Revue de presse

Les titres de la presse du vendredi 21 mars 2014

L'EVENEMENT : BOUYGUES DEPOSE UNE NOUVELLE OFFRE POUR LA REPRISE DE SFR

Les communiqués de presse

• Bouygues améliore  son offre à Vivendi et porte la partie numéraire à 13.15 milliards d'euros (Communiqué Bouygues)

• Vivendi rappelle qu'il est en négociations exclusives avec Altice pour une période de trois semaines (Communiqué Vivendi)

Les dépêches d'agences

• Refusant de se déclarer battu, Bouygues a déposé une nouvelle offre avec le soutien de poids de la CDC, bras financier de l'État, pour remporter l'opérateur SFR, malgré l'entrée en négociations de sa maison mère Vivendi avec Altice/Numericable (AFP)

• Le duel Bouygues/Altice en détails (AFP)

• Bouygues relance les hostilités sur SFR (Reuters)

• Bouygues Turns Into Iliad Target After SFR Loss: Real M&A (Bloomberg)

• Bouygues Raises SFR Offer to Derail Numericable Bid (Bloomberg)

Dans la presse française

• Bouygues tente de forcer la porte des discussions entre Altice et Vivendi. Pour tenter de faire échouer les négociations, le groupe accroît de 1,85 milliard d'euros la partie en numéraire de son offre sur SFR, grâce à l'appui financier de la CDC et de François Pinault (L'Agefi)

• Bouygues lance une surenchère pour rafler SFR. La négociation exclusive de trois semaines entre Vivendi et Numericable court jusqu'au 4 avril mais les négociations peuvent être interrompues sans pénalité (Les Echos)

• Bouygues relance la bataille pour racheter SFR. Pour boucler sa nouvelle offre, Martin Bouygues a battu le rappel. Il prévoit de faire entrer de grands partenaires institutionnels et industriels au capital du nouvel ensemble qui résulterait d'une fusion SFR-Bouygues Telecom : la Caisse des dépôts (actionnaire historique du groupe Bouygues à hauteur de 2 %), JCDecaux Holding (déjà actionnaire de Bouygues Telecom) et la famille Pinault. La CDC investirait ainsi 300 millions d'euros pour 3,5 % du capital du futur ensemble. Une participation qui pourrait être diluée en cas d'augmentation de capital ultérieure ouverte au marché. "Jean-Pierre Jouyet est convaincu de l'intérêt de consolider le marché français des télécoms", fait valoir un proche du dossier (Le Figaro)

• Rachat de SFR : Bouygues ne déclare pas forfait (Libération)

• Bouygues ne lâche pas et repart à l'assaut de SFR en ajoutant 1,8 milliards de cash. Dans le camp de Numericable, aucune inquiétude ne semble poindre : "c'est l'énergie du désespoir" sourit une source proche qui considère que cette surenchère ne change pas la préférence de Vivendi pour un "projet industriel de croissance avec un faible risque d'exécution et un maintien de l'emploi" (latribune.fr)

• Bouygues revient à la charge et cherche à séduire Vincent Bolloré (Le Parisien)

• Bouygues relance la bataille des télécoms. Pour remporter SFR, Martin Bouygues frappe fort et met sur la table 1,4 milliard de plus que Numericable. Il s'est allié pour cela à des poids lourds, la Caisse des dépôts (CDC) et les familles Pinault et Decaux. De son coté, Colette Neuville, présidente de l'Association des actionnaires minoritaires,  se mêle à ce nouveau feuilleton (L'Opinion)

Dans la presse anglo-saxonne

• Bouygues boosts offer for SFR (Financial Times)

• Not giving up, Bouygues raises bid for Vivendi's mobile unit (New York Times)

• Bouygues sweetens bid for Vivendi unit (Wall Str. jal)

Analyses

• Free et Bouygues sont-ils condamnés à se marier ? Le changement de dimension espéré par les deux opérateurs, l'un en récupérant un réseau, l'autre en fusionnant avec SFR, n'aura pas lieu. Mais les alliés d'un jour pourraient se retrouver dans quelques mois (La Tribune)

• Après son échec avec SFR, Bouygues ira-t-il plus loin avec Free ? Un rapprochement du troisième et du quatrième opérateur aurait l'avantage de mettre en scène un combat très équilibré. Désormais un retour à trois opérateurs n'est plus tabou (challenges.fr)

• Les bons plans des dirigeants de Vivendi (pcinpact.com)

• Branle-bas de combat chez SFR. Alors que le rachat par Numericable se précise, l'opérateur multiplie les annonces pour ne pas rejoindre les placards de l'internet français. Il envoyé trois communiqués de presse en 48 heures pour mettre à jour ses offres, dévoiler sa "nouvelle plateforme de marque" et annoncer l'arrivée de la clé Chromecast de Google dans ses rayons (lepoint.fr)

• Le bon moment pour optimiser les investissements publics ? L'annonce de Vivendi d'étudier l'offre de rachat de SFR par Numericable, laisse entrevoir de nouvelles perspectives pour l'économie des réseaux d'initiative publique (RIP) engagés dans le déploiement du très haut débit. Après dix ans de bataille contre le lobbying d'Orange, les RIP de première génération ne voient pas d'un mauvais œil la formation d'un nouvel acteur des télécommunications de taille à rééquilibrer les rapports de force (lagazettedescommunes.com)

REGULATION

AAI

ARCEP

• L'ARCEP vient de publier une recommandation concernant le marché de gros des interconnexions vers les numéros courts ou spéciaux, dit "à valeur ajoutée". Elle fait suite à une consultation réalisée en novembre 2013 (contexte.com)

• La 4G, évolution ou révolution ? L'ARCEP organise un tchat, le 27 mars,  pour répondre à vos questions (universfreebox.com)

Autorité de la concurrence

• Le collège de l'Adlc vient d'être nommé (Communiqué Adlc, Le Figaro)

CNIL

• La CNIL renforce son contrôle à distance des sites internet (localtis.info)

Fréquences

• L'armée en quête  de 1.5 milliard  pour éviter un trou d'air dans son budget 2015. L'armée pourrait être privée l'an prochain de 1.5 milliard de recette exceptionnelle provenant de la vente de fréquences hertziennes pour la TNT, dont le calendrier est compromis. Il faudra trouver de l'argent ailleurs ; une des hypothèses consiste à passer par une nouvelle tranche du plan d'investissement d'avenir (Les Echos)

• Des fréquences très prisées mais couteuses. Selon les spécialistes, l'industrie du mobile n'aura besoin du 700 MHz qu'en 2020. L'appétit de Free Mobile pour les fréquences basses, dont il manque cruellement, est le seul facteur qui pourrait pousser les opérateurs mobiles à se précipiter sur le spectre 700 en cas d'enchères anticipées dès 2015 (Les Echos)

TELEPHONIE MOBILE

4G

Entreprises

• La 4G comme réseau fixe pour les entreprises, oui ! Mais pas n'importe comment, ni à n'importe quel prix ! Alors que la bataille de la 4G ne fait que débuter entre les opérateurs, ce saut technologique devrait révolutionner les usages télécoms et internet des particuliers et des entreprises. Le point de vue de Cyrill Wellenstein/Mystream (La Tribune)

• Bouygues Telecom élargit son offre de roaming aux entreprises (silicon.fr)

Consommateurs

• France : l'intérêt pour la 4G grandi, mais....Selon les derniers chiffres du Baromètre de l'économie numérique réalisée par Médiamétrie pour l'Université Paris-Dauphine, 21% des Français ont l'intention de s'abonner contre 11% trois mois plus tôt. Mais plus de 50% ne veulent pas en entendre parler  (zdnet.fr, latribune.fr)

MVNO

• Prixtel vient d'ajouter trois nouveaux forfaits 4G sans engagement à son catalogue. Ils proposent entre 1 et 10 Go de data, mais comme avec Modulo, il faudra faire attention au hors forfait. Côté tarifs, il faut compter 14,99 euros par mois pour 2h et 1 Go de données, contre 39,99 euros pour 10 Go de 4G avec en plus 5 Go en Europe et dans les DOM (pcinpact.com)

Roaming

• Roaming data en Europe et DOM : le point sur les offres des opérateurs. Après être arrivé chez les principaux opérateurs de téléphonie mobile, le roaming de la data en Europe et dans les DOM est désormais proposé sur certains forfaits low cost  de B&You et de Sosh. Comparaisons des différentes offres (pcinpact.com)

• Sosh inclus 5 Go d'itinérance pour l'Europe et les DOM (numerama.com)

Chine/internet mobile

• Chinese internet : mobile wars. China's big three online rivals are transforming inefficient sectors of the economy (Financial Times)

 

 

TELECOMS - FRANCE

Très haut débit

• Orange préparerait une offre à 500 Mb/s. Le forfait, baptisé Livebox Jet, serait commercialisé 46 euros par mois et donnerait accès à une vitesse montante de 200 Mb/s. (zdnet.fr)

• Bbox 4G pour les oubliés de l'ADSL : Bouygues lance une expérimentation.dans les zones montagneuses pour ceux qui ne disposent pas d'une bonne connexion à internet, le but étant de leur proposer du très haut débit, sans avoir à passer par de la fibre optique (pcinpact.com)

Espionnage

• Comment Orange et les services secrets coopèrent. Selon un document Snowden, la Direction générale de la sécurité extérieure (DGSE) puise massivement dans les données de l'opérateur historique français, hors de tout contrôle. D'autres opérateurs français seraient également concernés. Un partage intense de données a parallèlement lieu avec les services secrets britanniques (dossier/Le Monde)

TELECOMS - INTERNATIONAL

Consolidation du marché européen et américain

• Vodafone et Altice rivalisent pour diriger la recomposition du câble européen. Une vague d'acquisitions secoue le monde des câblo-opérateurs en Europe, sous les coups de boutoir de l'américain Liberty Global, du français Altice-Numericable et du britannique Vodafone.  Deux « câblo » et un « telco », à la recherche d'entreprises à redresser et de convergences fixe / mobile / TV (Réseaux&Télécoms)

• EU decision on E-Plus/Telefonica deal to be watershed moment for telcos.The European Commission's decision on whether to approve the merger between Telefonica Germany and E-Plus promises to set the tone for global M&A activity for the next five-to-10 years, said Coleago Consulting on Thursday. He told Total Telecom that if the deal is approved it will "establish the litmus test" for consolidation in Europe. "Lots of regulators around the world take their lead from what the EU does," he added (totaltele.com)

• Don't expect Malone the « cable cowboy » to ride into the sunset. When Comcast delivered its surprise bid for Time Warner Cable last month, most observers assumed it would knock the so-called "cable cowboy", John Malone, off his horse. The Colorado billionaire earned his spurs – and his nickname – long before his Liberty Media and Liberty Global groups started rolling up swaths of the US and European cable television sectors (Financial Times)

• L'Autorité de la concurrence portugaise a donné son feu vert pour la fusion entre Portugal Telecom et le groupe brésilien Oi, ce qui devrait donner naissance à un géant des télécommunications du marché lusophone (AFP)

• Telecom Italia is said to weigh acquiring stake in network owner Metroweb Italia, to boost its boradband service (Bloomberg)

• EU antitrust regulators are seeking industry feedback over concessions offered by Hutchison Whampoa to secure approval for its $1 billion bid for Telefonica's 02 Ireland (Reuters)

Résultats financier

• China Mobile : bénéfice en baisse pour la première fois en 14 ans. Le numéro un mondial de la téléphonie mobile par le nombre d'abonnés, a annoncé une baisse de 16% de son bénéfice au quatrième trimestre. Le groupe explique ce recul par l'essor de services de messageries, à l'image de WeChat de Tencent, qui rognent sur les recettes tirées des activités SMS et par une concurrence de plus en plus féroce (Reuters, Wall Str. jal, Financial Times, AFP, totaltele.com)

• China Mobile : socialisme de marché et télécoms (Le Monde)

Mexique

• Mexico bill to curb Carlos Slim empire due this week, lawmaker said (Reuters)

INTERNET

Big data

• "Le big data et les atouts français. Notre excellence en mathématiques et en logiciels sont notre chance dansle  big data" : le point de vue de André Lévy-Lang, et de Jean-Michel Lasry, professeurs à Paris-Dauphine (Les Echos)

Messagerie/sécurité des données personnelles

• Google a va crypter Gmail, pour protéger la vie privée de ses utilisateurs, en plein scandale sur les révélations de vastes programmes publics d'espionnage (AFP)

Wifi

• Les cars express Compiègne-Clermont-Beauvais disposent du Wifi. Un service gratuit qui pourrait être étendu si l'expérience est concluante (Le Parisien)

CONTENUS

SVoD

• Netflix Chief says broadband providers should interconnect for free. Rules needed to ensure providers can't keep charging Netflix a fee to connect (Wall Str. jal)

• Réunions anti-Netflix au ministère de la Culture. La rue de Valois convoque ces jours-ci une bonne partie de la filière audiovisuelle pour élaborer une riposte à l'arrivée en France du Californien, qui hésite toujours à s'installer en France ou au Luxembourg (bfmtv.com)