Mobiles

L'Autorité désigne la société Régiocom comme exploitant d'un réseau national

Paris, le 5 juin 1998

L'Autorité de régulation des télécommunications a retenu la candidature de la société Régiocom comme exploitant d'un réseau national de radiocommunications mobiles professionnelles numériques (RPN

  • Une procédure de sélection faisant suite à un appel à candidatures

Régiocom a été sélectionnée à la suite d'un appel à candidatures lancé le 2 juillet 1997. Trois réponses étaient parvenues à l'Autorité émanant d'Aéroports de Paris (ADP) et de sa filiale SERTA, de la Régie autonome des transports parisiens (R.A.T.P.), et de Régiocom, exploitants déjà autorisés de réseaux analogiques.

Les candidatures d'ADP/SERTA et de la RATP, qui ne portaient pas sur un réseau national mais seulement régional, n'ont pas pu être retenues. Toutefois, ces deux organismes sont convenus de conclure avec Régiocom des accords de partenariat.

Conformément au code des postes et télécommunications, l'Autorité rendra prochainement public le compte rendu de la sélection établi à l'issue de la procédure d'analyse des dossiers de candidature

  • Un opérateur de réseaux professionnels numériques à la norme Tetra

Le nouvel exploitant établira un réseau national à la norme européenne Tetra, conformément au choix exprimé dans sa réponse à l'appel à candidatures. Un cahier des charges annexé à l'autorisation traduit en obligations réglementaires les engagements du candidat notamment en termes de couverture du territoire et de qualité de service.

L'introduction des radiocommunications professionnelles numériques (RPN) dans notre pays enrichira l'offre des réseaux radio mobiles professionnels en répondant mieux aux besoins des utilisateurs, notamment des entreprises.

  • Un élément de compétitivité pour l'économie nationale

Les réseaux radio mobiles professionnels rassemblent aujourd'hui en France plus de 600 000 terminaux dont plus de 100 000 sont raccordés sur les réseaux à ressources partagées de type analogique, exploités par SOGERA (filiale de France Télécom), S3RP (filiale du groupe Bouygues), Régiocom et ADP/SERTA. Ces réseaux professionnels constituent pour les entreprises une solution alternative à l'utilisation des réseaux de radiotéléphonie mobile.

La décision prise par l'Autorité doit également permettre d'inscrire notre pays dans un marché européen des radiocommunications professionnelles dynamique puisque l'on compte aujourd'hui 1,2 millions de terminaux de ce type en Allemagne et plus de 850.000 au Royaume-Uni.


Les documents associés

NB: Les décisions :
 n° 98-377 (pdf - 28 Ko)  et  n° 98-378 (pdf - 18,53 Ko)  sont consultables en ligne sur le site de l'Autorité
 le compte-rendu   et le résultat motivé de la procédure de sélection.