Revue de presse

Les titres de la presse du mardi 19 juin 2018

RÉGULATION

Uberisation de l'Etat/point de vue

• "L’Etat, Uber et l’argent d’Uber. L’Etat doit devenir une méta-platefomes, ie une plateforme de plateformes « satellites » qui gravitent autour de lui. (…) La production du service public ne doit plus être l’apanage des seuls fonctionnaires, mais reposer bien plus sur la multitude de ceux qui peuvent y contribuer. (…) Pour mesurer la qualité de service à internet, l’Arcep aurait pu choisir de lancer sa propre application de test en crowdsourcing. Au lieu de ça, le régulateur a décidé de monter des partenariats avec les outils existants, souvent plus connus des consommateurs (et potentiels testeurs) que lui. Les outils s’engagent à respecter les bonnes pratiques édictées par l’Arcep en l’échange de l’accès à une API bientôt mise en place par les opérateurs télécoms dans leurs boxes sous l’impulsion du régulateur" : une tribune de  Laura Letourneau/responsable de l'unité internet ouvert à l'Arcep et de Clément Bertholet/haut fonctionnaire (La Tribune)

Fin des frais d'itinérance en Europe/ premier bilan

• "Roam like at home" : depuis le 15 juin 2017, les utilisateurs en déplacement dans l'Union européenne peuvent utiliser leur téléphone mobile dans les mêmes conditions que dans leur pays d'origine. Ce même cadre s'applique à l'itinérance ultramarine, lorsque les clients se déplacent au sein du territoire national, qui englobe la métropole et l'outre-mer. L'Arcep en dresse un premier bilan un an après (Communiqué Arcep/mLex)

• Les Français profitent de la nouvelle itinérance mobile en Europe. La satisfaction est au rendez-vous (numerama.com)

• EU roam like at home benefits consumers and operators Andrus Ansip and Mariya Gabriel say (mLex)

• Roaming data usage rose more than 300% in Q1 Austrian regulator says (mLex)

France

. Aménagement numérique

• Fibre optique : des prévisions optimistes pour les zones rurales. Entre 2012 et 2017, la France est parvenue à déployer de la fibre de bout en bout pour 10,9 millions de locaux (foyers et entreprises). Le problème, c’est qu’il en reste 20 millions à rendre éligibles pour tenir l’objectif du Très Haut Débit pour tous d’ici 2022, conformément aux vœux du gouvernement. Il y a peu encore, l’Arcep tirait la sonnette d’alarme sur le retard du déploiement pris dans la zone AMII, mettant en garde l’année dernière Orange et SFR sur leurs engagements. Le ton a changé. « Ils sont en train de rattraper leur retard et nous disposons d’engagements fermes pour une liste de 3500 communes », a reconnu Monique Liebert-Champagne, membre du collège de l’Arcep. Si les zones ZTD et AMII seront bien achevées à 100 % d’ici fin 2022, il restera toujours 38% des RIP qui ne bénéficieront pas de la fibre d’ici la même date. C’est loin d’être négligeable puisque 6 millions de foyers et entreprises sont concernés. C’est là qu’entre en jeu le fameux mix technologique (01net)

• Très Haut Débit pour tous : "nous avons besoin du mix technologique pour assurer l’ambition du THD pour tous d’ici 2022" rappelle l'Agence du Numérique  (universfreebox.com)

• Radio, satellite et 4G fixe : les alternatives à la fibre suscitent des inquiétudes. Beaucoup craignent que le PTHD donne naissance, in fine, à deux catégories de Français : les plus chanceux, qui auront la fibre et les citoyens « de seconde zone » qui devront se débrouiller avec des technologies alternatives (latribune.fr)

• La Firip publie son observatoire annuel du THD. Selon la Fédération des industriels des réseaux d’initiative publique, 3 milliards d’euros de cofinancement ont été validés par l’État, sur un total initialement prévu de 3,3 milliards d’euros. « 300 millions € sont donc disponibles immédiatement pour réussir le THD pour tous d’ici 2022 et pourraient notamment être alloués au financement du THD radio ou à des compléments de déploiements en FTTH. L’Agence du numérique conteste cette analyse et assure avoir engagé la totalité de son enveloppe dans les réseaux de fibre optique et dans le « guichet numérique »(Communiqué FIRIP, Contexte, Les Echos)

• Fibre optique : ça chauffe mais pas assez. Selon la FIRIP le sentiment général oscille entre satisfaction et craintes (zdnet.fr)

• Pénurie de fibre optique ? Un scénario alternatif se dessine pour faire face aux tensions sur l’approvisionnement (universfreebox.com)

• Grand Paris / Accès à internet : de fortes disparités au-delà du périphérique (La Tribune)

. Recomposition du marché

• Free entre dans la danse et serait intéressé par Orange. Xavier Niel serait allé à l’Elysée, fin mai, plaider à son tour pour une consolidation des télécoms. Et surtout, pour se déclarer intéressé par un rapprochement avec Orange. Stéphane Richard assure qu’il "n’a jamais été question qu’Orange fusionne avec Free", l’Arcep l’interdirait (La lettre de l'Expansion, universfreebox.com)

Allemagne/zero-rating

• Bundesnetzagentur demande à Vodafone de modifier son offre zero-rating (Contexte, Communiqué BNetzA)

Neutralité du Net

• L’Europe réaffirme son attachement à la neutralité du net face aux Etats-Unis. Le Berec et le régulateur indien des télécoms ont signé une déclaration en faveur d'un Internet ouvert, trois jours après la décision des USA de renoncer au principe de la neutralité du net (numerama.com.com)

GAFA

• Margrethe Vestager voit des progrès dans les résultats de recherche de Google Shopping (Reuters, Contexte)

Terminaux

• Les pratiques d’Apple et de son App Store devant la Cour suprême américaine. La Cour suprême des Etats-Unis a accepté d’étudier un recours d’Apple, qui cherche à faire invalider une décision autorisant un groupe de plaignants à le poursuivre en justice pour infraction aux lois antitrust fédérales. Ces utilisateurs de l’iPhone estiment que le monopole de la firme sur son magasin App Store les contraint à payer plus cher qu’ils ne le devraient les applications, ce qui constitue à leurs yeux une pratique anticoncurrentielle. L’affaire est très suivie, car elle pourrait accroître la menace de dommages pour pratiques anticoncurrentielles contre les entreprises de commerce électronique, un marché qui génère des centaines de milliards de dollars de ventes par an rien qu’aux Etats-Unis. Si les développeurs fixent les prix de leurs applications, Apple collecte les paiements auprès des utilisateurs de l’iPhone et prélève une commission de 30% sur chaque achat. Les développeurs ont gagné plus de 20 milliards de dollars en 2016, dont un milliard pour les développeurs français, selon Apple. Apple a demandé le rejet de ces plaintes, estimant qu’il n’était qu’un intermédiaire et que les plaignants n’avaient pas le statut juridique nécessaire pour engager une telle procédure. (Reuters, Wall Str. jal, AFP, challenges.fr)

• Selon un rapport américain, le marché des appli d'Apple et de Google ferait travailler deux millions de personnes et la France serait le 3ème pays à profiter de ce business (bfmbusiness.fr)

• Enceintes connectés : les Gafa, fieffés du logis. Apple rejoint Google et Amazon sur le marché français des assistants vocaux. Au-delà des commodités proposées, ces technologies visent avant tout à recueillir des données et contrôler les transactions commerciales effectuées depuis le logement. En ligne de mire des Gafa, le «commerce par la voix», quasi inexistant à ce jour, fait déjà figure de nouveau graal à conquérir dans la perspective de ce futur où plus aucun obstacle, ou presque, ne s’opposera à une fluidité parfaite des transactions. "On en est encore très loin et il va falloir repenser beaucoup de choses avant d’y arriver", relativise Thomas Husson, de Forrester. "On va pas mal tâtonner pendant quelques années mais la direction est claire et les chevaux sont lâchés" (Libération)

• Les enceintes connectées, gadgets ou révolution ? (Le Monde)

Marché unique numérique

• Les Autrichiens remplaceront les Bulgares à la tête du Conseil de l’UE le 1er juillet (Contexte)

 

NUMÉRIQUE

IoT

• US Federal Trade Commisison urges federal consummer protection agency to consider security certification rules for IoT devices (mLex)

• The Chinese government is readying a program that will make it possoible to track citizen's cars using RFID chips (theverge.com)

IA

• L’Afrique dopée par l’intelligence artificielle. L’accès au cloud et au big data permet l’émergence, en Afrique, d’applications grand public. Une créativité convoitée par les géants d’Internet et des télécoms, tel Google, qui ouvre son premier centre de recherche au Ghana (Le Monde)

• Intelligence artificielle en Afrique : « Le risque de captation de valeur existe », décrypte Cédric Villani. Le mathématicien, qui salue l’émergence d’un véritable écosystème numérique, alerte sur les dangers de partenariats avec les géants d’internet (Le Monde)

 

TÉLÉPHONIE MOBILE

5G

• La 5G franchit une nouvelle étape. Le 3GPP, l'organisme international qui fixe les standards des réseaux mobiles, a adopté de nouvelles normes. Celles-ci vont permettre les premiers usages industriels (Les Echos)

Gestion du spectre

• "Free Mobile a vocation à allumer un maximum de fréquences sur ses sites le plus rapidement possible" rappelle le DG d'Iliad (universfreeebox.com)

 

TÉLÉCOMS - FRANCE

Infrastructures

• La société de capital-investissement KKR est sur le point d'acquérir une participation dans les tours télécoms d'Altice, une opération qui permettra au groupe de rembourser une partie de sa dette et de restructurer ses opérations en Europe (Reuters)

Marché Entreprise

• Kosc lève 20 millions d'euros auprès de la CDC. L'opérateur de gros, né en 2016 pour secouer le duopole Orange-SFR, va pouvoir doper son réseau (Les Echos)

Social

• Suicide à France Télécom : les ex-dirigeants renvoyés. Les juges ont ordonné le renvoi, devant le tribunal, pour harcèlement moral, de Didier Lombard et de six autres dirigeants devant le tribunal correctionnel (AFP, Les Echos)

 

TÉLÉCOMS - INTERNATIONAL

Etats-Unis

• Le Sénat américain a rejeté l'accord conclu entre l'administration de Donald Trump et ZTE, une initiative née d'un rare effort commun entre élus républicains et démocrates qui a toutefois pour l'instant peu de chances de devenir loi ; le titre de ZTE plonge de 17% à la Bourse de Hong Kong (AFP)

 

INTERNET

IPv6

• Pourquoi il devient urgent de passer à l’IPv6. La pénurie d’adresses IPv4 restreint les usages des internautes, ralentit les enquêtes sur les cybercriminels et fait planer une menace à l’horizon 2021 sur la neutralité du net. Il est grand temps qu’opérateurs et hébergeurs sautent le pas (01net.com)

e-commerce

• Google investit dans le numéro deux chinois du commerce en ligne, JD.com. Le moteur de recherche américain va acquérir un peu moins de 1 % du capital dans son nouvel allié. Après l'accord signé avec Tencent et l'ouverture d'un troisième bureau, Google renforce ainsi sa présence en Chine et créé un réseau d'alliances mondiales pour contrer Alibaba (Le Figaro, bfmbusiness.com)

• France : le Sénat adopte une taxe sur la livraison des biens en ligne, variant selon la distance parcourue (nextinpact.com)

Cloud

• "On a tous Amazon comme concurrent" : un entretien avec Octave Klaba/OVH (Le Monde)

 

CONTENUS

Au Portugal

• Altice obligé de dire adieu à sa stratégie de convergence. Le groupe de télécoms renonce à racheter la société de médias portugais Media Capital (Le Figaro, AFP)

Plateformes

• SVoD/Front anti-Gafa : les dirigeants Delphine Ernotte, de France Télévisions, Gilles Pélisson, de TF1, et Nicolas de Tavernost, de M6, " unissent leurs forces " pour bâtir une plateforme audiovisuelle par Internet, sur abonnement : Salto. Pensée pour les tablettes, les smartphones, les ordinateurs et les télés connectées, cette offre concurrencera les box de télévision des fournisseurs d'accès à internet (Le Figaro, Les Echos)

• TDF salue le lancement de Salto (Communiqué)

• Streaming musical : YouTube défie Spotify et Deezer en Europe avec un nouvel abonnement musical (AFP, Les Echos)