Décembre

Les titres de la revue de presse du vendredi 21 décembre 2018

RÉGULATION

Union européenne

Entrée en vigueur, aujourd'hui, du Code télécoms et du nouveau statut du Berec. Le Berec sera un peu plus qu'un organe de consultation, et prévoit la publication de onze lignes directrices au cours des deux prochaines années (Electron Libre)                                                                                             

Arcep

Qualité de service internet fixe et mobile/ Régulation par la data : l’Arcep présente les premiers fruits de sa démarche de co-construction en matière de mesure de la qualité de service d’internet, fixe et mobile en rendant publics : un Code de conduite de la qualité de service internet, et le développement d'une API " carte d'identité de l'accès ", destinés aux acteurs de la mesure. Cette interface permettra de transmettre les informations qui constituent la « carte d’identité de l’accès », telles que la technologie d’accès, mais aussi le débit souscrit par le consommateur, la qualité du wi-fi, etc., et ce, dans le plein respect de la vie privée », précise l’Arcep. L’autorité réunira, courant janvier, les parties prenantes dans un comité de suivi du développement de l’API  (Communiqué, Contexte, Satellifax)

Tableau de bord 5G : l'Arcep publie un tableau de bord qui présente les autorisations d'utilisation de fréquences délivrées pour expérimenter la 5G, ainsi que les expérimentations en cours ou achevées, sous la forme d'un panorama de l'ensemble des cas d'usages testés, d'une carte de France des expérimentations 5G, et d'un rappel sur la disponibilité des nouvelles bandes de fréquences 5G (3,5 GHz et 26 GHz) (Communiqué, Contexte)

NUMÉRIQUE

Enceintes connectées & données personnelles

• Alexa, Who Has Access to My Data? Amazon Reveals Private Voice Data Files/Amazon a récemment envoyé 1.700 fichiers vocaux Alexa à un client... dont ce n'était pas les fichiers (heise.de)

• Amazon confirme et ajoute que « cette malheureuse situation était le résultat d’une erreur humaine et il s'agit d'un cas isolé » (Reuters)

• Les enceintes à commande vocale font désormais partie du paysage français. 89% des internautes connaissent leur existence, estime Médiamétrie, qui évalue le nombre d'utilisateurs à plus d'1,7 million (Communiqué)

IA

• L’Autorité de contrôle prudentiel et de résolution (ACPR) pointe les risques de l’IA. Le gendarme bancaire lance une consultation sur l’intelligence artificielle. Il appelle les groupes financiers à plancher sur la gouvernance et le contrôle des algorithmes (Les Echos)

• L’intelligence artificielle, arme ultime du grand méchant Gafa ? Pour Laurent Alexandre, l’IA est un incroyable moteur de progrès. Pour Jacques Séguéla, les Gafa sont une menace pour la démocratie (Challenges)

IoT

• Ce mal qui touche les anciennes stars high-tech de Noël. Parrot, Fitbit et GoPro ont été les stars de Noël ces dernières années. Mais tous trois sont victimes de la « maladie du hardware » : depuis leurs pics boursiers respectifs, ils ont vu leurs cours s’effondrer de près de 90 %. Ils tentent de se diversifier vers les services et le logiciel ou de lancer des produits sur de nouveaux marchés (Les Echos)

• Sigfox fait le point sur ses chantiers à venir et les défis liés à l'IoT (ITR News)

Blockchain

• L'Etsi lance un nouveau groupe de spécifications industrielles pour la blockchain. L’Etsi va examiner comment la blockchain peut être utilisée par l’écosystème des télécommunications. La première réunion du groupe aura lieu le 24 janvier dans les bureaux de Telefonica à Madrid. L’axe de travail sera discuté lors de cette réunion de lancement au cours de laquelle les responsables du groupe seront aussi élus. Il sera avant tout question d’explorer la blockchain privée. En effet, les DLT peuvent être sans permission (public) ou autorisés (privé). Si le grand public connaît plus les DLT sans permission grâce notamment au Bitcoin, les grands livres distribués autorisés sont plus adaptés pour traiter les cas d’utilisation plus orientés vers les affaires qui intéressent l’industrie et les institutions gouvernementales  (silicon.fr)

TÉLÉPHONIE MOBILE

Brevets

• Certains iPhone interdits par la justice allemande. La Cour de Munich a donné raison à Qualcomm dans le conflit qui l’oppose à Apple. La firme va faire appel, mais retire certains modèles de ses magasins. Le fabricant de puces accuse Apple de violer plusieurs de ses brevets. Il a déjà obtenu une interdiction similaire en Chine  (Les Echos, AFP)

• Apple : peur sur l’iPhone. Les ventes du produit phare du groupe sont attendues en baisse ce trimestre. Et les inquiétudes se multiplient en Chine et en Inde, deux marchés cruciaux (Les Echos)

Distribution

• Honor, la seconde marque de Huawei, ouvre des boutiques en France pour accroître sa notoriété (AFP)

TÉLÉCOMS-FRANCE

Aménagement numérique du territoire

RIP : le déploiement de la fibre optique subit d'importants retards dans le département de Saône-et-Loire. "En 2018, nous avons constaté une défaillance grave d'Orange, notre maître d’œuvre chargé des études, qui n'a pas tenu ses engagements" reconnaît le maire de Digoin. Il est fort probable que le déploiement sera loin d'être achevé en 2020, comme les opérateurs s'y étaient engagés. Face à cette crainte que la phase 2 des travaux ne soit repoussée trop loin, un nouvel appel aux sociétés privées a été fait. Covage a exprimé son intérêt. Orange et Covage seront invités à une grande réunion avec les élus départementaux, en mars prochain, afin de faire avancer le dossier. En attendant, le Conseil départemental étudie les possibilités, juridiques ou contentieuses, de demander réparation à Orange pour les préjudices subis (Le Journal de Saône-et-Loire)

TÉLÉCOMS-INTERNATIONAL

Equipementiers

• Espionnage : Huawei est-il vraiment dangereux ? (l’analyse d’Emmanuel Paquette/Le Point)

Satellites

• Satellites : le plan de bataille de Thales dans le New Space (Les Echos)

• Arianespace termine l’année sur une note optimiste (Les Echos)

 

INTERNET

Protection des données personnelles

• How Facebook knows which apps you use – and why this matters/Facebook recueillie des données personnelles sur Tinder, Pregnancy+ (mobilsicher.de, zdnet.com)

• Apps Are Revealing Your Private Information To Facebook And You Probably Don't Know It/SDK et API pour aspirer les données d'apps tierces (buzzfeednews.com, zdnet.com)

• Facebook reportedly gathering personal data from Tinder, Pregnancy+, other apps. The social network has been collecting information such as dating profiles and religious affiliation, says a report from German mobile security company Mobilsicher. A representative for the social network told she couldn't identify the specific apps from which the company collects data. The representative said Facebook uses Advertising ID, which is unique to each user and lets users opt out of personalized ads (cnet.com)

• Facebook, les limites d'un modèle. Le réseau social aurait permis à plusieurs partenaires, comme Spotify, Netflix ou Yahoo, d'avoir accès à de nombreuses données privées. Mark Zuckerberg ne peut plus, cette fois-ci, se contenter de présenter ses excuses, il doit expliquer où il veut amener le site qu'il a créé. Pourquoi ne pas réfléchir à un modèle payant qui affranchirait le réseau social d'en savoir toujours plus sur nous ? Le contrat en serait plus simple et renouvelé. Ou bien clarifier ses règles de conduite qui apparaissent encore bien floue (un édito de Guillaume Grallet/L’Express)

• Facebook mis en cause tous azimuts (AFP)

Messagerie

• Dernière ligne droite pour de Qwant Mail. La start-up veut lancer, avec Linagora, son service de messagerie qui respecte totalement la vie privée de ses utilisateurs, au premier semestre 2019 (Les Echos)

CONTENUS

Chronologie des médias

• Accord entre le cinéma et la télévision pour la chronologie des médias (Le Monde, Satellifax)

 

SECTEUR POSTAL

Diversification

• La SNCF étudie la possibilité de confier aux facteurs l’ouverture et la fermeture de petites gares TER, où les postes de guichetiers ont été supprimés, pour se préparer à l’arrivée de la concurrence (Les Echos)

Guerre des mondes

• Donald Trump is right about postal treaty reform that grant an unfair competitive advantage to Chineses companies. According to the CEO of Poland’s largest e-commerce platform Allegro, Donald Trump is right to overhaul century-old postal UPU rules because the grant an unfair competitive advantage to Chinese companies (Politico)