience des utilisateurs (cf. ci-dessous), l’Arcep a décidé d’alléger son rapport par rapport aux cycles antérieurs en le focalisant sur la comparaison des performances des différentes technologies d’accès.

Par ce suivi, l’Autorité entend éclairer les utilisateurs finals dans leurs choix et ainsi inciter les opérateurs à investir dans les réseaux d’accès de nouvelle génération en vue de l’amélioration constante de leurs services.

Fibre optique jusqu’à l’abonné : technologie d’accès la plus performante

Les résultats établissent clairement l’apport de la fibre optique jusqu’à l’abonné. Celui-ci est particulièrement notable sur les indicateurs de débit montant – qui joue un rôle crucial dans des usages impliquant le partage de fichiers (vidéos, photo, …), le stockage de données en ligne (Cloud) ou encore l’auto-hébergement de sites web ou de services – et de latence – qui a un impact direct sur la qualité d’expérience sur des usages tels que la navigation web ou les jeux vidéo en ligne.

Feuille de route de l’Arcep en matière d’information sur la qualité de service internet

L’Autorité a établi, dans sa revue stratégique dont les conclusions ont été rendues publiques le 19 janvier 2016, une feuille de route (pdf - 812 Ko) en matière d’information sur la qualité de service et la couverture des réseaux fixes et mobiles visant à enrichir ses observatoires actuels, et en particulier celui portant sur la mesure de la qualité du service fixe d’accès à internet.

Premièrement, l’Arcep mettra en place une démarche partenariale visant à fiabiliser et à mettre en avant des outils de qualité de service produits par des tiers. Cette démarche, qui répond notamment aux objectifs du règlement européen sur la neutralité de l’internet, donnera lieu à un appel à manifestation d’intérêt au cours du mois de juin 2016.

Deuxièmement, l’Arcep prévoit d’engager une démarche de « dégroupage » de données d’intérêt général qui donnera lieu à la mise à disposition du public des données en possession des opérateurs.

Troisièmement, une étude approfondie sur l’opportunité de mettre en place un outil de mesure en crowdsourcing sera conduite au cours de l’année 2016.

Enfin, des travaux de révision de la décision no 2013-0004, qui encadre l’observatoire objet de la présente publication, seront lancés courant 2016. Ces derniers seront l’occasion d’intégrer notamment les propositions d’enrichissement recueillies lors de l’appel à contributions lancé au mois de novembre 2015.

L’ensemble de ces chantiers constituent les piliers du nouveau mode d’intervention que l’Arcep souhaite bâtir : la régulation par la data.


Les documents associés

Les mesures de la qualité du service effectuées au 2ème semestre 2015 (pdf) 

Les mesures de la qualité du service effectuées au 2eme semestre 2015 - Open data (xlsx - 37 Ko) (xlsx)

Les mesures de la qualité du service effectuées au 2eme semestre 2015 - Open data au format CSV (zip - 8.25 Ko) (zip)