Technologies

La diffusion des technologies de l'information et de la communication dans la société française - enquête 2007

 

Paris, le 21 janvier 2008

L'Autorité de régulation des communications électroniques et des postes (ARCEP) et le Conseil Général des Technologies de l’Information (CGTI) rendent publics les résultats de la septième enquête annuelle sur la diffusion des technologies de l’information (téléphonie fixe, téléphonie mobile, internet, micro-ordinateur) dans notre pays.

Cette enquête, conduite par le CREDOC sur la demande conjointe de l’ARCEP et du CGTI, a été réalisée en juin 2007 par entretiens en face-à-face auprès d’un échantillon de 2.230 personnes représentatif de la population française de 12 ans et plus (1).

1. Equipement en téléphonie fixe et mobile

     

  • L’équipement en téléphone fixe et en téléphone mobile évolue peu
    •  

 

En juin 2007, 83% des adultes disposent d’au moins une ligne de téléphone fixe à leur domicile. Ce taux de pénétration est inchangé par rapport à l’an dernier. Après avoir continûment décru jusqu’en 2005, l’équipement en téléphonie fixe semble avoir atteint un pallier, qu’il faut attribuer au succès des offres de téléphonie fixe couplée à l’abonnement à Internet à haut débit.

Le taux d’équipement en téléphone mobile progresse à peine. En juin 2007, 75% des adultes étaient équipés. Parallèlement, la proportion de ceux qui disposent uniquement d’un téléphone mobile n’augmente plus depuis deux ans (15%). Désormais, le multi-équipement, fixe et mobile, tend à devenir la référence : 60% des adultes sont équipés à la fois d’un téléphone fixe et d’un téléphone mobile. Les personnes qui ne disposent pas du téléphone constituent toujours une part infime (1%) de la population.

  • La concurrence entre les opérateurs de téléphonie fixe se développe et change de forme : les multi-abonnements refluent
  •  

 

Le marché de la téléphonie fixe résidentielle devient de plus en plus concurrentiel. Si l’on s’en tient aux seules personnes équipées d’une ligne fixe, il ressort qu’à la mi-2007, 39% des personnes de plus de 18 ans ont un contrat avec un opérateur alternatif de téléphonie fixe. Cette proportion, qui progresse chaque année, s’est encore accrue de 4 points cette année. Elle est un peu plus faible (32%) si l’on rapporte le nombre d’abonnés ayant choisi un opérateur alternatif à l’ensemble de la population de plus de 18 ans.

Le développement de la concurrence s’accompagne désormais, depuis deux ans, d’un recul des souscriptions multiples auprès de différents opérateurs, après plusieurs années de croissance. Cette évolution s’est amplifiée au cours de la dernière année : seulement 17% de la population adulte a recours à plusieurs opérateurs, contre 22% un an plus tôt. La concurrence s’organise différemment : en un an, la part des personnes clientes d’un unique opérateur, et qui n’est pas l’opérateur historique, a plus que doublé, passant de 7% à 15%. Autrement dit, les modalités de développement de la concurrence qui se sont imposées dans un premier temps, sélection du transporteur puis dégroupage partiel, laissent progressivement la place aux autres modalités, au premier rang desquelles le dégroupage total.

2. Equipement en micro-ordinateurs et à Internet

       

  • Plus de la moitié des adultes sont équipés à domicile d’une connexion à Internet
  •  

Source : CREDOC, Enquêtes " Conditions de vie et Aspirations des Français ".

L’équipement en micro-ordinateur a enregistré entre juin 2006 et juin 2007 une progression de 7 points, ce qui constitue l’une des plus fortes croissances observées en un an. La proportion des personnes de plus de 18 ans équipés à leur domicile d’un micro-ordinateur atteint ainsi 64%, dont un tiers (soit 21% des personnes de plus de 18 ans) disposent d’un ordinateur portable. Le multi équipement progresse parallèlement : il concerne 17% des personnes contre 12% un an auparavant.

L’accès à Internet à domicile enregistre une progression plus importante encore : le taux d’équipement des adultes grimpe de 10 points à 53%. Le haut débit devient la norme, dans la mesure où 92% des connexions sont à haut débit, ce qui porte à 49% le taux d’équipement en haut débit des personnes de plus de 18 ans. La connexion par ADSL reste très largement majoritaire (95%), les accès par câble restant encore marginaux. La proportion, parmi les personnes équipées en PC, de celles connectées à Internet augmente d’année en année. En juin 2007, ce sont 83% des possesseurs d’ordinateurs qui sont connectés au réseau, soit 8 points de plus qu’en juin 2006.

 

Le taux d’équipement en micro-ordinateur reste très lié à l’âge, l’équipement des plus âgés se situant nettement en deçà de la moyenne. Il en est de même pour l’accès à internet. Pour autant, le décalage générationnel tend à s’amoindrir. En particulier, chez les personnes de 60 à 69 ans, l’équipement en ordinateur personnel (48% en juin 2007 contre 36% en juin 2006) et, plus encore, à Internet a connu un net rattrapage au cours de l’année écoulée. Cette tranche d’âge a vu son taux d’équipement à internet doubler en à peine un an (40% au lieu de 21% en juin 2006).

  • Peu d’étudiants n’ont pas accès à internet
  •  

 

 

L’amélioration du niveau d’équipement à Internet au domicile est concomitante avec celle de l’accès sur le lieu de travail pour les actifs ou sur le lieu d’études pour les élèves d’une part et pour les étudiants d’autre part. Ces derniers, en particulier, sont près de 60% à disposer d’un accès à Internet sur leur campus, proportion qui progresse de 13 points entre juin 2006 et juin 2007 et qui se conjugue à la croissance de 11 points de leur équipement à domicile. Au final, près de la moitié des étudiants (45%) disposent à la fois d’un accès à leur domicile et sur leur lieu d’études (+ 14 points en un an). Désormais, la proportion d’étudiants qui ne disposent d’aucun accès, ni chez eux, ni sur leur lieu d’étude, se situe à 13%, en recul de 10 points.

3. Usages d’Internet

       

  • L’usage quotidien de l’ordinateur ainsi que d’Internet progresse
  •  

En juin 2007, 65% des personnes de 12 ans et plus utilisent un ordinateur et plus de 60% utilisent Internet, que ce soit à leur domicile ou que ce soit sur leur lieu de travail pour les actifs, ou d’études pour les étudiants et les élèves. En un an ces deux proportions ont cru respectivement de 5 points et de 7 points. L’usage quotidien, en particulier, se développe, à l’instar de celui de l’ordinateur qui progresse de 6 points : en juin 2007, c’est ainsi près de la moitié (49% exactement) de la population qui utilise tous les jours un ordinateur. Cependant, de fortes disparités subsistent au sein de la population : ainsi 63% des 12-17 ans utilisent quotidiennement un ordinateur alors qu’à l’inverse, 64% des 60-69 ans ne s’en servent jamais ; 89% des cadres l’utilisent tous les jours mais seulement 16% des retraités.

Le taux d’utilisation du PC et de la connexion à Internet au domicile pour les personnes équipées est, sans surprise, très élevé: 90% des personnes qui disposent d’un ordinateur personnel l’utilisent effectivement, de même que 92% des personnes qui disposent d’Internet. Dans les deux cas, l’usage journalier concerne les deux tiers des personnes équipées.

 

  • La protection des données personnelles préoccupe de plus en plus les internautes
  •  

Principal frein à l’utilisation d’Internet, loin devant le prix, la protection des données préoccupe de plus en plus les français : en juin 2007, 23% des personnes estiment que les données personnelles sont insuffisamment protégées contre 20% l’année précédente. Ce sont surtout les internautes (29%) qui s’en inquiètent alors que les personnes qui n’utilisent pas Internet désignent davantage la complexité d’utilisation et le fait que, pour eux, Internet n’est pas utile pour la vie quotidienne. Au delà des barrières à l’utilisation d’internet, l’inquiétude relative aux données qui circulent sur le net est réelle : quatre personnes sur cinq naviguant sur Internet souhaiteraient pouvoir s’opposer à la collecte des traces de leur passage sur les sites qu’elles visitent. Une proportion identique aimerait avoir la possibilité d’interdire aux sites visités de communiquer ces traces à des partenaires commerciaux.

 

  • Le téléchargement sur Internet continue de progresser particulièrement chez les adolescents.
  •  

Qu’il s’agisse de films, de logiciels ou de musique, le téléchargement connaît un succès grandissant. En un an la proportion d’adeptes a encore progressé de 4 à 5 points. Sur l’ensemble de la population, plus de 20% des personnes téléchargent de la musique ou des logiciels sur Internet et 14% téléchargent des films.

Les 12 -17 ans sont de gros consommateurs : plus de la moitié d’entres eux (56%) auraient téléchargé de la musique au cours des douze derniers mois. Les adultes sont trois fois moins nombreux à s’adonner à cette pratique.

 

  • Le succès de l’administration en ligne et du commerce en ligne se confirme
  •  

L’administration électronique est utilisée aujourd’hui par la majorité des internautes : 57% des internautes (soit plus d’un tiers de l’ensemble de la population) ont déjà effectué des démarches administratives ou fiscales par Internet. Au total, 19 millions de personnes ont choisi d’utiliser Internet pour déclarer leurs impôts en ligne, consulter leurs droits ou télécharger des formulaires sur le site de la CAF, consulter leur compte d’assuré social, etc. soit 4 millions de personnes en plus qu’en 2006. Le commerce électronique progresse également très nettement cette année : plus de la moitié des internautes (54%) ont effectué des achats par Internet au cours des douze derniers mois. La proportion était de 47% en 2006 et de 39% en 2005.

 

  • La recherche d’emploi sur Internet atteint des seuils significatifs
  •  

Au cours de ces dernières années, Internet s’est peu à peu imposé comme un outil majeur de recherche d’emploi. Entre juin 2006 et juin 2007, 28% des personnes utilisant internet ont effectué cette démarche, soit près de 9 millions de personnes. La recherche d’emploi au moyen d’internet est plus fréquente chez les jeunes (55% des internautes de 18-24 ans), les étudiants (53% des internautes étudiants) ainsi que les employés (34%) et les ouvriers (41%). Enfin, internet est d’autant plus utilisé pour une recherche d’emploi que le revenu de la personne est faible. Ainsi, 51% des internautes vivant dans un ménage percevant moins de 900 € mensuel y ont eu recours, contre 21% de celles disposant mensuellement de plus de 3100€.

Source : CREDOC, Enquêtes " Conditions de vie et Aspirations des Français ".

  • La téléphonie par l’ADSL explose
  •  

Le téléphone par ADSL enregistre un succès fulgurant : en à peine deux ans, le taux d’utilisation chez les personnes de plus de 12 ans a quadruplé pour atteindre 28%. Dans le même temps, le téléphone par l’ordinateur a peu progressé et ne concerne que 7% de cette population. Ces deux proportions ne peuvent pas être additionnées dans la mesure où les utilisateurs de boîtiers ADSL sont majoritaires parmi ceux qui téléphonent par l’ordinateur. Au final, 30% des personnes téléphonent grâce à leur connexion Internet.

 

 

Il existe deux façons de téléphoner par Internet :

• Le téléphone via l'ADSL, appelé aussi "voix sur large bande" désigne les services de téléphonie fixe utilisant la technologie de la voix sur IP sur un réseau d'accès à Internet. Le service est fourni à l'utilisateur par un opérateur qui maîtrise la qualité du service. En pratique, l'utilisateur dispose d'un boîtier branché sur la prise téléphonique (appelé parfois " box ").

• Le téléphone par ordinateur, appelé aussi "voix sur Internet", désigne les services de communications vocales utilisant le réseau public Internet. La qualité du service n'est pas maîtrisée par un opérateur. En pratique, l'utilisateur télécharge sur son micro-ordinateur un logiciel approprié (Skype ou Net Meeting par exemple), et branche un micro et des hauts parleurs sur l'ordinateur ; et si l'ordinateur est muni d'une caméra (webcam), il peut même transmettre son image ou recevoir celle de son interlocuteur.

Déplacez le curseur pour consulter le contenu du tableau


AVERTISSEMENT

L'enquête a été réalisée en face-à-face durant le mois de juin 2007, sur un échantillon de 2230 personnes représentatif de la population française de 12 ans et plus.

Cette enquête décrit les équipements et les usages des individus.

Ainsi, les taux d'équipement s'entendent comme la proportion des individus disposant d'un équipement dans leur foyer, et non pas la proportion de foyers équipés dont il est fait état couramment dans d'autres études.

Par exemple, d'après cette enquête, 55% de la population de 12 ans et plus (soit environ 52 millions de personnes) dispose d'une connexion à Internet au domicile en juin 2007, alors que d’autres enquêtes, dont le champ est celui des ménages, sont susceptibles d’obtenir des estimations différentes.

Les caractéristiques en termes de sexe, âge, diplôme, profession et lieu de résidence sont celles de la personne interrogée, le revenu est celui du ménage auquel appartient cette personne.

Déplacez le curseur pour consulter le contenu du tableau

__________________________________
(1) Concernant les conditions de réalisation de cette étude, cf. l'avertissement en annexe de ce communiqué.