Revue de presse

Les titres de la presse du jeudi 18 août 2016

RÉGULATION

Commission européenne

               . Régulation des OTT

• Brussels to tighten grip on web services in telecom shake-up. Facebook and Microsoft among US group under pressure (Financial Times 15/08)

• Bras de fer entre l’Europe et les messageries instantanées sur la question du statut d’opérateur téléphonique. A force de trop vouloir se donner des airs d’opérateurs, les applications de messagerie le seraient-elles devenues ? Pour l’Union Européenne, il ne fait aucun doute qu'elles doivent désormais se plier au statut d’opérateur télécoms. En France, les autorités pourraient appliquer l’article L. 33-1 du CPCE qui précisent les  « prescriptions exigées par l’ordre public, la défense nationale et la sécurité publique, notamment celles qui sont nécessaires à la mise en œuvre des interceptions justifiées par les nécessités de la sécurité publique » (presse-citron.net)

• Demain, Skype et WhatsApp régulés comme des opérateurs en Europe ? La Commission européenne voudrait réviser le cadre de régulation des télécoms. Quelles règles faut-il imposer aux OTT ? Un nouveau cadre pourrait contraindre Skype ou WhatsApp à adopter des règles en matière de sécurité et de confidentialité qui s’appliquent aux opérateurs télécoms classiques. Sur fond d’état d’urgence et de menace terroriste, le sujet est sensible : comment concilier la confidentialité des échanges interpersonnels avec les outils de communication numérique et la sécurité nationale ? (itespresso.fr)

• UE : vers des règles similaires entre applications de messagerie et opérateurs télécom ? En France, l'Arcep insiste pour que le service de Skype (Microsoft) se déclare en tant qu’opérateur. Déclaration que refuse l’éditeur. Mais depuis l’entrée en vigueur de la loi Macron, voilà tout juste un an, l’Arcep est compétente pour procéder d'office à cette déclaration, du moins si un opérateur réticent « exploite un réseau ouvert au public ou fournit au public un service de communications électroniques » (nextinpact.com)

• Les applications Skype, WhatsApp, Hangouts, Viber et Telegram, qui permettent de téléphoner ou envoyer des SMS devront-elles bientôt rentrer dans le rang en ce qui concerne les données personnelles et les lois fiscales ? En septembre, s’appuyant sur la loi Macron, l’Arcep devrait revenir à la charge et pourrait imposer cette fois à Google, Facebook, Microsoft...de se déclarer opérateurs. Comme l’a fait en juillet dernier l’autorité belge avec Skype, condamné à 223.454 € d’amende. Les textes définitifs pourraient être présentés à la Commission et au Parlement avant la fin de l’année (universfreebox.com)

• Bruxelles compte revoir la régulation de Skype et WhatsApp. La Commission prévoit de présenter des propositions législatives d’ici la fin de l’année, alors que se jouent deux réformes : la remise à plat d’une directive de 2009 sur la protection des données au niveau des communications électroniques, qui touche aussi les services OTT, et  la réforme du cadre réglementaire des télécoms (numerama.com)

               . Exploitation des fréquences mobiles

• La Commission européenne prépare un texte visant à imposer aux États membres une durée minimale de 25 ans pour les licences mobiles attribuées aux opérateurs. Au-delà de la durée d’exploitation, le texte pourrait imposer des orientations contraignantes aux processus d’attributions par les États. L’harmonisation de l’attribution des licences mobiles entre les États vise à faire de l’Europe le fer de lance du déploiement de la 5G. Au-delà des améliorations de bande passante, la nouvelle génération de téléphonie mobile verra émerger de nouveaux services tels que les véhicules autonomes, la santé à distance, l’IoT et la verticalisation des offres pour les entreprises. Un nouveau marché mobile qui, selon des estimations de l’Union, pourrait générer plus de 146 milliards d’euros par an (Reuters, silicon.fr)

Royaume-Uni/haut débit-SU

• BT slams rivals’ ‘Fix Britain’s Internet’ campaign as misleading. Chief executive Gavin Patterson complains of incorrect claims about its broadband efforts. BT seeks Openreach resolution as sales soar after EE takeover (Financial Times 16/08)

Etats-Unis/fréquences

• Round three: FCC's spectrum auction generates $9.7 billion in bids. Up over $660 million from round two (broadcastingcable.com)

Italie/accessibilité-personnes handicapées

• Agcom, sconti per i disabili nella telefonia e internet. Il Garante delle Comunicazioni ha avviato una consultazione pubblica per ampliare il regime di sconti previsti per i disabili. Si parla sia di residenziale che di mobile (repubblica.it)

 

NUMÉRIQUE

IoT

• Voiture autonome : l'histoire s'accélère. Après BMW, Ford promet des véhicules de série sans volant, ni pédales d'ici à 2021. Les constructeurs automobiles historiques sont mis sous pression par Tesla et Google. Les groupes chinois sont en embuscade. Mais pour résister à la concurrence des géants du numérique qui lorgnent le domaine, les constructeurs devront intégrer de nouvelles compétences (en informatique, surtout). Ils sont aussi contraints de nouer des alliances avec des acteurs venus d'autres secteurs. General Motors s'est déjà entendu avec Lyft, le grand concurrent d'Uber. Et BMW s'est associé avec Intel et Mobileye, l'un des fournisseurs des capteurs nécessaires à la bonne marche des voitures robots. Tous devront néanmoins attendre la levée des freins réglementaires et assurantiels pour commencer leur offensive (Les Echos)

• Changan vise un premier modèle d’ici deux à trois ans. Le constructeur chinois a développé un prototype de voiture « semi-autonome » et veut commercialiser un premier modèle rapidement. Il estime avoir un ou deux ans d’avance sur ses concurrents (Les Echos)

• Santé connectée : Withings recrute et défend sa place. Le pionnier des objets de santé connectés, propriété de Nokia, va embaucher cent personnes. Si Withings souhaite ainsi grossir vite, c'est pour résister dans un marché de la santé connectée en plein essor, sur lequel se positionnent peu à peu des mastodontes comme Apple ou Philips. Des études prédisent une croissance annuelle du secteur dépassant les 35 % au cours des cinq prochaines années. L'adossement au géant Nokia fournit donc à Withings les fonds nécessaires pour « croître à la vitesse du marché », explique Cédric Hutchings  (Les Echos)

 

TÉLÉPHONIE MOBILE

4G

• Egypt's telecom regulator approves revised terms for 4G licences. Only Telecom Egypt accepted initial terms;  4G licences offered to 4 operators ; Official: revised terms offer additional frequencies (Reuters)

• Cameroun : Nexttel annonce la 4G à titre expérimental dès janvier 2017 (Agence Ecofin)

m-paiement

• Le portefeuille électronique Alipay débarque en Europe. Les touristes chinois vont bientôt pouvoir utiliser en Europe l'« e-wallet » d'Alibaba. Alipay et Ingenico ont noué un partenariat couvrant la plupart des grands pays (Les Echos, Financial Times)

• Paylib et Paydirekt à la peine face aux géants du paiement en ligne. Les banques allemandes ont lancé Paydirekt avec un succès limité. Paylib, proposé par 5 banques françaises, compte un peu plus de 500.000 utilisateurs (Les Echos)

• Apple Pay : les clients français mettent la pression. Depuis son entrée discrète mi-juillet en France, la solution de paiement mobile d'Apple est réservée aux clients de BPCE et de Carrefour. La communauté Apple a interpellé les autres établissements sur Twitter (Les Echos)

Equipementiers

• Le patron d’Apple multiplie les opérations séduction en Chine. En difficulté sur un de ses plus gros marchés, le concepteur de l’iPhone va y ouvrir un centre de R&D. La firme doit faire face à une concurrence locale de plus en plus sérieuse. Au deuxième trimestre, elle n’était plus que cinquième avec 8,6% de part de marché sur les smartphones (Les Echos, Wall Str. jal)

Applications

• Avec l'application Duo, Google vient chasser sur les terres de FaceTime et de Skype. Le groupe tente de rattraper son retard sur le marché de la conversation vidéo sur mobile (Le Monde)

 

TÉLÉCOMS - FRANCE

Opérateurs

• Orange augmente fortement la data sur la majorité de ses forfaits. Cette augmentation de data passe également par une augmentation de tarif la plupart du temps (universfreebox.com)

 

TÉLÉCOMS - INTERNATIONAL

Turquie

• Ankara : 196 employés du l’autorité nationale des technologies de l'information et de la communication, BTK, ont été révoqués. Parallèlement, les décrets parus dans le cadre de l’état d’urgence mettent aussi un terme à l’existence de l'autorité des télécommunications (TIB) locale, dont les missions sont assimilables à celles de l’Arcep et de l’ANFR en France (linformaticien.com, Les Echos)

Etats-Unis

• Cisco va supprimer jusqu'à 5.500 emplois. L'équipementier en télécoms américain va supprimer jusqu'à 7% de ses effectifs pour accélérer son recentrage vers des marchés porteurs comme les objets connectés ou les services informatiques dématérialisés (AFP, Le Figaro, Financial Times, Wall Str. jal, Les Echos)

Asie

• Singapore Telecom va dépenser 1,6 milliard d'euros en prenant une participation dans le groupe thaïlandais Intouch et accroître sa part dans l'indien Bharti pour renforcer sa présence sur les marchés de téléphonie mobile en Asie et en Afrique (AFP)

Résultats financiers

• Swisscom: le bénéfice net progresse un peu au premier semestre à 725 millions d'euros "malgré une forte concurrence" (AFP)

• Lenovo a publié une très forte hausse de son bénéfice au premier trimestre grâce à des réductions de coûts, mais fait état de ventes d'ordinateurs et de smartphones encore en berne (AFP)

Partenariat

• Prenant acte de son échec dans le mobile, Intel s'allie avec son rival ARM. Le N°1 mondial des puces ouvre ses lignes de production aux fabricants utilisant le design de son concurrent britannique (Les Echos)

Portrait/les maîtres du monde des télécoms

• Sunil Mittal, l'homme qui a introduit le téléphone portable en Inde. Arrivé dans les télécoms par hasard, le fondateur du groupe Airtel est aujourd'hui la treizième fortune d'Inde avec un patrimoine estimé à 6 milliards de dollars. Airtel est le N°1 indien des télécoms avec 255 millions d'abonnés, 13 milliards d'euros de chiffre d'affaires annuel et 740 millions de résultat net. Le groupe est aussi un FAI (Le Figaro)

 

INTERNET

Cybersécurité

• La NSA piratée. Un groupe de hackers surnommé les « Shadow Brokers » a publié des fichiers présentés comme des programmes de piratage de l'agence américaine. Certains sont accessibles librement, d'autres sont mis aux enchères. Plusieurs experts les ont authentifiés. Edward Snowden, lui-même réfugié en Russie, a émis l'hypothèse d'une implication russe (Les Echos, Rue 89, Libération)

• Security experts say NSA-linked hacking effort was itself compromised. Files use unusual mathematical operation tied to a group that appears to support U.S. interests in cyberspace (Wall Str. jal)

Valorisation

• Comment perdre 100 milliards : la leçon de Yahoo. En 2000, Yahoo valait 125 milliards de dollars et, en 2016, soit seize années après, elle ne valait plus que 4,8 milliards de dollars. Comment la valeur d’une société peut-elle fondre de la sorte ? Quel avenir pour Facebook ? (Rue 89)

 

SECTEUR POSTAL

Italie

• Poste Italiane à la recherche de nouveaux investisseurs (Il Sole 24 ore)