Haut débit

L'ART se prononce sur les offres de transport entre la Réunion et la métropole.

Paris, le 12 mai 2004

En janvier 2004, l'Autorité de régulation des télécommunications a été saisie de trois règlements de différend respectivement par le Conseil Régional de la Réunion, et les sociétés Mobius et Outremer Télécom, au sujet des conditions d'acheminement du trafic entre la métropole et la Réunion.

Les demandes portaient sur l'accès à des capacités de transport entre la Réunion et la métropole, via les câbles sous-marins exploités par France Télécom. En effet, les opérateurs locaux ne disposaient pas jusqu'ici d'offre de gros de transport adaptée à leurs besoins, leur permettant de construire des offres d'accès Internet attractives.

Après étude des éléments fournis par les parties, concernant notamment les coûts d'utilisation du câble sous-marin SAT3/WASC/SAFE, l'Autorité a, par ses décisions n° 04-375 et 04-376, demandé à France Télécom de fournir aux opérateurs une offre de liaison louée de transport entre la Réunion et la métropole, au tarif de 1.550 euros par Mbit/s et par mois, ainsi qu'une offre de transit IP, adaptée spécifiquement aux besoins des fournisseurs d'accès Internet, et moins coûteuse que la prestation de liaison louée.

Cette décision permet une baisse sensible des tarifs de transport entre la métropole et la Réunion, qui devrait être favorable au développement de la concurrence locale et entraîner une baisse des prix de détail de l'accès Internet. Ces éléments devraient contribuer à une plus large diffusion des technologies de l'information à la Réunion.


Les documents associés

Les décisions de l'ART n°  04-374 (pdf - 197 Ko) ,  04-375 (pdf - 294 Ko)  et  04-376 (pdf - 294 Ko)  du 4 mai 2004