Décembre

Les titres de la presse du mardi 10 décembre 2019

REGULATION

Marché Entreprise

• Kosc : le Gouvernement doit prendre position pour sauver la numérisation des entreprises / Pour la Fédération « soit c'est un acteur neutre qui sort de cette reprise, avec des engagements officiels, soit l'Arcep devra prendre ses responsabilités à nouveau pour des actions de régulation fortes et rapides dans le cadre du nouveau cycle d'analyse de marché. Quelle que soit l'issue concernant Kosc, l'impact de son redressement judiciaire sur le marché entreprise sera durable. L'Assemblée nationale, le Sénat et l'Arcep se sont saisis du sujet publiquement et InfraNum lance cette fois-ci un appel auprès du gouvernement pour que celui-ci adopte une position claire, à son tour, vis-à-vis du futur repreneur de Kosc et des engagements que ce dernier devrait prendre sur le marché de gros. Il ne s'agit pas tant de l'entreprise Kosc que de la pérennité du développement des opérateurs qui en sont clients, du sauvetage des milliers d'emplois associés sur le territoire et, in fine pour le gouvernement d'assumer le choix politique de la numérisation des entreprises en passant des paroles aux actes (infranum.fr, nextinpact.com)

5G

• 5G : La France dit « oui » à Huawei, avec beaucoup de précautions. Le décret d’application, peu précis, ne répond pas aux inquiétudes des opérateurs télécoms pour le choix de leurs équipements (Le Figaro)

•  «Il faut que chacun ait pleinement conscience de l'impact qu'aurait l'interdiction de Huawei ; vous ne pouvez pas engager une phase d’investissements, et découvrir dans le journal que la doctrine de l’Etat évolue »» : Arthur Dreyfuss, président de la Fédération française des télécoms, rappelle que l’équipementier chinois est présent en France depuis dix ans, avec les autorisations nécessaires. Sans poser de problème de cybersécurité (L'Opinion)

A Bruxelles

• Concurrence : l’Europe change de cap / Margrethe Vestager, la vice-présidente de la Commission européenne, juge que « Des changements tels que la mondialisation et la numérisation font que de nombreux marchés ne fonctionnent plus comme il y a vingt-deux ans »/ Une grande victoire pour Paris et Berlin / Vers la création d’un « Airbus des batteries » / La fibre optique chinoise s’impose en France (Les Echos)

• Les industriels impatients d’une évolution de la doctrine européenne (Les Echos)

• A la recherche d’une doctrine pour réguler les big techs. Promouvoir le démantèlement [des gafam] serait réduire l’attrait du monde de la technologie pour les investisseurs : le commentaire de Gilles Babinet/« Digital Champion » de la France auprès de la Commission européenne (idées&débats/Les Echos)

• Brussels asks news groups to describe their data deals with Google. Antitrust lawyers expect the probes will lead to new cases being opened against Google in Brussels and may influence tougher rules on how Big Tech should treat data when it comes to its agreements with rivals (Financial Times)

TÉLÉCOMS-FRANCE

Fournisseurs

• La fibre optique made in China progresse en France. Les fabricants français de fibre optique ont vu leurs livraisons baisser de 20 % au troisième trimestre 2019 à cause de la concurrence chinoise. Le secteur redoute des problèmes de qualité, surtout dans les campagnes (Les Echos)

• L'industrie française des câbles (électriques et télécoms) s'est inquiétée lundi de la chute de son carnet de commandes de câble à fibre optique au troisième trimestre, due selon elle à la concurrence asiatique bon marché, alors que les déploiements prévus par le plan Très Haut Débit s'intensifient

• Pourquoi la Chine inonde le monde / « La Chine s’est retrouvée avec des surcapacités de 100 millions de kilomètres. Ne pouvant exporter vers les EtatsUnis, le pays s’est tourné vers l’Europe, notamment la France. » :  Jacques de Heere/Vice-président du Sycabel (Les Echos)

Territoires

• L’Isère a la fibre : le très haut débit arrive en station. Le Département de l’Isère et son délégataire, Isère Fibre (filiale de SFR), ont réuni, en partenariat avec Infranum, les acteurs du numérique à l’Alpe d’Huez autour de tables-rondes. L’occasion de faire un zoom sur le défi relevé par le Département pour déployer la fibre optique sur 100 % du territoire (hors zones AMII) d’ici à 2024, et sur l’impact de l’arrivée de cette fibre dans les stations de montagne, prévue courant 2020 (isere.fr)

• A Hestrud (Hauts-de-France/Nord), les habitants accèdent enfin au réseau de téléphonie mobile. Hestrud faisait partie des dernières zones blanches du département mais est désormais à la pointe avec le déploiement de la fibre effective rendue effectif ce lundi 9 décembre (france3-regions.francetvinfo.fr)

• Vals de Saintonge : délais respectés pour la fibre optique se félicite Jean Benoît Leclercq, directeur général de Charente-Maritime très haut débit (sudouest.fr)

• Sainte-Gemmes-le-Robert (Pays de la Loire): obligations de l’adressage lié à la fibre optique : les propriétaires liés à l’installation de la fibre optique ont reçu, par courrier, leurs nouvelles adresses (ouest-france.fr)

 

NUMÉRIQUE

Taxe

• Après la France, le Canada sur le point de taxer les géants du web (AFP)

• Motohiko Sato (Rakuten): «Taxes, régulations: nous réclamons les mêmes règles du jeu pour tout le monde». Pour ce responsable affaires publiques du géant japonais de la tech, « la taxe française sur les services numériques renforce la fragmentation de la fiscalité européenne » (L'Opinion)

Fintech

• Gafa : le cri d’alarme des régulateurs bancaires qui pointent les risques que font peser les ambitions des géants de la Big Tech dans la finance. La menace pèse aussi bien sur les banques, attaquées dans leurs métiers historiques, que sur le système financier dans son ensemble. Autre crainte : leur emprise dans le domaine du cloud, stratégique pour le secteur bancaire (Les Echos)

TÉLÉPHONIE MOBILE

Empreinte carbone

• Les applications mobiles contribuent au minimum à 6% des émissions de CO2 du numérique, selon la société Greenspector / Selon Greenspector, chaque traqueur entraîne un surcoût en matière d'émissions de 8,5% - et ils sont omniprésents, puisque 44% des applications possède plus de 5 traqueurs (AFP)

Terminaux

• Huawei lance en France son premier smartphone privé de Google / Les qualités techniques du terminal ne pallient pas l’absence du magasin d’applications de Google et d’applis très populaires  (01net.com, Les Echos)

• Nous avons testé le Huawei Mate 30 Pro sans Google : il est inutilisable / Premier contact, premières galères / Le magasin d’applications Huawei est vide / De nombreuses applications ne fonctionnent pas / Le monopole de Google est terrifiant / Peut-on installer les services Google ? il n’y a pas d’option viable (01net.com)

TÉLÉCOMS-INTERNATIONAL

Opérateurs/Etats-Unis

• La fusion entre Sprint et T-Mobile devant les tribunaux / Au-delà du visage du marché des télécoms, c’est le droit de la concurrence qui pourrait s’en trouver bouleversé outre-Atlantique / Treize Etats tentent de bloquer la fusion entre les troisième et quatrième opérateurs mobiles américains. Quatre Etats ont déjà retirés leur plainte, préférant négocier directement avec les opérateurs (Les Echos)

INTERNET

RGPD

• Le RGPD encore sous-appliqué. Selon Talend 64% des entreprises ne sont pas capables de fournir à des personnes une copie des données les concernant dans le délai d'un mois prévu par le RGPD (AFP)

Open source

• La filière française du logiciel libre ("open source", fondé sur du code en accès libre) va maintenir une croissance de près de 9% par an jusqu'en 2023, supérieure à la croissance moyenne du marché de l'informatique qui avoisine les 4% en 2019-2020, selon les prévisions d'une étude réalisée par l'Union des entreprises du logiciel libre et du numérique ouvert (CNNL), Syntec Numérique, le Pôle Systematic Paris-Region et le groupe Teknowlogy (AFP)