Revue de presse

Les titres de la presse du vendredi 19 février 2016

RÉGULATION

Arcep

Couverture des zones peu denses/communication de l'Autorité

• L’Arcep publie un observatoire de suivi des déploiements mobiles en zones peu denses, comme annoncé dans la feuille de route stratégique de l’Autorité publiée le 19 janvier dernier. L’Arcep a également décidé de mettre sous surveillance rapprochée les déploiements 4G de Bouygues Telecom et de SFR en zones peu denses. Enfin, l’Arcep a approuvé, conformément à la loi « Macron », le projet de contrat des opérateurs mobiles de partage des infrastructures dans le cadre du programme de couverture des centres-bourgs en 2G et 3G (Communiqué Arcep)

Couverture en 4G des zones peu denses/l'Arcep met en demeure SFR et Bouygues Telecom

• L'Arcep a mis en demeure par anticipation SFR et Bouygues Telecom quant à leurs obligations de couvrir en 4G, en janvier 2017, 40 % de la population des zones peu denses en France. Ils déclarent couvrir aujourd'hui respectivement 8 % et 12 % de la population. Dans le même temps, l'Arcep a annoncé qu'elle autorisait les opérateurs à mettre leurs réseaux en commun pour couvrir 3 600 centres-bourgs. Il s'agit d'apporter, d'ici au 30 juin 2017, la 3G dans les villages qui ne disposent d'aucune couverture mobile à ce jour (europe1.fr, Les Echos, nextinpact.com, bfmbusiness.bfmtv.com, Reuters, AFP)

• Le régulateur épingle SFR et Bouygues. Le dossier est sensible car il concerne des zones rurales, très peu peuplées. Etendre le réseau dans ces zones nécessite des investissements importants, qui généreront de faibles revenus compte tenu du peu de personnes concernées. L'enjeu est important : Bouygues Telecom et SFR pourraient écoper d'une amende calculée au prorata du nombre de kilomètres carrés concernés ou du nombre d'habitants. Ils risquent aussi la suspension ou l'interdiction de commercialiser leurs services jusqu'à ce que leurs obligations soient remplies (Le Figaro)

  Réactions/consommateurs

• "La 4G ne doit pas être "seulement un luxe de Parisiens" : Benjamin Douriez/60 Millions de Conso. revient sur la mise en demeure de Bouygues Telecom et SFR par l'Arcep, sur la question de la couverture 4G (europe1.fr)

  Réactions/opérateurs

• Bouygues Telecom prend acte du communiqué de presse publié par l’Arcep mais souligne son étonnement : "Pour deux raisons, Bouygues Telecom tient à dire son étonnement devant le lancement de cette procédure publique dont le seul effet est d’accroître inutilement l’inquiétude des populations concernées. En premier lieu, Bouygues Telecom couvre en 4G, avec d’autres fréquences que les fréquences 800 MHz, une large partie des zones de déploiement prioritaires, ce que l’Arcep omet de préciser.En second lieu, Bouygues Telecom ne voit aucune raison de penser, une année à l’avance, que les jalons de couverture sur lesquels il s’est engagé pour les fréquences 800 MHz ne seront pas respectées. La couverture mobile restant à réaliser par Bouygues Telecom porte sur environ 6% de la population nationale, soit la construction de 1 200 antennes relais en une année. Un effort largement à la portée de Bouygues Telecom, comme le régulateur le sait, d’autant qu’il sera réparti dans le cadre de l’accord de partage de réseau" (Communiqué)

• SFR annonce 71 communes supplémentaires ouvertes en 4G : "avec la publication mensuelle de ses déploiements, SFR apporte la preuve de ses investissements et démontre sa capacité à tenir ses objectifs, comme ses obligations de déploiements, tels que présentés à l’Arcep, dans le cadre de son plan de production, en janvier dernier », précise Michel Combes, PDG de SFR (Communiqué)

Arrêt du RTC

• Orange a confirmé son intention de ne plus ouvrir de nouvelles lignes sur son réseau téléphonique commuté, le réseau historique, à compter de la fin de l’année 2018, et de commencer à l’éteindre progressivement en 2021. Si l'opérateur reconnaît qu'il y a toujours des entreprises et commerces faisant appel à ces services, il précise que "la Fédération française des télécoms travaille avec les représentants des différents corps de métiers concernés pour les aider et les conseiller dans l'évolution technique". L'Arcep a assuré qu'elle ne s'opposerait pas à la fermeture du réseau RTC tant que l'opérateur respectera "un certain nombre de préavis", parmi lesquels l'annonce au moins cinq ans à l'avance de l'arrêt pour chaque zone géographique (AFP)

• Fin du téléphone fixe, pas de raison de paniquer pour l'instant (bfmbusiness.bfmtv.com)

FttH

• Le classement du FTTH Council Europe s’élargit à trois nouveaux pays : la Pologne, la Croatie et l’Allemagne  (Communiqué FTTH Council)

NUMÉRIQUE

Projet de loi numérique

• Christophe Frassa : « Il ne faut pas toujours nommer les mêmes personnes » ; Christophe Frassa a été désigné comme rapporteur du projet de loi numérique pour la commission des Lois du Sénat (Contexte)

IoT/objets connectés

• Le NFV (Network Function Virtualisation) et le SDN (Software Defined Networking) tendances majeures de 2016 avertit le Gartner. Les grands opérateurs de télécommunication sont déjà en phase de test, et auront besoin de ces technologies pour mettre en place l'Internet des Objets explique le cabinet de conseil (zdnet.fr)

• Sigfox promet de couvrir toute l’Allemagne avant 2018 (usine-digitale.fr)

Mutation numérique/secteur bancaire

• Les banques 100 % mobile donnent un coup de vieux aux banques en ligne. Les nouvelles banques 100 % mobile apportent confort et instantanéité. Les banques traditionnelles commencent à s'en inspirer (Les Echos)

• Robinhood, l'application en vogue chez les boursicoteurs. L'application sur mobile permet d'acheter et de vendre des actions sans frais de courtage (Les Echos)

• Number26, la petite banque qui ambitionne de devenir grande. Un an après sa création, la banque digitale berlinoise compte 100.000 clients et se lance dans plusieurs pays, dont la France (Les Echos)

Start-up

• « Bordeaux rivalise avec toutes les métropoles » : nouvel homme fort de la French Tech dans le Sud-Ouest, l’ancien cofondateur de Primobox, veut faire éclore l’écosystème bordelais (Les Echos)

• Numa, l'accélérateur, saison 8. L'organisme parisien accompagne 17 nouvelles start-up dans le cadre de son programme d'accélération (Les Echos)

• L'Inde veut faire éclore tout un écosystème autour des start-up. Le gouvernement a annoncé un premier plan visant à soutenir les créations d'entreprises innovantes. L'une des principales pépites, Snapdeal, vient de lever 200 millions de dollars (Les Echos)

• Paris et Montréal se mettent sur leur 31. Les deux villes organisent un échange de start-up pendant trois mois (Les Echos)

• Nord Pas-de-Calais : douze nouveaux « data centers » pour l’hébergeur de sites OVH. Le plan d’investissement dans la construction de « data centers » est prévu sur deux ans. Il est estimé entre 800 millions et ¬1 milliard d’euros (Les Echos)

• Cap Digital, la nounou des start-up qui booste l'emploi (Le Parisien)

TÉLÉPHONIE MOBILE

Terminaux

• Le marché mondial du smartphone ralentit et ses principaux acteurs se retrouvent à Barcelone la semaine prochaine, à la recherche d'un second souffle qui pourrait passer par la 5G, la réalité virtuelle, ou une autre innovation de ce secteur en perpétuelle transformation (AFP)

• La croissance des ventes de smartphone vient de retourner à son niveau de 2008, selon Gartner. Les ventes d'iPhone ont décliné pour le 1ère fois fin 2015 (01net.com, AFP)

TÉLÉCOMS - FRANCE

Guerre des Box

• Nouvelle Livebox Orange : la guerre du fixe est relancée. Si le marché des télécoms a été marqué ces dernières mois et années par la guerre sur le front du mobile, avec l'arrivée de Free, le rachat de SFR, 2016 devrait illustrer le retour des grandes offensives dans le marché du fixe. En effet, les opérateurs sont les uns après les autres en train de renouveler leurs offres technologiques à partir de nouvelles box. Etat des lieux (zdnet.fr)

Stratégie des opérateurs

• Quand les télécoms lorgnent de nouvelles industries. Face à la concurrence des géants du Net sur leur cœur de métier et dans leur quête de nouveaux relais de croissance, les opérateurs télécoms n’hésitent plus à prendre pied dans de nouveaux secteurs, comme la banque, les villes intelligentes (smart cities), voire la santé (La Tribune)

Equipementiers

• Technicolor: résultat net 2015 en baisse de 39% à 78 millions d'euros (AFP)

TÉLÉCOMS - INTERNATIONAL

Singapour

• Singapore sees strong interest in new mobile licence (totaltele.com)

INTERNET

Consommateurs

• Un sénateur s’attaque aux frais de non-retour des box internet. Afin d’éviter que certains FAI prélèvent injustement des frais de non-restitution du matériel à leurs clients sur le départ, une proposition de loi déposée au Sénat tente de durcir la législation au profit du consommateur. Les opérateurs n’auraient par exemple plus que trois mois pour réclamer le retour de leurs box (nextinpact.com)

Modèle économique

• Yahoo! s'est efforcé de convaincre les développeurs d'applications qu'il avait encore des perspectives de croissance dans le mobile, alors qu'il est en train de réduire la voilure sous la pression des investisseurs (AFP)

Big data

• Quand le big data ne sert à rien. Un développeur explique qu'il a analysé une immense base de données de l'activité des internautes sur Amazon. Sans que cela ne lui apprenne quoi que ce soit d'intéressant (slate.fr)

Cryptage-chiffrement/ Protection des données personnelles et sécurité publique

• Apple refuse d’aider les services américains à lire les données numériques d’un terroriste. Car cela pourrait permettre, à terme, d’accéder au contenu de n’importe quel iPhone. Le chef de la NSA affirme que les attentats de Paris n’auraient pas eu lieu sans les applis cryptées. On vous explique pourquoi même Google est du côté de la pomme (Libération, Rue89, Le Monde, nytimes.com, AFP)

• AT&T, Verizon have different obligations than Apple. Congress carriers to build surveillance capability into their networks (Wall Str. jal)

SECTEUR POSTAL

Pays-Bas

• TNT enregistre des pertes suite aux coûts de réorganisation (FD)