Revue de presse

Les titres de la presse du vendredi 25 octobre 2013

RÉGULATION

Conseil européen et marché unique des télécommunications

Le Parlement européen

• Le Parlement européen a voté hier un rapport dressant le bilan du paquet télécom, quatre années après son adoption. Mais visiblement, il y a encore du travail pour trouver un terrain d’entente. Les députés socialistes s’en sont d’ailleurs fait l’écho, notamment par Catherine Trautmann (lemondenumerique.com)

• "Conseil européen et télécoms : non mais allo quoi" (Communiqué de presse groupe PS du Parlement européen)

Le Conseil européen

• L'Europe cherche à combler son retard dans le numérique. Pour la première fois, les Européens discutent de la position de l'Union sur le numérique, afin d'éviter que le fossé ne se creuse davantage avec les Etats-Unis ou certains pays d'Asie, comme la Corée du Sud. Concrètement, les discussions du sommet devraient s'articuler autour de l'investissement dans l'économie numérique, la promotion d'un marché unique favorable aux consommateurs mais aussi aux entreprises et enfin une meilleure éducation aux professions du numérique (Le Monde)

• "Il n'est pas facile de faire payer les géants du Web" : Pierre Louette, DGA d'Orange, revient sur la situation des opérateurs.  "Nous voulons moins d'asymétrie fiscale et de financement avec les géants du web", a-t-il expliqué en référence aux Google, Facebook et autres Amazon. "Sinon ce que l'on va faire c'est une Europe formidablement ouverte à l'entrée d'acteurs qui ne financent pas les réseaux, qui ne paient pas d'impôts sur le terrain et qui ne créent pas beaucoup d'emplois" (bfmtv.com)

L'espionnage américain s'introduit dans les débats

• Le sommet européen bousculé par l'ampleur de l'espionnage américain. Les milieux économiques s'inquiètent des répercussions que pourrait avoir le scandale des écoutes de la NSA (AFP, Les Echos)

 • La France veut être écoutée… et pas que par la NSA.  Le conseil européen du numérique s'ouvre à Bruxelles. Du rééquilibrage fiscal à la protection des données en passant par le développement de champions européens, la contribution française pourrait être confortée par les dernières révélations sur Prism (silicon.fr)

• La CNIL veut des accords de surveillance croisée entre USA et Europe (numerama.com)

• Contre un "Prism à la française", la CNIL veut davantage de pouvoir (pcinpact.com)

•  La CNIL veut des précisions sur l'existence éventuelle d'un Prism français (AFP)

• L'affaire Prism montre que, sur l'ensemble de la chaîne de l'information digitale, le rapport de puissance entre les USA et l'Europe est probablement devenu de 1 à 100 (Chronique d'Eric le Boucher/Les Echos)

ARCEP/FTTH

• Ces zones denses qui n’étaient pas si denses… Selon une proposition de l'ARCEP, 42 communes devraient sortir de la catégorie des zones très denses (blog.grandesvilles.org)

Annuaires

• Illégaux, ces annuaires du Web refusent de fermer. Il y a 3 mois, l'ARCEP interdisait les services mettant en relation un internaute avec un professionnel via un numéro surtaxé. Aujourd'hui, beaucoup contreviennent à cette décision. Mais ces acteurs ne risquent pas grand-chose. Le pouvoir de sanction de l'ARCEP ne peut en effet s'exercer qu'à l'encontre des opérateurs télécom...  (journaldunet.com)

TÉLÉPHONIE MOBILE

Modèle économique

• Itinérance de Free Mobile : 250 à 300 millions d'euros de marge supplémentaire pour Orange en 2013. Au coeur d'une vive polémique lors de l'arrivée du quatrième opérateur sur le marché de la téléphonie mobile, l'itinérance entre Free et Orange se révèle toujours être une source considérable de revenus pour l'opérateur historique (generation-nt.com)

4G

• La 4G d'Orange a séduit 1,3% des clients Orange en France (numerama.com)

• La 4G devrait favoriser la revente de mobiles. Une étude TNS Sofres révèle que le marché des mobiles d'occasion prend de l'ampleur (Les Echos)

Opérateurs

• Orange lance une offre de jeux à volonté pour smartphones Android. Pour 4,99 €TTC/mois, les abonnés auront accès à un catalogue de plus de 150 jeux, dans lequel ils pourront puiser sans limite (01net.com, Communiqué)

TÉLÉCOMS - STRATÉGIES DES OPÉRATEURS EN FRANCE

Marchés financiers

• TDF examine deux offres pour ses actifs français proposant des montants de 3,6 milliards d'euros, inférieurs aux attentes des actionnaires actuels. L'une émanant du consortium emmené par le fonds de pension canadien PSP Investments et la seconde du fonds d'investissement Dering Capital. TDF, qui a pour clients des groupes de télévision et de radio ainsi que des opérateurs de téléphonie, a enclenché cet été le processus de vente de ses activités en France. TDF espère finaliser la vente de ses actifs français début 2014 (Reuters, Le Figaro, Correspondance de la presse)

• Selon des analystes financiers, Numericable vaut entre 6 et 7 milliards d'euros. Les câblo-opérateurs européens redeviennent attractifs aux yeux des investisseurs en raison des besoins croissants de bande passante des utilisateurs d’internet. Le britannique Vodafone est ainsi en passe de racheter Kabel Deutschland pour 7,7 milliards d’euros. Prévue d'ici à la fin de l'année, l'introduction en bourse de Numericable pourrait être la plus importante opération réalisée depuis des années sur le marché parisien (01net.com, AFP, Libération)

• Vivendi rembourse 78% de sa dette en dollars par anticipation (Les Echos, AFP)

Résultats financiers

• Atos maintient ses objectifs 2013 malgré un recul d'activité au troisième trimestre (AFP)

Nominations

• Laurent Benatar est nommé directeur technique chez Orange (Electroniques)

TÉLÉCOMS - STRATÉGIES DES OPÉRATEURS A L'INTERNATIONAL

Royaume-Uni

• Superfast internet boost as rollout reaches three in four homes, according to OFCOM (The Financial Times)

Opérateurs

• Belgacom a enregistré au troisième trimestre un chiffre d'affaires de 1,568 milliard d'euros, en baisse de 3,2% sur un an, et reste "en bonne voie" pour respecter ses objectifs annuels (AFP)

• La banque publique portugaise Caixa Geral de Depositos a cédé pour 190,6 millions d'euros sa participation de 6,11% dans le groupe Portugal Telecom (AFP)

• America Movil profits drops as Mexico drags on wireless growth (Bloomberg)

• T-Mobile strategy coul eat into business of AT&T, Verizon (Reuters)

• Le premier opérateur japonais de télécommunications mobiles, NTT Docomo, a fait état d'une augmentation de 5,1% de son bénéfice net au terme des six premiers mois de l'année, malgré un petit repli du chiffre d'affaires (AFP)

Equipementiers

• Les bénéfices de Samsung encore en hausse de 25% au troisième trimestre, malgré des performances en repli dans les smartphones pour cause de marché saturé, compensées pour partie par les ventes de cartes mémoire (challenges.fr, Reuters)

• Ericsson en difficulté. L'équipementier a annoncé un bénéfice d'exploitation inférieur au consensus au 3ème trimestre. Ses difficultés proviennent d'une guerre des prix, qui fait déjà rage depuis dix ans, initiée par les chinois Huawei et ZTE. Cette concurrence acharnée a déjà eu la peau de fournisseurs tels que Nortel et Motorola et menace l'existence d'Alcatel-Lucent qui, selon les dires de son directeur général, peut disparaître après avoir été déficitaire sans discontinuer depuis 2006 faute d'avoir su prendre des virages technologiques nécessaires (Reuters)

• Microsoft, qui navigue entre sa recherche d'un nouveau patron et ses efforts pour contrer la crise du PC, a prouvé qu'il avait encore de la ressource avec des résultats trimestriels en nette hausse et bien meilleurs qu'attendu (AFP, Reuters)

INTERNET

Réseaux sociaux

• Twitter a chiffré son projet d'entrée en Bourse, qui dans l'hypothèse la plus optimiste lui permettrait de lever 1,61 milliard de dollars et le valoriserait au total à quelque 11 milliards (AFP, Bloomberg, nytimes.com)

Résultats financiers

• Amazon a séduit Wall Street avec des ventes en forte hausse et des attentes optimistes pour la saison des fêtes mais il continue à perdre de l'argent, même s'il a réduit sa perte au troisième trimestre (AFP, Reuters)

Données personnelles

• Un accès internet sans vis-à-vis, SVP (Libération)

CONTENUS

Musique

• Grandes manœuvres sur le marché du streaming qui attire de plus en plus les géants du Web.  YouTube pourrait lancer un service de streaming musical pour concurrencer Spotify et Deezer. Le marché du streaming musical payant est de plus en plus reconnu pour son potentiel et son intérêt, même par l’industrie musicale (Les Echos, 01net.com, Financial Times)

• En faisant payer sa musique, YouTube concurrencerait sa maison mère Google (latribune.fr)

• "A long terme, les revenus générés par le streaming seront bien supérieurs" : une interview de Will Page, chef économiste de Spotify (Les Echos)

Propriété intellectuelle

• Le Conseil d’État finalise l’examen des recours adressés par Free et l'association French Data Network (FDN) contre deux décrets d’application de la loi Hadopi. Le premier concerne le décret dit « anti-Free », l’autre vise le traitement de données à caractère personnel, cœur du dispositif Hadopi (pcinpact.com)

TECHNOLOGIES

M2M

• Les opérateurs réseau doivent se préparer à l'explosion du marché M2M : le point de vue de Rodolphe Moreno (Electroniques)

SECTEUR POSTAL

Royaume-Uni

• Royal Mail floats leads London IPO revival (Financial Times)