Internet

L’Autorité publie les résultats des mesures de la qualité de l’accès aux services fixes, et de celle du service de téléphonie fixe

Paris, le 15 octobre 2014

L’ARCEP publie aujourd’hui les résultats des mesures de la qualité de l’accès aux services fixes pour le 2ème trimestre 2014 ainsi que les résultats des mesures de la qualité du service de téléphonie fixe pour le 1er semestre 2014. La publication des résultats des premières mesures de la qualité du service d’accès à internet, initialement prévue aujourd’hui, est reportée.

Depuis 2010, les opérateurs fixes de communications électroniques ayant plus de 100 000 abonnés ont l'obligation de publier sur leur site internet les résultats de la qualité de la téléphonie fixe chaque semestre et les résultats de mesure de la qualité de l’accès fixe aux réseaux de communications électroniques chaque trimestre. Bouygues Telecom, Free, Numericable, Orange et SFR ont ainsi publié aujourd’hui les résultats du 1er semestre 2014 de la qualité de la téléphonie fixe, ainsi que les résultats du 2ème trimestre 2014 de la qualité de l’accès fixe aux réseaux de communications électroniques.

Avec la décision n° 2013-0004 du 29 janvier 2013, l’ARCEP a instauré, en complément des dispositifs évoqués ci-dessus, un dispositif de mesure de la qualité de service de l’accès à internet en situation fixe fourni par les cinq principaux fournisseurs en France (Bouygues Telecom, Free, Orange, Numericable et SFR). Des lignes dédiées aux tests ont été mises en place à cet effet, dans un environnement technique et des conditions ayant pour objectif d'assurer un bon niveau de comparabilité entre les opérateurs. Les mesures réalisées dans ce cadre portent sur sept indicateurs de performance : quatre indicateurs techniques génériques (notamment les débits) et trois indicateurs relatifs à des usages-types : web, streaming vidéo et peer-to-peer.

Un comité technique animé par les services de l’ARCEP et composé d’experts techniques indépendants, d’associations de consommateurs et de représentants des opérateurs concernés a assuré le suivi des mesures. Ce comité a notamment pour objectif de permettre la mise en place d’un outil fournissant des mesures sincères, objectives, représentatives et comparables.

Étant donné son caractère innovant et le risque d'erreur inhérent au lancement de tout nouveau dispositif de ce type, l'Autorité est particulièrement vigilante quant à la qualité des données qui pourraient être publiées à l’issue du premier cycle de mesure. A ce titre, l'Autorité a décidé de reporter la publication, initialement prévue le 15 octobre, dans l'attente d'une nouvelle réunion du comité technique, qui permettra d’affiner le travail en cours sur l’analyse de la fiabilité et de la représentativité des données mesurées.