Revue de presse

Les titres de la presse du mercredi 14 décembre 2016

RÉGULATION

Projet de Loi Montagne

• Le Sénat déterminé à améliorer le texte. Sur la couverture numérique, les sénateurs ont décidé de donner une définition législative des zones blanches afin d'améliorer réellement la couverture mobile du territoire. Seront désormais considérées comme couvertes en téléphonie mobile les communes dont plus de 75% du territoire et plus de 90% de la population ont accès aux services d'opérateurs exploitant un réseau mobile ouvert au public de troisième génération. Ils ont aussi prévu  la possibilité pour l'Arcep d'obliger les opérateurs à négocier un accord de mutualisation de leurs infrastructures mobiles lorsque cela est justifié par un objectif d'aménagement du territoire (AFP)

• Aménagement numérique : deux dispositions, votées dans le cadre de l’examen en séance du projet de loi de modernisation des territoires de montagne, suscitent la colère de la FFT (Contexte)

Union européenne

               . Berec

• BEREC publishes Opinion on Draft Electronic Communications Code and appoints its Board for 2017 (Communiqué du Berec)

               . Marché unique du numérique

• Alors que les travaux se poursuivront  sur l'ensemble des propositions législatives, des initiatives bénéficieront d'un traitement prioritaire afin que, si possible, elles aboutissent avant la fin de 2017 : mettre en œuvre un marché unique numérique connecté , notamment par les réformes des télécommunications et du droit d'auteur dans l'UE, l'utilisation de la bande de fréquence des 700 MHz dans l'Union, la prévention des blocages géographiques injustifiés, la révision de la directive sur les services de médias audiovisuels et l'achèvement des travaux de modernisation de nos règles communes en matière de protection des données" (une déclaration conjointe sur les priorités de l’UE en 2017, des présidents du Parlement européen, Contexte)

• Digital Single Market needs real skills and substance to succeed" : by Jamie Greene, a Conservative member of the Scottish parliament and the Scottish Conservative spokesman on connectivity, digital economy and technology (euractiv.com)

               . Itinérance

• La fin des frais d’itinérance se précise. Les représentants des Etats-membre ont validé lundi les lignes directrices présentées par la Commission. Le texte devrait être adopté de façon définitive ce mercredi. La fin des frais d’itinérance est prévue pour le 15 juin 2017 dans l’Union européenne. Les opérateurs pourront contrôler les abus et parfois plafonner le volume des données. Reste encore un obstacle, de taille, à franchir : la renégociation, en cours, des prix de gros que se facturent les opérateurs lorsque un mobile est utilisé à l'étranger. Les eurodéputés ont mis la pression aux Etats en réclamant une très forte baisse (Les Echos)

• New details emerge on "fair use" mobile raoming charges (Politico)

               . Directive "e-privacy"

• Online advertisers warn EU privacy crackdown threatens 'entire internet'. Google, Facebook and other internet platforms face strict new privacy rules from Brussels over how they track people online to target advertising that the industry fears could wreck its businessmodel (Financial Times)

 

NUMÉRIQUE

Sommet franco-allemand

• Paris et Berlin veulent mettre 1 milliard pour les startup a déclaré le ministre allemand de l’Economie, Sigmar Gabriel, à l’occasion de la conférence numérique franco-allemande. La France et l’Allemagne cherchent les modalités de lancement d’un fonds. "Il ne faudrait pas que ce sujet soit noyé dans les échéances électorales", avertit cependant Axelle Lemaire (Les Echos, Contexte, Communiqué Bercy)

Transformation numérique des PME

• Le gouvernement va lancer un plan pour la transformation numérique des PME en janvier. Une annonce saluée par le CNNum (Contexte)

Sartup

• Tech’in France veut des incitations fiscales pour le numérique. L’association dévoile ses recommandations pour le secteur (Les Echos)

Fintech

• Les banques canadiennes s’invitent sur le marché de l’identité digitale. La fintech SecureKey a réuni autour d’elle un consortium de banques et d’opérateurs télécoms. Elle propose une solution de place pour gérer les données sensibles des clients. Noms, adresses, photos d’identité et autres notes de crédit vont être rassemblés sur un vaste réseau partagé. «Ce nouvel écosystème devra être résistant aux attaques » déclare, dans une interview Franklin Garrigues, Vice-président digital chez TD Bank (Les Echos)

• Aucun des acteurs qui souhaitent se lancer sur le marché de l’identité digitale n’a les moyens de faire cavalier seul. Une collaboration est nécessaire. En Europe, les opérateurs télécoms se positionnent : en tant que fournisseurs d’accès à internet et distributeurs de smartphones, ils disposent d’informations sur la géolocalisation de leurs clients qui permettent de les identifier (Les Echos)

Objets connectés

• Google renonce à fabriquer sa propre voiture autonome. Le groupe a annoncé la création d'une nouvelle société baptisée « Waymo », qui s'associera aux constructeurs (Les Echos, Le Figaro)

• Orange et Objenious by Bouygues Telecom, membres du Conseil de l’Alliance LoRa® ont choisi de contribuer activement au déploiement du réseau LoRa® en France pour favoriser l’innovation dans l’Internet des Objets (Communiqué)

Plateformes

• Take Eat Easy dans la mire des juges (Le Canard Enchaîné)

• Témoignage : "je me suis ubérisé pour 2124 euros" (Les Echos)

 

TÉLÉCOMS - FRANCE

Opérateurs

• Les opérateurs dénoncent les incertitudes réglementaires. A l’approche de l’élection présidentielle, le secteur plaide pour des règles cohérentes afin de préserver l’investissement. Outre le cadre fiscal et réglementaire français, la FFT milite aussi pour la régulation au niveau européen des Gafa, dont les services de messagerie concurrencent de plus en plus les telcos  (Les Echos)

• Avant la présidentielle, les lamentations des télécoms (latribune.fr)

• Le patron d'Orange sous pression (Le Canard Enchaîné)

Fréquences

• L'ANFR organise la 4ème édition des conférences Spectre & Innovation le 15 décembre (Communiqué)

 

INTERNET

Wifi

• L’internet gratuit accessible dès aujourd'hui sur la ligne Paris-Lyon, puis progressivement sur les trains desservant Bordeaux, Lille, Strasbourg, Rennes et Marseille. « D’ici à fin 2017,  80% des voyageurs pourront profiter de TGV Connect », le nom de ce nouveau service, assure la SNCF. L’accès à des sites de streaming vidéo, notamment, sera proscrit. Les passagers de seconde classe pourront consommer entre 200 et 500 mégabits de données, ceux de première classe disposeront de 1 gigabit. Ce nouveau service était jugé prioritaire par 80% des voyageurs (Les Echos, Le Parisien, nextinpact.com)

• Nous avons testé le WiFi gratuit dans le TGV Paris-Lyon. A pleine vitesse, la connexion est stable et confortable (zdnet.fr)

• Portrait : Benoît Tiers, l’homme du numérique à la SNCF (Les Echos)

 

CONTENUS

Fiscalité

• "L’ineptie de la « taxe YouTube ». Taxer les revenus générés par les plateformes d’hébergement de vidéos, comme le projettent certains députés, est une grave erreur. Non seulement, c’est injuste puisque ces revenus sont déjà soumis à l’impôt, mais cela donne de la France une image déplorable alors que l’on s’efforce de promouvoir la French Tech" : le point de vue de Pierre-Eric Leibovici/cofondateur de Daphni, Alexandre Malsch/président-fondateur de Melty, Thomas Owadenko/président-fondateur d’Octoly et de Bruno Walther-président et cofondateur de Captain Dash (Les Echos)

M&A

               . Vivendi-Mediaset

• Vivendi-Mediaset : questions sur un coup de force. Vivendi monte à 12,32 % du capital de Mediaset. Fininvest porte plainte pour manipulation de cours. Les marchés évaluent les motivations du raider Bolloré (Les Echos, Le Figaro)

• Vivendi choisit le meilleur moment pour lancer son offensive sur l’italien Mediaset. La chute de 30% du cours du fleuron de l’empire de Silvio Berlusconi entre l’été et fin novembre en a fait l’une des valeurs du secteur les moins chères en Bourse (Crible/Les Echos)

• Une offensive largement critiquée par la presse italienne (Les Echos)

• Vincent Bolloré a décidé de déterrer la hache de guerre contre la famille Berlusconi (Le Monde)

               . M6-RTL

• M6 enclenche le rachat de RTL France  pour faire face aux distributeurs télécoms et internet. Pour le groupe M6, l’indépendance réside dans le fait de devenir un éditeur puissant capable de jouer sur plusieurs tableaux. Racheter des chaînes YouTube pour être présent sur ce canal très puissant. Distribuer directement M6 Replay sur internet en over-the-top et passer des accords avec les opérateurs Orange, Free ou SFR pour distribuer ses contenus sur leurs réseaux fixes et mobiles. Être présent partout, ne dépendre de personne. Tel est le credo du nouvel ensemble (Le Figaro)

Royaume-Uni

• Rupert Murdoch sur le point de s’offrir la totalité du britannique Sky (Le Figaro)

 

SECTEUR POSTAL

La Poste

• Pour la Cour des comptes, il est urgent d’accélérer les réformes. La Poste reste engagée dans une course contre le temps pour compenser les effets de la chute du courrier, insiste la Cour. Depuis 2013, les profits proviennent en partie du crédit d’impôt compétitivité emploi, dont La Poste est le premier bénéficiaire. Pour réduire les coûts, la Cour des comptes incite à « amplifier l’effort d’adaptation des effectifs et des carrières » et en appelle aussi aux actionnaires de La Poste (l’État et la Caisse des dépôts), pour « formaliser un cadre stratégique et financier de moyen terme » pour de futures acquisitions. Enfin, elle estime nécessaire d’actualiser le contenu des missions de service public, pour tenir compte de l’évolution des usages (Le Figaro)

• « La Poste construit une stratégie, pas une aventure » : dans une interview, Philippe Wahl, PDG de La Poste, défend son rythme de transformation de l’entreprise (Le Figaro)

• La Cour des comptes modère ses critiques sur La Poste. L’institution reconnaît dans un rapport les efforts de l’entreprise publique pour s’adapter au déclin de son métier historique, le courrier. Cette « transformation » doit être accélérée, avec le soutien de l’Etat (Les Echos, Correspondance de la presse)

• Le rapport de la Cour des comptes souligne la chute continue des volumes de courrier et le retard pris dans le virage numérique. « Ce rapport très complet reconnaît les progrès en matière d’adaptation, salue tous les efforts réalisés et conforte le groupe dans sa stratégie. Mais la recommandation d’accélérer la transformation pose question. On ne peut transformer La Poste qu’avec ses postiers. C’est à nous de doser la vitesse de cette transformation », livre Nicolas Routier, directeur général adjoint de La Poste, chargé de la stratégie institutionnelle et de la régulation (Le Monde)

• Contrat de présence postale : « L’essentiel a été préservé » estime André Laignel. L’AMF a validé, le 8 décembre, le contrat de présence postale territoriale pour la période 2017-2019, après avoir obtenu des « avancées » de La Poste et de l'État. André Laignel, premier vice-président délégué de l’AMF, qui a en grande partie conduit la négociation, revient sur ce contrat (maire-info.com)

Colis

• Un tsunami de colis est en train de déferler sur la France. Mardi 13 et mercredi 14 décembre, environ 9 millions de paquets auront été livrés dans l’Hexagone, dont un tiers en Ile-de-france. Sur chacune de ces deux journées, des milliers de camionnettes vont acheminer entre 4 et 5 millions d’objets à leurs destinataires, dans ce qui constitue le record de l’année et probablement la plus grande campagne de livraison qu’ait jamais connue la France. La Poste, qui représente plus de 50 % du marché, revendique à elle seule le chiffre inédit de 2,5 millions de colis Colissimo par jour, battant son maximum de 2014 (2,3 millions). A Paris les stations Autolib servent désormais de point relais pour récupérer des paquets acheminés par Relais Colis (Le Monde)