Revue de presse

Les titres de la presse du jeudi 20 juillet 2017

RÉGULATION

Aménagement numérique du  territoire

                      . Du « bon haut débit »  pour tous en 2020 (le débat d’hier au Sénat suite aux déclarations du président de la République)

• Plan France THD : des annonces, mais encore peu de précisions. La commission de l’Aménagement du territoire du Sénat a organisé une table ronde suite aux annonces d’Emmanuel Macron, rassemblant les opérateurs, l’Arcep et l’Agence du numérique. À ce stade, aucun chiffre n’est donné sur ce que l’État est prêt à mettre sur la table pour donner des « carottes » aux opérateurs, comme l’a dit Antoine Darodes, le directeur de l’Agence du numérique, pour les inciter à accélérer. 5 millions de locaux, dont 4 millions dans les zones rurales, pourraient bénéficier d’ici 2020 du « bon HD », qu’il a défini comme allant de 3 à 8 MBit/s. Des avenants à certains contrats actuels pourraient être effectués, mais ce ne sera pas majoritaire, a-t-il assuré. L’Arcep sera pilote de l’observatoire de la couverture numérique demandé par le gouvernement (Contexte)

• Du « bon haut débit » dans les campagnes en attendant mieux. A défaut de très haut débit, le gouvernement s’est donné pour objectif de garantir un « bon haut débit » à tous les français en 2020 (AFP)

• Quand le très haut débit de 2022 devient bon haut débit pour 2020 (Génération NT)

• Déploiement du THD : l'objectif de 2022 est maintenu (Correspondance de la presse)

• Comment l’Etat a inventé le « bon haut débit » pour nous faire patienter (01net.com, Challenges)

• Emmanuel Macron promet-il vraiment le THD pour tous dès 2020 ? (01net.com)

• Haut débit : un « contrat » Etat-opérateurs pour améliorer la couverture.Le gouvernement va tenter d'arriver à une "sorte de contrat" avec les opérateurs de télécommunications pour garantir un "bon haut débit" à tous les Français fin 2020, a indiqué mercredi le président de l'Agence du numérique, Antoine Darodes. Il s'agit d'"un objectif intermédiaire de bon haut débit", a-t-il expliqué devant la commission de l'aménagement du territoire du Sénat (AFP)

• "Le 100% THD en 2022 n'est pas remis en cause" : Antoine Darodes (degroupnews.com)

                    . SFR expose son plan « pour fibrer toute la France »

• SFR essaie de rassurer sur ses plans pour fibrer la France. Lors d’une conférence de presse hier après-midi, l’opérateur a longuement détaillé ses intentions qui, à ce stade, « n’ont pas eu de réponse officielle » du gouvernement, a indiqué Michel Combes, son P-DG. Avec Michel Paulin, le DG d’Altice, ils ont mis en avant le changement de modèle économique, évoquant les 800 millions par an payés à Orange pour l’utilisation de son réseau cuivre, qui pourraient financer leur infrastructure propre. Aucun chiffre précis n’a été donné sur le coût de l’investissement, qui « relève du secret des affaires ». « Des discussions avec l’État et le régulateur sur les modalités opérationnelles, les freins au déploiement à lever » sont prévues. L’opérateur a besoin de l’autorisation des collectivités pour installer ses équipements dans l’espace public. Or certaines doutent des promesses, mais, assure l’opérateur, d’autres frappent déjà à sa porte. SFR ne souhaite pas prendre d’engagements contrôlés par l’Arcep, comme l’article 33-13 du CPCE le permet en zones peu denses (Contexte, Le Figaro, Correspondance de la presse)

• SFR a affirmé qu'il n'aurait pas besoin d'augmenter le niveau actuel de ses investissements en infrastructures pour déployer son propre réseau de fibre optique sur l'ensemble du territoire français d'ici 2025 . La filiale française d'Altice a annoncé à la surprise générale la semaine dernière son intention de "fibrer l'intégralité du territoire" en huit ans "sans argent public", suscitant des doutes sur sa capacité à financer pareille promesse. "Vous pensez qu'un groupe comme SFR (...) n'a pas les moyens d'augmenter de quelques points son investissement sur la fibre optique? C'est compris dans notre enveloppe de 2 milliards" d'euros consacrés chaque année aux réseaux fixe et mobile, a déclaré Michel Combes, PDG de SFR, lors d'une conférence de presse. Le dirigeant a néanmoins refusé de chiffrer le coût global du projet (AFP)

• SFR prêt à passer en force pour déployer son réseau. Ce que propose SFR casse toutes les règles du jeu puisqu'il veut déployer son propre réseau partout, donc y compris sur les zones réservées à Orange. Et sur celles ou l'Etat a déjà commencé à financer des réseaux qui risquent d'être fragilisés par la concurrence de celui de SFR... Gaspillage d'argent public ? Au contraire, répond SFR, «on peut faire faire des économies à l'Etat et aux collectivités territoriales », explique Michel Paulin. Nous ne demandons aucune subvention publique ».  SFR chiffre ainsi «entre 8 et 15 milliards d'euros l'économie que l'Etat pourrait faire ». Et puis, aujourd'hui, « des opérateurs de RIP viennent frapper à notre porte pour voir si on en peut pas, à terme, racheter leur infrastructure... », sourit Michel Combes (Les Echos, ZDNet, La Tribune)

• Le projet de SFR a été accueilli avec beaucoup de circonspection au sein de l'écosystème des télécoms. « Je n'ai pas pu m'empêcher d'avoir un rictus quand j'en ai pris connaissance », glisse, ironique, une source proche du gouvernement. «Je crois qu'il n'y a pas grand monde qui croit à ce que vous avez annoncé», a lancé Hervé Maurey, président de la Commission de l'aménagement du territoire du Sénat, au secrétaire général de SFR Régis Turrini, qu'il auditionnait mercredi matin, ainsi que les autres grands acteurs télécoms sur leurs intentions dans le très haut débit en France (Les Echos)

                    . L’Arcep poursuit son travail de fond

• Dans l’imbroglio des annonces qui fusent quotidiennement, l’Arcep poursuit son travail de fond. Ainsi le 13 juillet a-t-elle initié le lancement de la consultation publique pour définir les modalités d’attribution des fréquences 3,5GHz dédiées au THD radio (La Gazette des Communes)

• L’Arcep prépare un monréseaufixe.fr. À l’occasion de cette table ronde, Martine Lombard, membre du collège du régulateur des télécoms, a annoncé que le principe de l’outil de cartographie des réseaux mobiles monreseaumobile.fr serait repris pour les réseaux fixes. L’Arcep travaille dessus, sans toutefois avoir de date de lancement. Martine Lombard a en revanche précisé que monreseaumobile.fr serait étendu à tout le territoire le 18 septembre, après l’expérimentation en Nouvelle-Aquitaine (Contexte)

 

NUMÉRIQUE

IA

• Pour Elon Musk « L'intelligence artificielle est un risque fondamental pour l’existence de notre civilisation ». Face aux progrès de l'intelligence artificielle, Elon Musk est du genre peu serein. Invité samedi dernier à s’exprimer face à une trentaine de gouverneurs des Etats-Unis, le prophète Elon a livré ses prédictions et profité d'être en compagnie des politiques pour les appeller à réagir « avant qu’il ne soit trop tard ». « Je suis confronté à l’intelligence artificielle la plus en pointe. Les gens devraient être vraiment inquiets. Or tant qu'on ne verra pas des robots tuer des gens dans la rue, on ne saura pas comment réagir face à l’IA car le risque semble trop impalpable ». « L’IA est l’un des rares cas où je pense que l’on doit adopter une régulation préventive, poursuit Musk. Si on attend le moment où il faudra réglementer de façon réactive, ce sera trop tard». « L'intelligence artificielle est un risque fondamental pour l’existence de notre civilisation » (Usbeck & Rica)

• The Nine AI Minds You Don't Know, But Should Follow ASAP (forbes.com)

IoT

• Google sort une nouvelle version de ses lunettes connectées pour les entreprises exclusivement (Les Echos)

• "European SMEs can lead the world in the IoT revolution" : by Hassan Triqui, the CEO of Secure-IC, a French tech start-up (euractiv.com)

 

TÉLÉPHONIE MOBILE

Outre-mer

• Des problèmes de portabilité se succèdent chez Free Mobile à La Réunion (universfreebox.com)

Antennes-relais

• Paris XIII/Grands Moulins : inquiétude des habitants sur l'implantation d'antenne-relais au-dessus d'une crèche (Le Parisien)

• Un groupe d'anarchistes revendique l'incendie d'une antenne-relais en Ardèches (AFP)

Equipementiers

                . Guerre des brevets

• Qualcomm porte plainte en Allemagne contre Apple qu'il accuse d’utiliser ses brevets sans le rémunérer. Qualcomm veut interdire l'iPhone en Allemagne (Les Echos, numerama.com, Le Monde, Financial Times, Politico)

• Qualcomm: Le litige avec Apple a pesé sur les comptes du T3 (Reuters)

• Quatre sous-traitants d'Apple portent plainte contre Qualcomm (Reuters, Wall Str. jal)

                . Terminaux

• Remade propose à la location des smartphones d'occasion (Le Monde)

m-monnaie

• En Chine, le cash en voie de disparition au profit du smartphone (AFP)

 

TÉLÉCOMS - FRANCE

Territoires

• La région Grand-Est a annoncé le 13 juillet l’attribution de la DSP pour le déploiement de son réseau d’initiative publique au groupement NGE-Altitude. La contribution publique à cet investissement de 1,3 milliard d’euros devrait être inférieure à 15% (lagazette.fr)

 

TÉLÉCOMS - INTERNATIONAL

Opérateurs

• Telia: bénéfice net en chute de 58% au 2T, 850 suppressions d'emplois (AFP)

• Softbank unveils $473m for West Coast startup (Financial Times)

• Côte d'Ivoire : accord entre MTN et Lumos Global, entreprise néerlandaise spécialisée dans l'exploitation de l'énergie solaire (AFP)

• Luigi Gambardella has joined Open Fiber, a broadband company owned by Enel and the Cassa Depositi, pitching him against his former colleagues at telecom Italia and Etno (Poltico)

Marchés financiers

• Investors braced for volatility in tech stocks. Money managers are buying protection against swings in tech stocks ahead of earnings (Financial Times)

 

INTERNET

Droit à l'oubli

• "Droit à l'oubli": le Conseil d'État veut des éclaircissements de l'UE. Le Conseil d'État a préféré mercredi demander à la Cour de justice de l'UE avant de décider si Google doit déréférencer des informations sur toutes les extensions de son moteur de recherche, ou dans certains pays seulement  (Correspondance de la presse, AFP, Le Figaro, Politico)

Point de vue

• "Google, Gazprom : deux abus bien différents" : le point de vue de François Lévêque, professeur d’économie à Mines ParisTech (Les Echos)

Neutralité du net

• Net neutrality is dying with a whimper. You may have barely noticed the fight to save net neutrality — but you'll definitely notice when it's gone (vox.com)

 

CONTENUS

Médias

• Facebook va laisser des médias proposer des abonnements sur sa plateforme (AFP)

Droits d'auteur

• EU countries push back on freeing up broadcasting sector (Politico)

 

SECTEUR POSTAL

La Poste

• Près de la moitié des 251 000 postiers ont plus de cinquante ans, la conséquence directe des milliers de départs à la retraite non remplacés chaque année. Une  politique qui a permis à la direction d’adapter en douceur les effectifs au choc majeur que représente le déclin régulier du courrier, cœur de métier historique du groupe. Mais qui complique la transformation du modèle économique lancée par le PDG (Les Echos)