Revue de presse

Les titres de la presse du mercredi 16 mars 2016

RÉGULATION

Consolidation/Royaume-Uni

• Ofcom warns of double-digit price rises following O2/3UK merger. U.K. regulator uses new pricing study to reiterate its stance that reduction in the number of network operators would be bad news for consumers. (totaltele.com)

• Ofcom puts the boot into 3. The day after the Austrian regulator published a report on mobile prices, expressing doubts about the benefits of mobile mergers, Ofcom has published its own. The U.K. report focuses on the role played by “disruptive” firms in keeping competition alive and prices low, with data from 25 countries. The star of the report is CK Hutchison Holdings, although that may not be good news the company is trying to persuade the European Commission to approve an acquisition that could potentially reduce competition in the U.K. Ofcom, which is opposed to Hutchison’s deal, argues that disruptive players are key to competition, and estimates that the U.K. merger could see mobile prices increase by up to 20 percent on averag (Politico)

Union européenne

MUT

• Interview d’Andrus Ansip, vice-président de la Commission européenne, chargé du Marché numérique unique (politico)

• Single market strategy shoul be more digital, MEPs say (Politico)

La Commission européenne lance une consultation sur les tarifs de terminaison

• Les résultats auront vocation à contribuer à la révision de la Recommandation de 2009 sur les tarifs de terminaison fixes et mobiles. Bruxelles souhaite instaurer une harmonisation de ces tarifs dans l’UE. La consultation est ouverte jusqu’au 7 juin 2016 (Contexte, Politico)

Etats-Unis

Données personnelles

• Moody's says FCC internet privacy proposal could harm broad internet providers (Reuters)

Bande 600 MHz

• Sprint may participates in US incentive auction after all (totaltele.com)

NUMERIQUE

Mutation numérique

Services bancaires

• Adieu cash, cartes, guichets ! Le numérique a bousculé les usages dans le monde bancaire. Revue de détail des tendances technologiques qui vont obliger les dinosaures du secteur à se réinventer (Libération)

• Vers un monde sans cash. Une majorité des Français a un smartphone qui ne les quitte jamais. Accompagné de la bonne application, il peut se transformer en outil de paiement et en terminal d'encaissement, et ainsi permettre à tout le monde de payer et de recevoir de l'argent, en toutes situations, sans matériel supplémentaire (Les Echos)

Legal tech

• Ubérisation du droit et guerre des robes. Notre maquis administratif est une mine d'or pour les nouvelles start-up de la « legal tech », qui, depuis quelques mois, investissent chaque jour le terrain du droit. Les professions installées ont intérêt à vite s'adapter (Les Echos)

VTC

• General Motors et son partenaire Lyft attaquent de front Uber en lançant un nouveau service de location courte durée aux Etats-Unis. Concrètement, des personnes désireuses de devenir chauffeurs de VTC et utilisateurs de Lyft, mais qui ne disposent pas de voiture ou dont le véhicule ne répond pas aux normes, peuvent désormais se tourner vers GM. Le groupe automobile leur louera un véhicule pour 99 dollars par semaine pendant une durée pouvant aller jusqu'à huit semaines. Les locataires paieront aussi 20 cents par mile parcouru (Les Echos)

Les patrons face aux "barbares du numérique"

• L'université numérique du Medef encourage les chefs d'entreprise à réfléchir à l'organisation du travail, au modèle social, et aux opportunités nouvelles d'emplois provenant du numérique (Le Figaro)

Internet des objets

• Otis connecte ses ascenseurs sur les mobiles. L’ascensoriste américain lance des ascenseurs qui se télécommandent à distance à partir d’un mobile. La cabine est équipée d’un écran tactile destiné à diffuser des services personnalisés aux utilisateurs de l’immeuble (usine-digitale.fr)

TÉLÉPHONIE MOBILE

5G

• Tout savoir sur le réseau mobile du futur (numerama.com)

TÉLÉCOMS - FRANCE

Collectivités territoriales/déploiement de la fibre

• Les grands opérateurs montrés du doigt par les réseaux d’initiative publique."Rente de situation du cuivre" pour l'un, "manque d'implication" pour d'autres, les quatre grands opérateurs nationaux de téléphonie ont été sévèrement jugés par les professionnels des RIP, à l'occasion de leurs états généraux qui se tenaient mardi à Deauville. Le sénateur de l'Ain, Patrick Chaize, avec le soutien des RIP et d'un certain nombre de collectivités, pousse en faveur de la reconnaissance du statut de "zone fibrée", sur laquelle les opérateurs auraient obligation de cesser de commercialiser leurs offres ADSL via le cuivre pour basculer sur la fibre (AFP)

• La FIRIP compte accélérer l’adoption du FttH via les « zones fibrée ».  A l'occasion des États généraux des réseaux d'initiative publique (RIP) à Deauville, la fédération des industriels des RIP donne le coup d'envoi de quatre opérations pilotes pour les « zones fibrées », où le réseau cuivre classique doit progressivement laisser place au FTTH. Une initiative louable, mais qui n'est pas sans obstacles (nextinpact.com)

• Pourquoi les opérateurs télécoms mettent les bouchées doubles dans la fibre. Orange, SFR, Free et Bouygues Telecom veulent accélérer leurs investissements dans le très haut débit fixe. Pour chacun d’eux, il s’agit surtout de ne pas se faire dépasser par la concurrence. Et a minima, de préserver leur part de marché (latribune.fr)

• Selon le FAI K-Net, « les grands opérateurs mettent trop de temps à développer le réseau fibre optique dans les zones peu denses » (universfreebox.com)

• Alsatis déploie le très haut débit en Isère (zdnet.fr)

• L'entreprise Grolleau, experte en la fabrication d’armoires extérieures destinées aux réseaux, accélère sa contribution au développement de la fibre optique sur le territoire (Communiqué)

Numericable-SFR/résultats financiers & consolidation du marché français

• SFR bien placé dans la fusion Bouygues Telecom – Orange. La publication des résultats financiers de Numericable-SFR intervient alors qu'Orange négocie toujours le rachat de Bouygues Telecom. Les négociations concernent SFR, candidat comme Free à la reprise d'une partie des actifs. A l'issue de plusieurs mois de négociations, c'est SFR et non Free qui devrait acquérir " la plus grosse part du gâteau ", explique un protagoniste : l'opérateur de Patrick Drahi devrait se partager avec Orange les 2,8  millions de clients fixes et les 11,9  millions de clients mobiles de Bouygues Telecom. SFR devrait en particulier récupérer la clientèle entreprises de l'opérateur, mais aussi les abonnés à B &  You, son offre d'entrée de gamme (Le Monde)

• Fusion Orange-Bouygues : SFR y gagnerait plus que Free. SFR reprendrait une bonne part des clients fixes et mobiles de Bouygues Telecom et son activité Entreprise, laissant à Free le réseau et les fréquences mobiles 3G et 4G (bfmbusiness.fr)

• Altice draws line on acquisitions as it focuses on integration (Financial Times)

• SFR a perdu plus d'un million de clients en 2015, mais a augmenté sa marge opérationnelle (Le Figaro)

• Numericable-SFR regagne enfin des clients sur le marché mobile (nextinpact.com)

• SFR compte sur la consolidation pour se refaire une santé ; une lourde tâche attend le futur directeur général, Michel Paulin (Les Echos)

• Altice et SFR ont traversé sans trop d'encombre le "stress test" de la volatilité (cible/Les Echos, AFP, Communiqué Altice, Communiqué SFR)

• Billionaire goes from slashing to spending. Patrick Drahi spent the past year showing up rival European telecoms bosses on cost-cutting, turning his holding company Altice into a model of margin and cash flow improvement. Now he's attempting a harder feat on network investment, seeking to prove that operators can thrive through better service and exclusive content like sport (Bloomberg)

• Un plan social "larvé" chez SFR ? (latribune.fr)

• Télécoms : retour au cash départ. Tous les opérateurs vont mieux, 2015 a été marquée par une pacification du marché et une progression de la rentabilité (Libération)

TÉLÉCOMS - INTERNATIONAL

Opérateurs

• Verizon in roaming deal with The Telecommunications Company of Cuba (ETECSA). In November, Sprint signed the first direct roaming agreement with the Cuban telecommunications agency (totaltele.com)

• Deutsche Telekom lance son offre de cloud public (reseaux-telecom.fr)

Europe

• European broadband connectivity will soar over the next five years (Communiqué Ovum)

INTERNET

GAFA/optimisation fiscale

• Apple told members of European Parliament that it is probably the world's largest tax payer (Politico)

• Le « sandwich néerlandais », plat préféré des géants du numérique. Le caractère immatériel de l'économie numérique ouvre de multiples possibilités d'optimisation fiscale. La plus connue, celle employée par Google, consiste à faire remonter les revenus par une cascade de holdings prenant « en sandwich » une société néerlandaise entre deux sociétés irlandaises (Les Echos)

VoIP

• La version web de Skype permet désormais d'appeler les lignes fixes et mobiles (zdnet.fr)

TECHNOLOGIES

Intelligence artificielle et Deep Learning

• La matière grise les industriels. Google, Apple, Facebook, Amazon, Microsoft et IBM, leaders des nouvelles technologies, sont lancés dans une course à l’intelligence artificielle. En ligne de mire, la robotique, les reconnaissances faciale et vocale (Libération)

• L’intelligence artificielle, tout un programme. AlphaGo utilise un réseau de neurones d’une puissance inédite. Une révolution pour le secteur (Libération)

• Jeu de go: le superordinateur de Google a le dernier mot. DeepMind, filiale de Google qui a développé l'ordinateur, a expliqué que cette technologie aurait de vastes retombées dans des domaines aussi variés que la téléphonie intelligente ou la santé (AFP)