Revue de presse

Les titres de la presse du lundi 24 octobre 2016

RÉGULATION

Arcep

               . Neutralité du Net

• L’Arcep s’attelle à l’application du règlement européen sur l’internet ouvert et publie une version française des lignes directrices du Berec (Communiqué Arcep)

               . IoT

• Les fréquences, prochaine question au cœur du développement de l’IoT. L' Arcep et l'Anfr publient les contributions à leur appel sur l’utilisation de certaines bandes de fréquences pour l’internet des objets. Au programme, une grande variété d’objets connectés avec autant de besoins différents en fréquence. Et les premiers éléments de réflexion sur une régulation adaptée, qui protège les usages sans brider le développement du marché (usine-digitale.com)

Union européenne

               . Fair use/contenus-droit d 'auteur

• Les géants du net rêvent d’exporter en Europe le fair use (Electron Libre)

               . AAI

• Margrethe Vestager repousse à début 2017 la publication d’une directive cadre renforçant l’indépendance et harmonisant les outils des autorités de concurrence européenne (La Lettre de l'Expansion)

Loi sur le renseignement

• Le Conseil Constitutionnel retoque un article sur la surveillance et le contrôle par voie hertzienne (AFP)

 

NUMÉRIQUE

Data

               . Ouverture des données publiques

• Numérique : jusqu’où faut-il ouvrir les données publiques ? La loi portée par Axelle Lemaire oblige les administrations à mettre à disposition de tous les datas produites par l’Etat. Elle va même un cran plus loin en favorisant l’ouverture des données d’acteurs semi-publics ou privés exerçant une mission d’intérêt général. Objectif affiché : encourager l’innovation grâce à cette mine d’informations. Mais au nom du« secret industriel », les entreprises privées rechignent à divulguer ces précieuses données (Les Echos)

               . Métiers

• Une interview de  Jean-Paul Amoros, président de CDO Alliance : "Big Data veut d’abord dire : analyse de la donnée".  Le chief digital officer est l’homme-orchestre de la digitalisation. Né il y a deux ans, CDO Alliance rassemble 500 dirigeants, DRH, DSI, CDO… qui oeuvrent pour la transformation digitale de l’entreprise (Les Echos)

               . Data rooms

• Quand les data rooms passent au virtuel. Les opérations de "due diligence" et de fusions et acquisitions empruntent désormais la voie électronique. Ces data rooms virtuelles soulèvent néanmoins des enjeux de sécurité et de protection juridique des données échangées (Les Echos)

               . Tendances

• Data: oubliez le big, pensez smart et machine learning. Big ou smart data ? Le débat est dépassé. L’enjeu pour les entreprises est plutôt de construire de nouvelles offres à partir de toutes ces données. Et de parvenir à les transformer en connaissances ou en services (Les Echos)

               . Ethique

• "Ethique et algorithme, où est la limite ? Les objets connectés, enregistrent en permanence de la donnée sur notre vie privée. Jusqu’où cet "accompagnement algorithmique de la vie" est-il légitime ?" : par Laure-Anne Warlin directrice tendance et innovation chez Equancy (Les Echos)

Régulation des plateformes

• "Cessons d’appliquer des règles du passé à l’économie collaborative. Nous ne pouvons plus encadrer l’économie d’aujourd’hui avec les règles d’hier. Sur le plan de la concurrence et de l’innovation, il est indispensable de libérer les marchés surréglementés pour lesquels les nouveaux acteurs numériques ont montré qu’il existait une demande insatisfaite" : le point de vue de Olivier Babeau, professeur à l’université de Bordeaux et porte-parole de la Fondation Concorde (Les Echos)

French Tech

• French Tech: quel impact ? Depuis la création du label French Tech, en 2013, les levées de fonds se multiplient. Les montants investis en capital risque ont doublé entre 2014 et 2015, totalisant près de 2 milliards d’euros (La Lettre de l'Expansion)

Mutation numérique

• Schneider Electric mue vers les services. La plateforme d’équipements connectés et d’analyse de données de l’industriel a vocation à optimiser la gestion opérationnelle de ses clients (Les Echos)

•  "On doit apprendre à s’adapter" : la R&D de Schneider Electric collabore avec des startup. Cyril Perducat, directeur général IoT et services numériques, chasse les réflexes naturels des ingénieurs (Les Echos)

IoT

• Alibaba et Gemalto collaborent pour sécuriser le marché des objets connectés chinois (Les Echos)

• "Science sans confiance est-elle ruine de l’innovation ? Suite au premier à l'accident mortel en Californie d’une Voiture Tesla "autopilotée", a récemment émergé dans le débat public la discussion autour d’un principe d’innovation qui pourrait faire pièce au principe de précaution, supposé sclérosant pour le progrès technologique" : par Emmanuelle Le Nagard, professeure de marketing à l’Essec Business School (Les Echos)

 

TÉLÉPHONIE MOBILE

Terminaux

• iPhone sales set for first annual fall. Apple is forecast to report 9% decline in purchases of flagship product (Financial Times)

5G

• Nokia prépare les réseaux des opérateurs à la 5G (Le Journal des Télécoms)

Lutte contre le terrorisme

• Les procureurs de France, Belgique, Espagne et Maroc, réunis à Paris pour améliorer la lutte antiterroriste, ont interpellé les États et les entreprises sur la nécessité pour les enquêteurs d'avoir accès au contenu des téléphones ou des messageries protégées (AFP)

 

TÉLÉCOMS - FRANCE

Annuairiste

• SoLocal : les créanciers font monter la pression. Les quatre principaux, Paulson, Amber, Farallon et Monarch, qui détiennent 43% du 1,16 milliard de dette du groupe, estiment avoir déjà fait des sacrifices. Ils accusent, en outre, certains actionnaires, entrés récemment au capital, de vouloir mettre la société en redressement judiciaire pour la récupérer à bas prix (Les Echos)

• Créanciers et actionnaires de SoLocal devront faire des choix douloureux (Crible/Les Echos)

Opérateurs

• Altice pourrait coter ses  activités américaines. Le groupe veut lever des fonds pour financer sa croissance (Les Echos, Communiqué, AFP)

Détente/lecture-TV

• "Xavier Niel : La voie du pirate", ou l’histoire d’une irrésistible ascension (Le Figaro)

• Les coulisses du livre événement sur le patron de Free (01net.com)

• Les télécoms à la française sur France 5  demain (usine-digitale.com)

 

TÉLÉCOMS - INTERNATIONAL

Convergence : AT&T et Time Warner annoncent le plus gros mariage de l'année

• The Making of the AT&T-Time Warner Deal (Wall Str. jal)

• Time Warner Deal Adds to AT&T’s Heavy Debt Load (Wall Str. Jal)

• AT&T et le groupe de médias Time Warner ont annoncé une fusion à 85,4 milliards de dollars. Alors que son coeur de métier, la téléphonie mobile, est devenu un marché mature, AT&T fait le pari de la convergence. Time Warner, qui regroupe la chaîne HBO, CNNet les studios de cinéma Warner, obtient de son côté un très bon prix. L’opération court un fort risque de se heurter au veto des régulateurs (Les Echos, Le Figaro, Financial Times, AFP, bloomberg.com)

• Connected devices create security weak spot (Financial Times)

• La fusion devrait être examinée par les autorités de la concurrence car la nouvelle entité pèserait à elle seul plus de 300 milliards de dollars en Bourse, avec des activités allant du téléphone aux médias en passant par le câble et internet (Le Figaro, Contexte, Reuters, totaltele.com, Wall Str. jal)

• AT&T-Time Warner : rethink Possible (Bloomberg)

• AT&T faces political barrage over Time Warner deal wich questions politicians, industry groups, media and telecoms rivals (Wall Str. jal)

• Analyse : Savoir dire non à 100 milliards de dollars. AT&T fait un double pari : celui de la taille et celui de l’intégration verticale. Séduisante sur le papier, cette logique défensive de consolidation est cependant loin d’être gagnante. D’abord parce qu’AT&T sait bien que les rachats sont systématiquement  gagnants pour les banquiers d’affaire, mais pas pour les actionnaires. Boucler une acquisition prend un temps considérable. Les synergies promises ne sont pas forcément au rendez-vous. Surtout AT&T prend un énorme risque au plan réglementaire. Pour faire accepter un tel mariage, l’anti-trust va exiger que l’opérateur garantisse que chacun aura encore demain accès aux contenus créés par Time Warner. Et il aura raison, car la logique d’intégration verticale est dangereuse pour les consommateurs. Elle dessine un monde de jardin clos dans lequel l’accès aux contenus dépendrait de son opérateur (Editorial David Barroux/Les Echos)

• Un pari risqué sur la convergence (Nicolas Madeleine/Les Echos)

• Décryptage : une épuisante course à l’armement dans les contenus (Enguérand Renault/Le Figaro)

• Les opérations géantes réveillent le M&A (Les Echos)

Opérateurs

• The monday interview with Gavin Petterson, BT CEO : "holding the line under pressure from rivals and regulator" (Financial Times)

• Orange : les embûches de son projet en Iran (La Lettre de l'Expansion)

Equipementiers

• Microsoft retrouve sa superbe boursière grâce au cloud. L’action de l’éditeur dépasse son record historique de 1999, avant l’éclatement de la bulle internet. Les résultats du premier trimestre montrent la réussite de la stratégie cloud (Les Echos, Le Figaro)

• Ericsson, la désindustrialisation à la suédoise (Le Monde)

• Ericsson a plongé dans le rouge à hauteur de 24 millions d'euros (Les Echos, Communiqué)

• Qualcomm proche de racheter NXP Semiconductors pour 37 milliards de dollars (Reuters)

 

INTERNET

Social

• La Seine-Saint-Denis et la Haute-Saône, départements pilotes du droit au maintien de la connexion Internet pour les plus démunis (AFP, Communiqué Bercy)

• Déconnexion: 37% des actifs utilisent les outils numériques professionnels hors temps de travail (AFP)

Cyberattaques

• Twitter, Spotify ou eBay ont été gravement perturbés vendredi aux Etats-Unis par une attaque informatique dirigée contre un prestataire de services. Pendant peu plus de deux heures, l'accès à ces sites mais également à celui de plusieurs médias (CNN, New York Times, Boston Globe, Financial Times, The Guardian), de Reddit ou d'Airbnb était impossible sur la côte est américaine. Selon certains sites, le service de vidéo à la demande Netflix, la chaîne HBO et le service de paiement en ligne Paypal ont également été perturbés par cette vaste cyberattaque qui a potentiellement affecté des millions d'internautes. L'attaque dite par déni de service distribué (DDoS) a visé la société Dyn, qui redirige les flux internet vers les hébergeurs et traduit des noms de sites en adresse IP. Ce type d'attaque aurait progressé de 85% dans le monde entre 2014 et 2015 (AFP, Financial Times, Le Monde, Wall Str. Jal, gizmodo.com)

• Vagues de cyberattaques : la faille viendrait de l’internet des objets. Les régulateurs vont sans doute devoir bientôt se pencher sur cette question, alors que tout, du réfrigérateur au radiateur en passant par les instruments de mesure industriels, est en train d’être connecté au Web (Les Echos)

• Cyberattaque géante : trois suspects très différents. Qui était derrière le "10.21", la cyberattaque massive du 21 octobre ? Reportage dans la Silicon Valley, avec les geeks californiens  (lepoint.fr)

Réseaux sociaux

• Pourquoi Twitter ne trouve pas preneur. Boudé par tous les candidats à son rachat, le service de microblogging démontre que l'audience ne produit pas un modèle économique (JDD)

e-commerce

• Council bends to business on cross-border sales. The new draft gives businesses more protection if customers have bad credit (politico.eu)

Cloud

• Avec son boîtier Shadow, une start-up française veut mettre l'ordinateur dans le cloud (AFP)

 

TECHNOLOGIES

Robots

• Les robots débarquent dans les agences bancaires. Chatbots ou humanoïdes, les établissements multiplient les initiatives. Les robots Naoet Pepper ont franchi la porte des agences bancaires au Japon. La  généralisation de ces outils n’est pas sans risque, notamment en ce qui concerne l’emploi (Les Echos)

Réalité augmentée / réalité virtuelle

• "Réalités, nouvelles opportunités. Les sociétés de capital risque ont prévu d’investir plus de 3 milliards de dollars dans RA et la RV en 2016, dont 40 % orientés vers la seule réalité augmentée. Tous veulent participer à ce marché, qui devrait générer 80 milliards de dollars de chiffre d’affaires d’ici à 2025" : le point de vue de Georges Nahon directeur d’Orange Silicon Valley (Les Echos)

 

CONTENUS

Opérateurs

• SFR veut se "positionner comme un compétiteur de Netflix". Le groupe, qui veut doper son offre de médias et se développer dans le cinéma après le sport, est "prêt à financer le développement des oeuvres" de cinéma françaises, a déclaré samedi son PDG Michel Combes (latribune.fr, AFP)