Revue de presse

Les titres de la presse du lundi 2 mars 2015

RÉGULATION

Neutralité de l’internet

• Pas de bridage, pas de blocage et pas de voie express payante : voilà, en résumé, les principaux points de la nouvelle réglementation sur l’Internet ouvert, adoptée par la FCC. La FCC consacre ainsi le principe de la neutralité du Net, à savoir la non-discrimination des contenus et de l'accès en général, tant pour l'utilisateur que pour les sociétés de services, considéré comme fondateur de la Toile. Sébastien Soriano, le président de l’ARCEP, livre à La Tribune sa première réaction à chaud, sous réserve d’un examen plus approfondi du texte par l’ensemble du collège du régulateur : « En France aussi, nous voulons un internet à une vitesse » (La Tribune)

• Les Etats-Unis érigent l’accès au Net en droit fondamental. (Les Echos, Le Monde)

• « Oui, Internet est un bien public » (Un éditorial du Monde)

• Le régulateur des télécoms américain, la FCC, a adopté de nouvelles règles encadrant la neutralité du Net et interdisant de bloquer ou ralentir l'accès à des services ou encore l'adoption d'un Internet à deux vitesses. C'est du moins le discours officiel car le texte exact n'est toujours pas finalisé. (ZDNet)

• Neutralité du net : une victoire pour les uns, un recul pour les autres (BFMBusiness, NextINPact)

• New Internet rules set up industry’s next battle. (Reuters)

• FCC to police net neutrality with tweaked Title II regs. Decision met with cheers from consumer advocates and loud jeers from Verizon. (TotalTelecom)

• FCC tests its authority over states (The WSJ)

• When telecom and tech leaders convene in Barcelona for Mobile Wolrd Congress this week, one topic will rise above the rest : regulation. Around the world, governments have different approaches to rule-making around the issue of net neutrality – the idea that all traffic be trated equally – a critical issue for mobile device makers, telecom networks providers and content distributors. (The WSJ)

• Dutch offer preview of net neutrality. (The WSJ)

Bande L

• À la suite de l’examen du projet de décision du Comité de spectre radioélectrique (RSCOM) portant sur l’affectation de la bande L, le CSA est intervenu auprès de l’ANFR afin de lui indiquer que l’adoption de ce projet remettrait en cause l’accord signé entre l’ARCEP et le CSA, ainsi que la récente modification du TNRBF qui prenait acte de cette répartition entre les services audiovisuels et les services de communications électroniques en bande L. Il désire également que la possibilité soit donnée aux États membres de continuer à arbitrer entre services audiovisuels et services de communication électronique dans la bande L. (Communiqué du CSA)

Education

• L’Etat s’engage à poursuivre l’accompagnement des collectivités territoriales pour raccorder les écoles et les établissements scolaires à l’internet haut débit. (Communiqué de presse de Bercy)

• Le large bande mobile pourrait être la solution pour donner aux habitants les plus pauvres de la planète des possibilités d’éducation analogues à celles dont bénéficient ceux des pays développés. (Communiqué de presse de l’IUT)

Numérique

• Pour Axelle Lemaire, secrétaire d’Etat chargée du numérique, si l’Europe a raté la décennie des GAFA, elle ne doit pas rater la prochaine, celle des objets connectés et des nouveaux secteurs industriels, où la France excelle. (Le Parisien)

TÉLÉPHONIE MOBILE

Mobile World Congress

Les rendez-vous de l’édition 2015

• L’édition 2015 du Mobile World Congress pourrait être celle de la transition. Marché des smartphones qui sature dans les pays occidentaux, essor du low-cost et des acteurs chinois, chute de Samsung, émergence des objets connectés comme les smartwatch, nouvelles questions autour de la sécurité, essor des réseaux très haut débit mobile : l'industrie opère aujourd'hui une certaine mutation qui sera certainement au coeur des annonces. (ZDNet)

• Smartphones search to inspire after devices upgrade impasse. (The FT)

Télécommunications vs. OTT

• Telcos seek to redefine role as digital competition intensifies. (The Financial Times)

• An uneasy relation ship between telecom and tech. For the next four days, a sprawling conference center here will become the global hub for the telecommunications and technology industries. More than 80,000 people will gather to sign contracts and share contacts. Yet despite the numerous networking events and business deals, there is a love-hate relationship involving some of the world’s largest mobile carriers and tech giants like Facebook and Google. Both sides rely on each other to provide customers worldwide with high-speed Internet access and online services like music streaming and social networking. (The NYT)

• Is Facebook friend or foe for telecom operators ? (The WSJ)

• Zuckerberg in Barcelona highlits widening US –Europe tech gap (Bloomberg)

Equipementiers

• Après une année 2014 très difficile pour son activité smartphones, Samsung a présenté à Barcelone son nouveau modèle phare, le Galaxy S6, misant sur le haut de gamme pour résister à l’ascension Apple. Pour lutter à armes égales avec Apple, Samsung a également conclu un accord avec Mastercard et Visa afin de faire certifer son service de paiement. (AFP, Les Echos, NextINPact, BFMBusiness, Reuters)

• Sony se fait discret au Congrès mondial du téléphone mobile en annonçant seulement le lancement d’un nouveau smartphone étanche, le Xperia M4 Aqua, et d’une tablette Xperia Z4, particulièrement fine. (AFP)

• HTC to launch virtual reality headset. (The FT)

5G

• Mobile industry tiptoes towards 5G. (Reuters)

• Les télécoms dynamisées par le très haut débit. Voix, vidéos, surf sur internet… La téléphonie mobile passe à la vitesse supérieure. (Le Figaro)

• Mobile industry’s 5G revolution heralds the rise of the machines. (Bloomberg)

• L’après 4G compte faire parler de lui au Mobile Wolrd Congress. Huawei présentera sa stratégie concernant la 4.5G attendue pour 2016 et en profitera pour évoquer de « nouvelles technologies d'interface radio 5G ». De son côté, Qualcomm s'intéresse aux fréquences non licenciées pour la 4G, tandis qu'Orange fera une démonstration de 4G+ jusqu'à près de 400 Mb/s. De quoi préfigurer de nos forfaits des années à venir. (NextINPact)

Objets connectés

• LG présente  une nouvelle montre connectée pour concurrencer Samsung. (AFP)

• Huawei étoffe sa gamme d’objets connectés avec une montre. (AFP)

• Withings annonce la compatibilité de ses montres connectées avec Android. (AFP)

Applications

• L’application Yo ! permet de partager localement en pair-à-pair des messages, contenus et vidéos en passant par un routeur WiFi ou en transformant le smartphone en hotspot. (La Tribune)

Brouilleurs d’ondes

• Alors que de récents faits divers ont démontré que certains prisonniers détenaient des téléphones portables leur permettant parfois d’aller sur Internet, le ministère de la Justice vient d’annoncer que de nouveaux brouilleurs « de haute technologie » allaient être déployés dans l’ensemble des établissements pénitentiaires. (NextINPact)

Brevets

• Ericsson a engagé une procédure judiciaire à l'encontre d'Apple pour violation de brevets après le refus d’Apple de laisser la justice fixer les modalités d'un accord de licence. Ericsson a porté plainte devant l'International Trade Commission pour tenter d'obtenir une interdiction de commercialisation de produits d'Apple utilisant des brevets liés aux normes de communications mobiles 2G et 4G/LTE. (Reuters, AFP, BFMBusiness, Silicon.fr, TotalTelecom)

Systèmes d’exploitation

• Les tensions couvent au royaume d’Android. (Le Nouvel Economiste)

Smartphones

• The smartphone is the defining technology of the age. (The Economist)

• The smartphone is ubiquitous, addictive and transformative. (The Economist)

TÉLÉCOMS - FRANCE

Consolidation

• Lors de la présentation de ses résultats annuels, Vivendi a donné une «suite favorable» à la proposition d’Altice, de lui céder dès à présent et pour environ 3,9 milliards d’euros sa participation résiduelle de 20% dans Numericable-SFR. Et ce malgré les conditions –40 euros par action–, alors que le cours était de 55,40 euros vendredi à la clôture. Côté télécoms, Vivendi ne possédera bientôt plus que 7,4% du capital de Telefonica Brasil et 5,7% de celui de Telecom Italia, provenant de la vente de GVT à Telefonica. Seul maître à bord de Numericable-SFR, Patrick Drahi peut, lui, revenir à la charge sur Bouygues Telecom. (Communiqué de Numericable-SFR, Communiqué d’Altice, Communiqué de Vivendi, Reuters, AFP, Les Echos, Le Figaro)

• Vincent Bolloré sorti, Patrick Drahi a les mains libres pour s’attaquer à sa prochaine proie : Bouygues Telecom. Mais Martin Bouygues résiste. L’alliance entre Martin Bouygues et Patrick Drahi dépend d’un autre milliardaire : Xavier Niel. (Le JDD)

• Vivendi exits telecoms in €3.9bbn deal. (The FT)

• L’appétit du groupe de Patrick Drahi semble insatiable. Dexter Goei, directeur général d’Altice, indique ainsi que des rachats divers et variés sont dans les tuyaux. (ZDNet)

Opérateurs

• 1,37 milliard d'euros: c'est la somme record que le fisc réclame à SFR. Bercy conteste des opérations d'optimisation fiscale conduites en 2011. Précisément, Vivendi avait fusionné en décembre 2011 ses deux filiales SFR et Vivendi Telecom International (VTI). Cette holding, filiale à 100% de Vivendi, détenait les investissements du groupe dans les télécoms hors de France (Pologne, Espagne, Kenya...), qui ont été vendus au fur et à mesure. (BFMBusiness)

• Mauvaise nouvelle pour les clients haut débit de SFR : l’abonnement box classique prend 3 euros par mois et l’offre Evolution augmente de 2 euros par mois pour les abonnés tripe-play. (NextINPact)

• Orange Libon : recevoir et passer des appels sur son numéro de portable via Wi-Fi. (NextINPact)

Résultats financiers

• Vivendi : des résultats 2014 conformes aux attentes. Les résultats net, part du groupe, s’est élevé à 4,744 milliards d’euros, bénéficiant notamment des plus-values réalisées sur les cessions de SFR et Maroc Telecom. Le résultat net ajusté, plus représentatif de l’activité économique des métiers du Groupe, est ressorti à 626 millions d’euros. (Communiqué de presse de Vivendi)

Equipementiers / Concurrence

• Pour Michel Combes, le patron d’Alcatel-Lucent, « la concurrence est saine, mais elle doit être managée. (…) Le patriotisme économique n’est pas un gros mot. » (Les Echos)

Annonce de la mort de Martin Bouygues

• L’AFP a annoncé par erreur la mort de l’industriel français ; avant que l’information ne soit démentie par le groupe Bouygues et sa filiale TF1. (AFP, Communiqué du groupe Bouygues, Libération, NextINPact)

People

• Delphine Ernotte, directrice générale d’Orange France, a été approchée par Xavier Couture, ex-directeur des contenus d’Orange et aujourd’hui consultant pour les entreprises du secteur audiovisuel, afin qu’elle se porte candidate pour la présidence de France Télévisions. Il lui a assuré que plusieurs membres du CSA soutiendraient sa candidature. (La Lettre de l’Expansion)

TÉLÉCOMS - INTERNATIONAL

Consolidation en Europe

• Soucieux de bâtir le premier opérateur paneuropéen, le PDG d’Orange, Stéphane Richard, discute avec les dirigeants de Telecom Italia. « Il n’y a pas de négociations, simplement des échanges de vues avec les dirigeants, admet Stéphane Richard au JDD. Mais cela pourrait être une belle opportunité de consolidation européenne ». Mais le dossier s’annonce difficile. (Le JDD, The WSJ, The FT, Bloomberg)

Résultats financiers

• Les géants européens des télécoms se sont refait une santé financière après plusieurs années de résultats médiocres et de pressions réglementaires, séduisant des légions de nouveaux investisseurs au grand dam de leurs concurrents qui craignent la reconstitution de monopoles. Deutsche Telekom et Telefonica anticipent une hausse des chiffres d'affaires cette année tandis qu’Orange et Telenor ont laissé miroiter des augmentations futures de dividendes, une motivation majeure pour les investisseurs dans ce secteur. Cette renaissance des opérateurs historiques constitue un retournement majeur après cinq années de baisses répétées du chiffre d'affaires sous le coup de mesures réglementaires et de la concurrence d'acteurs du câble comme Liberty Global ou à bas coûts comme Iliad. (Reuters)

• Belgacom s’attend pour 2015 à un chiffre d’affaires et un excédent brut d’exploitation sous-jacents stables ou en légère hausse après une baisse l’an dernier. (Reuters)

Afrique

• Orange a dévoilé une nouvelle offre à bas coût baptisée "Klif", disponible dans la zone Afrique et Moyen-Orient et comprenant un smartphone associé à un forfait data afin de développer l'internet mobile sur le continent africain. Pour 40 dollars au maximum suivant les pays, l'acheteur aura droit en moyenne à un forfait comprenant six mois de données à raison de 500 Mo par mois de téléchargement, à un forfait voix de six mois compris entre 30 minutes et une heure chaque mois, ainsi qu'à six mois de SMS. Ce smartphone, utilisable avec deux cartes SIM, sera compatible avec la 3G et pourra s'appuyer sur les réseaux que l'opérateur développe actuellement en Afrique. (Communiqué de presse d’Orange, AFP, NextINPact)

• Pourquoi le Mali attend toujours son troisième opérateur. (Jeune Afrique)

• Maroc Telecom renoue avec la croissance. (Jeune Afrique)

Très haut débit fixe

• The Italian government is pushing to speed up the roll-out of ultrafast broadband networks to help its ailing economy, fuelling speculation it could force incumbent Telecom Italia into a costly overhaul of its existing infrastructure. The cabinet of Prime Minister Matteo Renzi meets on Tuesday to approve an 6 billion euro plan to build a nationwide fibre optic network by replacing the ageing copper wires that run into subscribers' homes. (Reuters)

Très haut débit mobile

• EE shows off 400 Mbps tri-carrier LTE-A. (TotalTelecom)

Chine

• La Chine a exclu certaines des plus grandes marques mondiales du secteur des hautes technologies de la liste officielle des fournisseurs agréés pour les achats publics, tout en homologuant plusieurs milliers de produits de fabrication chinoise, ce que certains considèrent comme une réplique aux révélations récentes sur la cybersurveillance occidentale. (Reuters)

Antennes-relais

• Le  groupe d'infrastructures espagnol Abertis, gestionnaire des autoroutes Sanef, a annoncé lundi un accord d'achat pour 693 millions d'euros de 7.377 antennes-relais en Italie à Wind, troisième opérateur de téléphonie mobile dans ce pays. (AFP)

INTERNET

Blocage de sites

• Bien que certains aient accès à Facebook et Youtube, ces réseaux sociaux, bloqués fin janvier suite à des manifestations violentes, restent officiellement hors-service en République démocratique du Congo, selon Orange. (AFP)

• L’Iran est prêt à autoriser l’installation de Google et d’autres sociétés de service internet s’ils respectent sa culture. (AFP)            

Cybersurveillance

• « Aucun citoyen européen n’est à l’abri » - Interview de Julian Assange (Europe1)

Cybercriminalité

• Les « rançongiciels » ou quand les pirates kidnappent les données informatiques. (AFP)

Formation

• Les entreprises utilisent les possibilités offertes par les tablettes et les smartphones pour former leurs collaborateurs. Elles proposent des cours en ligne et créent des communautés d’experts. (Le Figaro)

• Aucun professeur, des élèves en libertés… Visite de la déconcertante Ecole 42, temple du code et de l’internet, qui a l’ambition de révolutionner la pédagogie dans le secteur. (Libération)

• Pour Guy Mamou-Mani, président du syndicat professionnel Syntec Numérique, et vice-président du groupe Open, « le numérique manque d’ingénieurs ». (Challenges)

OTT

• Google a mis 25 millions de dollars sur la table pour s’emparer de l’extension « .app ». (ZDNet)

• « Zee City » : c’est dans cette cité utopique que le patron de Facebook entend loger ses employés. Un pas ultime pour fidéliser ses troupes. (Challenges)

TECHNOLOGIES

Start-up

• Les start-up technologiques ont des valorisations qui atteignent les sommets. Une dizaine d’entreprises égale ou dépasse chacune dix milliards de dollars. On y trouve des stars déjà mondiales comme Uber, AirBnB, ou Snapchat. (BFMBusiness)          

Objets connectés

• Les Français enjoignent les professionnels de santé à adopter les objets connectés. (L’Atelier)

• Quand la voiture connectée conduit à s’interroger sur l’utilité de posséder la sienne. (L’Atelier)

• Portrait d’Henri Seydoux, fondateur et PDG de Parrot. (Challenges)