Revue de presse

Les titres de la presse du lundi 26 mai 2014

RÉGULATION

Consolidation en Europe

• Hutchison said to win approval for O2 Irish deal next week. Hutchison Whampoa  will win European Union approval to take over Telefonica O2 Ireland unit as soon as May 28 after a key EU panel backed the deal, according to two people familiar with transaction (Bloomberg)

• Hutchison avance ses pions sur l’échiquier des télécoms en Europe. L'Irlande devrait bientôt passer de quatre opérateurs mobiles à trois, avec le rachat du numéro deux, O2 (Telefonica), par le numéro trois, Three (Hutchison). Les autorités de la concurrence de plusieurs pays européens se sont réunies la semaine dernière pour en débattre. Elles soutiennent la Commission européenne, qui souhaite approuver l'opération. Pour montrer patte blanche, Hutchison a promis d'offrir un réseau d'accès mobile au géant du câble Liberty Global. Le gendarme européen de la concurrence devrait prendre sa décision formelle mercredi. Si ces informations sont avérées, ce pourrait être le signal de départ d'un vaste remembrement des télécoms en Europe (Les Echos)

Neutralité du Net

• France : Canal Plus s'attaque à la neutralité du net. La chaîne cryptée demande à ce que son trafic soit "favorisé" sur internet par rapport à ceux de ses concurrents, et mène une campagne de lobbying en ce sens auprès des pouvoirs publics (bfmtv.com)

• Etats-Unis : FCC could use merger concessions to advance policy goals. FCC Chairman Tom Wheeler is entangled in a difficult debate over net neutrality. The FCC is hemmed in by a pair of court decisions that have shot down its previous attempts to require equal treatment on the internet, but its efforts to split the difference last week with new rules that would allow carriers to charge internet companies for priority service set off a firestorm of criticism (Wall Str. jal)

Aides d'Etat

• Les nouvelles règles européennes sur les aides d'Etat (qui concernent notamment les infrastructures haut débit) imposent moins de notifications préalables mais plus de transparence (Correspondance de la presse)

TÉLÉPHONIE MOBILE

4G

• Appeler en 4G, pour quoi faire ? Bouygues Telecom vient d’annoncer qu’il sera bientôt possible d’appeler sur son réseau 4G, qui ne fait aujourd’hui que de l’internet mobile. Cette technologie "voix sur LTE", déployée en Corée du Sud et depuis peu aux États-Unis, doit améliorer la qualité des appels et permettre d'y ajouter de l'interactivité, en mêlant web et vidéo (latribune.fr)

Equipementiers

• Les ambitions de Lenovo dans les smartphones. Le leader chinois des PC explique sa stratégie d'expansion (Le Figaro)

• Smartphone minows seize Europe share. Consumers flock to buy cheapers brands. Wiko, a relatively unknown French smartphone maker, has joined a more familiar list of cheaper Chinese rivals seizing sales in the lucrative market (Financial Times)

Usages

• L'audience de l'internet mobile en France en mars 2014 : 28 millions de mobinautes, des plus jeunes aux séniors (Communiqué Mediametrie)

TÉLÉCOMS - FRANCE

Recomposition du marché

• Bouygues : les conditions de Bruxelles pour son rachat par Orange. Orange a sollicité, début mai, la DG de la concurrence de la Commission européenne pour déterminer de façon informelle quelles seraient les conditions auxquelles Bruxelles pourrait valider son projet de rachat de Bouygues Telecom. Les services de la Commission ont répondu qu’Orange détiendrait ainsi une position dominante sur les antennes de téléphonie mobile et estiment que la nouvelle entité devrait s'en séparer d’au moins 20000. Ils conseillent aussi de réduire le réseau de points de vente. Au final, cette analyse d’impact préliminaire juge que le marché français resterait concurrentiel, notamment grâce à la politique de prix agressive d’Iliad-Free (Le Lettre de l'Expansion)

Marchés financiers

• Fitch Ratings a confirmé vendredi la note "BBB" du groupe Vivendi qui est en passe d'achever son recentrage sur les médias en vendant ses activités télécoms. La perspective de cette note, qui se situe dans le bas de la catégorie "investissement", est "stable", Fitch n'envisageant pas de la modifier à court ou moyen terme (AFP, Le Figaro)

Equipementiers

• Ekinops part à la conquête des grands opérateurs télécoms. Le fournisseur breton d'équipements de transmission par fibre optique espère séduire les plus grands opérateurs pour l'installation des réseaux 100G (réseaux urbains, métro) en ville. Ekinops profitera de la croissance de la 100G et de l'explosion du trafic de données liée à l'arrivée prochaine de Netflix en France (Investir)

• Alcatel-Lucent réussit son augmentation de capital (Option Finance)

TÉLÉCOMS - INTERNATIONAL

Opérateurs

• Le pacte d'actionnaires de Telecom Italia risque de voler en éclats. Des partenaires financiers de Telefonica au sein de la holding de tête Telco souhaiteraient céder leurs parts dès le mois prochain (L'Agefi, Les Echos)

• BC Partners met en Bourse son câblo-opérateur suédois, Com Hem(L'Agefi)

• Monaco Télécom va signer un accord de partenariat avec l'opérateur indépendant Bintel, connu sous la marque Azur, présent au Congo/Brazzaville, au Gabon et en Centrafrique. La collaboration va porter dans un premier temps sur la révision du plan d'affaires et la levée de fonds, puis sur le développement du réseau (economiejeuneafrique.com, gaboneco.com)

• Xavier Niel veut faire de Monaco Telecom un laboratoire avancé des télécoms. Détenteur de 55 % de Monaco Telecom, via NNJ Capital, le patron de Free veut en faire un laboratoire avancé des télécoms. Huawei est déjà partenaire de l'opérateur (01net.com)

INTERNET

Cybersécurité

• "La cybersécurité est une question de souveraineté": Guillaume Poupard, le nouveau directeur général de l’ANSSI, revient sur le plan Cybersécurité, le 33ème plan de la Nouvelle France Industrielle, qui devrait être validé dans le courant de l’été. Une préoccupation qui apparaît d'autant plus cruciale alors que l'on vient d'apprendre un vaste piratage informatique à l'encontre du site de e-commerce Ebay. Interview (L’Usine Digitale)

Droits d'auteur

• Atteinte aux droits d'auteurs : un FAI pleut bloquer un site web, comme bon lui semble (Edition Multimedia)

Hadopi

• "On ne peut plus légiférer en 2014 contre le piratage comme on l'a fait en 2009" : une interview du secrétaire général de la Haute autorité (Edition Multimedia)

e-commerce

• Amazon's European sales increase 14% to €13.6bn (Financial Times)

OTT

• Google serait en passe de finaliser l'acquisition de Skybox Imaging, une société américaine spécialisée dans la conception de micro-satellites d'observation de la Terre, capables de prendre des photographies et des vidéos en haute résolution. Le montant de la transaction, si elle aboutit, pourrait s'élever à 1 milliard de dollars (environ 734 millions d'euros). Cette technologie permettrait à Google d'alimenter ses différents services faisant appel à des prises de vue en provenance des satellites (Google Maps ou Google Earth). En plus de la cartographie, ces satellites pourraient travailler avec les drones de Titan Aerospace ou les ballons-sondes du projet Loon. Par exemple pour fournir un accès à internet aux zones privées de la moindre infrastructure ? (numerama.com)

TECHNOLOGIES

Objets connectés

• Awox, le nain montpelliérain connecté aux pays des géants au pays des géants du net (AFP)

• Objets connectés : le nouveau défi de l'industrie française. Le marché mondial pourrait s'élever à 19 000 milliards de dollars à l'horizon 2020 (Le Parisien)

CONTENUS

SVoD/Arrivée de Netflix en France

• Netflix, l’élément perturbateur qui tombe à pic. L'arrivée de Netflix étant désormais vraiment officielle, les acteurs français du marché de l'audiovisuel commencent déjà à faire bouger les lignes de la réglementation. "L’arrivée de Netflix ? C’est enfin la partie immergée de l’iceberg que tout le monde a refusé de voir jusqu’à présent. On sait maintenant qu’il faut que les règles du jeu changent vite" commente le président de TF1. Pour le président de M6 : "Il ne faut pas crier au loup. Notre métier n’est pas remis en cause par Netflix. Simplement, il y aurait une grande hypocrisie à dire que Netflix est dangereux et n’en tirer aucune conséquence. Les pouvoirs publics doivent adapter la réglementation française devenue totalement obsolète avec l’arrivée d’acteurs internationaux" (nextinpact.com)

• Alors que Netflix doit se lancer en France avant la fin de l'année, Orange a annoncé le renforcement de son offre de vidéo à la demande par abonnement avec la plateforme Jook Video du groupe AB (AFP, Le Figaro, Les Echos)