Revue de presse

Les titres de la presse du mardi 26 août 2014

RÉGULATION

 AAI

• « Les nouveaux shérifs du business ». « Audiovisuel, télécoms, énergie … Les présidents des autorités indépendantes montrent leurs muscles et imposent leurs règles. Aux ministres comme aux industriels. Portraits.

Jean-Ludovic Silicani – ARCEP : L’Autorité des télécoms est la bête noire d’Arnaud Montebourg. Le frapper au portefeuille en réduisant son budget, c’est la piste envisagée par le ministre de l’économie qui n’a jamais porté dans son cœur le régulateur des télécoms, qu’il accuse d’être un fossoyeur de l’emploi […] En attendant, l’ARCEP et ses 170 salariés continuent de tenir les opérateurs en respect et de défendre l’intérêt du consommateur. Ses rapports sur la couverture réelle des réseaux mobiles font toujours grand bruit, comme en juillet dernier, lorsque l’Autorité a exigé que SFR et Free corrigent leurs cartes publicitaires de couverture 4G, un peu trop flatteuses par rapport à la réalité. » (Capital)

 OTT / Audiovisuel – Point de vue

• La présidente d’Arte prône la résistance à Google et autres « prédateurs numériques ». La présidente d'Arte, Véronique Cayla, a appelé lundi à "mettre un frein à la nouvelle colonisation numérique" des géants américains comme Google ou Amazon, suggérant par exemple qu'ils ne soient pas prioritaires pour l'internet à très haut débit. "C'est impératif si nous ne voulons pas que nos identités nationales européennes se dissolvent sous l'effet de la concurrence, souvent inéquitable, des grands groupes américains non régulés, les GAFA", qu'elle qualifie de "prédateurs numériques". Ces groupes "siphonnent nos ressources publicitaires grâce à une optimisation fiscale maximale" et pratiquent une "prédation des données personnelles", a-t-elle déclaré en présentant la grille de rentrée d'Arte. (AFP, Correspondance de la presse)

 

TÉLÉCOMS - FRANCE

 Rachat de T-Mobile US

• Xavier Niel cherche des alliés pour financer le rachat de T-Mobile. Jamais un opérateur télécoms français n'avait tenté le rachat d'un homologue de cette taille aux Etats-Unis. En mettant 15 milliards de dollars sur la table fin juillet, Xavier Niel s'est à nouveau distingué de ses homologues hexagonaux. Décryptage. (Réseaux-télécoms.net)

 Démission du gouvernement

• Quels effets sur le numérique ? Le Premier ministre Manuel Valls vient de présenter la démission de son gouvernement, suite aux attaques portées par le ministre de l’économie, Arnaud Montebourg, contre la politique de l’exécutif. Ce remaniement pourrait entraîner de lourdes conséquences sur le numérique. L’actuel ministre de l'économie, qui est aussi celui du numérique, devrait donc laisser sa place à un nouvel entrant, sauf grande surprise. Il s’agira aussi de connaître les effets telluriques de cette démission contrainte sur le ministère de l’éducation, qui s’est rallié à Arnaud Montebourg, ou encore sur le Secrétariat d’Etat au numérique, actuellement occupé par Axelle Lemaire. Celle-ci assure en tout cas sur Twitter que « le travail continue » malgré l'avis de tempête. (NEXTINpact)

• Aurélie Filippetti quitte le navire. Porteuse du projet d'octroi de pouvoirs de régulation du net au CSA, Aurélie Filippetti a décidé de faire connaître sa décision de ne plus participer au gouvernement de Manuel Valls. Pour le numérique, le départ d'Aurélie Filipppetti signe certainement l'abandon du projet de transfert des pouvoirs de l'Hadopi vers le CSA. Mais ce départ pourrait aussi fragiliser durablement le projet du Gouvernement de renforcer la lutte contre le piratage en s'attaquant aux intermédiaires techniques et financiers, comme le suggérait le rapport MIQ commandé par l'ancienne ministre — qui a décoré son auteure. Tout dépendra sur ce point des vues de son (ou sa) successeur, qui pourrait être Najat Vallaud-Belkacem, déjà candidate au poste lors du précédent remaniement ministériel. (Numerama, Le Figaro, Correspondance de la presse)

 Opérateurs / Données personnelles

•  La CNIL tance Orange pour s’être fait voler des données. La CNIL a publiquement tancé l’opérateur historique pour « défaut de sécurité des données ». Début mars, près de 1,3 million de clients Orange avaient été victimes d’un vol de données personnelles – nom, prénom, date de naissance, adresse électronique et numéro de téléphone fixe ou mobile. Une mauvaise opération pour l’image de l’opérateur historique, qui s’était déjà fait voler en février des données concernant 800.000 clients. Chez Orange, « on prend acte de l’avertissement  ». Depuis les faits, assure l’opérateur historique, la CNIL, l’ANSSI (Agence nationale de la sécurité des systèmes d'information) et les clients concernés ont été avertis (comme la loi y oblige) et les failles ont été réparées – c’est d'ailleurs la raison pour laquelle la CNIL n’a pas prononcé de « mise en demeure ». (Les Echos, NEXTINpact, Communiqué)

 ADSL / Service

• Free brade pour la première fois sa Freebox Révolution, sur Vente-privée.com. Free a pris l'habitude de proposer avec Vente-privée.com des promotions pour ses abonnements ADSL. Mais jusqu'à présent, seule la Freebox Crystal était concernée avec un prix d'appel plus que séduisant : 1,99 euros par mois pendant un an avec la TV incluse. Cette fois, le trublion a décidé de monter en gamme puisqu'à partir de demain, c'est l'abonnement premium Freebox Révolution qui sera proposé sur le site de commerce en ligne. Et encore une fois, il faut s'attendre à un prix très agressif (9,99€/mois selon Numerama) qui permettra à Free de faire le plein. La vente court jusqu'au dimanche 31 août à 8h. (ZDNet, Numerama)

 Opérateurs / Résultats financiers

• Martin Bouygues attendu au tournant. Depuis le début de l’année, le discret patron accumule les déconvenues. Le groupe familial a beau être solide, cela commence à faire beaucoup. Résultat : la publication des résultats semestriels, jeudi 28 août, sera scrutée, alors que Bouygues a déjà affiché une perte nette de 54 millions d’euros au premier trimestre. (Le Monde)

 

TÉLÉCOMS - INTERNATIONAL

 Très haut débit / Allemagne

• Pas de budget pour le plan allemand. Couverture totale en THD dès 2018, contre 64% aujourd’hui. C’est l’un des piliers de l’agenda numérique que l’Allemagne a dévoilé. Le pays, qui s’est doté d’une commission parlementaire en début d’année, veut équiper villes et campagnes en ADSL, fibre ou 4G mobile. Pour l’instant, ni le financement ni le calendrier de ce plan ne sont connus. (L’Usine nouvelle)

 

TÉLÉPHONIE MOBILE

 Désert numérique

• Les nouveaux déserts français. De plus en plus de territoires « hyper-ruraux » sont « au seuil de l’effondrement », alerte le sénateur de Lozère Alain Bertrand dans un rapport remis au gouvernement fin juillet. Le terme désigne ces territoires à l’écart de toute grande agglomération, qui représenteraient 26 % de l’Hexagone et 5,4 % de la population. Se sentant aujourd’hui abandonnés, ils expriment leur désarroi dans des votes de plus en plus radicalisés, analyse le sénateur. Concrètement, l’hyper-ruralité se traduit par des centres-bourgs qui dépérissent, des jeunes qui partent vivre et travailler ailleurs, des services publics en voie de disparition […] un fonctionnement aléatoire du réseau de téléphonie mobile – sans parler de la 3G ou de la 4G … (La Croix)

• Remise du rapport « Pour le développement et la mise en capacité des territoires hyper-ruraux ». Dans le cadre de la mission qui lui a été confiée en février dernier par le Premier ministre, le sénateur de la Lozère, Alain Bertrand, a remis ce jour à Sylvia Pinel, ministre du logement et de l’égalité des territoires, un rapport « Pour le développement et la mise en capacité des territoires hyper-ruraux » qui s’attache à définir le concept d’hyper-ruralité, concernant 250 bassins de vie, 3,4 millions d’habitants et 26% du territoire national. (territoires.gouv.fr)

 Numérotation / Service

• B.duo : Bouygues propose un 2nd numéro mobile pour 2 euros par mois. L’opérateur propose un nouveau service qui permet d'associer un second numéro de téléphone à une carte SIM, sans changer de forfait ni de téléphone. Pour 2€ par mois, les clients Bouygues Telecom, grand public ou professionnels, ainsi que les abonnés chez B&YOU disposant d'un forfait non bloqué, peuvent bénéficier d'un second numéro, tout en préservant leur numéro initial et sans avoir à souscrire à une nouvelle offre. (Numerama)

 Enchères de fréquences / Norvège

• Tele2 Norway sale prompts 1 800 MHz auction delay. Norwegian postal and telecoms regulator PT said it has decided to postpone the auction of 1800 MHz spectrum unsold last December, as the sale of Tele2 Norway to TeliaSonera changes the market position. The auction of the 1800 MHz blocks had been due to take place in January 2015. (Telecompaper)

 Revenus services mobiles / Pays-Bas

• Dutch mobile service revenues fall 8.2% in Q2. The drop in mobile service revenues in the Netherlands worsened in the second quarter to an 8.2 percent fall on annual basis, according to Telecompaper’s Dutch Mobile Operators Q2 2014 report. The market continues to feel the effects of the weak economy, driving a shift to cheaper SIM-only offers and low-cost brands. Mobile operators are suffering from lower out-of bundle revenues, as well as regulatory effects and a drop in SMS revenues. (Telecompaper)

               

 

INTERNET

 Smart cities

• Nice : connecter les citoyens à la ville. Pour rendre une ville smart, les industriels ont tout intérêt à associer les habitants qui produiront à leur tour de l’intelligence. (L’Usine nouvelle)

• Paris : « L’intelligence d’une ville est celle de ses habitants » Jean-Louis Missika, adjoint au maire de Paris chargé de l’urbanisme, de l’architecture, des projets du Grand Paris, du développement économique et de l’attractivité, explique pourquoi et comment Paris va devenir une smart city. (L’Usine nouvelle)

• Innovation : quand la ville carbure aux données. Mesurer, analyser, stimuler : la ville de demain se bâtit sur ces trois piliers. Ils optimiseront son fonctionnement en temps réel et anticiperont son évolution.  (L’Usine nouvelle)

 Innovation / Entreprises

• « Le numérique, une menace et une opportunité ». Le Medef organise, les 27 et 28 août, son université d’été sur le campus de HEC, à Jouy-en-Josas (Yvelines). Pour Geoffroy Roux de Bézieux, vice-président délégué du Medef, seule l’innovation permettra de développer la croissance. (L’Usine nouvelle)

 Statistiques / France

• Audience de l’internet en France : portée de la coupe du monde de football, l’audience des sites sportifs a  progressé de 5,3% en juin 2014 (Médiamétrie/NetRatings) (Correspondance de la presse)

 Câbles sous-marins / Insolite

• Les requins, ennemis du monde de l’information ? Les requins prêts à en découdre avec internet, ou du moins avec Google : le thème a de quoi séduire n'importe quel amateur de superproduction. Imaginez un peu : des gangs de squales déchiquetant de leurs mâchoires puissantes les câbles sous-marins qui permettent à l'information de circuler en quelques dixièmes de secondes. L'essentiel du trafic téléphonique et internet mondial emprunte en effet ces réseaux intercontinentaux, de plus en plus nombreux au fond des océans. (Le Monde)

 e-commerce / réseaux sociaux

• Facebook teste un bouton « acheter » intégré aux publicités. (Correspondance de la presse)

• Twitter acquiert CardSpring pour se renforcer dans le e-commerce. (Correspondance de la presse)

 Usages / e-santé

• Santé : internet traque le gaspillage. Avec les objets connectés, les assureurs comme l’Assurance-maladie cherchent à optimiser les dépenses des malades et à récompenser la prévention. (Le Figaro)      

• L’explosion des objets connectés et des applis santé. (Le Figaro)

 

TECHNOLOGIES

 GPS / Satellites

• Lancement raté des satellites Galileo : une enquête est ouverte. Suite à une mise sur orbite défectueuse de deux satellites, le projet de système de navigation européen Galileo a connu une sérieuse déconvenue. (Le Monde informatique)

 Tablettes

• Apple’s iPad ready for next screen test. (The WSJ)

 

CONTENUS

 e-commerce / OTT

• Amazon se renforce dans la diffusion en ligne en achetant Twitch. Le géant américain de la distribution en ligne continue de se renforcer dans la diffusion de contenus sur internet en soufflant à Google la société Twitch, qui lui donne accès à la communauté des joueurs de jeux vidéo. L'acquisition, annoncée lundi, est une des plus grosses de l'histoire d'Amazon: il va payer 970 millions de dollars en numéraire pour Twitch, un service spécialisé dans la diffusion de jeux vidéo en ligne. L'achat le plus coûteux réalisé jusqu'ici par le groupe de Jeff Bezos était le site de vente de chaussures Zappos, payé 1,2 milliard de dollars en 2009 mais en partie en actions. (NEXTINpact, AFP)

• Amazon veut s’attaquer à Google dans la publicité en ligne. Le distributeur en ligne américain serait en train de développer son propre programme pour placer des publicités sous les yeux des internautes, qui utiliserait les données accumulées sur les goûts de ses clients. (Correspondance de la presse)

 

SECTEUR POSTAL

 Concurrence / Espagne

• La CNMC demande à l’Etat espagnol de ne pas favoriser Correos. Le régulateur espagnol demande d’introduire des changements dans les contrats centralisés des services postaux de l’administration générale de l’Etat, dans le but de ne pas favoriser l’opérateur dominant, à savoir Correos. La CNMC propose, entre autres, de limiter les privilèges de Correos par une loi, étant donnée sa condition d’opérateur responsable du service postal universel. (Cinco dias)