Février

Les titres de la presse du mercredi 5 février 2020

REGULATION

Régulation par la data

• Les relations s'apaisent entre opérateurs et clients, selon l'Arcep. Le régulateur note une baisse sensible des plaintes sur son service en ligne "J'alerte l'Arcep". Certains problèmes, comme l'état des lignes de cuivre d'Orange ou la portabilité mobile chez SFR, se seraient résorbés. Pour 2020, l'Arcep met l'accent sur le démarchage téléphonique intempestif / "Notre objectif en tant que gendarme n'est pas de taper sur les opérateurs et de les faire avancer "à la schlague", assure le président de l'Arcep. Si par une interaction régulière, nous pouvons "débuguer" le marché et permettre au consommateur de le faire évoluer, c'est très bien. Nous voulons que les utilisateurs soient les vrais régulateurs du marché" (Les Echos)

• L’Autorité des télécoms s’inquiète des pratiques des opérateurs dans la fibre / Démarchage téléphonique : devant l’inefficacité de Bloctel, une nouvelle proposition de loi a vu le jour, portée par Christophe Naegelen, député des Vosges. Il vise notamment à permettre aux opérateurs de couper les numéros d’où sont émis certains de ces appels indésirables (Le Figaro)

• Une loi va bientôt obliger les opérateurs à nous protéger du démarchage téléphonique. Cette pratique frauduleuse représenterait 44% des appels intempestifs subis par les usagers, d’après le député Christophe Naegelen, rapporteur du projet de loi sur le démarchage téléphonique. A l'occasion d'une conférence de presse, il a expliqué ce matin, aux côtés du président de l'Arcep, Sébastien Soriano, comment il comptait y mettre fin / Entre août 2018 et août 2019, 1770 plaintes de consommateurs (+20%) ont été recensées sur le secteur de la rénovation énergétique par la DGCCRF (01net.com)

• Le plus grand nombre de plaintes reçues par l'Arcep en 2019 concernait SFR, avec 21 signalements pour 100.000 clients. Juste devant Orange, 19 plaintes. Free (15 signalements pour 100.000 clients) et Bouygues Telecom (13 plaintes) ferment la marche / Globalement, mis à part Orange, les opérateurs télécom ont vu leur nombre de signalements baisser. Comme le précise l'Arcep, les signalements reçus sur sa plateforme concernent en grande majorité le démarchage téléphonique abusif (capital.fr)

• J’Alerte l’Arcep : 24 425 signalements en 2018, SFR : baisse de 30 % sa moyenne d’alertes, mais reste en pôle position / La satisfaction des clients s’améliore / Le régulateur tire trois "enseignements et points de vigilance" de son bilan annuel : démarchage téléphonique abusif, qualité du service postal et décalage entre les informations données par l’Arcep (notamment sur "monreseaumobile.fr" ) et le ressenti du terrain / Des signalements sur la neutralité du Net, la  délivrance du RIO, ou des problèmes de roaming dans les ferries / En 2020, de nouvelles catégories seront ajoutées (parcours "développeur d'application", marché distribution de la presse, profil "association de consommateur"), et un système permettra de signaler directement depuis "monreseaumobile.fr" les incohérences relevées par l’utilisateur entre l’information donnée et le service constaté sur le terrain (nextinpact.com)

• SFR champion des plaintes à l'Arcep en 2019, Bouygues Telecom premier de la classe / SFR a procédé à plusieurs augmentations de tarifs de 3 euros entre fin 2019 et début 2020 (economiematin.fr)

• J'alerte l'Arcep : moins de plaintes signalées contre les opérateurs (generation-nt.com, Contexte)

• "L’année 2019 pour Etalab, une rétrospective". Le département de la Direction interministérielle du numérique dresse son bilan 2019 et présente ses projets pour 2020 (Communiqué)

Régulation du marché de gros de la diffusion audiovisuelle hertzienne terrestre

• Bras de fer entre les télévisions et TDF sur les coûts de diffusion de la TNT / Vers une possible action devant l'Autorité de la concurrence / Pour l'Arcep, « il y a bien eu des augmentations de prix mécaniques, qui étaient anticipables ». Mais, le régulateur ne veut plus intervenir : « La régulation est devenue contre-productive, compte tenu de la situation monopolistique de TDF (qui peut augmenter mécaniquement ses prix en répercutant des coûts fixes) », dit Sébastien Soriano. « Nous sommes devenus les greffiers impuissants d'une tarification monopolistique. La seule solution est de cesser cette régulation, ce que nous allons faire fin 2020 » / Le CSA va tenter de jouer les médiateurs / TDF mise désormais davantage pour sa croissance, sur les télécoms et la fibre (Les Echos)

5G

• 5G : « au vu des dangers encourus », un député demande de suspendre l’attribution des fréquences. Lors d’une session de questions à l’Assemblé, Loïc Prud’homme demande "quand le gouvernement compte-t-il suspendre l’attribution des fréquences 5G ? Quand choisira-t-il enfin de protéger la population plutôt que le bilan comptable des multinationales ?". Agnès Pannier-Runacher, secrétaire d’État lui a répondu que sa question  "traite d’un sujet dont nous nous sommes emparés non pas l’année dernière, mais il y a bien plus longtemps, puisque notre législation impose aujourd’hui aux opérateurs et aux équipementiers un seuil d’exposition des individus aux ondes électromagnétiques" (nextinpact.com)

• Opinion : "La 5G, la science et le complotisme. Le déploiement de la technologie 5G suscite l'inquiétude des citoyens, montre un rapport de l'Anses. Il faut espérer que les pouvoirs publics et les investisseurs concernés sauront voir le rapport de l'Anses comme un appel à prendre au sérieux et gérer le risque, sanitaire comme d'opinion, d'une manière novatrice" : par Chloe Morin, directrice de l’Observatoire de l’opinion à la Fondation Jean-Jaurès (Les Echos)

Réseaux du futur

• Les villes appelées à s’imposer face aux acteurs privés du numérique. "Google sera-t-il le prescripteur de la ville de demain ?". Retour sur un débat organisé par La Fabrique de la Cité. La présidente du think tank et le président de l'Arcep ont confronté leur point de vue sur la manière d’encadrer les acteurs du numérique, à commencer par les Gafam, de plus en plus présents dans les politiques urbaines. Sébastien Sorinao préconise l’instauration d’un régulateur, arbitre d’un "face-à-face entre des acteurs aussi puissants que Google d’un côté, la ville et la société civile, de l’autre". Il appelle les pouvoirs publics à la "réaction", alors que les villes sont aujourd’hui "dans le registre de la résistance". En ne posant pas de barrières, anticipe-t-il, le risque serait de sombrer dans un "scénario de dystopie" (lagazettedescommunes.com)

Marché Entreprise

• CELESTE rachète Ariane Networks. CELESTE et la SAEM e–tera dont le Conseil Départemental du Tarn est actionnaire principal ont signé un contrat de cession de cette filiale, l'opération devant être finalisée dans les prochaines semaines. "Le département se mobilise depuis de nombreuses années sur le haut débit. C’est la priorité. On avait un outil avec la Sem e-tera et Ariane Network. J’ai toujours dit qu’il fallait s’adapter" déclare le résident du conseil départemental, Christophe Ramond (ladepeche.fr, letarnlibre.com)

Presse

• Presstalis : Le Monde et Le Figaro engagent la riposte. Louis Dreyfus, le président du directoire du Groupe Le Monde, et Marc Feuillée, directeur  général du Figaro, ont engagé des discussions avec Pierre Louette, PDG du groupe Les Echos-Le Parisien. L'objectif est de déterminer si Proximy, la filiale de ce dernier, lancée en 1988 par Le Parisien pour assurer sa distribution en Ile-de-France, pourrait se muer en tête de réseau national pour toute la presse quotidienne / La principale préoccupation de Jean-Michel Baylet, le PDG du Groupe La Dépêche du Midi et président de lATliance de la presse d'information générale, est de faire aboutir son "plan de filière" dont l'objectif est de permettre aux journaux de province de rationaliser leurs imprimeries, grâce aux subsides de l'Etat  (La Lettre A)

• Hier a eu lieu l'Assemblée des Marchands de presse de la Délégation de St-Brieuc-Vannes / Election de Manuela Assunçao à la Vice-Présidence de la Délégation de Vannes-Lorient / Intervention de Daniel Panetto, Président de Culture Presse, sur réforme de la Loi Bichet / Améliorer le quotidien des marchands : Table-ronde des partenaires de Culture Presse / Ressources numériques pour les professionnels de la presse (culturepresse.fr)

AAI

• Charte sur le contrôle parental : le CSA et l’ARCEP aux manettes du comité de suivi (nextinpact.com)

• Roch-Olivier Maistre sera le premier président de l'Arcom, après la fusion du CSA et de la Hadopi (Stratégies)

Plateformes

• Germany calls on EU to tighten grip on Big Tech. Germany’s economic affairs minister, recently wrote to Margrethe Vestager to call for a harder line on dominant online platforms such as Google and Facebook. Peter Altmaier urges ‘tougher oversight’ to maintain competition ; " Specific rules of behaviour need to be imposed on market-dominating online platforms" (Financial Times, Contexte)

• Les plateformes structurantes, combien de définitions ? Dans ses déclarations, la France ne distingue pas toujours les deux aspects, concurrence et régulation des contenus. La Commission, elle, envisage deux instruments différents dans le « paquet » Digital Services Act : la révision de la directive e-commerce d’un côté, une régulation ex ante des plateformes qui verrouillent un marché (Gate Keeping Platforms) de l’autre (Contexte)

TÉLÉPHONIE MOBILE

Déploiement des réseaux mobiles

• France : un nombre colossal d'antennes sera nécessaire pour couvrir le pays. D’après une étude du cabinet Tactis, les opérateurs devront déployer 30% de sites supplémentaires, en zone péri-urbaine, pour proposer un niveau de service 5G équivalent à la 4G. Dans les territoires ruraux, il en faudra trois fois plus pour offrir un service haut débit / Une solution : la mutualisation (La Tribune, universfreebox.com)

• Au 1er février 2020, 50 822 sites 4G sont autorisés par l'ANFR, dont 44 968 en service, tous opérateurs confondu / 19 nouvelles stations 5G expérimentales ont été autorisées par l’ANFR en janvier 2020 dans la bande 3,5 GHz, pour un total de 464 stations autorisées en France (Communiqué)

5G

• Portugal : Noos e Vodafone vão partilhar infraestrutura móvel em antecipação à estratégia do 5G (tek.sapo.pt)

• Vodafone a annoncé que l'accès limité de Huawei à la 5G en Europe allait lui coûter 200 millions d'euros sur cinq ans (AFP)

• Huawei promises ‘Made in Europe’ 5G for EU. Huawei said it would set up manufacturing hubs in Europe, as it tries to fight off US pressure on EU nations to stop it from operating / During a Chinese New Year reception in Brussels, Viviane Reding, former Commission Vice President, highlighted the recently announced European Commission’s ‘5G toolbox,’ which keeps the door open to suppliers, despite heavy US pressure against Huawei (euractiv.com, AFP)

• U.S. Pushing Effort to Develop 5G Alternative to Huawei. Companies including Dell, Microsoft and AT&T are part of the effort, White House economic advisor Larry Kudlow says (Wall Str. jal)

• Réseau mobile 5G : quels sont les nouveaux usages à venir ? La nouvelle génération de technologies devrait transformer des marchés verticaux entiers tels que l'automobile, l'énergie, l'alimentation et l'agriculture, la gestion des villes, la santé, les transports et bien plus encore (lepoint.fr)

MVNO

• Promobile, un nouvel opérateur au Sénégal. Lancé par la société Sirius Télécom, le premier MVNO du pays va utiliser les infrastructures de l’opérateur Tigo pour déployer son offre / Il va a aussi se lancer dans le Mobile Banking avec sa  nouvelle plateforme (xalimasn.com)

MWC

• Coronavirus : pour le MWC, les représentants chinois de Huawei devront subir une quarantaine / ZTE a fait savoir qu'il annulait purement et simplement sa conférence lors de l'événement / GSMA annonce qu'une politique « anti serrage de mains » a été instaurée, et que du personnel médical sera mobilisé sur place (clubic.com)

• GSMA Statement on Coronavirus. GSMA has implemented many measures to help to mitigate the spread of the virus and is continuing to add other actions regularly  (Communiqué)

 

NUMÉRIQUE

IA

• "Le travail ne disparaîtra pas à cause de l’intelligence artificielle". L’essor de l’IA va pousser l’humanité à trouver de nouvelles façons de répartir travail rémunéré et non rémunéré, selon Andrea Komlosy, professeure d’histoire économique à l’Université de Vienne (Le Monde)

• Les écoles d'ingénieurs françaises proposent des mastères ou des spécialisations dédiés à l'intelligence artificielle, répondant ainsi à l'appel du député Cédric Villani qui, dans son rapport de mars 2018 sur l'IA, fixe comme objectif de tripler le nombre de personnes formées à l'IA en trois ans (journaldunet.com)

IoT

• 25 nano-satellites dédiés aux objets connectés bientôt mis en orbite. L'entreprise française Kineis est parvenue à lever plus de 100 millions d'euros pour finaliser son projet de nano satellites. Le lancement est prévu fin 2022 / Des partenariats ont déjà été annoncés avec Bouygues Telecom ou Suez / Kinéis est depuis juin 2019 le nouvel opérateur, pour le compte du Cnes, du système Argos de collecte de données et de localisation de balises (zdnet.com)

Services publics

• Les start-up d'Etat (beta.gouv.fr, La Bonne Boite, Marchés publics Simplifiés, Pass Culture), remède miracle à la bureaucratie ? Pour rendre service à l'usager, l'administration lance ses sites. Une modernisation par la base (Le Canard Enchaîné)

EN FRANCE

Territoires

• L’offre Fibre Free devient accessible pour les habitants du département des Pyrénées -Orientales desservis par le Réseau d’Initiative Publique THD66, dans le cadre du projet Très Haut Débit (Communiqué Free)

• Morbihan. Les vraies raisons du retard de la fibre optique. Le président de Région et la direction de Mégalis étaient devant les élus du Morbihan, mardi 4 février 2020, pour expliquer les raisons des gros retards pris par le déploiement de la fibre optique. En cause, le manque de moyens techniques et humains des entreprises mandatées. Ils promettent une accélération dès cette année (ouest-france.fr)

A L'INTERNATIONAL

Opérateurs

• Orange Burkina, a annoncé une augmentation de ses tarifs : tollé général : l’ARCEP a émis un avis défavorable ; le Premier ministre juge cette décision inacceptable et contreproductive ; la Ligue des consommateurs met en garde l’opérateur (burkina24.com, benin24tv.com, lefaso.net)

INTERNET

Souveraineté numérique

• Numérique : la course à l’hyper-puissance des BATX et de GAFAM. Google, Apple, Facebook, Amazon et Microsoft ont enregistré en 2019 une activité et des profits records. Ces performances leur donnent une force de frappe financière inégalable qui leur permet d’asseoir leur domination sur internet. La Chine a, elle aussi, fait émerger ses propres champions, Baidu, Alibaba, Tencent, et Xiaomi, qui ne cessent de grandir et de s’étendre. Face à ces deux empires du numérique, l’Europe peine à trouver la parade (Le Figaro)

L’Europe doit réagir rapidement pour éviter d’être marginalisée. Le retard n’est pas tant scientifique que stratégique / Grâce à la collecte des données, les Gafam ont pu conquérir de nouveaux clients, les fidéliser et développer de nouveaux services qui rendent l’utilisateur totalement dépendant. Qu’a fait l’Europe? Elle a choisi de légiférer pour protéger les données personnelles de ses citoyens. Le fameux RGPD entré en vigueur en mai 2018 est une belle réponse sociétale, mais une catastrophe économique. Elle réduit à néant toute possibilité de créer un Gafam européen (Le Figaro)

Les banques redoutent une offensive dans la finance/ Goldman Sachs in talks with Amazon to offer small business loans Wall St bank taps Big Tech as it pushes into consumer financial services / Goldman Sachs, qui veut se déployer dans la banque de détail, a déjà noué un partenariat avec Apple (Le Figaro, Financial Times)

Amazon, le rouleau compresseur du retail / L'entreprise coupe l’herbe sous le pied de la concurrence en incitant les clients à s’abonner à son offre prime (Le Figaro)

• Amazon pourra-il bientôt vendre des médicaments en France ? Un projet de loi, présenté ce mercredi en conseil des ministres, assouplit les conditions de vente en ligne. Les pharmaciens redoutent que les géants du commerce électronique ou les distributeurs s’engouffrent dans la brèche (Le Parisien)

Résultats financiers

Google déçoit sur sa croissance mais se développe dans le cloud. Avec 15 milliards de revenus, YouTube représente 10%% du total des revenus du moteur de recherche et la location de serveurs à distance, 5 %%. Mais le ralentissement de sa croissance a déçu les marchés (Les Echos, Le Figaro)

• En détaillant ses branches, Alphabet est sorti de l'ambiguïté à son détriment. Si YouTube génère plus du double de chiffre d'affaires que TF1, M6 et France Télévisions réunis, le réseau reposant sur la publicité génère six fois moins de revenus d'abonnement que Netflix. Et si Google Cloud n'est plus très loin de la taille d'Atos, il ne fait qu'un quart de celle d'Amazon Web Services (Crible/Les Echos)

• Alphabet chief lifts the lid on earnings. Google parents bets on increased transprency in effort to improve dealing with shareholders (Financial Times)

As tech giants grow, smallest are squeezed / In the last two weeks, Microsoft, Apple and Amazon like Alphabet, all flirting with a $1trillion stock value on Wall Street —posted record results. (nytimes.com)

Protection des données personnelles

• Google Tinder sont sous le coup d'enquêtes en Europe sur l'utilisation des données personnelles, a annoncé la Commission de protection des données (DPC) irlandaise (AFP)

e-commerce

• Les algorithmes font varier les prix, pour optimiser les profits. Nous n’avons jamais eu autant de moyens de comparer, mais avec les tarifications dynamiques, nous sommes aussi de moins en moins nombreux à payer le même prix. Enquête (Le Monde)

• Le commerce en ligne en France a franchi en 2019 le "cap historique" des 100 milliards d'euros, grâce à une forte hausse de plus de 11%, un montant qui comprend à la fois les ventes de services et celles de produits, annonce la FEVAD (AFP)

SECTEUR POSTAL

Colis

• Deutsche Post macht Pakete für Privatkunden wieder billiger Auf Druck der Bundesnetzagentur wird die Deutsche Post ihre kürzliche Preiserhöhung für Pakete zurücknehmen (nordbayern.de)

• En Suisse, pour vous livrer le samedi, La Poste va vous facturer le supplément (Le Matin Dimanche)