Revue de presse

Les titres de la presse du mercredi 17 février 2016

RÉGULATION

Arcep

• Orange annonce qu’il va mettre fin à la téléphonie traditionnelle, en arrêtant progressivement le RTC. Orange explique que cet arrêt résulte du fait que la pérennité de son réseau téléphonique historique pourrait être remise en cause d’ici quelques années. L’Arcep a précisé qu’elle ne s’opposera pas à la décision d’Orange de rationaliser son réseau mais a imposé à l'opérateur de respecter un certain nombre de préavis, en particulier d'annoncer au moins 5 ans à l’avance l’arrêt technique du RTC sur une quelconque partie du territoire. En revanche, le réseau cuivre, support du haut débit, reste en activité (universfreebox.com)

• L’Arcep a engagé des travaux multilatéraux dans la perspective de l’arrêt, par Orange, de son réseau téléphonique commuté (Communiqué Arcep)

NUMÉRIQUE

Projet de loi pour une république numérique

• La commission des Affaires européennes du Sénat prépare la loi numérique. N’étant pas une commission permanente, elle ne nommera pas officiellement de rapporteur. Toutefois, elle suivra très attentivement le texte en auditionnant le président de l’Arcep. Plusieurs rapports sont prévus sur des questions numériques. Un avis motivé sur la protection des consommateurs doit être adopté cette semaine (Contexte)

French Tech/Fin Tech

• Les pères de la French Tech créent un contrat type pour les levées de fonds. Le Galion Project , think tank créé par Jean-Baptiste Rudelle, publie son premier document de travail. Il s'agit d'un « term sheet » pour cadrer les levées de fonds et rééquilibrer le rapport entre entrepreneurs et financiers (Les Echos)

• Le Comité Bordeaux French Tech a annoncé la nomination de Xavier Lainé au poste de délégué général. Successeur de Thomas Baudin, il présente sa feuille de route, ses priorités et ses ambitions pour le mouvement French Tech bordelais (latribune.fr)

• Les FinTech surfent sur la vague de l'e-commerce. Ce marché se révèle très porteur pour les start-up de la finance, notamment sur la partie paiement à distance (Les Echos)

Start-up

• Les start-up ont levé 2 fois plus de fonds en 2015 selon le baromètre EY (Les Echos)

• Les services aux entreprises, tremplin pour les start-up (Les Echos)

Transformation numérique

• Huawei dévoile cinq initiatives pour la transformation numérique de l'industrie des télécommunications (Communiqué)

• Les médecins sont-ils menacés par une ubérisation de leur activité ? Un rapport du conseil national de l'ordre des médecins en appelle à une meilleure réglementation de l'e-santé et offres de services de téléconseils médicaux sur internet (bfmbusiness.bfmtv.com)

• Le Big Data va-t-il détrôner la génomique ? Le séquençage du génome a constitué une grande avancée dans la technique médicale. Le big data va-t-il le supplanter? Par Jacques Marceau, Président d'Aromates, Expert santé à la Fondation Concorde (latribune.fr)

• Uber et Airbnb disent avoir rénové de vieilles idées (AFP)

TÉLÉCOMS - FRANCE

Les résultats annuels d'Orange

• Orange dépasse ses objectifs et triple son bénéfice à 2,65 milliards d’€. Sur l'ensemble de l'année, le groupe a réalisé un chiffre d'affaires de 40,24 milliards d'euros, en très légère baisse de 0,1%, "à base comparable", grâce à une "évolution favorable de la France et de la zone Europe tandis que l'activité en Afrique et au Moyen-Orient reste soutenue" (AFP, Reuters, Les Echos 16 fév.)

• Orange enraye la chute de ses marges avant d'avaler Bouygues Telecom. Quatre ans après l'ouragan Free Mobile, Orange a publié mardi des résultats 2015 qui portent enfin la marque d'un redressement. Le chiffre d'affaires, qui n'avait pas enregistré de croissance depuis 2009, est quasi stable sur l'année écoulée. Même chose pour l'Ebitda (excédent brut d'exploitation), qui se maintient, après cinq années de recul. Stéphane Richard, qui a rencontré lundi le président de la République sur le projet d'acquisition de Bouygues Telecom, a dit ne pas avoir obtenu d'accord de principe de l'Etat à ce stade. Avec cette opération, Orange espère booster son cours de Bourse et préparer ainsi une éventuelle acquisition à l'étranger. Il faudra encore quelques semaines pour savoir si les discussions aboutissent. Reste à régler un problème : comment céder à SFR ou Free une partie des clients de Bouygues Telecom (Les Echos)

• Résultats 2015 : Orange dépasse ses objectifs, porté par la forte dynamique commerciale du très haut débit (Communiqué Orange)

Consolidation du secteur

Orange rachètera-t-il Bouygues Telecom ?

• Orange-Bouygues, de si longues fiançailles (Le Figaro)

• Orange earnings rise as Bouygues Telecom deal prolonged (Bloomberg 16 fév.)

• Orange fait planer le doute sur l'achat de Bouygues Telecom (numerama.com)

Réactions

• Rapprochement Orange/Bouygues : la CFE-CGC et l'Association pour la défense de l'épargne et de l'actionnariat posent leurs conditions. S'ils considèrent que revenir à trois opérateurs sur le marché français "constitue un retour à la raison", le syndicat et l'Adeas demandent que "quel que soit le prix final et le montage financier de l'opération", l'endettement de l'entreprise, déjà "fort", n'augmente pas. Ils insistent également pour que "des actifs actuellement propriété d'Orange ne soient pas cédés à des tiers" à la demande des autorités de la concurrence, évoquant notamment des rumeurs concernant une éventuelle vente de Sosh (AFP)

• 3 opérateurs gagnants, 85 % du territoire perdant ? Si les négociations ont lieu entre les quatre grands opérateurs, il y a jusqu’ici un absent : l’ensemble des collectivités qui ont en charge d’apporter les réseaux très haut débit sur 85% du territoire français (Avicca)

Emploi

• Le PDG d'Orange craint pour l'emploi si la fusion avec Bouygues Telecom échoue (latribune.fr)

Et les clients ?

• Quel choix pour les clients Bouygues ? En cas de cession de l'opérateur se pose la pérennité des contrats des abonnés encore engagés (Les Echos)

Couverture du territoire/fixe et mobile

• Réseaux fixe et mobile : la galère des oubliés. À l’heure de la 4G et de la fibre optique, de nombreux Français ne disposent toujours pas d’un réseau digne de ce nom. Entre colère et sentiment d’abandon, ces "oubliés" d’internet et de la téléphonie mobile n’ont d’autre choix que de prendre leur mal en patience (quechoisir.org)

Déploiement du très haut débit

• Déploiement total de la fibre optique dans les Ardennes d'ici huit à dix ans. Un chantier à 189 millions d’euros, dont le coût pourrait baisser, avec quelques bonnes surprises en vue (lunion.fr)

• Après le rachat de SFR par Numericable, le déploiement du très haut débit a pris du retard dans le Grand Évreux agglomération. Mais l’objectif initial de couvrir les 37 communes du territoire reste fixé à 2020 (paris-normandie.fr)

Marché Entreprise

• Scholè Marketing lance un Observatoire du Très Haut Débit fixe en entreprises pour mesurer l'appétence et la migration vers le très haut débit (Communiqué)

TÉLÉCOMS - INTERNATIONAL

Opérateurs

L'Europe des télécoms à l'heure de la consolidation

• Encore très morcelée, l'Europe des télécoms est dans une phase de consolidation intense. Mais les dernières annonces de fiançailles dans les pays étrangers ont levé de nombreuses interrogations, qui donnent la mesure des difficultés d'une fusion entre Orange et Bouygues Telecom en France. La Commission européenne s'inquiète des fusions qui risquent d'entraîner une hausse des prix pour les consommateurs. En Autriche, selon PWC Strategy, "la consolidation s’est traduite par une hausse de 11% du revenu moyen par abonné" (le Figaro)

• A french lesson for Li Ka-Shing. Martin Bouygues is eager to sell his eponymous French telecommunications business to Orange after refusing four offers in the past two years. His change of heart reveals a larger truth: it's getting harder to make mobile-only businesses work in Europe. Hutchison thinks it can thrive as a mobile-only player -- as long as it gets critical mass and enough mobile spectrum to compete. The fate of Martin Bouygues shows the ground is shifting under Hutchison's feet. Even Li Ka-Shing may eventually be forced into a similar choice to the one Bouygues is making (Bloomberg)

• L'américain Liberty Global se marie à Vodafone aux Pays-Bas. L'opération va donner naissance au numéro deux des télécoms néerlandais, derrière KPN. La transaction devrait être finalisée fin 2016. Elle doit encore recevoir les feux verts des autorités de la concurrence néerlandaise et européenne. La pilule est dure à avaler pour KPN alors que l'opérateur historique néerlandais n'a pas le vent en poupe. Après avoir contré une OPA hostile du groupe mexicain America Movil en 2013, il a dû céder sa filiale belge Base, justement à Liberty Global, pour survivre. Dans ces conditions, si elle tient toujours, l'offre de rapprochement que lui avait faite l'an dernier Altice, le propriétaire de Numericable-SFR, pourrait s'avérer une porte de sortie (Les Echos)

Italie

• Telecom Italia mise sur les investissements après l'effondrement de son bénéfice (AFP)

• Vincent Bollore is tightening his grip over Telecom Italia. French appointees joined `crucial' committees at phone company. Vincent Bollore said to favor divesting carrier's Brazilian unit (Bloomberg)

• Le patron d'Orange rappelle qu'il n'y a "aucun projet de rachat de Telecom Italia" (Les Echos)

Pologne

• Orange Polska s'attend à une année 2016 encore difficile (Reuters)

Afrique

• La presse sénégalaise accuse le groupe français Orange d’avoir délibérément sous-déclaré, de plusieurs centaines de millions d’euros chaque année, les profits qu’il réalise dans le pays. Un manque-à-gagner important pour le fisc sénégalais, révélé au moment où Orange cherche à obtenir une réduction du prix des futures licences 4G au Sénégal (senenews.com, multinationales.org)

• Centrafrique: le ministère des télécoms dénonce le non-paiement des taxes par les opérateurs Orange, Moov, Telecel et Azur (Agence Ecofin)

Inde

• Le fisc indien menace de saisir des actifs de Vodafone. Le contentieux court depuis 2007 et le rachat de la filiale indienne d'Hutchison pour 11 milliards de dollars (AFP, Les Echos)

Israël

• Partner a commencé à travailler sous sa marque après la rupture de son partenariat avec Orange, à l'origine d'une tempête diplomatique en juin 2015 (AFP)

Equipementiers

• Nokia devrait conserver la raison sociale actuelle d’Alcatel Lucent Submarine Networks. Celle-ci garderait son organisation verticale et ne serait pas intégrée au sein du groupe finlandais (La Lettre de l'Expansion)

INTERNET

Données personnelles

• On the free use of cryptographic tools for (self) protection of EU citizens (Communiqué Enisa)

SECTEUR POSTAL

La Poste 

• La Cour des comptes, qui a consacré à la mutation difficile de l’activité courrier de La Poste un chapitre de son rapport annuel, prévoit de publier à la fin de l’année un rapport thématique sur la gestion globale du groupe La Poste incluant ses activités bancaires et transport de colis (La Lettre de l'Expansion)