Février

Les titres de la revue de presse du mercredi 6 février 2019

REGULATION

Huawei

L’Arcep est ouverte à un régime d’autorisation plus strict. Dans un avis rendu au Sénat, l’Autorité valide l’approche du gouvernement de durcir sensiblement le contrôle des équipements de communication, mais prévient que tout se jouera dans la mise en œuvre. Elle avalise l’urgence dont se prévaut le gouvernement, puisque l’imminence de la 5G et des usages critiques qui accompagneront la nouvelle génération de réseaux mobiles donne à ces enjeux « une acuité particulière ». / « Sur un coup de poker, on risque de prendre une décision qui va bloquer les déploiements en 4G. » : Patrick Chaize/Sénateur (Les Echos, nextinpact.com)

• Telecom carriers in France aren't as dependant on Huawei as other nations, Sébastien Soriao says during an interview on BFM TV (Bloomberg)

Le sénateurPatrick Chaize fustige qu’un sujet aussi important ait été présenté aussi tardivement et sans information préalable aux parlementaires, qui ne peuvent plus proposer d’amendements. " "On peut, par exemple, déposer une proposition de loi spécifique sur ce sujet de la protection et de la validation des matériels de réseau. Cette option permettrait de résoudre le problème en six mois, et ouvrirait la voie à un vrai travail parlementaire"  (latribune.fr, nextinpact.com)

Le gouvernement français fera "dans les prochains jours" des propositions pour renforcer la sécurité des réseaux téléphoniques dans le cadre du déploiement de la 5G, où le chinois Huawei est leader, a annoncé Bruno Le Maire (AFP)

Bercy fait bagarre aux Chinois. Le 19 décembre, lors d’une entrevue matinale et très discrète à Bercy, Bruno Le Maire a demandé à Patrick Drahi de renoncer à son accord avec Huawei. La raison ? La sécurité nationale. Huawei était censé construire le cœur de réseau de SFR, jusqu’à présent piloté par Nokia et Cisco. Le patron d’ALtcie avait également prévu d’installer des antennes Huawei pour le développement de la 5G à Paris, notamment dans le quartier Balard, à deux pas du ministère des Armées. L’Anssi a illico refusé l’autorisation d’ouvrir le cœur du réseau Huawei. Pour les antennes, en revanche, rien n’avait prévu dans la loi. SFR a profité de ce vide juridique (Le Canard Enchaîné)

L’enquête : Huawei, le géant chinois qui fait peur (Les Echos)

• Huawei, au cœur d’un bras de fer politico-technologique planétaire / La 5G, arme fatale pour gagner les batailles du futur / Peter Navarro et Robert Lighthizer, duo de choc de la guerre de Donald Trump contre Pékin (Le Figaro)

• Washington appelle l'UE à se méfie de Huawei (latribune.fr, Politico)

Telecoms groups stand by Huawei despite scrutiny. Banning Chinese equipment could delay 5G by years and create duopoly in some markets (Financial Times)

German's cabinet to hold secret session on Huawei's role in 5G network (Reuters)

La Chine rejette les soupçons norvégiens sur Huawei (AFP)

Idée : L’Europe ne doit pas passer sous la coupe numérique des Etats-Unis ou de la Chine : le commissaire européen Julian King invite les membres de l’UE à s’unir sur les infrastructures "critiques", sans quoi l’Europe sera laminée par ses concurrents américains et chinois (Tribune dans Le monde)

5G/Déploiements

France : Sébastien Soriano milite pour "être à l'heure de la 5G". Le président de l'Autorité fait campagne pour qu'autorités et entreprises se mettent à l'heure de la 5G afin que la France "puisse faire respecter son rang en ayant les infrastructures qui le permettent"./ L'Arcep ne voit toujours pas de bien-fondé à une consolidation du secteur / Concernant certaines pratiques des GAFA, Sébastien Soriano presse les autorités de prendre des mesures pour "tirer la sonnette d'alarme et faire des propositions de régulations pour que les over the top ne deviennent pas les over the cop" (zdnet.com)

• "The 5G Olympics" :From Roberto Viola‘s blog, Director General of DG CONNECT at the European Commission (ec.europa.eu)

Belgique : la 5G devra attendre: le comité de concertation n'a pas su s'accorder sur les licences. Le comité de concertation, qui réunit les entités fédérale et fédérées du Royaume, n'est pas parvenu à s'entendre sur l'octroi des licences 5G, les Régions exigeant au préalable un accord sur la répartition des recettes, a regretté le ministre en charge des Télécoms, Philippe De Backer. Ce dernier craint que ce blocage provoque un retard d'une ou de deux années dans l'implantation de l'internet super-rapide en Belgique (7sur7.be)

Germany : Telefonica asks court to call a halt to Germany 5G auction/ Operator escalates legal row over rollout and roaming rules/ BNetzA keeping stumm about ongoing proceedings/Ministers meet to discuss potential ban on Huawei 5G kit (telecomtv.com, Reuters)

Taxe GAFA

• Le secrétaire d’État au Numérique, Mounir Mahjoubi, a déclaré hier lors des questions au gouvernement que le projet de loi censé conduire à la taxation des géants du numérique serait « présenté au Conseil des ministres en février et soumis à l’examen de l’Assemblée nationale d’ici à l’été » (assemblee-nationale.fr)

• Apple règle près de 500 millions d'euros au fisc français. La société a conclu une transaction confidentielle avec Bercy afin de solder dix ans d'arriérés d'impôts / Alors que la tension est loin de retomber avec la Chine, sur de fond guerre commerciale menée par Donald Trump, le groupe cherche à éviter les sources de conflit potentiel avec l’Europe et à couper l’herbe sous le pied des partisans d’un impôt européen sur les Gafa (L'Express, Le Figaro, AFP)

Economie/Concurrence

Alstom-Siemens : la fusion qui divise l’Europe. Bruxelles va se prononcer ce mercredi sur le mariage entre les deux constructeurs. Sauf immense surprise, Margrethe Vestager  va proposer à ses collègues commissaires de s’y opposer. La fusion, "qui risquerait de faire monter les prix des trains pour les compagnies ferroviaires, et celui des billets pour les consommateurs" n’a pas été jugée comme recevable par la direction de la concurrence. La menace du constructeur chinois CRRC, invoquée par Alstom et Siemens et le soutien des gouvernements français et allemand n’a pas permis aux deux groupes de faire fléchir la Commission (Les Echos)

• L'Europe est-elle si naïve ? Bruno Le Maire a raison de demander la révision d’un droit de la concurrence établi lorsque les géants chinois n’existaient pas / pour le ministre français des finances, le rejet attendu de la fusion entre Alstom et Siemens "va servir les intérêts" de la Chine (Les Echos, Le Monde, L'Opinion)

• "Pour la Commission européenne, la menace chinoise en Europe n’est pour l’instant que virtuelle" : Edito (Les Echos)

• "Les interdictions par la Commission sont exceptionnelles" : 3 questions à Dan Roskis/Avocat associé, responsable du département concurrence chez Eversheds Sutherland (Les Echos)

NUMÉRIQUE

French Tech

• La French Tech renforce son lobbying. The Galion Project et France Digitale, les deux gros réseaux de la tech, font bouger les règles de l’écosystème (Les Echos)                                                                                                                    

Crypto actifs

• Facebook accélère dans la blockchain avec le rachat de Chainspace / Le groupe poursuit sa stratégie de croissance externe (Les Echos)

Data Center

• Implantation d'un data center qui hébergera les données des acteurs publics et d'une plateforme collaborative dans la Val D'Oise (Les Echos)

TÉLÉPHONIE MOBILE

Usages

• L'usage du smartphone progresse dans les pays émergents, selon les chiffres du Pew Research Center (AFP)

TÉLÉCOMS-FRANCE

Accessibilité

• Tribune : "Les personnes « sourdaveugles » ou aphasiques attendent toujours un accès à la téléphonie" : des représentants de personnes atteintes de déficits visuel et auditif ou d’aphasie déplorent l’absence de services adaptés à leur handicap, malgré une obligation légale depuis octobre 2018 (Le Monde)

• Google lance deux technologies Android au service des sourds et malentendants (01net.com)

Consommateurs

• SFR menace de résilier les forfait internet illimité des abonnés qui utilisent trop de data (Phone Android)

Event

• La DGE participera au Salon des entrepreneurs (Communiqué)

TÉLÉCOMS-INTERNATIONAL

En Italie

• Iliad signe un accord avec Inwit pour l'utilisation de 11 000 pylônes (universfreebox.com)

INTERNET

Cyber sécurité

• La Commission européenne veut négocier avec les Etats-Unis pour faciliter l'obtention de preuves électroniques dans le cadre d'enquêtes dépassant les frontières de l'UE, a annoncé la commissaire européenne à la Justice Vera Jourova (AFP)

• Inria dévoile un nouveau livre blanc dédié à la cybersécurité (Communiqué)

Résultats d'Alphabet

• Google : un bénéfice inouï, des taux de croissance exceptionnels, tirés par la croissance de la publicité sur mobile. Les investisseurs s’inquiètent cependant de la hausse des dépenses/ La division « Other Bets »  a généré 16 milliards de dollars de pertes opérationnelles ; plusieurs projets déjà abandonnés/ Les paris à 1,3 milliard de Google (Les Echos, L'Opinion)

• Cloud : Google encore loin / Amazon accapare 51,8 % du marché mondial, devant Microsoft (13,3 %), Alibaba (4,6 %) et Google (3,3 %) (Les Echos, Le Figaro)

• "Alphabet met le paquet pour rester dans la course du cloud, et cela se voit. Son recul non négligeable même en faisant abstraction des amendes de l’Union européenne – 22,9 % en 2018 contre 24 % en 2017 – ne permettra pas de rattraper le retard accumulé face à Apple, Amazon et Microsoft" (Crible/Les Echos)

• YouTube lutte pour dégager des bénéfices. Selon une note de Morgan Stanley publiée en mai, YouTube serait valorisé 160 milliards de dollars. Mais à en croire les experts, la plateforme de vidéos serait en fait à peine profitable, si ce n’est tout simplement déficitaire (L'Opinion)

A la Bourse

• L'introduction en Bourse de Slack, la messagerie collaborative instantanée utilisée en entreprise (10 millions d’usagers dans 150 pays), est l’une des plus attendues de l’année à Wall Street. Il pourrait s’agir de la plus importante dans le secteur de la tech depuis celle de Snap en mars 2017 (Les Echos)

e-commerce

• Les ventes de Noël  sur internet ont progressées moins vite que prévu, mais le CA du secteur continu sa croissance à deux chiffres, selon la Fevad (Les Echos, AFP, Le Monde)

• L’e-commerce chinois à l’assaut de la France / Wish est parvenu au deuxième rang de l’e-commerce en nombre de colis expédiés / Le chiffre d’affaires atteint 92 milliards, en hausse de 13,4 % l’an dernier (Le Figaro)