Revue de presse

Les titres de la presse du mercredi 13 mai 2015

RÉGULATION

Consommateurs

France

• Familles Rurales a lancé «la première action de groupe à l'encontre d'un opérateur téléphonique». L'association reproche à SFR de ne pas avoir correctement informé des consommateurs de zones censées être couvertes par la 4G, mais en réalité lésés par une publicité mensongère, faute de couverture réseau suffisante. «Contrairement à d'autres opérateurs, SFR n'a pas souhaité faire évoluer ses pratiques. Familles Rurales l'a donc mis en demeure avant de le traduire en justice. L'affaire est pendante devant les tribunaux» explique le mouvement, au moment où on apprend que le groupe Numericable-SFR a perdu des clients dans le mobile au premier trimestre 2015 (Les Echos, bfmtv.com, silicon.fr, AFP Communiqué Familles Rurales)

Etats-Unis

• Verizon and Sprint are paying the government millions of dollars to settle accusations that the two companies slipped unwanted third-party charges onto consumers' wireless bills. Verizon and Sprint took a cut of more than 30 percent of every charge, according to the FCC. To settle the accusations by the FCC, the Consumer Financial Protection Bureau and state governments, Verizon will pay $90 million, while Sprint will pay $68 million. The companies will no longer be allowed to offer the spammy subscription services, and they will be required to get their customers' permission before charging any third-party fees at all (Wall Str. jal, washingtonpost.com)

• Verizon & Sprint to pay $158 million to settle mobile cramming investigations. Major enforcement actions will provide current and former customers with refunds for unauthorized third-party charges on customer bills (Communiqué FCC)

Fréquences

Union européenne

• The European Commission late last week moved to open up spectrum in the 1452 MHz-1492 MHz band for mobile broadband services with a particular view to adding downlink capacity. The decision adds another 40 MHz of harmonised spectrum for mobile broadband services, while at the same time protecting the bands' existing usage for terrestrial digital audio broadcasting (T-DAB) (totaltele.com)

Canada

• Le Canada tire 755 millions de dollars de la vente de fréquences mobiles. Neuf groupes canadiens de télécommunications ont remporté des fréquences de téléphonie mobile au terme d'une vente aux enchères organisée par l'Etat canadien. Ottawa a accordé 302 des 318 licences mises aux enchères le 14 avril pour la nouvelle bande de fréquence à haut débit de 2.500 MHz et dans le but notamment d'accroître le service et la concurrence dans les régions rurales du Canada. Cette vente visait notamment à assurer la présence d'un quatrième fournisseur de services dans chaque région du pays pour favoriser la concurrence dans la téléphonie mobile, secteur dominé par les groupes Rogers, Telus et BCE Inc. Il s'agissait de la troisième vente de fréquences du genre organisée par le gouvernement canadien depuis janvier 2014 et qui a permis l'an dernier d'augmenter de 60% le trafic de données sur bandes à haut débit, selon le ministère de l'Industrie (AFP, totaltele.com)

Projet de loi Macron

• Les principaux amendements apportés à la loi pour la croissance par les sénateurs concernent l'encadrement des sanctions de l'Autorité de la concurrence, l'encadrement de Google, la couverture réseau et la suppression progressive des cabines téléphoniques (challenges.fr)

TÉLÉPHONIE MOBILE

Opérateurs

• Le roaming depuis la Croatie est inclus dans le forfait mobile Free (Communiqué)

Usages

• 90% des Français ne savent pas évaluer leur consommation internet depuis leur smartphone selon une étude réalisée par Prixtel et Ipsos. Les résultats révèlent également que les offres des opérateurs sont surdimensionnées par rapport aux consommations actuelles des Français (Communiqué Prixtel)

TÉLÉCOMS - FRANCE

Résultats financiers

Bouygues Telecom

• Bonnes performances de Bouygues Telecom confirmant la pertinence de sa stratégie (Communiqué Bouygues)

• Bouygues Telecom : encore leader des recrutements sur le fixe, mais un chiffre d’affaires toujours en baisse. Le chiffre d’affaires de Bouygues Telecom est en recul de 2% à 1,1 milliard d’euros au premier trimestre 2015 et le chiffre d’affaires réseau de 4% à 932 millions d’euros. Le résultat opérationnel courant ressort à -62 millions d’euros (+2 millions d’euros comparé au premier trimestre 2014). Bouygues Telecom précise que "l’évolution du résultat opérationnel (-220 millions d’euros sur un an) reflète la prise en compte de 200 millions d’euros de produits non courants au premier trimestre 2014 contre 22 millions d’euros de charges non courantes liées au démarrage du partage de réseau avec Numericable-SFR au premier trimestre 2015"» (universfreebox.com, AFP)

• Bouygues Telecom a enregistré une hausse de 152 000 clients mobile et de 96 000 clients Internet. Mais les résultats financiers sont mauvais (echosdunet.net)

• Bouygues conforté dans sa stratégie "standalone". Le groupe a répété qu'il n'y avait pas de négociations avec d'autres opérateurs sur Bouygues Telecom, dont il estime que les résultats du premier trimestre confortent la stratégie d'indépendance (Reuters)

Numericable-SFR

• Numericable-SFR vise plus d’économies et plus de marge. Numericable-SFR a relevé son objectif de rentabilité "à moyen terme" ainsi que le montant des économies qu'il prévoit d'effectuer d'ici à 2017 après avoir communiqué des résultats trimestriels marqués par la baisse de son chiffre d'affaires. Le marché a salué ces annonces (Reuters)

• Numericable-SFR repasse dans le vert. Trois mois après son mariage avec SFR, le groupe a dégagé près de 200 millions de synergies. Pour Numericable-SFR, il s’agit maintenant d’enrayer la baisse du chiffre d’affaires alors que la perte d’abonnés aussi bien dans le mobile (-2,5 %) que dans le haut débit fixe (ADSL) (-4 %) est patente. La hausse des abonnés très haut débit (fibre) ne suffit pas à compenser. Le groupe a cependant réussi à maintenir ses tarifs dans un marché orienté à la baisse. La relance commerciale passe par l’effacement progressif de la marque Numericable au profit de SFR. La fusion Numericable-SFR sera aussi jugée sur la capacité du nouvel ensemble à reconquérir des abonnés (Les Echos, AFP)

• Numericable-SFR a perdu 500 000 clients dans le mobile en un an (Le Figaro)

• Numericable-SFR gagne en rentabilité mais perd des clients (bfmtv.com)

• Numericable-SFR : généralisation de la fibre à 800 Mb/s et offre mobile à 40 Go. Le nouvel ensemble met la fibre optique au centre de ses investissements et de sa stratégie commerciale, notamment face à Orange. Mais le mobile n'est pas oublié. Objectif : retrouver des volumes (zdnet.fr, nextinpact.fr)

Numérique/sécurité

• Sécurité numérique et risques : enjeux et chances pour les entreprises. Après avoir entendu plus d’une centaine de personnes et analysé en détail les atouts et les fragilités des messages numériques et de leurs canaux de diffusion, l’Office parlementaire d’évaluation des choix scientifiques et technologiques propose une trentaine de recommandations d’ordre général (culture du numérique, souveraineté, coopération entre les acteurs, droit européen de la donnée) puis un vade-mecum de sécurité numérique à l’usage des entreprises qui voudront bien s’attacher à la construction réfléchie et évolutive dont dépend leur future prospérité (assemblee-nationale.fr)

• Manifeste pour le développement de l'économie numérique et programme Digital Influencers de Syntec Numérique : le témoignage du G9+ (Communiqué)

French Tech

• Quelles tendances et stratégies pour les accélérateurs de startups ? NUMA et L’Atelier BNP Paribas publient un livre blanc scrutant les tendances et le futur des accélérateurs de startups à l’aune des meilleures pratiques de plus de 110 incubateurs et accélérateurs du monde entier (Communiqué)

TÉLÉCOMS - INTERNATIONAL

Opérateurs

Verizon achète AOL

• Verizon a annoncé le rachat d'AOL à Time Warner pour 4,4 milliards de dollars (3,9 milliards d'euros). Pour Tim Armstrong, le patron d'AOL, cette opération « va donner naissance au plus gros acteur de téléphonie mobile et de vidéo américain ». Grâce à cette acquisition, l'opérateur veut accélérer son développement dans le domaine de la vidéo et de la publicité sur mobile. En 2000, AOL avait été racheté pour 165 milliards de dollars (AFP, Communiqué Verizon, Reuters, Les Echos)

• Verizon met la main sur AOL mais envisage de revendre le Huffington Post. Le premier opérateur américain met la main sur l'ex-star de l'internet mais n'est pas intéressé par les sites de contenus (Le Figaro)

• Betting on the future, Verizon dials up AOL (Wall Str. jal,  Financial Times)

• What Verizon buying AOL means for Europe (Bloomberg)

• For Verizon and AOL, mobile is a magic word (nytimes.com)

Résultats financiers

• Les résultats de Deutsche Telekom sont supérieurs aux attentes. L'opérateur a tiré parti de la faiblesse de l'euro et de la bonne tenue de ses activités américaines. Le chiffre d'affaires s'est établi à 16,842 milliards d'euros (+13,1%) contre un consensus de 16,534 milliards. Les résultats du trimestre ont été dopés par une somme de 175 millions d'euros reçue de la part de Liberty Global dans le cadre d'un règlement à l'amiable du dossier "anti-trust" lié à l'acquisition de KabelBW par la filiale allemande du géant américain du câble (Reuters, AFP)

• Koweït : Zain a annoncé que son bénéfice net au premier trimestre 2015 était en baisse de 26,6% en raison de sa mauvaise performance en Irak et de pertes subies par sa filiale saoudienne (AFP)

• Eutelsat, premier opérateur européen de satellites, a confirmé ses prévisions de croissance après un chiffre d'affaires en hausse au troisième trimestre de son exercice décalé et alors que son carnet de commandes connait une forte progression (AFP)

INTERNET

Capacity crunch

• L'« explosion » d'internet n'est pas pour demain. Malgré l'augmentation du trafic, de nombreux spécialistes estiment que le réseau saura s'adapter (Le Monde)

Usages

• L'audience de la vidéo sur internet en France en mars 2015 : les 15-24 ans, les plus gros consommateurs de vidéos (Communiqué Mediamatrie)

CONTENUS

Fusions-acquisitions/Vivendi

• Dailymotion, une pépite ballottée au gré des politiques. La plate-forme française de vidéos a fait l'objet de beaucoup de convoitises. Orange l'a finalement cédé à Vivendi. Poussé par ses actionnaires à faire des acquisitions, le groupe de Vincent Bolloré tenait hier un comité stratégique à ce sujet (Le Monde)

• Vivendi veut racheter Canal+ et pourrait le sortir de la cote (latribune.fr)

• Vivendi : projet d'offre publique d'achat sur les actions de la Société d'Edition de Canal Plus au prix de 7,60 euros par action (Communiqué Vivendi)