Revue de presse

Les titres de la presse du mercredi 11 septembre 2013

rÉgulation

Union européenne / Paquet télécoms

• La Commission européenne reporte à demain jeudi l’adoption de son « paquet télécoms ». Selon une source au sein de la Commission, le but de ce report est "d'étaler les événements de la semaine". En effet, aujourd’hui José Manuel Barroso prononce un discours devant le Parlement européen sur l’état de l’Union. (AFP)

• EU telecoms chief gets backing for reform package. The European Union Commission has approved a plan to spur investment in communications networks and create a single market for telecoms services despite concerns that some parts may favor big operators, two officials said yesterday. (Reuters)

• EU telecoms package set for bumpy ride. (The Wall Street Journal)

• Les points phares du paquet télécoms – Indiscrétions. Malgré de vifs débats internes jusqu'à la dernière minute, la Commission européenne a fini par se mettre d'accord sur un vaste paquet législatif qui s'attaque aux « faiblesses criantes » du secteur européen des télécoms. De premières indiscrétions montrent que l'un des points phares de cette législation est maintenu : les frais d'itinérance pour les appels à l'étranger vont bien, une nouvelle fois, être rabotés. D'autres mesures plus lisibles sont au menu et les questions autour de la neutralité d'Internet provoquent de vifs débats au sein de l'exécutif européen, le principe de l’autorisation d’une facturation différenciée en fonction de la vitesse ou du volume ayant été retenu. Le paquet télécoms doit maintenant être approuvé par le Parlement européen et les Etats membres. (Les Echos)

• Réaction de Fleur Pellerin, ministre déléguée chargée de l’innovation et de l’économie numérique – Extraits : « La Commission se tromperait complètement d'approche si elle faisait de l'itinérance le coeur de l'agenda numérique européen. ». « Il faut donner un réel élan à l'Europe du numérique. Je vais inviter une demi-douzaine de mes homologues européens à Paris à la fin du mois, afin de discuter de manière informelle des sujets de fiscalité, d'investissement et de données personnelles suite à l'affaire Prism, en amont du conseil européen des 24 et 25 octobre. Je rappelle que ce conseil est la première réunion des chefs d'Etat européens qui sera dédiée à la question du numérique et de l'innovation. » (Les Echos)

• Télécoms : l’Europe gomme les frontières. La Commission européenne a choisi de limiter les frais d’itinérance pour les appels de l’étranger, sans toutefois les supprimer. (Libération)

Projet de loi consommateurs

• Dans le cadre du projet de loi sur la Consommation, des sénateurs proposent d’interdire tout simplement aux opérateurs de mettre en place un blocage (simlockage) des mobiles qu’ils vendent. (PC INPact)

Neutralité du net / Etats-Unis

• Les règles de neutralité définies fin 2010 par le régulateur américain, la FCC, pourraient être cassées prochainement par la justice à l’initiative de Verizon. L’opérateur prévoit déjà de faire payer certains services en ligne en contrepartie de meilleurs débits. (ZDNet)

Régulation / Mexique

• Mexico's Senate yesterday approved seven nominees to head a new telecommunications regulator created by a sweeping sector overhaul that seeks to boost competition and tame billionaire Carlos Slim. (Reuters)

tÉlÉphonie mobile

Très haut débit mobile / 4G

• Orange, SFR et Bouygues Telecom mettent les bouchées doubles sur la 4G. Pour les opérateurs de téléphonie, un abonné au nouveau réseau à très haut débit est supposé rapporter plus qu’un client classique. (Le Monde)

• Stéphane Richard, PDG d’Orange a annoncé de grandes avancées dans toute la France pour le déploiement du très haut débit mobile. (Le Point)

• Invitée sur BFM Business hier, la directrice exécutive d'Orange France, Delphine Ernotte, est revenue sur le développement du groupe en matière de 4G. Selon elle « la 4G se développe deux fois plus vite que la 3G ». (BFM Business)

• Vers un accord de mutualisation entre Orange et Free Mobile ? Afin de contrer le futur accord de mutualisation entre SFR et Bouygues Telecom, leurs deux principaux concurrents vont-ils en faire de même ? Ce n'est pas encore fait, loin de là, néanmoins, l'idée fait son chemin. Stéphane Richard, le PDG d'Orange, l'a en tout cas plus que sous-entendu. (PC INpact)

 

Apple lance deux nouveaux iPhones

Apple lance deux nouveaux iPhones. Une version « normale », baptisée « 5S », qui embarque un nouveau processeur (A7), 56 fois plus rapide que le tout premier iPhone et peut lire les empreintes digitales, et une version low cost, le 5C. Ce modèle sera commercialisé à partir de 99 dollars (pour 16 Go de mémoire) avec abonnement. Les deux appareils seront lancés le 20 septembre et fonctionneront avec le nouveau système d'exploitation iOS7. Toute la difficulté pour Tim Cook va être de faire en sorte que l'iPhone low cost ne cannibalise pas la version plus chère, qui est plus rentable. Le risque serait alors que les marges de la marque à la pomme chutent rapidement et que le fabricant perde la prime liée à son positionnement historiquement « haut de gamme ». D'un autre côté, si Apple ne fait rien, Samsung, qui vend deux fois plus de smartphones que lui, bénéficiera d'économies d'échelle croissantes et creusera l'écart sur son premier concurrent. (Les Echos,Le Figaro, The Financial Times, The New-York Times, The Wall Street Journal, Reuters, AFP)

Derrière Apple et Samsung, la bataille pour la troisième place fait rage. Alors qu'Apple tente de reprendre la main face à Samsung avec la sortie de son nouvel iPhone, la bataille pour la troisième place fait rage, derrière ces deux géants, sur le marché des smartphones. Quatre constructeurs, représentant chacun entre 4 et 5 % des ventes dans le monde, peuvent y prétendre. Sony fait partie des candidats les plus sérieux. (Les Echos)

L’après-smartphone se dessine déjà chez les fabricants de high-tech. (Le Figaro)

• L’iPhone va être pour la première fois proposé aux 62 millions d’abonnés du japonais NTT Docomo. (AFP)

Sécurité des réseaux

• Les services du Premier Ministre ont demandé aux ministères de "proscrire" les smartphones pour transmettre les "informations sensibles", face à l’ampleur de l’espionnage électronique des Américains et des Britanniques. (AFP, L’Express)

tÉlÉcoms - stratÉgies des operateurs en france

Vivendi / Gouvernance

• Vincent Bolloré se retire de la course à la présidence du directoire. Coup de théâtre chez Vivendi, hier soir : Vincent Bolloré, premier actionnaire du groupe avec 5 % du capital, a décidé de retirer sa candidature à la présidence du directoire. L'homme, qui n'a jamais avoué publiquement avoir brigué ce poste, « indique » dans un communiqué « qu'il demeurera vigilant sur l'évolution prochaine du directoire et du conseil de surveillance, et qu'il n'est pas, lui-même, à la recherche d'un poste ou d'une rémunération dans le groupe Vivendi ». Sa candidature n'avait qu'un seul but : faire tomber celle de Thomas Rabe. (Les Echos, Le Figaro, The Financial Times, La Tribune, AFP)

• Les clefs d’un psychodrame. Désaccords stratégiques, ambitions masquées, guerres d’ego… Depuis plus d’un an, le groupe Vivendi traverse une grave crise de gouvernance. La volte-face de Vincent Bolloré, qui a finalement renoncé à postuler à la présidence du directoire, ouvre une nouvelle période d’incertitudes. (Les Echos)

• SFR vient d’entamer les études d’audit ainsi qu’une revue stratégique afin de déterminer la méthode de séparation de l’opérateur avec sa maison mère Vivendi. (La Lettre de l’Expansion)

Opérateurs

• Orange qui enregistre une vague de départs au niveau n-1 de son état-major, va profiter d’une image restaurée pour recruter à l’extérieur, comme il l’a fait en embauchant le spécialiste des M&A de Vivendi. (La Lettre de l’Expansion)

Marché « Entreprises »

• Comment l’indien Tata perce discrètement dans les télécoms en France. Propriétaire d’un câble sous-marin reliant Marseille à l’Asie, la filiale du groupe indien Tata convainc de plus en plus d’entreprises française de faire appel à ses services. (Challenges)

Très haut débit/Collectivités territoriales

• Au cours du conseil communautaire du Perche (Eure-et-Loir), les délégués se sont penchés sur la question du financement du très haut débit. Et le débat a été particulièrement houleux entre certains délégués. (Action Républicaine)

• Numericable ouvre la fibre à 200 Mbps à Nantes et dans l’Ain. (Les Echos)

tÉlÉcoms - stratÉgies des opÉrateurs a l'international

Fusions/Acquisitions

Vodafone – Kabel Deutschland

• Kabel Deutschland jitters ahead of Vodafone vote.Just 14 per cent of shares in Kabel Deutschland had been tendered on Tuesday in support of the €7.7bn takeover bid by Vodafone, setting up a nervous wait on Wednesday to see whether the required three-quarters of shareholders turn up to reach the approval threshold. (The Financial Times)

Verizon- Vodafone

• Verizon devrait mettre en vente 49 milliards de dollars d'obligations pour financer son rachat de la part de Vodafone dans leur coentreprise Verizon Wireless. (AFP)

Opérateurs

Telefonica

• Telefonica, après avoir lancé une phase de consolidation du secteur des télécoms en Europe en rachetant son concurrent en Allemagne E-Plus, compte désormais être moins actif. Il estime en effet plus urgent de poursuivre son effort de réduction de la dette sous la barre des 47 milliards d’euros d’ici à la fin de l’année que de se lancer dans une course à la taille avec ses concurrents Vodafone, Orange et Deutsche Telekom. (La Lettre de l’Expansion)

Telecom Italia

• Le marché évalue une plus grande implication de Telefonica. (AFP)

Everything Everywhere

• EE to renew Virgin Mobile contract expected to be worth £300m. (The Financial Times)

Satellites

• Les opérateurs satellitaires mondiaux sont face à de nouveaux défis. Un potentiel de développement s'ouvre en Afrique avec l'annonce début septembre par l'union internationale des télécoms que 47 pays d'Afrique sub-saharienne vont mettre en oeuvre à partir de 2015 le passage à la télévision numérique. Avec l'explosion de l'usage des smartphones et des tablettes, les applications internet mobiles représentent également un potentiel de croissance durable pour cette industrie. (AFP)

• Gogo, leader de la connectivité en vol, et SES, opérateur de satellites au niveau mondial, ont annoncé la signature d’un accord portant sur la fourniture d’une infrastructure satellitaire terrestre permettant la prestation et l’expansion futures des services haut débit de Gogo au-dessus de l’Amérique du Nord, de l’Atlantique Nord et de l’Europe. (Communiqué de presse de SES)

• SES signent plusieurs accords afin de développer la connectivité et les services haut débit outre-Atlantique et lors de vols transatlantique. (Communiqués de presse)

internet

Fiscalité du numérique

Rapport du CNN

• Pour le Conseil national du numérique, la taxe internet n’est pas une bonne idée. L'avis du CNN remis hier au gouvernement lui recommande de ne pas instaurer une taxe nationale sectorielle, qui risquerait "de pénaliser l'écosystème français et d'obérer la position de la France dans les négociations internationales". Il recommande une action européenne concertée. (Communiqué de presse du ministère de l’Economie, Communiqué de presse du Conseil national du numérique, AFP, Le Monde, BFM Business, La Tribune)

• Optimisation fiscale : un rapport déconseille à Bercy toute taxe sur le numérique et préconise… un colloque ! Enterrement de première classe du rapport Colin & Collin (La Tribune)

• « Il est inutile de taxer la collecte de données, il faut se concentrer sur les profits ». Interview de Camille Landais, chercheur et enseignant en économie publique à la London School of Economics. (L’Opinion)

• La délégation socialiste française au Parlement européen prône une « taxe Google » européenne. (Communiqué de presse)

Réseaux sociaux et optimization fisclae

• Facebook ne déclare en France que 2,5% de son chiffre d'affaires réel, et ne paye donc quasiment pas d'impôts au fisc français. Cela grâce à un montage d'évasion fiscale, qui lui permet d'envoyer ses profits aux îles Caïmans. (BFM Business)

Réseaux sociaux

• Twitter réalise sa plus grosse acquisition dans la publicité sur mobile. Il a annoncé le rachat de MoPub, une plate-forme de publicité en temps réel sur mobile, concurrente d’AdMob rachetée par Google. L’acquisition, en actions, est estimée entre 300 et 400 millions de dollars. (AFP, Les Echos, La Tribune)

• Les plans sur la comète mobile(Le Monde)

Ecosystème numérique

• Isabelle Falque-Pierrotin, président de la Cnil, lancera le 2 octobre, avec l’appui de nombreux organismes (Syntec numérique, Inria…) un appel pour que l’éducation au numérique devienne grande cause nationale en 2014. (La Lettre de l’Expansion)

contenus

Projet de loi audiovisuelle

• Hadopi vers le CSA dès 2013 : le député David Assouline et Olivier Schrameck, président du CSA confirment, lors d’une audition au Sénat. Auditionnée dans l’après-midi, Aurélie Filippetti a indiqué que le gouvernement avait arbitré en faveur d’un transfert de la riposte graduée au CSA. (Numerama)

• Le président du CSA dénonce une « extension massive du piratage dans le domaine du cinéma et de la musique ». (AFP)

• En Australie, une étude juge la riposte graduée inefficace. (Numerama)