Boucle locale

Les expérimentations prolongées jusqu'à la fin de l'année 1999

Paris, le 7 décembre 1998

Comme l'a annoncé Jean-Michel Hubert, son président, lors de son allocution au salon du SIRCOM le 25 novembre, l'Autorité de régulation des télécommunications a décidé de prolonger jusqu'à la fin de l'année 1999 la phase d'expérimentations de boucles locales radio, qu'elle a lancée en avril dernier.

  • Une quinzaine d'expérimentations réparties dans toute la France

A ce jour, plus d'une dizaine de sociétés se sont engagées dans des expériences pilotes, et une quinzaine d'expérimentations vont se dérouler dans différentes villes de province.

Les opérateurs établissent des réseaux expérimentaux à partir de technologies point à multipoint qui fonctionnent dans les bandes de fréquences 3,4-3,6 GHz ou 27,5-29,5 GHz, et testent la fourniture sur ces réseaux pilotes de services de télécommunications, dont la téléphonie et l'accès à Internet.

Ainsi, ils raccordent des clients directement au commutateur le plus proche, en utilisant la voie radio au lieu des technologies filaires habituelles. L'abonné doit brancher le téléphone qu'il utilise habituellement à une prise le reliant à une petite antenne placée sur le toit ou sur les murs extérieurs de son immeuble, et il a alors accès par radio au réseau téléphonique et bien sûr à Internet.

Les opérateurs qui expérimentent cette technologie sont très divers car parmi eux on trouve à la fois les plus grands opérateurs du secteur, mais aussi des entreprises de taille plus modeste. Il faut également noter que ces expérimentations ont suscité la création de nouveaux opérateurs de télécommunications.

Ces éléments témoignent à la fois du dynamisme avec lequel les acteurs ont accueilli cette phase d'expérimentations, et de leur intérêt pour le déploiement de systèmes qui préfigurent la concurrence de demain.

  • Prolongation de la phase expérimentale jusqu'au 31 décembre 1999

Il est apparu au cours des premières semaines d'expérimentations des difficultés dues essentiellement à la disponibilité de certains matériels.

C'est pourquoi certains acteurs ont demandé un allongement de la durée des expérimentations, afin de bénéficier d'une période effective de tests suffisamment longue pour en tirer le maximum d'enseignements.

L'Autorité a décidé de répondre favorablement à cette demande et de prolonger la phase expérimentale jusqu'au 31 décembre 1999. En outre, les demandes d'attribution de fréquences qui n'auraient pas encore été déposées devront l'être auprès de l'Autorité avant le 31 janvier 1999, afin de garantir une durée effective de tests suffisante.

  • Vers l'introduction durable de la boucle locale radio

La boucle locale radio constitue l'un des facteurs d'introduction d'une concurrence effective dans le secteur des télécommunications.

L'Autorité proposera dans les prochains mois au ministre chargé des télécommunications le schéma définitif pour l'introduction de cette technologie, en s'appuyant sur les premiers résultats des expérimentations.

Ce dispositif permettra alors de sélectionner les opérateurs qui exploiteront commercialement des boucles locales radio.


Les documents associés

 Le texte intégral de la décision n° 98-242 (pdf - 23 Ko)  en date du 8 avril 1998
 Le texte intégral de la décision n° 98-1010 (pdf - 20 Ko)  en date du 4 décembre 1998