Revue de presse

Les titres de la presse du mercredi 19 mars 2014

RÉGULATION

Europe/paquet télécoms

Le paquet télécoms adopté en commission ITRE du Parlement européen : réactions des différentes parties prenantes

• Neutralité du net : des règles strictes contre le blocage de services concurrents. Les fournisseurs internet ne pourraient plus bloquer ou ralentir les services fournis par leurs concurrents, a affirmé la commission de l'industrie lors d'un vote sur des règles visant à protéger la neutralité du net. Selon le projet législatif sur le paquet télécommunications de l'UE, les députés ont aussi voté contre les frais d'itinérance en Europe, qui seront  interdits à partir du 15 décembre 2015. Les députés ont aussi introduit des amendements facilitant l'achat et la location de droits dans le but d'utiliser certaines radios fréquences (Communiqué du Parlement européen)

• Suite au vote sur la neutralité du net au Parlement européen, le CNNum rappelle ses recommandations : la neutralité du net, c’est d’abord la non-discrimination  et au regard de cette définition, le texte voté par la Commission ITRE  ouvre la porte à des exceptions importantes. Il n’aborde pas non plus la question de la neutralité des plateformes. Le texte sera examiné en séance plénière du Parlement début avril (Communiqué CNNum)

• De dangereuses failles subsistent après le vote de la commission "industrie" du Parlement européen. Afin que les entreprises qui dominent l'économie numérique ne mettent pas en péril l'internet en cherchant à maximiser leurs rentes, ces failles devront être corrigées par le Parlement européen lors de son vote en session plénière, le 3 avril prochain (Communiqué La Quadrature du net)

• "Internet n'est pas privatisable!". Françoise Castex s'indigne du vote de la Commission Industrie du Parlement européen qui a écarté le volet "neutralité du net" du paquet télécom (Communiqué)

• Roaming : EP committee vote takes us one step closer to ending roaming charges in the EU. ITRE's Committee voted on the telecoms single market regulation (Communiqué de la commission européenne)

Fin du roaming en 2015 et inquiétudes sur la neutralité du Net : analyses/presse

• Le paquet télécom a été adopté, la neutralité du net est menacée selon de nombreuses parties prenantes (Correspondance de la presse)

• Neutralité du Net : le vote de la commission ITRE indigne Françoise Castex, la Quadrature du Net et le CNNum (pcinpact.com)

• Les Européens divisés sur la neutralité du Net. Les euro-députés ont trouvé un compromis qui empêche un opérateur télécoms de dégrader ou de bloquer l'accès à certains services, comme la voix sur IP (Skype par exemple). Mais, dans le même temps, il sera possible d'offrir des "services spécialisés de meilleure qualité"» (pour la vidéo à la demande, du cloud très lourd en données...) donc plus chers "du moment que cela n'interfère pas avec la vitesse de connexion promise aux autres utilisateurs", ce qui fait bondir les défenseurs de la neutralité du Net (Les Echos)

• Neutralité du net : la droite marque un point. Si la future législation est adoptée en l'état, des entreprises comme YouTube, très gourmandes en bande passante, pourraient passer des accords avec Orange ou Free pour améliorer leur flux (contexte.com)

• Nouvelle étape pour la fin du roaming en Europe. La commission ITRE prévoit la fin de l'itinérance payante pour fin 2015. Selon un sondage mené par Bruxelles auprès de 28.000 personnes en janvier dernier, 28% des personnes interrogées éteignent leur mobile une fois à l'étranger (41% des Français) et 47% n'utilisent jamais l'internet mobile en itinérance (zdnet.fr, AFP)

• EU network rules pass key committee. But critics likely to seek change in draft law and rates end internet access (New York Times)

• Telecom overhaul advances in the EU. The proposals include handing the European Commission more powers to review how spectrum is allocated (Wall Str. jal)

Conférence "internet du futur" à Athènes/18 mars 2014

• Tomorrow's Internet starts now : get ready! With some 2.5 billion users world-wide, today’s Internet is an established part of our lives. But new challenges are arising all the time and Europe needs to think ahead so that Internet can continue to offer new services, applications and business opportunities (Communiqué de la commission européenne)

• Want to build tomorrow's Internet ? (Neelie Kroes's speech)

Projet de loi numérique/France

• Les premières pistes de la loi numérique. Le projet de loi pourrait être déposé en septembre au Parlement. Les grands thèmes : lutte contre la cybercriminalité, filtrage, données personnelles, informatique et libertés, encadrement des géants de l'internet, révision du régime des hébergeurs. Le projet vise les Google, Netflix et autres OTT. Il s'agirait d'octroyer à l'ARCEP, les pouvoirs de demande d'information, d'investigation et de sanction qu'il exerce déjà sur les opérateurs télécoms. Dans l'hypothèse d'un litige entre Free et YouTube par exemple, le gendarme des télécoms pourrait aussi bien sanctionner l'un que l'autre.  Sur la neutralité du Net, le ministère suggère le statu quo et s'en remet aux recommandations du CNNum (Les Echos)

AAI/protection des données personnelles

• Le pouvoir d'enquête de la CNIL renforcé avec le contrôle à distance. La loi sur la consommation permet à la CNIL de gagner en capacité d'investigation. Mesure réclamée depuis longtemps : elle pourra constater des infractions sans se déplacer chez l'entreprise visée (zdnet.fr)

TELEPHONIE MOBILE

Système d'exploitation/objets connectés

• Avec Android Wear, Google veut glisser son système d'exploitation partout : les données récoltées sur les utilisateurs de la Google Watch, des Google Glass, des thermostats de Nest, et autres vêtements connectés, viendront alimenter la gigantesque base déjà détenue par Google, qui regarde aussi (comme Apple) le marché de l'automobile (Les Echos)

Partage des réseaux/Afrique-Moyen Orient

• Suite au Mobile World Congress de Barcelone, huit opérateurs (Zain, Bharti Airtel, Orange, Vodafone, Etisalat, MTN, STC, Ooredoo) se sont engagés, sous la houlette de la GSMA, à partager leur réseau dans 47 pays, en Afrique et au Moyen-Orient afin d'accélérer l'accès mobile, qui n'y est que de 40 %, contre 47 % dans le monde (Les Echos)

MVNO

• Joe Mobile annonce la 4G à 20 euros. L'opérateur virtuel adossé à SFR inclut désormais le très haut débit mobile à son offre à 20 euros par mois et le généralisera à ses forfaits personnalisables (zdnet.fr)

Terminaux

• Les nouveaux usages de la carte SIM. Authentification, bon de réduction : les opérateurs cherchent à étendre les capacités de leur smartphones (IT for business)

• Apple lance une nouvelle version de l'iPhone 5C moins chère (559€/8Go) (Le Figaro)

TELECOMS - FRANCE

SFR/Numericable/Consolidation du marché

• Henri Emmanuelli : "le devenir du numéro deux des télécoms concerne la puissance publique". Le président de la commission de surveillance de la Caisse des Dépôts et Consignations, estime qu'il est tout à fait approprié que l'Etat se penche sur le dossier du rachat de SFR (bfmtv.com)

• Patrick Drahi dans le collimateur du gouvernement. Le futur propriétaire de SFR est résident fiscal en Suisse. Une situation critiquée par le gouvernement, qui a lancé une enquête sur sa situation fiscale (bfmtv.com, numerama.com, Le Figaro)

• Numericable doit faire face au fisc. Depuis le 17 février, l’administration lui réclamerait 36,3 millions d’euros. Cette somme recouvre un montant de TVA impayé entre 2006 et 2010, et des charges de prestations de services contestées. Numericable récuse le bien-fondé de ces demandes (L'Express)

• "En finir avec le patriotisme économique. Le gouvernement livre une bataille vaine et anachronique. Ce qui importe, ce n'est pas où les entreprises et leurs actionnaires sont installés ni où ils paient (dans le respect des lois) le plus d'impôt, ce sont les emplois qu'ils créent, la richesse qu'ils apportent, le dynamisme qu'ils soutiennent" : le point de vue de Erwan Le Noan, consultant (Les Echos)

• SFR-Numericable : et le social ? La CGT oppose une logique de service public à la rentabilité financière (L'Humanité)

• Une interview du ministre de l'Economie, extraits :
- "Arnaud Montebourg a sa personnalité, et la fougue qu'on lui connaît. Il défend ses convictions avec force. L'essentiel est que, quelle que soit l'entreprise finalement retenue, des engagements clairs soient pris en termes d'emplois et d'investissement en particulier dans le très haut débit. La satisfaction du consommateur doit également être prise en compte".
- "Le patron de Numericable installé en Suisse depuis des années : ce n'est pas le sujet. Mais il n'est jamais mauvais de faire preuve de patriotisme fiscal" (Le Figaro)

• Le bras d'honneur de Vivendi au gouvernement et à Bouygues (Le Canard Enchaîné)

• Le bétonneur et le ministre du Redressement productif (Le Canard Enchaîné)

• L'axe Bolloré-Bouygues (L'Express)

• La consolidation du marché français attire l’attention de la Commission européenne. La Représentation permanente française a adressé une note à son Gouvernement. Les hauts fonctionnaires avertissent : l’Autorité de la concurrence bruxelloise pourrait "piquer" le dossier à la France (Le Canard enchaîné)

• Le rapprochement entre Numericable et SFR, qui devrait générer un milliard d'euros de synergies par an, deviendra un "champion national du haut débit" (Correspondance de la presse)

• Bouygues Telecom likens French telecom market to nuclear disaster. "It's a terrible environment for telecom operators, especially in the fixed market," said Martin Kaiser, director of roadmap service solutions at Bouygues Telecom (totaltele.com)

• Les vrais enjeux des opérateurs télécoms. La bataille autour du rachat de SFR remportée par Numericable révèle les forts enjeux auxquels font face les opérateurs français : l'investissement dans l'infrastructure, l'emploi et l'innovation (L'Usine Nouvelle)

• Standard & Poor's place Bouygues sous surveillance négative. L'agence prévient qu'elle pourrait dégrader "dans les trois mois" la note de Bouygues, si ce dernier ne parvient pas à contre-balancer la faiblesse de sa division télécoms, après son échec à racheter SFR (AFP)

Outre-mer

• ZEOP lance son offre 100 Mbit/s sur l'île de la Réunion. Le seul opérateur très haut-débit de la Réunion commercialise un nouveau forfait triple play avec une connexion jusqu'à 100 Mbit/s en réception (ariase.com, linfo.re)

Nominations

• Elie Girard, directeur de la stratégie d'Orange, part chez Atos rejoindre Thierry Breton avec qui il avait travaillé en 2004 à Bercy (Les Echos)

• Le PDG d’Orange sera fixé la semaine prochaine sur son renouvellement à la tête du groupe (Le Figaro, Libération, L'Opinion)

Interceptions judiciaires

• Thales au bout du fil. Plongée dans le bunker abritant la "plateforme nationale des interceptions judiciaires", lancée le mois prochain (Libération)

• Des coûts élevés pour les écoutes. De 20 000 interceptions judiciaires en 2006, on est passé à 35 000 en 2012. Pour chacune d’elles, l’Etat doit payer les opérateurs (un coût de 36,5 millions en 2012, selon la chancellerie) et les multiples sociétés privées qui rendent exploitables les données (30 millions en 2012) (Libération)

• Aux alarmes citoyens. La société civile redoute qu'un outil si puissant et centralisé que la plateforme nationale des interceptions judicaires  soit aux mains d'un seul opérateur privé (Libération)

• L’Intérieur et la Justice jouent à qui "Pergame". Déclaré illégal et arrêté en urgence, ce système de géolocalisation donne lieu à une guerre larvée entre les places Beauvau et Vendôme (Libération)

TELECOMS - INTERNATIONAL

Consolidation du marché

• La vague de consolidation sur les marchés nationaux devraient s'étendre à des mouvements pan-européens, selon un rapport de l'Idate (Correspondance de la presse)

• Fitch puts Vodafone on rating watch negative in wake of Ono deal. Fitch on Tuesday put Vodafone on rating watch negative after the U.K. mobile giant agreed a €7.2 billion deal to purchase Spanish cable operator Ono. The ratings firm at the beginning of March took a negative position on Voda's outlook partly due to the potential for future acquisitions. It also raised concerns over limited visibility on the return on Vodafone's £7 billion Project Spring capex plan (totaltele.com)

• Vodafone / Ono: entrance strategy  (lex column/Financial Times)

téléphonie fixe/Suisse

• Swisscom va supprimer la téléphonie analogique fin 2017. D'ici là, tous les clients devront utiliser la téléphonie par internet (lematin.ch)

Emploi

• Deutsche Telekom a confirmé vouloir supprimer 4.900 emplois dans sa filiale informatique T-Systems, dont 2.700 cette année et 2.200 l'an prochain en Allemagne (Les Echos)

Satellites

• Lancement prévu vendredi de deux satellites télécoms par une fusée Ariane (AFP)

Ecoutes téléphoniques

• The National Security Agency has been recording all of a foreign country’s phone calls, then listening to the conversations up to a month later (washingtonpost.com, Les Echos)

INTERNET

Gouvernance du Net

• Etats-Unis : des républicains furieux, des démocrates heureux (contexte.com)

OTT/position dominante

• Google deal with EU is likely to stand (Wall Str. jal)

CONTENUS

Vidéo

• Viacom and Google settle YouTube lawsuit. The concern was that the pirated content would attract massive audiences on YouTube and cut into viewer’s appetite for watching the same shows on cable television and other outlets where Viacom earns ad revenues and fees from pay-television distributors (Financial Times)

Streaming/musique

• Le streaming s'impose comme le modèle économique du futur. Les revenus des offres par abonnement ont progressé de 51 % en 2013. Ils dépassent désormais la barre du milliard de dollars (Les Echos)

Système de connexion à un téléviseur

• Google lance ce jour, en Europe et au Canada, Chromecast, un adaptateur qui transfère vers la TV des contenus vidéo en ligne depuis des appareils portables (AFP, Le Figaro)

Cinéma

• Orange coupe le robinet au cinéma (Le Canard Enchaîné)