Revue de presse

Les titres de la presse du mardi 25 mars 2014

CONSOLIDATION DU MARCHE FRANÇAIS (SUITE)

La botte secrète de Bouygues : une indemnisation de plusieurs centaines de millions d'euros à Vivendi en cas d'échec sur SFR

• Le groupe Bouygues a ajouté dans son offre améliorée déposée jeudi chez Vivendi un montant d'indemnisation de plusieurs centaines de millions d'euros ("entre 500 millions d'euros et un milliard d'euros") si le rachat de SFR était retoqué par les autorités de concurrence. Rien ne dit qu'une clause du même type n'ait pas été inscrite aussi dans l'offre de Numericable. Dans l'entourage de Numericable, on ne s'émeut pas de ces révélations, "les équipes travaillent normalement, sans aucune fébrilité" (latribune.fr, AFP, Wall Str. Jal, Les Echos)

Les syndicats de SFR exigent le maintien de l'emploi pendant 4 ans

• L'intersyndicale SFR propose aux repreneurs de signer un protocole d'accord garantissant le périmètre et les statuts de SFR pendant 48 mois. Quelques jours après la surenchère de Bouygues, qui a amélioré de 1,8 milliard d'euros son offre pour proposer 13,15 milliards en cash à Vivendi, dépassant ainsi l'offre rivale d'Altice, la maison-mère de Numericable, l'intersyndicale souligne que "chacun est conscient qu'une inflation sur le prix de cession ne peut avoir que des effets délétères sur l'emploi dans la mesure où s'il faut rembourser une dette, ce sont toujours les salariés qui sont les premières victimes de ces inflations de prix". Autrement dit, les surenchères d'aujourd'hui pénalisent les emplois de demain (latribune.fr, AFP, Libération)

Du côté du gouvernement

• Le gouvernement veut faire de SFR une affaire d'Etat. La CDC a fait son entrée dans la danse des prétendants au rachat de SFR, en apportant son soutien à Bouygues qui a relevé son offre (Edition Multimedia)

Du côté des actionnaires de Vivendi

• Les minoritaires de Vivendi veulent plus de transparence.  Colette Neuville demande à Vivendi de publier le détail des deux offres reçues pour la reprise de SFR et souhaite que les actionnaires puissent donner leur avis en assemblée générale (Les Echos)

Du côté d'Orange

• "Bouygues-SFR serait un excellent lièvre pour nous" : Stéphane Richard estime qu'un retour à trois acteurs sur le marché des télécoms permettrait à son entreprise de disposer d'un "excellent lièvre", et d'un surplus de motivation (latribune.fr)

Répercussions : Virgin Mobile cherche aussi à se vendre

• Une bataille peut en cacher une autre. Derrière celle que se livrent Bouygues Telecom et Numericable pour le rachat de SFR, se joue celle pour le devenir de Virgin Mobile. Le premier MVNO français, avec 1,7 million de clients, étudie toutes les possibilités pour son avenir: une vente, un rapprochement avec un autre opérateur virtuel ou une mise en Bourse. Virgin Mobile serait entré en contact avec SFR pour se faire racheter. Mais les discussions auraient achoppé sur le prix et se seraient arrêtées depuis la mise en vente de SFR. Un rapprochement de SFR et de Bouygues Telecom serait loin d'être neutre pour Virgin Mobile qui a signé des contrats d'itinérance avec Bouygues Telecom et SFR. Or, si SFR et Bouygues Telecom devaient fusionner, Bouygues céderait son réseau à Free. "Il faudra sans doute des incitations fortes pour convaincre le groupe de Xavier Niel à ouvrir son réseau à des MVNO", analyse un expert du secteur. Faute de quoi, pour les MVNO, le marché passerait de trois opérateurs susceptibles de les accueillir sur leur réseau, à deux. En outre, l'Autorité de la concurrence pourrait être tentée, à l'image de ce qui s'est produit en Autriche, d'imposer une grille tarifaire pour les contrats passés entre les opérateurs et les MVNO (Le Figaro)

Portrait

• Patrick Drahi : le trouble-fête. Alors que le gouvernement fait alliance avec Bouygues, il est le mieux placé pour emporter SFR. Un coup de maître pour ce patron cosmopolite qui dérange le "made in France" (Le Nouvel Observateur)

TELECOMS - FRANCE

Outre-mer/4G

• La Réunion teste la 4G. L'ARCEP vient d'autoriser la SRR (SFR Réunion) à mener une expérimentation 4G sur deux communes de l'île (franceguyane.fr)

Collectivités territoriales/fibre

• Aucun des grands FAI nationaux ne propose d'offre sur le réseau d'initiative publique du Grand Nancy, ce qui oblige leurs abonnés ADSL à choisir Tutor, un petit FAI pour passer à la fibre optique. Une interview d'Adrien Roussel, directeur chez l'opérateur d'infrastructures Tutor pour le réseau du Grand Nancy, et de Thomas Gassilloud, Président Associé de l'opérateur de services Wibox, présent sur le réseau du Grand Nancy (zdnet.fr)

Fusions/acquisitions

• Vivendi est entré en "négociations exclusives" pour acquérir en totalité Telindus, la filiale française de Belgacom (Le Jal des télécoms)

Orange et le renouvellement de mandat de Stéphane Richard

• Le conseil d'administration d'Orange se  prononcera demain sur la reconduction de Stéphane Richard à la tête de l'opérateur, dans un secteur télécoms très agité (AFP)

Résultats financiers

• Numericable peine à recruter de nouveaux abonnés. Le câblo-opérateur a publié ses résultats 2013 : son chiffre d'affaires stagne à 1,3 milliard d'euros, tandis que son bénéfice chute à 65 millions d'euros. Malgré son marketing et ses contenus, les abonnés augmentent peu (Edition Multimedia)

FAI

• La Poste Mobile n'a que 20 000 abonnés à sa box internet (lexpress.fr)

Economie numérique

• "Il faut s'appuyer sur les développeurs pour réinventer la France", selon Tariq Krim. C'est ce 25 mars que le fondateur de Netvibes et Jolicloud, remet son rapport "Les développeurs, un atout pour la France", à la ministre en charge du numérique. Outre une série de recommandations pour que les savoir-faire des développeurs soient mieux reconnus, l'entrepreneur a constitué une liste de 100 développeurs français de référence dans leur domaine respectif. Entretien (usine-digitale.fr, Les Echos)

• Numérique français : les défis de 2020. L'institut G9+ a publié un Livre Blanc sur les perspectives du numérique "made in France" à l'horizon 2020 : les SSII françaises de taille moyenne devront se rapprocher ou se spécialiser pour survivre et les opérateurs télécoms risquent de devenir de simple fournisseurs de tuyaux (Les Echos, Communiqué de presse)

Consommateurs

• Bouygues casse les  prix et concurrence directement la Free box (Que Choisir)

• Free : facturation injustifiée (Courrier des lecteurs/Que choisir)

TELECOMS - INTERNATIONAL

Suisse/fréquences mobile

• Réorganisation des fréquences dans les réseaux de téléphonie mobile. Orange, Sunrise et Swisscom doivent procéder à des échanges de fréquences dans les bandes des 900 et 1800 MHz (Communiqué Ofcom)

Espagne/déploiement du FttH

• Vodafone to launch FttH in Spain next week. Initially services will be available in areas of Madrid, Barcelona, Seville, Valencia, Malaga and Zaragoza, and will use the FttH network Vodafone rolled out in conjunction with rival operator Orange. Customers can choose from two different fibre plans, offering download speeds of 100 Mbps or 200 Mbps, with bundled plans starting at €54 per month (totaltele.com)

Fusions/acquisitions

• L'opérateur libyen des télécommunications Lap GreenN voudrait acquérir Orange Ouganda. L'Ouganda, comme la République démocratique du Congo, le Kenya ou le Niger, fait partie des pays où Orange envisagerait de se retirer parce qu'elle n'y réalise par les performances financières désirées (Agence Ecofin)

• Swisscom devrait consacrer 1,3 milliards d'euros à de futures acquisitions, notamment des SSII en Suisse et en Italie (Les Echos)

Equipementiers

• La cession des mobiles Nokia à Microsoft ne sera pas conclue avant avril 2014. Ce rachat attend le feu vert d'autorités de la concurrence en Asie (Bloomberg, New York Times, Les Echos, Wall Str. jal)                                                                                                          

Espionnage

• Huawei  répond à la NSA. Le géant chinois des télécoms dit "condamner fermement" l'espionnage par NSA dont il aurait été victime, si celui-ci était prouvé. Jusqu'à présent, le groupe niait toute possibilité d'intrusion dans ses réseaux (latribune.fr, AFP)

• Le président des Etats-Unis assure à son homologue chinois que Washington n'espionnait pas à des fins économiques (AFP)

INTERNET

Gouvernance du Net

• Doing the ICANN-can. America promises to release its grip on the internet's phone book—and opens up a debate on how to govern cyberspace (The Economist)

• Selon l'Icann, internet doit rester libre et échapper au contrôle exclusif des gouvernements. Le gouvernement américain a annoncé mi-mars qu'il était prêt à abandonner son rôle dans la supervision de l'Icann, chargé de valider les noms de domaines, au profit d'une gouvernance mondiale. Il préconise d'inclure dans cette future gouvernance des entreprises des technologies de l'information, des représentants des pouvoirs publics, des associations et des universitaires. L'Icann a été chargée d'organiser la transition avant le 1er janvier 2015. Certains Etats, dont la Chine et la Russie, ont proposé que ce contrôle soit remis à l'Union internationale des télécommunications, une option inacceptable, selon Fadi Chehadé, directeur de l'Icann.  "Nous ne pouvons pas remettre un projet de transition confiant une part importante de la mission à un gouvernement, un groupe de gouvernements ou une organisation inter-gouvernementale" (AFP)

• Un nouveau chapitre s'ouvre dans l'internationalisation de la gouvernance d'internet. L'Icann veut couper les ponts avec Washington pour devenir plus indépendante, plus internationale et plus représentative. Une évolution en forme de défi pour les libertés (L'Opinion)

• Analyse : Pourquoi Washington lâche du lest. Impliqués depuis l'origine dans la gestion de la Toile, les Etats-Unis sont prêts à transférer leurs compétences à la communauté internationale. Une évolution en partie liée à l'affaire Snowden, qui répond aux souhaits de géants comme Google ou Facebook. Mais les Etats Unis défendent leurs intérêts : ils confient à l'Icann le rôle d'assurer la transition, confortant ainsi sa position. Et l'administration Obama pose ses conditions : la future gouvernance devra reposer sur un modèle multi-acteurs, associant Etats, organisations internationales et société civile.. Elle devra aussi aller dans le sens des intérêts des utilisateurs et garantir la continuité d'un internet libre et ouvert. Sans cela, les Etats-Unis pourraient stopper le processus … (Les Echos)

Tendances

• Le Web fête ses 25 ans, mais redevient-il une utopie ? Les principes de gratuité et de neutralité relèvent désormais du passé (Edition Multimedia)

• Huawei's role in internet traffic grows. Huawei is selling a growing share of the gear that forms the backbone of the internet despite being largely shut out of the U.S. because of security concerns. The Chinese company, which made its name by quickly growing to be a top supplier of wireless gear, surpassed Alcatel-Lucent to become the second largest supplier of core internet plumbing in 2012 behind Cisco according to Dell'Oro Group. And Huawei is also angling to play a bigger role in laying the undersea fiber that ties the global internet together (Wall Str. jal)

Cloud

• Cisco investit 1 milliard de dollars dans le cloud. Le fabricant de routeurs, qui a vu ses ventes reculer de 3,1% au premier semestre, ne veut pas se laisser distancer par les géants du Net (Les Echos, AFP)

Sécurité des données personnelles

• Google chiffre Gmail : un trompe-l'oeil ? Le géant du Web veut rassurer les utilisateurs effrayés par la surveillance étatique, et généralise la connexion sécurisée HTTPS, en option depuis 2010 (lepoint.fr)

CONTENUS

Droits d'auteur

• La Hadopi, légale à elle-même. Incursion dans les entrailles de la Haute autorité qui, à la veille d'une probable fusion avec le CSA, a changé de stratégie pour s'adapter enfin aux usages des internautes (Libération)

• "Qui dit Internet dit partage": dans une interview, Eric Walter, secrétaire général, décrit le projet de la Hadopi de légaliser les échanges non marchands (Libération)

Netflix

• Netflix fait trembler la France (Le Figaro)

• La ministre de la culture a reçu des dirigeants de Netflix qui semblent "intéressés par le modèle français". Interview (Le Figaro)

• Les producteurs de films en appellent à la ministre de la Culture, lui enjoignant de rester ferme face à l'arrivée d'une "concurrence frontale autant que déloyale" de groupes internationaux (AFP)

• Netflix falls most since october on Apple competition (Bloomberg)

Neutralité du Net/Etats-Unis

• Apple veut à son tour un accès privilégié à internet pour sa télévision en streaming et réclame à Comcast un traitement de faveur pour éviter la congestion du réseau Internet. YouTube et Netflix représentent à eux deux plus de la moitié du trafic américain en soirée, contre 30% il y a trois ans (Les Echos, Wall Str. jal, The Guardian)

Streaming

• Numericable enrichit son offre de TV connectée en proposant un nouveau service de streaming. Des services sont déjà reliés à YouTube ou encore à Facebook. Le câblo-opérateur étend son offre en proposant à ses abonnés la possibilité de visionner des vidéos issues de Dailymotion (degroupnews.com)

• Free veut faire payer les chaînes de télévision pour distribuer leurs services de rattrapage sur son réseau (Edition Multimédia)

Innovations

• Cinq innovations qui annoncent l'Internet du futur. Le forum Netexplo présentera mardi à Paris 100 innovations numériques venues du monde entier qu'il juge les plus prometteuses. Présentation de 5 des lauréats de l'édition 2014 (Les Echos)

SECTEUR POSTAL

Royaume-Uni

• Royal Mail va supprimer 1600 emplois quelques mois après sa privatisation et son introduction en Bourse en fin d'année dernière (lematin.ch)