Mobiles

L’Autorité rend publics les résultats de deux enquêtes d’évaluation de la qualité de service des réseaux mobiles (voix et data) menées en France métropolitaine en 2007

Paris, le 22 novembre 2007

Pour la dixième année consécutive, l’ARCEP a mené, en concertation avec les trois opérateurs mobiles, des enquêtes d’évaluation de la qualité de service des réseaux mobiles en France métropolitaine, telle qu’elle peut être perçue au quotidien par les clients de ces opérateurs.

Les enquêtes de 2007 présentent la nouveauté de tester également les réseaux mobiles de troisième génération ouverts par Orange France et SFR à la fin de l’année 2004.

  • Deux enquêtes ont été menées

La première a mesuré la qualité du service de téléphonie vocale ; elle a été conduite par le cabinet Directique. La seconde a porté sur les services de données et a été conduite par le cabinet Assystem.

Plus de 28 000 appels téléphoniques ont été passés dans des agglomérations de plus de 20 000 habitants, à bord des TGV et des trains de banlieue, et sur les autoroutes, en situation de passager. Plus de 3 000 envois de messages courts et multimédia, 1 500 sessions de navigation WAP et I-mode, 5 000 transferts de fichiers et 3 300 appels en visiophonie ont été exécutés dans les 12 agglomérations de plus de 400 000 habitants.

  • Excellente qualité des service voix et SMS

Ces enquêtes confirment l’excellente qualité des services de voix et de SMS, ainsi qu’une amélioration des indicateurs de voix dans les agglomérations de plus de 400 000 habitants et sur les principaux axes de circulation. Les services d’envoi de photo par messagerie multimédia (MMS et mail i-mode) et de visiophonie présentent des résultats satisfaisants.

  • Les réseaux 3G testés pour la première fois

Des tests de téléchargement de fichiers ont permis d’obtenir des ordres de grandeur de la performance réelle des réseaux 3G et de ses évolutions HSDPA à l’été 2007, pendant lequel les offres commerciales étaient limitées au débit théorique de 1,8 Mbit/s. Ces tests réalisés dans les agglomérations de plus de 400 000 habitants ont démontré d’une part que les débits observés pour le téléchargement de fichiers de 5 Mo sur les réseaux 3G atteignaient 1,4 Mbit/s pour les plus rapides, d’autre part que la moyenne des débits de téléchargement sur les réseaux des opérateurs ayant déployé la 3G était de 887 kbit/s sur le lien descendant. Enfin, sur le lien montant, l’envoi de fichiers de 1 Mo a fait apparaître un débit de 340 kbit/s pour les plus rapides.

Le lecteur est invité à prendre connaissance du descriptif des conditions techniques de chacune des enquêtes avant d’aborder les parties consacrées aux résultats. Ce type d’enquêtes fait partie du dispositif d’action de l’ARCEP en matière d’information des consommateurs sur le marché de la téléphonie mobile.


Les documents associés

Smiley le rapport des deux enquêtes (QS voix et QS data) en lecture et en téléchargement (pdf - 1,57 Mo)(1,6 Mo - pdf) Smiley