Revue de presse

Les titres de la presse du mercredi 1 février 2017

RÉGULATION

Très haut débit/le bilan de la Cour des comptes

                . Le communiqué de la Cour des Comptes

• Les réseaux fixes de haut et très haut débit : un premier bilan. La Cour et les chambres régionales des comptes ont examiné 47 projets territoriaux couvrant la moitié de la population et le tiers du territoire. Les juridictions financières évaluent à 34,9 Md€ le coût total du Plan, estimé initialement à 20 Md€. Par ailleurs, si l’objectif de couverture intermédiaire (50 % en 2017) sera bien atteint, l’insuffisance du co-investissement privé compromet l’atteinte de l’objectif de 100 % en 2022. Les juridictions financières appellent donc à actualiser les objectifs, à mieux prendre en compte les technologies alternatives à la fibre optique jusqu’à l’abonné, afin de construire un « mix technologique » moins coûteux, et à intégrer un objectif de haut débit minimal pour tous. De manière générale, le Plan s’est focalisé sur la construction d’infrastructures fixes communes à tous les publics, sans réflexion sur les usages, alors que celles-ci ne constituent qu’une des facettes de la transformation numérique                                         

                . Le communiqué du Sénat

• Aménagement numérique du territoire : la Cour des comptes confirme les inquiétudes du Sénat. Pour Hervé Maurey : "Il est grand temps de mettre un terme à l’incertitude que les opérateurs entretiennent à leur profit et qui bloque l’intervention publique, aux dépens des territoires concernés."                           

                . Réaction de l'Arcep

• "Le rapport de la Cour des comptes alerte sur l'ampleur du projet mais il ne remet pas en compte l'architecture du plan France très haut débit" a affirmé hier Sébastien Soriano, auditionné par la commission des affaires économiques de l'Assemblée nationale. "Ce que nous partageons avec la Cour des comptes, c'est que l'ambition du secteur privé sur la fibre n'est pas encore suffisant, toute l''action que nous mettons en  place vise à la stimuler" ; "Sur le marché entreprises, nous sommes déterminer à développer la concurrence sur ce marché, qui est le parent pauvre de la régulation. Des documents de régulations seront publiés la semaine prochaine", a-t-il précisé. "Ce que nous voulons, c'est un marché de masse, notamment de la fibre pour les PME" (Correspondance de la presse, Contexte)                     

                . Réaction du cabinet d'Axelle Lemaire

• Le cabinet d’Axelle Lemaire conteste les conclusions de la Cour des comptes : « Dans les RIP, nous ne ciblions pas 80 % de fibre, mais plutôt 50 %. Nous ne partons pas non plus du principe que tout le monde va demander son raccordement à la fibre », explique la secrétaire d’Etat chargé du numérique, qui maintient « l’objectif d’offrir un accès Internet de plus de 30 mégabits par seconde en 2022 ». Le cabinet souligne aussi l’arrivée progressive des fonds privés, qui ont connu, il est vrai, un certain retard à l’allumage. « Dans le Nord, le projet comprend finalement seulement 20 % d’argent public. En Isère, c’est 50 %. La part du public a plutôt tendance à baisser », dit-on aussi. Le cabinet d’Axelle Lemaire reconnaît simplement qu’il y aura un sujet de financement si l’on veut connecter 100 % de la population à la fibre (Le Monde)                                                                                                                             

                . Le communiqué de la FIRIP

• La FIRIP prend acte des conclusions du rapport de la Cour des Comptes et s'interroge fortement sur la conclusion hâtive selon laquelle il va falloir plus d'argent public pour co-financer ces investissement très haut débit sur les RIP.                                                                                                                                        

                . Le communiqué de l'AVICCA

• Plan France Très haut débit : à accélérer, pas à ralentir ! L’AVICCA estime que le rapport de la Cour des Comptes sur le passage au Très haut débit présente deux décalages avec les évolutions de l’ensemble du secteur, tant sur les risques financiers qu’encourraient les collectivités que sur les objectifs à atteindre. Le travail accompli par tous les acteurs depuis trois ans commence à payer.                                      

                . Dans la PQN

• Le coût du plan très haut débit va passer de 20 à 35 milliards d'euros (Le Monde)                                

• La Cour des Comptes tire la sonnette d'alarme sur le très haut débit Le très haut débit pour tous ne serait pas pour 2022 mais pour 2030 (Les Echos)                                                                          

• Des alternatives à la fibre optique existent. Pour la cour des Comptes, il faut se pencher davantage sur les autres technologies (le câble, le cuivre, le satellite, le mobile) afin de rattraper le retard de la France dans le très haut débit (Les Echos)

• La fibre optique va coûter 15 milliards de plus que prévu à la France (Le Figaro)                                  

• Pourquoi la France va rater son objectif du très haut débit pour tous en 2022. Selon un rapport de la Cour des comptes qui s'alarme d'une accumulation de retards, ce plan coûtera 15 milliards de plus que les 20 initialement prévus et ne devrait pas aboutir avant 2030. Décryptage (Libération)                           

                . Dans la presse informatique

• Un plan Très haut débit au bon vouloir du privé. Alors que la Cour des comptes s'alarme dans un rapport diffusé le 31 janvier d'une accumulation de retards dans le déploiement du programme France Très haut débit, qui ne devrait pas aboutir avant 2030 au lieu de 2022, le Courrier des maires avait dès novembre souligné les failles d'un plan où les zones les plus intéressantes vont au privé et les moins rentables échoient aux acteurs publics locaux. Raison pour laquelle, comme pour la téléphonie mobile, la continuité territoriale risque de ne pas être assurée (courrierdesmaires.fr)                                                        

• La Cour des Comptes tape fort sur le plan très haut débit (zdnet.fr)                                                 

• La Cour des comptes a dévoilé un rapport sur le plan « France Très Haut Débit ». Dans celui-ci, l'institution financière craint à la fois une explosion des coûts et un retard à venir. Des conclusions contestées par le gouvernement (numerama.com)                                                                          

• L'Arcep et la Cour des Comptes plaident pour rebattre les cartes en zone d'initiative privée (localtis.info)

FTTH : quand la Cour des Comptes se satisfait du fossé numérique entre villes et champs. La Cour des Comptes s'inquiète du coût du programme très haut débit français et préconise un abandon du tout fibre au profit de la montée en débit dans les campagnes trop couteuses à couvrir. La Cour aurait-elle la même idée si on la déménageait dans un village reculé du territoire ? (lemagit.fr)                                 

                . Les dépêches

• Du très haut débit partout en France: un chantier qui s'annonce plus long et coûteux que prévu. Pour un meilleur contrôle du budget et de l'échéance de son plan, la Cour des comptes recommande au gouvernement d'accorder plus de place aux technologies alternatives en zone d'initiative publique et de davantage prendre en compte les besoins réels des usagers en introduisant un objectif de haut débit minimal pour tous. "Nous sommes en train de débloquer des fréquences pour permettre aux collectivités d'utiliser des technologies alternatives à la fibre, notre démarche est de le permettre", a souligné Sébastien Soriano, devant des députés

  (AFP)                                                                                                                                     

• France : un plan très haut débit en retard et plus coûteux (Reuters)                                                

Arcep/

                . Couverture mobile

• L’Arcep « sans tabou » sur les solutions alternatives. Martine Lombard est également intervenue au côté de Sébastien Soriano lors de son audition en commission des Affaires économiques de l’Assemblée nationale. Répondant aux inquiétudes sur la couverture mobile en zone rurale, elle a expliqué qu’un appel à contributions sur les solutions de couverture à la demande, dans les bâtiments, alternatives à la pose d’antenne, serait lancé en mars (Contexte)                                                                                  

                . Convergence média-télécoms

• L'Arcep s'inquiète que l'intérêt des opérateurs pour les médias soit un frein pour les investissements dans la 4 et la fibre (universfreebox.com)                                                                                           

• Alors que SFR annonce son intention de s'emparer de la totalité de NextRadioTV, l'Arcep critique la stratégie de contenus de l'opérateur (zdnet.fr)                                                                             

                . Très haut débit

• Deux décrets relatifs à l'accès aux infrastructures de génie civil sont publiés (Contexte)                       

Union européenne/roaming

• Dernière étape franchie pour l'abolition des frais d'itinérances : le Parlement européen, le Conseil (et la Commission européenne se sont accordées sur les prix de gros entre opérateurs (AFP, Communiqué Parlement Européen, Contexte, Politico)                                                                                      

Belgique/net neutralité

• Proximus free-data offer didn't break EU rules, IBPT says (mLex)                                                      

USA

• Chairman Pai forms broadband deployment advisory commitee (Communiqué FCC)                                

• Minnesota Senator Franken urges FCC chairman Pai to preserve net neutrality (mLex)                          

• New FCC chair vows to shrink industry regulations (Reuters)                                                           

 

NUMÉRIQUE

Transformation numérique/France

•  11,7 milliards d'euros consacrés en 2017 en France à la transformation numérique. IDC estime à 48,9 milliards d'euros les dépenses IT en France en 2017, soit une croissance de 2%. Le recul des dépenses d'infrastructure (-1,7%) est compensé par la hausse du logiciel (+4,2%) et des services (+2,6%) (zdnet.fr)                                                                                                                              

• Les 6 freins qui empêchent la France d'être un géant du numérique :

. L’éducation: la formation des enseignants

. L’emploi: 50.000 postes non pourvus

. Les usages: 1 Français sur 10 n'a jamais utilisé internet

. La consommation: l'e-balance commerciale déficitaire

. L’investissement: l'État trop présent, le privé pas assez

. Les entreprises: le "cloud" sous-utilisé (bfmbusiness.bfmtv.com)

Investissements

• Les investissements dans les start-up de la réalité virtuelle ou réalité augmentée ont connu une forte progression en 2016 par rapport à l'année précédente (usine-digitale.fr)                                             

French tech

• L'internationalisation galopante des jeunes pousses de la French Tech (Les Echos)                              

• La BreizhTech exporte ses champions aux USA (Les Echos)

 

TÉLÉCOMS - FRANCE

Opérateurs

• OTT : SFR lance son offre de séries et films par abonnement SFR Play pour tous les internautes, quel que soit leur fournisseur d'accès. L'opérateur vient ainsi concurrencer les offres de contenus en ligne par abonnement (SVOD) proposées par Netflix, mais aussi Canalplay, ou encore Orange, qui propose son bouquet OCS en ligne depuis le mois de novembre (AFP, Communiqué SFR)                                                                                                                                         

• Réseau : Bouygues Telecom a annoncé mercredi dans un communiqué avoir conclu un accord avec l'entreprise espagnole Cellnex portant sur l'exploitation de 3.000 sites d'antennes télécoms en France (AFP, Communiqué Bouygues Telecom)                                                                                         

Consommateurs

• L'UFC-Que choisir lance une pétition contre le harcèlement commercial par téléphone (Le Parisien)         

 

TÉLÉCOMS - INTERNATIONAL

USA 

• US telcos prepare for "big bang" year of mergers. Trump regulatory regime expected to look kindly on consolidation in telecom sector (Financial Times)                                                                          

Royaume-Uni

• O2 urges Ofcom to limit Vodafone and BT in spectrum auctions (Financial Times)                                

Inde

• Vodafone contraint de s'allier en Inde. L'opérateur confirme être en négociation pour fusionner sa filiale indienne avec l'opérateur Idea Cellular pour créer le premier groupe de télécoms en Inde (Le Monde, Mlex)                                                                                                                                    

Résultats financiers

• KPN a publié pour l'ensemble de l'année 2016 un bénéfice net en baisse de 29%, notamment en raison de "dépenses financières additionnelles" (AFP)                                                                                  

• Apple a vu ses ventes d'iPhone repartir à la hausse sur le trimestre des fêtes, portant son chiffre d'affaires à un nouveau record, mais son bénéfice net a reculé et les prévisions restent mitigées. Au vu de ces chiffres, le cabinet Strategy Analytics estime qu'Apple a repris ce trimestre la première place mondiale sur le marché des smartphones, profitant en partie des déboires de Samsung (AFP, Wall Str. jal)                                                                                                                                           

 

INTERNET

Branding

• Google devient la marque la mieux valorisée au monde. Google, dont la valeur de marque atteint 109,5 milliards de dollars, détrône Apple, selon Brand Finance (Les Echos)                                                  

 

SECTEUR POSTAL

Social

• La Poste : l’accord sur les conditions de travail des facteurs validé (AFP)