Revue de presse

Les titres de la presse du jeudi 21 avril 2016

RÉGULATION

Roaming outre-mer

• La fin du roaming Outre-mer en mai menacé au Sénat, Victorin Lurel dénonce une pression des lobbys. Le député monte au créneau pour dénoncer des amendements au Sénat pour supprimer la fin des frais de roaming. Il appelle  à la mobilisation des élus ultramarins pour maintenir la fin du roaming au 1er mai (outremers360.com)

Commission européenne

• La Commission présente des mesures en vue du passage au numérique de l'industrie européenne. Dans le cadre de sa stratégie pour la création d’un marché unique du numérique, la Commission veut aider l'industrie européenne, notamment les PME, les chercheurs et les pouvoirs publics en Europe à tirer le meilleur parti des nouvelles technologies. Les projets présentés devraient permettre de mobiliser plus de 50 milliards d’euros d’investissements publics et privés (Communiqué de la CE)

• La Commission européenne annonce une série d’initiatives pour accélérer la « numérisation » de l’industrie des pays de l’UE. L’objectif est de mobiliser 50 milliards d’euros d’investissements publics et privés, mais les contours restent assez nébuleux (Rue 89)

• La stratégie pour le marché unique numérique gagne l’industrie. Selon l’étude « Industry 4.0 » publiée l’an dernier par PwC et Strategy, les investissements de l’industrie européenne dans la numérisation de sa chaîne de valeur devraient s’élever à 3,3 % de son chiffre d’affaires annuel d’ici 2020, soit 140 milliards d’euros par an, pour un gain total de chiffre d’affaires estimé à 110 milliards d’euros annuels sur la période (silicon.fr)

Afrique

• Cameroun/téléphonie mobile: la portabilité des numéros effective dès la fin de l’année 2016. Un contrat a été signé dans ce sens entre  Huawei et les opérateurs MTN, Orange et Viettel. Le Gouvernement, en implémentant cette technologie veut «renforcer la concurrence dans le marché des communications électroniques, ainsi que l’introduction d’une plus grande variété de services à valeur ajoutée concurrentielle sur le marché des télécommunications» (cameroon.info)

NUMÉRIQUE

French Tech

• La French Tech s'installe au Cap pour rayonner dans toute l'Afrique anglophone. La ville d'Afrique du Sud servira de point de départ à tous les entrepreneurs français qui souhaitent développer leur business en Afrique sub-saharienne (usine-digitale.fr)

IoT/objets connectés

• Le ministère de l'Economie présentera une feuille de route transversale sur l'IoT à la mi-mai 2016. L’objectif de cette feuille de route est de proposer des mesures clés très opérationnelles afin de faciliter et d’appuyer le développement d’un écosystème IoT en France, à la fois sur les offres B2B, B2C/wearables, infrastructures et technologies sous-jacentes, souligne la Direction Générale des Entreprises (vipress.net)

• Les financements dans l'IoT ont gonflé de 30% dans le monde. A l'échelle internationale, les entreprises de capital-risque ont sorti 846 millions de dollars de leur portefeuille pour soutenir les start-up du secteur dévoile CB Insights dans son dernier rapport (journaldunet.com)

Réseaux IoT : Matooma s'attaque à Sigfox et aux opérateurs télécoms. Les cartes SIM multi opérateurs de la start-up française font figure de solution miracle aux difficultés des fabricants d'objets connectés pour faire transiter les données (journaldunet.com)

• Le compteur Linky continue à susciter des résistances : selon la Ligue des droits de l'homme "Linky est très bavard : les informations qu'il collecte constituent une intrusion dans la vie privée de soixante-dix millions d'habitants" (Les Echos)

• Smart toilet seats are central to Chinese government’s plans, apparently (techinasia.com)

Blockchain

• EU should ‘wait and see’ before regulating blockchain. Lawmakers are debating how to deal with virtual currencies and, in particular, with the promising technology behind them: blockchain. Patrick Murck, co-founder of Bitcoin Foundation, believes that the current ‘hands-off’ approach is the right one (euractiv.com)

• Pourquoi il faudra 10 ans à la blockchain pour percer dans la finance. Selon le consultant Oliver Wyman, l'adoption de la technologie derrière le bitcoin sera ralentie par le manque de coopération entre les grands établissements bancaires (journaldunet.com)

TÉLÉPHONIE MOBILE

La Commission européenne accuse Google d'abus de position dominante

• Pour Bruxelles, Google étouffe les fabricants de smartphones avec Android. Après s'être attaquée aux pratiques antitrust de Google dans la recherche sur internet, la Commission européenne franchit le pas dans un autre registre : celui des smartphones et tablettes. L'ajout natif d'applications Google (Search, Map, Chrome) dans le système d'exploitation proposé par défaut aux fabricants de smartphones est au coeur de cette plainte. La Commission reproche également à Google d'obliger les fabricants à signer un accord d'anti-fragmentation afin de les empêcher de proposer des versions alternatives de l'OS mobile. Enfin, Bruxelles reproche au géant américain de passer des accords spéciaux et financiers avec certains fabricants pour préinstaller Google Search sur leurs terminaux (usine-digitale.fr, Le Monde, Les Echos, Le Figaro, Correspondance de la presse)

• La Commission européenne reproche à Google d'abuser de sa position dominante avec Android, largement utilisé dans le monde. Plus d'un milliard de smartphones équipés de ce système ont été livrés en 2015, selon le groupe de recherche Gartner. C'est 82% du marché mondial des smartphones, très loin devant le système iOS d'Apple. En 2017, la part de marché devrait grimper à 84%. Google et Android s'imposent donc, et notamment en Afrique à travers ses programmes de formation et ses smartphones bon marché (rfi.fr)

• Chronologie des démêlés de Google avec les régulateurs européens depuis 2010 (Bloomberg)

• Statement by commissionner Vestager (Communiqué CE)

Une décision que l'industrie juge « curieuse ».

• La puissante CTIA (Computer and Communications Industry Association), qui regroupe les acteurs de la mobilité dont Google, a trouvé « curieuses » les accusations portées contre Google, qui est aussi l’un de ses membres. L’association d’industriels fait remarquer que Samsung, par exemple, commercialise bien des téléphones sous Android, et d’autres sous Tizen OS. Mais rien n’empêche Samsung, avec sa puissance à lui, de négocier un accord particulier avec Google. Et l’on peut aussi se demander pourquoi Samsung n’a toujours rien lancé en Europe ou aux États-Unis sous Tizen OS… (numerama.com.com)

Google se défend

• Android‘s Model of open Innovation. Google commence la contre-offensive de la communication. Sur son blog, il souligne « qu’Android a aidé à promouvoir un écosystème remarquable et durable ouvert à l’innovation »  (Blog Google Europe)

• Android en quelques chiffres (AFP)

 Les géants du numérique dans le collimateur de Bruxelles

• Avant Google, accusé mercredi par la Commission européenne d'abuser de sa position dominante avec son système d'exploitation Android, plusieurs autres géants du numérique comme Amazon, Microsoft, Apple ou Intel se sont retrouvés ces dernières années dans le collimateur de Bruxelles, certains ayant écopé de lourdes amendes (AFP)

5G

• Le pactole (espéré) de la 5G. La 5G pourrait générer quelque 247 milliards de dollars de recettes en 2025, selon le cabinet ABI Research. L'Amérique du Nord, l'Asie et l'Europe de l'Ouest constitueraient des marchés-clés. Pour faire entendre sa voix, Bruxelles a débloqué 700 millions d'euros d'ici 2020 dans un partenariat public-privé dédié à la 5G. Sachant que dans le cadre de ce plan, le secteur privé compte débourser 3,5 milliards d'euros. En parallèle, l'UE multiplie les accords de coopération : dernier en date, un partenariat avec le Brésil (La Tribune)

TÉLÉCOMS - FRANCE

Collectivités territoriales/déploiement du haut et très haut débit

• Le THD dans les Yvelines : un département fractionné avec des ambitions en fibre optique à la baisse. Après un premier SDTAN de 2012, corrigé en 2015 avec des ambitions très nettement minimisées sur le déploiement de la fibre sur le département, le bilan THD du 78 qui met en avant un mix-technologique avec de la montée en débit (ariase.com)

People

• « L'argent, c'est pas important » : Patrick Drahi a expliqué sa vision du monde des affaires aux étudiants de l’école Polytechnique : s'endetter fortement pour racheter d'autres entreprises n'est pas un problème. D'après lui, le LBO est la meilleure solution, parce qu'en empruntant pour racheter des sociétés, il garde la main sur l'essentiel de son capital, et reste seul maître à bord de son entreprise (latribune.fr)

TÉLÉCOMS - INTERNATIONAL

Fusion-acquisition

• Orange conclut l’acquisition de l'opérateur mobile Tigo en République démocratique du Congo-Kinshasa (Communiqué)

Résultats financiers

Equipementiers

• Ericsson se réorganisera pour doper la croissance et les résultats, après avoir annoncé jeudi un chiffre d'affaires et un bénéfice d'exploitation inférieurs aux attentes (Reuters)

Opérateurs

• China Mobile added 65m 4G customers in Q1. Chinese telco posts solid revenue growth driven by end of VAT change impact, promotional activity, 4G sales (totaltele.com)

• China Unicom issues Q1 profit warning. But telco insists it will reverse recent declines in mobile customer numbers in first three months of 2016 (totaltele.com)

Equipementier

• Intel licencie en masse. Confronté au déclin des PC et aux pertes dans les mobiles, le numéro un mondial des semi-conducteurs lance un plan d’économie de 1,4 milliard de dollars sur un an et annonce la suppression de 12 000 emplois dans le monde, soit 11% de ses effectifs. Intel veut miser sur les puces pour les data center et les objets connectés (Le Figaro, Les Echos)

 

INTERNET

Données personnelles

Cybersécurité

• Apple, Google, Microsoft, and others express ‘deep concerns’ over controversial encryption bill. Coalitions representing major tech companies warn of 'unintended consequences' in letter to US senators (theverge.com)

Privacy Shield

• US reluctant to change data pact after EU watchdogs' concerns (reuters)

CONTENUS

Qualité de service fixe

• Plantages sur Internet : BeIN Sports remboursera « au cas par cas ».  Les 6 et 12 avril derniers, la chaîne sportive qatarie était inaccessible sur internet. Pour ses abonnés sans télé, impossible de regarder les matchs des quarts de finale de la Ligue des champions de foot. Et de nombreuses occasions très populaires vont se présenter dans les prochains mois pour juger de la qualité de services comme BeIN ou Canal+ sur internet : l’Euro de football, les Jeux olympiques... Et vu la manière chaotique dont s’est déroulée la dernière Coupe du monde de foot dans les tuyaux du réseau, on parie que ça va encore râler. (rue89)

• Les débits fixes ont doublé en un an. Selon le site nPerf qui s’appuie sur plus d’1 million de tests des débits fixes sur le premier trimestre 2016, les performances des débits en réception ont quasiment doublé en un an en dépassant les 43 Mbit/s en moyenne en France métropolitaine. Et de plus de 27% comparé aux près de 34 Mbit/s du dernier trimestre 2015. Une hausse des performances clairement tirée par l’adoption du très haut débit (silicon.fr)

TV payante

• Les actionnaires de Vivendi en quête d'explication sur la stratégie (Les Echos)