Consommateurs

L'Autorité rend publics les résultats d’une enquête d’évaluation de la couverture géographique des réseaux de téléphonie mobile

Paris, le 6 juillet 2001

L’Autorité de régulation des télécommunications (ART) vient de conduire sa première enquête d’évaluation de la couverture des réseaux de téléphonie mobile.

  • La méthodologie de l’étude

Pour préparer cette enquête, l’Autorité a commandé deux études préliminaires. La première a porté sur la définition du protocole de mesure de la couverture qui a ensuite été utilisé pour la campagne de mesures. La seconde a consisté à établir une classification de l’ensemble des cantons français en fonction de trois caractéristiques clés pour la couverture mobile (densité de population, nature du relief et superficie boisée), sur laquelle l’Autorité s’est appuyée pour construire l’échantillon des quarante cantons ayant fait l’objet de mesure

  • Les résultats

Compte tenu du nombre de cantons retenu, les résultats de cette enquête ne permettent certes pas de tirer des conclusions définitives pour l’ensemble du territoire français. Ils font toutefois apparaître des écarts importants entre les cantons, et sur un canton donné, entre les opérateurs. C’est ainsi que sur les 40 cantons, 25 sont couverts à plus de 90 % par au moins un opérateur et 10 sont couverts à moins de 60 % par au moins un opérateur. Au total la couverture moyenne sur ces cantons et pour les trois opérateurs ressort à 80

  • Les suites de l’enquête

L’Autorité s’attachera à tirer tous les enseignements de cette première enquête en vue de l’extension de son périmètre à une plus large partie du territoire. Dans ce sens, elle se tient prête à apporter sa contribution à la réflexion menée par les pouvoirs publics.


 

Déplacez le curseur pour consulter le contenu du tableau

 


Les documents associés

  Couverture correspondant à une situation piéton extérieur et à des communications de qualité correcte    Méthodologie de l'enquête