Revue de presse

Les titres de la presse du vendredi 24 janvier 2014

RÉGULATION

Marché unique des télécommunications dans l'Union européenne

• Paquet télécom : les députés européens ont un mois pour se mettre d'accord. Les discussions au Parlement européen des amendements  sur la proposition de la commissaire Neelie Kroes, laissent présager de larges modifications. La gauche entend bétonner la neutralité du Net ; la date de fin du roaming fait débat(Contexte)

• "Vers de nouveaux progrès dans le secteur des télécoms. La commission IMCO s’est exprimée ce matin sur un nouveau texte ambitieux vers la création d’un marché́ unique européen des télécommunications au service du citoyen" (Communiqué deputes-socialistes.eu)

TÉLÉPHONIE MOBILE

Roaming

• Roaming en Europe : le point sur les annonces des opérateurs. Alors que Free Mobile avance par petites touches, Bouygues Telecom vient de frapper fort en l'incluant dans ses forfaits depuis l'Europe et les DOM. Mais le client trouve-t-il réellement un intérêt au final ? La fin du roaming en Europe ne concernera dans un premier temps que les appels reçus et pas ceux émis, les SMS ainsi que l'accès à internet via les réseaux mobiles. Les opérateurs ne prennent pas de risques réels, les gros voyageurs ayant justement des forfaits spéciaux pour éviter des factures astronomiques. Avec une limite fixée dans la plupart des cas à 30 jours de roaming en Europe par an, les seuls clients concernés seront donc les touristes, représentant un nombre extrêmement faible de clients pour les opérateurs. (pcinpact.com, leplus.nouvelobs.com)

Fréquences et santé

• L’Assemblée Nationale a adopté un texte de compromis sur les ondes électromagnétiques. L'objectif de la proposition de loi est la "sobriété" dans l'exposition aux ondes des téléphones portables, boîtiers Wifi et antennes relais, et non un "principe de précaution" comme l'avaient proposé les écologistes il y a un an (AFP)

• Les députés interdisent le Wifi dans les crèches, pas dans les maternelles (AFP, Les Echos)

• Une loi peu contraignante contre les ondes électromagnétiques (Le Figaro)

• Analyse : comment les Verts ont obtenu le soutien du gouvernement. Moins ambitieux et plus réaliste, le nouveau texte n'abaisse plus les niveaux d'émission maximaux, et s'appuie sur davantage de travaux de recherche. En revanche, il impose de nouvelles modalités de concertation pour l'implantation de nouvelles antennes relais ou la modification d'antennes existantes, et demande aux fabricants de fournir des moyens simples de désactiver le WiFi sur les appareils connectés. Pour les opérateurs télécoms, bien que la nouvelle mouture soit "moins caricaturale" que la précédente, c'est encore trop (L’Expansion)

4G

• Half of 4G downlink traffic generated by just 0.1% of customers. iPhone users once again top JDSU-owned Arieso's latest hungry handsets ranking (totaltele.com)

• Trop de confusion autour de la 4G LTE et du LTE-A. Les normes de téléphonie mobiles se multiplient, la 2G pour le GSM, la 3G (IMT 2000 et UMTS), la 4G est à peine installée qu'on parle déjà de 5G. Mais le flou s'installe sur leurs performances respectives et des pré-versions ou des versions additionnelles ajoutent à la confusion (reseaux-telecoms.net)

• UK : mobile lobby groups says UK fees hike threatens 4G roll-out. Telecom operators may rein in spending on high-speed 4G networks if the country presses ahead with a plan to quadruple the cost of renting airwaves, mobile phone industry group GSMA said. Ofcom outlined the plan in October after the UK government said the fees should reflect "full market value". The proposal also came after Britain raised a less-than-expected 2.34 billion pounds ($3.7 billion) in a 4G spectrum auction for airwaves to carry high-speed mobile Internet traffic earlier last year (Reuters)

MVNO

• Les offres VIP de Virgin Mobile à 29,99€ incluent 1Go de data en roaming depuis novembre dernier (Communiqué)

TÉLÉCOMS - FRANCE

Outre-mer

• Younous Omarjee demande l'interdiction des surcoûts téléphoniques outre-mer. Alors que la commission REGI du Parlement européen examinait ce mercredi 22 janvier 2014 un texte visant à l'établissement du marché unique des télécommunications dans l'Union européenne, le député européen Younous Omarjee a déposé une série d'amendements ayant pour but de corriger une situation qu'il juge "discriminatoire pour les ultramarins". (ipreunion.com, clicanoo.re)

Fusion-acquisitions

• L'Autorité de la concurrence a autorisé l'acquisition du groupe Numericable par Altice qui monte au capital et détient la majorité des administrateurs (01net.com, Communiqué Adlc)

Notation financière

• Orange se convertit à la dette hybride pour défendre sa notation. L'opérateur profite de l'effervescence du marché de la dette perpétuelle pour émettre un montant attendu autour de 2 milliards d'euros. L'opération lui permet de défendre sa notation, alors que S&Poor's s'inquiète d'une dégradation de l'Ebitda du groupe jusqu'en 2015 (L'Agefi)

Opérateurs

• "Orange va exploser la concurrence en 2014 !" déclare le PDG de l'opérateur qui ne compte pas laisser Free et Bouygues mener la danse sur le marché fixe et mobile. Avec Sosh et de nouveaux forfaits Origami plus généreux, Orange prépare sa contre-attaque (latribune.fr)

• Internet fixe : Sosh anticipe l'offensive de Bouygues Telecom. La marque low-cost de l'opérateur historique permet de dissocier la télévision de l'abonnement, soit une baisse de prix de 5 euros par mois, et propose la Livebox Play aux clients (zdnet.fr)

• La fusion entre SFR et Numericable refait parler d’elle. Manipulation ? Bloomberg relance les rumeurs quant à un rapprochement entre les deux opérateurs. Mais pour certains spécialistes, la nouvelle donne du marché empêchera cette opération (zdnet.fr)

Consommateurs

• Prixtel et Ipsos révèlent les résultats de leur étude sur les Français et leur budget télécom : 40 % des Français veulent réduire leur facture téléphonique en 2014 (Communiqué)

Equipementiers

• Nexans : le PDG mis sous pression par des fonds (Les Echos)

• Araud Montebourg et le sauvetage d'Alcatel-Lucent, qui en est à son 6ème plan social de réduction de voilure (Libération)

TÉLÉCOMS - INTERNATIONAL

Equipementiers

• Nokia veut repartir à l'offensive dans les réseaux. Le groupe privilégiera la croissance aux marges en 2014 (Les Echos)

• Libéré des mobiles, Nokia doit maintenant relancer Nokia Solutions & Networks (Reuters)

• Nokia rings off with fall in Lumia sales (Financial Times, AFP)

• Huawei turns toward Europe. Facing new efforts by the Obama administration to shut it out of global markets, Huawei is focusing on a friendlier Europe, where the Chinese telecommunications giant says it spent $3.4 billion last year on procurement. The money was allocated to components, engineering services and logistical services, according to Ken Hu, Huawei's deputy chairman and rotating chief executive. Mr. Hu said Huawei now employs 7,700 people in Europe and the number would increase by about 1,000 each year over the next five years  (Wall Str. jal)

• Samsung Electronics a fait part d'une baisse de son bénéfice au cours des trois derniers mois de 2013, en raison notamment du versement de primes exceptionnelles, mais c'est avant tout le ralentissement de l'activité smartphones qui préoccupe les analystes (Reuters, Wall Str. jal)

• Lenovo rachète les serveurs d'IBM pour 2,3 milliards de dollars (AFP)

Commission européenne

• Initiative européenne pour reproduire le bouillonnement de la Silicon Valley (Communiqué)

Surveillance des réseaux

• Privacy boards calls mass data collection illegal (Wall Str. jal)

INTERNET

Protection des données personnelles

• L'accord "Safe Harbour" conclu entre l'UE et les Etats-Unis pour permettre aux entreprises américaines de transférer sur le sol américain des données personnelles des citoyens européens est "un fromage plein de trous" et doit être révisé, a annoncé la vice-présidente de la  Commission européenne,  Viviane Reding (AFP)

CONTENUS

Réseaux & croissance du trafic VoD

• Les fournisseurs d'accès Internet ont de quoi trembler. Pour informer le consommateur de la qualité d’accès à YouTube, Google a décidé de mettre en place un système de notation, baptisé "Video Quality Report", concernant la bande passante fournie par les opérateurs. Ce rapport se concentrera sur les conditions d’accès à YouTube (degroupnews.com, L’Expansion)

• Les réseaux peuvent faire face à l’explosion du trafic vidéo. Une étude de  l'OCDE sur les enjeux de la télévision connectée, prend le contre-pied des opérateurs qui agitent le chiffon rouge face à l'explosion du trafic vidéo. L'OCDE considère que le multicast va devenir quasi-inutile : "Cela va probablement prendre un temps considérable avant que le spectre soit entièrement réassigné, mais avec des hommes politiques qui ont pour objectif l'accès du plus grand nombre au haut débit, le temps pourrait venir où les services traditionnels de diffusion hertzienne ne seront plus nécessaires" (Les Echos)

• Les défis de Netflix, nouveau champion de la télé. Le géant de la vente en ligne pourrait ajouter une offre de télévision en direct à son service existant de vidéo par abonnement à la demande. Sony devrait, lui, lancer cette année sa propre offre de télévision payante, accessible notamment par l'intermédiaire de ses consoles PlayStation (Le Monde)

• Netflix s’inquiète de la mise en cause de la neutralité du Net aux Etats-Unis, où les FAI pourront réclamer aux gros utilisateurs de bande passante, comme Netflix ou YouTube (Google), de payer pour maintenir une vitesse de connexion optimale sur leur site ou services. Selon le cabinet Sandvine, Netflix représente aux heures de pointe 32 % du trafic aux Etats-Unis et au Canada et est donc en première ligne. Pourquoi ses abonnés paieraient-ils 8 dollars par mois pour un service devenu lent ? (Le Monde)

Usages

• En France, 1 personne sur 3 pratique la vidéo à la demande, tandis que les services par abonnement restent marginaux (Communiqué Mediametrie, AFP)

Système d'exploitation

• Après avois lancé son système d'exploitation Mozilla l'an dernier, Firefox passe à la télé connectée et aux tablettes (Libération)

SECTEUR POSTAL

Diversification

• A Vesoul, le facteur livre aussi vos courses. En 2014, La Poste veut élargir le test mené dans deux villes pilotes en France, où les facteurs ne distribuent pas que le courrier (Le parisien)