Mai

Les titres de la revue de presse du mercredi 22 mai 2019

REGULATION

Arcep/Telconomics

Bilan de l'exercice 2018 : "On est dans les clous" commente Sébastien Soriano. Les revenus des opérateurs baissent, pas leurs investissements. Si le revenu des opérateurs a baissé en 2018 sous l’effet de la baisse de leurs activités dans la téléphonie fixe, leurs investissements se sont élevés selon l’Arcep à 9,8 milliards d’euros sur l’année. Un particularisme français et non le fruit d'une régulation "excessive" pour son président (zdnet.com)                                                                                                                        

• Le déploiement de la fibre optique (FttH) s'accélère et va continuer à s'accélérer en France, mais il subsiste des points noirs liés notamment au financement, révèlent mardi les observatoires de l'Autorité de régulation des télécoms (Arcep) et de l'association des opérateurs InfraNum. Selon l'Arcep, jamais les opérateurs français n'ont autant investi dans leurs réseaux fixes comme mobiles, le montant global frôlant les 10 milliards d'euros en 2018 (9,8 milliards d'euros), hors investissements liés aux achats de fréquences mobiles (AFP)       

5G : le régulateur tacle les industriels. Sébastien Soriano, a déploré, ce mardi 21 mai, que les entreprises n’aient pas saisi  « la main tendue » par son institution de tester de nouveaux services et usages liés à la 5G. « Nous avons dialogué avec des acteurs comme ADP, Air France ou EDF. Ils nous ont dit que les opérateurs ne répondaient pas bien à leurs demandes. » (latribune.fr)                                                                                                                     

• L'Arcep compte tenir le calendrier de la 5G... malgré l'affaire Huawei. "Pour moi ça n'aura un impact que très progressif", a déclaré Sébastien Soriano devant des analystes financiers et des journalistes / Pas de candidature écartée / Des contrôles durcis en France / Attribution des fréquences d'ici la fin de l'année. Seul un contingent de 300 mégahertz sera disponible dans un premier temps dans la bande de fréquences prévue (Reuters, boursier.com)             

• 5G : l'Arcep attribuera moins de fréquences que prévu. Alors que les enchères pour l'attribution des fréquences 5G devaient concerner une bande de fréquences de 400 MHz, celle-ci a été réduite à 300 MHz. Principaux fautifs : le WiMax et la technologie THD Radio. "L'attribution de la bande 26 GHz elle-même aura lieu dans un autre calendrier, peut-être en 2020 peut-être après, pour l'instant nous sommes focalisés sur la bande 3,4-3,8 GHz" a indiqué le président de l'Arcep (zdnet.com)                                                                            

TRIP AVICCA  printemps 2019

• Pour finir de fibrer la France, l'Etat est invité à remettre 800 millions d'euros. Les collectivités et les industriels estiment qu'ils auront apporté la fibre optique à 80 % des foyers en 2022. Il reste 3 millions de prises à financer, ce qui nécessiterait une subvention de l'Etat moindre qu'attendue. En 2019, plus de 4 millions de nouveaux locaux doivent voir arriver la fibre optique et son très haut débit Internet (Les Echos)                                                                

Taxe GAFA

• Le Sénat donne son feu vert à la taxe sur les géants du numérique, déjà adoptée par les députés, mais en limitant son application jusqu'au 1er janvier 2022. Le texte, qui instaure un impôt de 3% sur le chiffre d’affaires digital réalisé en France par une trentaine d'entreprises dans certaines activités comme la publicité ciblée, la vente de données à des fins publicitaires et la mise en relation des internautes par des plates-formes, doit désormais passer en commission mixte paritaire avant son adoption. Cette taxation, vouée à rapporter 500 millions d’euros par an, est une solution temporaire dans l’attente d’un accord à l’OCDE (Reuters/L'Opinion, Les Echos, AFP, Communiqué)                                                                

• Les sénateurs circonspects sur l’efficacité de la taxe Gafa. «La taxe s’apparente surtout à un levier de l’administration fiscale pour amener les grandes entreprises du numérique concernées à s’acquitter d’un montant d’un impôt en France» prévient Albéric de Montgolfier, rapporteur général de la commission des finances. D’autant plus qu'elle sera déductible de l’impôt sur les sociétés. Pour assurer un minimum de solidité au futur prélèvement, la commission des finances du Sénat demande au gouvernement de notifier la taxe à la Commission européenne (Le Figaro)                                                                                     

HUAWEI BANNI

Au Royaume-Uni

• UK mobile carriers EE, which is owned by the BT Group, and Vodafone have dropped Huawei devices from the launch of their respective 5G networks (Financial Times)                             

En France         

• Les difficultés de Huawei, un impact incertain sur la 5G en France. Un texte de loi, actuellement en cours de navette parlementaire, vise à soumettre à autorisation les équipements choisis par les opérateurs pour leurs réseaux 5G. Le chinois est déjà exclu d’une partie du marché français (les cœurs de réseau, l’Île-de-France). La mesure pourrait aller plus loin. Deux opérateurs sont particulièrement concernés, Bouygues Telecom et SFR, qui utilisent ses matériels pour certaines fonctionnalités (AFP)                                                                 

Les USA temporisent, Huawei contre-attaque

• La décision d'interdire aux groupes américains de commercer avec le chinois Huawei, est une  mesure "sans fondement" fondée sur "une motivation politique" estime l'ambassadeur chinois aux Etats-Unis. Toutefois, Cui Tiankai a répété que la Chine gardait "la porte ouverte" pour une reprise des discussions (foxnews.com)                                                                           

• Huawei plaide sa cause à Bruxelles : " nous comprenons les préoccupations des gouvernements européens en matière de sécurité et nous sommes prêts à en faire davantage. En raison de l’importance de la 5G, en tant que leader du secteur, Huawei est prêt à signer des accords de non-espionnage avec les gouvernements et les clients dans tous les Etats membres de l’UE" a déclaré le représentant principal en Europe de l’entreprise, Abraham Liu, lors d’une rencontre avec des journalistes (AFP/Le Monde)                                              

• Huawei Accuses U.S. of Bullying and took its counter offensive directly to European consumers, launching a marquee phone, the Honor 20. Europe has become a battlefield in the fight between the U.S. and Huawei / Allies are under U.S. pressure to shun Huawei. But the company's prevalence in existing telecom networks and dominance in 5G technology make that nearly impossible (Wall Str. Jal, AFP)                                                                              

• Huawei can draw little comfort from White House reprieve. Decision to grant licences for three months extends uncertainty for customers (Financial Times)                                                 

A Séoul

• South Korea exports drop as trade gloom adds to chip downturn. US-China spat fuels semiconductor uncertainty but possible silver lining emerges. Minoru Nogimori, a South Korea economist at Nomura, said the latest turns in the trade war created “higher downside risk” for the second half of 2019. The market, he added, would now be looking ahead to the outcome of a meeting between US President Donald Trump and his Chinese counterpart Xi Jinping at the G20 summit in Japan next month (Financial Times)

Analyses

• La guerre commerciale Chine-Etats-Unis est en train de détruire la croissance mondiale. Pour Laurence Boone,  cheffe économiste de l’OCDE, « le pire scénario serait de voir une multiplication des tensions commerciales créant une incertitude permanente et partout. Si les échanges continuent de progresser en dépit des tensions sino-américaines, leur croissance ne devrait pas dépasser 2,1 % cette année. Un plus bas depuis l’éclatement de la crise ». C’est précisément ce qui risque d’arriver (L'Opinion, Le Monde)

• Les ambitions contrecarrées de Huawei, qui espérait détrôner Samsung, N°1 du secteur / Huawei travaille depuis plusieurs mois sur un système d'exploitation alternatif (Le Monde)

• The US-China conflict challenges the world. Smaller countries should band together to sustain multilateral free trade (Financial Times)

• Les sanctions américaines chamboulent les télécoms. Au-delà du sursis de 90 jours accordé à Huawei par l'administration, c’est tout le secteur des télécoms qui est impacté, en bien ou en mal. L’action Samsung a progressé de 2,74 % mardi, le sud-coréen étant considéré comme le mieux placé pour tirer profit des déboires de Huawei/ Les déboires de Huawei agitent les marchés financiers en Occident comme en Asie / Un enlisement du conflit technologique sino-américain pourrait, à terme, être négatif pour Apple (Les Echos)

• La survie de Huawei pourrait être menacée (AFP)

• Le Plan B de Huawei : un épineux dossier. Sans l'accès à la version complète d'Android, aux populaires services de Google, sans parler des multiples applications disponibles sur la boutique Google Play, Huawei pourrait avoir du mal à convaincre des consommateurs hors de Chine de choisir ses téléphones (AFP, Le Monde)

NUMERIQUE

Europe/marché unique du numérique

• Andrus Ansip, vice-président de la Commission européenne, se félicite de réformes "massives et impressionnantes" du marché unique du numérique (Correspondance de la presse)

• Quel bilan pour l'Union Européenne ? Ce qui a été adopté, ce qui est encore en débat, ce qui a été rejeté (01net.com)

IA

• L'intelligence artificielle place Nvidia devant un grand défi concurrentiel. L’explosion de nouvelles puces fabriquées sur mesure pour l’intelligence artificielle remodèle le marché et met au défi son leader (Wall Str. Jal/L'Opinion)

INTERNET

Opinion/Net neutralité

• "Pour en finir avec la neutralité du Net, qui donne à tout contenu les mêmes droits, au détriment des lois souveraines. La surpuissance des Gafa mine notre économie, nuit à notre vie sociale et sape notre souveraineté" : le point de vue de  Edouard Tétreau/associé gérant de Mediafin (Les Echos)

CONTENUS

Contenus haineux/mission Facebook

• Le texte qui vise à réguler les réseaux sociaux sera étudié début juillet (Le Monde)

SECTEUR POSTAL

Reconversion/Silver économie

• La Poste veut construire des résidences seniors. Le projet porte sur 14 hôtels des postes situés dans des villes moyennes en régions (Les Echos)