Couverture mobile

Mon réseau mobile

L’Arcep repense « Mon réseau mobile » pour aider les territoires à identifier leurs besoins de couverture dans le cadre du « New Deal Mobile »

L’Arcep repense monreseaumobile.fr, son site cartographiant la couverture et la qualité des services mobiles, pour répondre aux attentes des territoires qui souhaitent faire remonter leurs besoins de couverture dans le cadre du « New Deal Mobile ». En particulier certains élus locaux souhaitent, en complément des cartes de couverture publiées par l’Arcep, effectuer leurs propres mesures, et recourir à des solutions de type crowdsourcing. Pour y répondre, l’Arcep donne une nouvelle impulsion à sa démarche de régulation par la data et d’ouverture à l’intelligence collective, et annonce aujourd’hui trois nouvelles actions.

1. Un « kit du régulateur » est mis à disposition des collectivités, pour organiser des mesures en environnement maîtrisé en complément de celles de l’Arcep

Dans le contexte du New Deal Mobile, plusieurs collectivités ont exprimé un besoin d’outils de diagnostics de connectivité mobile dans des territoires particuliers. L’Arcep a ainsi  publié en septembre 2018 un guide pédagogique des protocoles qu’elle utilise au cours de ses campagnes de mesures. Ce guide est aujourd’hui complété par des modèles de cahiers des charges techniques, pouvant être réutilisés simplement dans le cadre de marchés relatifs à la sélection d’un prestataire pour réaliser sur le terrain une campagne de mesures. Ce « kit du régulateur » est destiné aux collectivités et à tous les acteurs qui souhaitent mener des mesures comparables répondant à leurs propres besoins, par exemple dans des zones géographiques inexplorées. Il permettra la réalisation de mesures en environnement maîtrisé, isolant ainsi les nombreux facteurs externes susceptibles d’avoir une influence sur les résultats et d’en fausser la pertinence, tels que le type de mobile utilisé, l’horaire du test ou encore le fait de tester à l’intérieur ou l’extérieur d’un bâtiment. 

En facilitant la réutilisation de ses protocoles et en les rendant plus compréhensibles, l’Arcep souhaite encourager les initiatives visant à compléter sa propre action. L’Arcep invite tous les acteurs qui le souhaitent à se saisir de son « kit du régulateur » : l’utilisation partagée de ces outils permettra un dialogue plus précis, sur la base d’une méthodologie robuste, et de mesures comparables. 

2. Un « code de conduite » à destination de tous les acteurs de la mesure

De multiples acteurs proposent des applications de mesure de l’expérience mobile, comme des tests de débit en « crowdsourcing » que chacun peut réaliser sur son téléphone. Ces solutions ouvrent la possibilité de réaliser des millions de mesures sur le territoire.

L’Arcep diffuse aujourd’hui dans une version préliminaire un « code de conduite », qui a pour objectif d’assurer un niveau minimal d’exigence en termes de pertinence, de présentation et de transparence des mesures. Il s’agit pour elle de proposer une démarche de co-construction qui permet de s’assurer que les mesures produites en complément viennent effectivement enrichir ses publications, dès lors que l’Arcep publie d’ores et déjà des informations dans le cadre de la mission qui lui est dévolue de par la loi. Pour être reconnus par l’Arcep, les outils de mesure (tels que les applications de crowdsourcing) devront suivre le code de conduite. L’Arcep échangera avec les acteurs concernés pour affiner le code de conduite, avec l’objectif que ceux qui le respectent puissent se faire connaitre rapidement des collectivités locales. Il s’agit pour l’Autorité d’accompagner les élus locaux dans leur recours à des outils pertinents qui produisent des mesures qui viendront enrichir les cartes de couverture. Les données collectées dans ce cadre pourront par ailleurs être publiées sur monreseaumobile.fr.

3. Monreseaumobile.fr intègrera bientôt l’ensemble des mesures terrain produites par l’Arcep, les collectivités locales et d’autres acteurs intéressés

Aujourd’hui, le site monreseaumobile.fr permet de visualiser de façon simple les cartes de couverture des opérateurs ainsi que la qualité de service proposée sur les axes de transport (ferroviaires et routiers).

Début 2019, d’autres données de l’Arcep, inédites, seront affichées en superposition des cartes de couverture, pour mieux qualifier la qualité d’expérience mobile et viendront s’ajouter aux mesures déjà affichées. C’est ainsi que les utilisateurs pourront superposer les cartes des opérateurs avec les millions de mesures déjà effectuées par l’Arcep annuellement pour vérifier la couverture des opérateurs, mais aussi l’intégralité de la campagne de qualité de service de l’Arcep : zones d’habitations et transports. À terme, l’Arcep intégrera les mesures des tiers qui respectent le kit du régulateur ou le code de conduite et qui souhaiteront enrichir monreseaumobile.fr et compléter l’action de l’Arcep.

Toutes les données produites par l’Arcep et disponibles sur monreseaumobile.fr seront également diffusées en open data ; et afin de faciliter leur utilisation par des tiers, l’Arcep ouvre un chantier de création d’un « entrepôt de données mobile » (data warehouse).

L’Arcep invite collectivités territoriales, éditeurs d’applications, associations de consommateurs, citoyens, à s’inscrire dans cette démarche, et à compléter et alimenter en mesures monreseaumobile.fr, afin d’en faire, ensemble, la plateforme de référence de la connectivité mobile en France. 

Calendrier de la refonte de monreseaumobile.fr