Revue de presse

Les titres de la presse du vendredi 4 octobre 2013

RÉGULATION

Fréquences

France/Bande des 700 MHz

• Le transfert des fréquences 700 MHz vire au casse-tête. Décidé au printemps par le président de la République, le transfert de la bande de fréquences 700 MHz de l'audiovisuel vers les télécommunications se révèle être beaucoup plus complexe que prévu. Hier à Matignon, une réunion importante a été organisée pour faire le point sur le dossier avec tous les ministères concernés et les parlementaires. Le gouvernement a présenté trois scénarios de basculement : un fin 2017, les deux autres fin 2019. Et il a prévenu qu'il arrêterait son choix sur un calendrier définitif début novembre. Attendu à l'origine pour la fin de l'été, son arbitrage sur le rythme du basculement de cet important transfert, également appelé deuxième dividende numérique a donc pris du retard, malgré une instruction technique achevée depuis plusieurs semaines (Les Echos)

Royaume-Uni/Espaces blancs

• Time to open up white space – the final frontier for spectrum. Demand is huge – the UK must exploit the gaps in the radio waves around us, says Ed Richards chief executive of Ofcom (Financial Times 03/10/13)

• Microsoft, Google joins TV white-space broadband road test. The UK has launched a TV white space pilot in which it will test devices and databases that manage access to unused spectrum (zdnet.fr.com)

Observatoire des marchés-ARCEP

• Les investissements se maintiennent à un niveau élevé : 3,6 milliards d'euros sur les six premiers mois de l'année. Selon l’Autorité, "les investissements réalisés par les opérateurs sont de plus en plus mutualisés" (AFP, zdnet.fr, 01net.com)

• Le revenu des opérateurs télécoms français a baissé de 7,6% au deuxième trimestre 2013, mais leurs investissements sur cette période sont restés stables. D'avril à juin, les services fixes (téléphone et internet) des opérateurs ont reculé de 2% sur un an à 3,7 milliards d'euros, tandis que les services mobiles ont plongé de 13,2%, à 3,7 milliards, par rapport au deuxième trimestre de l'année précédente.  Le revenu des services mobiles "baisse depuis le deuxième trimestre 2011, et ce repli s'est accentué au cours de l'année 2012 en raison des baisses de prix résultant d'une concurrence accrue sur ce marché", avec l'arrivée de Free Mobile, et "se poursuit sur l'année 2013", selon l’Autorité. Le régulateur doit bien le reconnaître, l'essor du low cost met à mal les opérateurs. Il y a encore quelques mois, l'ARCEP expliquait que la baisse des revenus mises en avant par les acteurs du marché n'était qu'une"illusion optique". Si les opérateurs espèrent que l'arrivée de la 4G va augmenter les usages, et donc les revenus, au 30 juin le nombre d'utilisateurs des services multimédias (envoi de MMS, connexion à internet, envoi ou réception d'e-mail) représentait un peu moins de la moitié des clients des opérateurs (47%), en hausse de 7,6% en un an (AFP, zdnet.fr)

• La facture mensuelle moyenne par client des opérateurs mobiles, s'élevait au deuxième trimestre à 18,7 euros, en baisse de 16,3% sur un an. C'est une baisse de 10 euros en 5 ans, la facture moyenne mensuelle s'élevant à 28,2 euros mi-2008 (01net.com)

Consommateurs/Encadrement de la communication des opérateurs sur les débits internet

• Le Gouvernement pourrait casser le marketing trompeur des FAI. En matière de débit internet, il y a parfois un monde entre la promesse publicitaire et la réalité sur le terrain. La surenchère marketing sur le VDSL2 et la fibre optique survenue récemment a poussé l'ARCEP à sortir de sa réserve. Le gouvernement, de son côté, veut stopper la dérive marketing des FAI en publiant prochainement un arrêté (numerama.com)

• Les publicités pour l’internet haut débit bientôt mieux encadrées ? Les publicités vantant des débits d’internet fixe vont-elles être bientôt davantage encadrées, histoire que le consommateur ne se voit pas offrir un service trop éloigné de ce qu’on lui avait fait miroiter ? L’hypothèse apparaît désormais plausible, en ce que le gouvernement serait en train de préparer un arrêté à cet effet, lequel pourrait d'ailleurs être publié avant l’année prochaine (pcinpact.com)

Nomination

• Jérôme Coutant est nommé responsable numérique de la Société du Grand Paris au sein de la direction de la valorisation du patrimoine (Communiqué, Correspondance de la presse)

TÉLÉPHONIE MOBILE

4G

Outre-mer

• Le déploiement de la 4G dans les DOM dépendra du mode d'attribution des licences nécessaires à cette technologie. L'ARCEP a lancé une consultation publique sur le sujet, qui s'est achevée lundi. Une étape importante a été franchie, mais, en Martinique, rien n'est attendu avant, au mieux, juillet prochain (martinique.franceantilles.fr)

Quid de la 4G en zone rurale ?

• La 4G, un maillage en trompe-l’œil. Les opérateurs télécoms préfèrent couvrir d’abord les grandes agglomérations en délaissant les zones rurales. Dans le cahier des charges qui a organisé les enchères des licences 4G en France, l’ARCEP, a imposé des obligations d’aménagement du territoire. Sa carte de zones dites de "déploiement prioritaires" (les zones peu denses, couvrant 63% du territoire et 18% de la population) est le décalque quasi exact de la carte des zones non accessibles à la 4G en 2013. Cette obligation géographique est assortie d’un calendrier : 40% de la zone prioritaire doit être couverte dès 2017 et 90% en 2022. Cette volonté d’offrir un service de qualité en toute zone s’accompagne d’un engagement à l’échelle du département, pour éviter que certains confins ne soient marginalisés. En se déployant d’abord dans les grandes villes, les opérateurs mangent en quelque sorte leur pain blanc. A quand un observatoire de la 4G ? (Libération)

4G et évolution des usages

• 4G vaut mieux que deux tu l’auras. Du point de vue de l’évolution des usages numériques, la 4G est une étape importante. De bonnes conditions d’accès à Internet sont en effet un prérequis pour voir émerger de nouveaux services, de nouvelles manières d’utiliser le réseau. La promesse de la 4G est de donner un confort d’utilisation nomade équivalent à celui d’un ordinateur connecté en très haut débit. Bien sûr, il ne faut jamais croire les chiffres de débits avancés par les opérateurs, mais l’amélioration est visible et concerne aussi le temps de réponses. Le problème des opérateurs, c’est qu’ils veulent vendre plus cher, mais qu’ils ont un peu de mal à en expliquer l’intérêt (Libération)

• Vidéo et cloud à gogo : l'effet "waouh" de la 4G (La Tribune)

• Les journaux voient aussi leur avenir en vidéo (AFP)

L'événement

• La 4G, révolution de l’ultra-mobilité ? Vidéo, TV, ultramobilité… avec la 4G les opérateurs espèrent donner aux Français le goût de la vitesse et les convaincre de consommer davantage de gigaoctets, en souscrivant des forfaits un peu plus chers (La Tribune)

• Une offre pour les forfaits de plus de 30 euros par mois. Orange, SFR et Bouygues ne proposent pas la 4G aux clients de leurs marques low cost ou aux forfaits d’entrée de gamme. La rumeur court que Free pourrait inclure la 4G dans son abonnement à 19,99 euros (La Tribune)

m-paiement

• Les Canadiens jouent les pionniers du paiement mobile. Le Canada offre un écosystème propice au développement de ce nouveau moyen de régler ses achats en magasin. Dix-neuf des vingt-cinq plus gros commerçants du pays acceptent déjà les m-paiements (Les Echos)

• Interac veut donner un coup d'accélérateur au m-paiement. Le réseau canadien de paiement a le monopole sur les cartes de débit. Il annonce le lancement d'une solution de m-paiement à la fin de l'année (Les Echos)

Terminaux/entreprises

• Le français Bull lance son premier smartphone sécurisé pour entreprises, le Hoox m2, à 2 000 euros (Le Figaro)

Innovation

• Orange mesure le flux touristique avec précision via le mobile (Les Echos)

TÉLÉCOMS - STRATÉGIES DES OPÉRATEURS EN FRANCE

Collectivités territoriales

• Déploiement des RIP très haut débit : le doute persiste... Une enquête réalisée par le Comptoir des signaux et la Fédération des réseaux d'initiative publique (Firip) auprès d'une centaine de collectivités territoriales, révèle des écarts dans la perception du plan et dans les choix opérés sur le terrain. Des doutes relayés récemment par les associations d'élus qui en appellent à l'arbitrage du Premier ministre sur le suivi des investissements privés (localtis.info)

Opérateurs

• "Free Mobile a introduit de la concurrence, forcément c'est gênant" : une interview de Xavier Niel leadersleague.com)

Equipementiers

• Netgem publie son chiffre d'affaires du 3ème trimestre 2013 (Communiqué)

• Pour la première fois depuis 1997, Alcatel-Lucent va licencier dans l'Hexagone : 141 personnes sont concernées (Le Figaro)

TÉLÉCOMS - STRATÉGIES DES OPÉRATEURS A L'INTERNATIONAL

Opérateurs

Fusions/acquisitions

• Portugal Telecom s’apprête à devenir un groupe brésilien. Il serait le premier opérateur historique européen à passer sous pavillon étranger. Analyse (Les Echos)

• Les télécoms donnent le "la" au marché. L’écart entre les opérateurs américains riches en liquidité et les européens sous pression alimente les transactions. (Les Echos)

Management

• Le patron de Telecom Italia tire sa révérence. En désaccord avec la vente du groupe à l’espagnol Telefonica, Franco Bernabè a jeté l’éponge. Faute de plan alternatif pour préserver l’"italianité" de l’opérateur historique, il a remis hier sa démission, sans attendre la nomination d’un successeur. L’actuel patron de la Poste italienne, Massimo Sarmi, serait le mieux placé pour lui succéder. Son départ devrait ouvrir la voie à la reprise progressive de Telecom Italia par Telefonica, qui a le soutien des trois grands actionnaires financiers de l’opérateur italien (Les Echos, Financial Times, Le Figaro, AFP)

• Vodafone : le directeur financier sur le départ après le désaccord avec Verizon. Andy Halford, quittera son poste fin mars prochain, après la finalisation de la transaction géante à 130 milliards de dollars avec l’américain Verizon (AFP)

• Michel Moll, l’actuel président ad interim du conseil d’administration de Belgacom, a touché 954.000 euros du géant chinois des télécoms Huawei entre début 2010 et fin 2012, pour des "services de consultance" (mariannebelgique.blogspot.fr 19 septembre)

Equipementiers

• La taiwanais HTC plonge dans le rouge au troisième trimestre 2013, son nouveau modèle haut de gamme de smartphone ne parvenant pas à doper les ventes (AFP)

• Le fonds d'investissement américain Cerberus serait intéressé par le rachat de BlackBerry (Le Figaro)

• Alcatel-Lucent, du sursis au sursaut. Après une longue descente aux enfers, l’équipementier télécoms franco-américain retrouve des couleurs. Une éclaircie fragile face aux géants américains et chinois (Enjeux Les Echos)

Afrique

• La Banque mondiale s'implique dans l’éclosion des télécommunications au Congo/Kinshasa (mediacongo.net)

Stratégie numérique

• Accroître la présence des femmes dans le secteur de l'économie numérique de l'UE permettrait d'augmenter de 9 milliards d’euros le PIB annuel, selon une étude de l’UE (Communiqué de la commission européenne)

INTERNET

Réseaux sociaux

• Twitter veut lever jusqu'à 1 milliard de dollars pour son entrée en Bourse (AFP)

Economie numérique

• La loi anti-Amazon (interdiction d'offrir à la fois la gratuité des frais de port et la remise Lang de 5%) votée par les députés va provoquer des dommages collatéraux (Les Echos, AFP)

• Amazon France dénonce une mesure discriminatoire (01net.com)

• France targets Amazon to protect bookshops (Financial Times)

CONTENUS

Aide au transport postal de la presse

• Projet de loi de finances 2014 : 150 millions d'euros, au lieu de 200 prévus aux accords Schwartz, au titre de l'aide au transport postal de la presse ; La Poste mise à contribution à hauteur de 50 millions d'euros au titre du Crédit d'impôt pour la compétitivité et l'emploi (CICE) (Correspondance de la presse)

Espagne

• Le gouvernement prévoit d'injecter 218 millions d'euros pour assainir Correos, qui conserve encore ses 60 000 employés (El Mundo)