Revue de presse

Les titres de la presse du lundi 23 octobre 2017

RÉGULATION

Union européenne/Marché unique du numérique

• Code télécoms : les leaders des télécoms furieux contre Bruxelles : "pour les investissements d'était mieux avant". Une trentaine d’acteurs du secteur tirent la sonnette d’alarme concernant l’orientation du nouveau Code européen des communications électroniques. Les négociations sur le texte entre la Commission, le Parlement et les gouvernements européens commencent mardi. L'objectif initial était pourtant largement partagé entre les opérateurs européens et les autorités bruxelloises : doter tous les citoyens européens d'ici 2025 d'une super connexion Internet fixe et mobile, en déployant fibre et 5G à grande vitesse (Les Echos, Contexte)                                                                                         

• Le Conseil persiste et signe : pas de pouvoir de décision pour le Berec (Contexte)                               

• Les  ministres devront définir les priorités lors du Conseil télécoms du 24 octobre (Contexte)                 

• Le numérique à l’honneur du sommet des 22 et 23 mars 2018 (Contexte)                                           

• «La société du gigabit en Europe, c’est 400 milliards d’euros de valeur créée par an». Le projet de marché unique numérique est au menu du conseil européen de mardi. Pierre Louette, directeur général délégué d’Orange, dresse l’état des lieux de la future Europe du gigabit à l’heure de la fibre et de la 5G. Il dénonce la vision des petits opérateurs qui veulent profiter des investissements sans les payer avec la complicité de certains parlementaires. (L’Opinion)                                                                          

France

• Participations de l'Etat : le casse-tête de la cession d’Orange. Emmanuel Macron voulant alléger les participations de l’Etat, Orange est un candidat de choix. C’est un enjeu décisif pour les télécoms, et l’aménagement numérique du territoire (Les Echos)                                                                        

• Concurrence : l'Autorité de la concurrence lance une réflexion pour moderniser et simplifier le droit des concentrations (Communication ADLC)                                                                                        

5G

• Des enchères 5G sous tension au Royaume-Uni. Plusieurs opérateurs contestent en justice les choix du régulateur Britannique qui limite à 37 % la part maximale du spectre que peut détenir un seul opérateur. Les enchères prévues seront remplacées par des auditions au tribunal. EE et Three, deux des quatre opérateurs britanniques contestent la procédure d'attribution des fréquences (Les Echos)                    

• The Italian government’s budgetary has set a reserve price of EUR 2.5 billion in total proceeds from the so-called 5G tenders for spectrum in the 700 MHz, 3.4-3.8 GHz and 26.5-27.5 GHz bands (telecompaper.com)                                                                                                                

Secteur de l'énergie

• Electricité : la concurrence ne fait pas baisser les prix (Le Monde)                                                                                                                             

• Chaque mois, EDF perd 100 000 clients (Le Monde)                                                                                                                                                            

 

NUMÉRIQUE

Intelligence artificielle

• Cédric Villani : «Agir pour que l’intelligence artificielle soit utile à tous». Le mathématicien et député va remettre un rapport sur «l’IA». Il défend une approche transversale «pour aider le gouvernement à faire les bons choix». Interview (Libération, Contexte)                                                                          

• Cisco étoffe sa gamme de services clients en misant sur l'intelligence artificielle (Communiqué)              

Objets connectés

• Maison connectée : Otodo se rêve en contrôleur universel. Imaginée par Eric Denoyer, l’ancien patron de SFR, la startup Otodo propose un dispositif permettant de piloter, via une application, son chauffage, ses éclairages, ses caméras de sécurité et autres volets électrique (latribune.fr)                                      

• Transformation numérique: impossible sans IoT ? Selon une étude Vodafone, plus de 8 dirigeants sur 10 ont accentué leurs usages de l’Internet des objets (IoT) au cours des 12 derniers mois (silicon.fr)         

Fintech

• Un incubateur de startups Fintech à La Défense pour rivaliser avec Londres (latribune.fr)                     

• Stripe, le génie caché dans nos smartphones (lesechos.fr/week-end)                                                 

Licorne

• WeWork, les secrets du succès. Softabank a investi 4,4 milliards de dollars dans le leader mondial du coworking (La Tribune)                                                                                                              

 

TÉLÉCOMS - FRANCE

Portraits

• «Je ne me rends pas aux réunions inutiles» : une interview de Mounir Mahjoubi, qui explique comment la politique peut s'inspirer du souffle managérial des startup (premium.lefigaro.fr)                                    

• Livre : "Patrick Drahi, l'ogre des tuyaux" par Elsa Bembaron (Le Figaro)                                              

Plateforme nationale des interceptions judiciaires

• La justice ne peut plus géolocaliser les clients de Free. Depuis le 1er janvier une faille majeure empêche les enquêteurs de retracer le parcours d'une personne (Le Monde)                                                   

 

TÉLÉCOMS - INTERNATIONAL

Europe

• Rome plaide pour une scission du réseau fixe de Telecom Italia. L'opérateur, lourdement endetté, est critiqué pour avoir retardé la rénovation de son réseau fixe vieillissant et doit faire face aujourd'hui à la concurrence d'Open Fiber, réseau détenu en commun par l'électricien Enel, contrôlé par l'Etat, et la banque publique Cassa Depositi i Prestiti (latribune.fr)                                                                    

USA

• T-Mobile US et Sprint rêvent d'annoncer leur fusion. Si les deux opérateurs mobiles ne s'entendent pas avant la fin du mois d'octobre, ils risquent de devoir attendre la mi-novembre pour annoncer leur intention de se marier. Dans l'intervalle, ils doivent publier leurs résultats trimestriels (Le Figaro)            

Résultats financiers

• Ericsson poursuit son chemin de croix. Entre juillet et septembre, l’équipementier a accusé une nouvelle perte nette colossale de 457 millions d’euros. La Bourse estime que le pire est passé (Les Echos)           

Afrique/focus : les télécoms connectées à l'avenir

• Un secteur en pleine métamorphose. L’Afrique, notamment subsaharienne, représente le marché le plus porteur au monde pour le secteur mobile ! Les opérateurs doivent donc chercher à réinventer leur business model afin d’ériger de nouveaux services aptes à leur garantir leur rentabilité future (Edito/La Tribune Afrique)                                                                                                                      

• Les réseaux du développement. Dans un continent à débits variables, les télécommunications et le monde digital sont aujourd’hui des domaines déterminants pour le développement des nations. Si des percées technologiques notables sont nées en Afrique, des dizaines de millions d’Africains restent du mauvais côté de la fracture numérique persistante. Or au-delà des enjeux économiques et financiers, les déterminants télécoms jouent aujourd’hui un rôle crucial dans l’avenir d’une humanité aux racines africaines (La Tribune Afrique)                                                                                                   

• Régulation: David contre Goliath.  Alors que le secteur évolue à grande vitesse, les organes de régulation sont souvent dépassés par la force de frappe des opérateurs qui en profitent pour maximiser leur profit. La régulation est pourtant l’un des défis de la révolution numérique, d’autant que les intérêts en jeu sont énormes. Dans plusieurs pays africains, la réglementation encore inachevée explique en grande partie cette situation, qui pénalise leur croissance (La Tribune Afrique)                                                       

• Les opérateurs, ces vaches à lait pour les caisses de l’état. Si les régulateurs africains sont aujourd’hui techniquement incapables de contrôler le marché des télécoms, ils arrivent à compenser le manque à gagner par des sanctions financières infligées régulièrement aux opérateurs. Une véritable manne qui risque de fausser les règles de la concurrence et de freiner la croissance du secteur (La Tribune Afrique)

• Finance mobile : les contours de l’écosystème se précisent. Les opérateurs télécoms ont depuis le début des années 2000 lancé une série de services mobiles, notamment la banque et le transfert d’argent. Menacés par la concurrence des services via IP, ils diversifient leur offre jusque dans le crédit, l’assurance, le transport, l’agriculture, l’éducation, la santé (La Tribune Afrique)                                  

• Télécoms et digitalisation : le grand gâchis africain? Il est nécessaire qu’une impulsion majeure, combinant de nouveaux cadres réglementaires et fiscaux, et fondée sur une vision de l’avenir ambitieuse, puisse être mise en place au niveau panafricain (La Tribune Afrique)                                                 

• Ceux qui font le marché : Vodafone l'araignée Britannique ; MTN le panafricain par excellence ; Orange le Français prisé ; Airtel un indien en Afrique ; Liquid Telecom la voie de l'expansion ; Etisalat le stratège émirati ; Tecno Mobil le chinois au bon flair ; Millicom "Wait and see" (La Tribune Afrique)                     

 

INTERNET

Cybersécurité

• There needs to be more discussion about liability for cybersecurity attacks, Steve Purser, director of operators at the EU cybersecurity agency ENISA, told in an interview. He also said that Europe does not need to have the toughest security standards in the world, but it needs an “appropriate level of security”. (euractiv.com)                                                                                                           

• L'Europe veut pouvoir hacker vos communications pour aider la police. Dans un rapport sur la sécurité, la Commission européenne veut ainsi augmenter pour l’année 2018 les effectifs du centre de déchiffrement d’Europol à 86 personnes, soit 19 personnes de plus qu’en 2017 (01net.com)                                     

ePrivacy

• Donnée personnelles : les éditeurs de presse s'insurgent contre le projet européen (AFP)                     

 

CONTENUS

TV

• TIM ouvre les portes de l'Italie à Canal+. Les deux filiales du groupe Vivendi scellent un rapprochement auquel pourrait prendre part dans le futur le groupe Mediaset de Silvio Berlusconi. Le but est de créer un nouvel opérateur convergent sur le modèle d'Altice en France ou de Comcast aux États-Unis (Le Figaro, AFP)                                                                                                                                     

Musique

• Spotify et Deezer menacés par les assistants des GAFA. Les pure players du streaming musical sont fragilisés par les assistants vocaux personnels d’Apple, de Google et d’Amazon (Les Echos)                   

• L'industrie musicale américaine va poursuivre tous les sites pirates, prévient son représentant (Le Monde)                                                                                                                                           

Presse

• "Je pense que rendre la presse gratuite, c'est la détruire." De la presse gratuite dans les forfaits, à la sortie de l’Etat du capital d’Orange en passant par la taxation des Gafa et la rumeur autour de l’obtention de la 4ème licence mobile de Free, séance confessions de Xavier Niel à la télévision (universfreebox.com, challenges.fr, Le Figaro)                                                                                                           

• Apple entrave les initiatives de Facebook pour la presse payante. La firme souhaiterait une commission sur les abonnements générés par les efforts du réseau social en faveur des journaux payants (Les Echos)                                                                                                                                           

 

SECTEUR POSTAL

Nomination

• Christophe Boustouller, jusque récemment Senior VP Europe du Sud de Fedex Express, rejoint UPS en tant que directeur général pour la France (Transport Info)