Revue de presse

Les titres de la presse du vendredi 1 mars 2013

RÉGULATION

Telecoms en Europe : la position de la Commission européenne

• The EU's antitrust chief Joaquin Almunia yesterday rejected calls by telecoms operators to adopt more benign rules for mergers in the sector, blaming the fragmented market rather than competition regulations for holding up investment. "EU merger control does not stand in the way of creating large and successful European corporations," he told the European Competition Forum in Brussels (Reuters)

Séminaire numérique intergouvernemental

La  feuille de route du gouvernement

• Le gouvernement se dote d'une feuille de route numérique. L'installation du très haut débit sur tout le territoire en dix ans, la naissance d'une loi sur les droits et les libertés numériques et la généralisation du numérique à l'école font partie de la feuille de route numérique présentée par le gouvernement (Reuters, obsession.nouvelobs.com, Libération)

• Le gouvernement a annoncé parmi 18 mesures-clés sur le numérique qu’un projet de loi sur « la protection des droits et des libertés numériques » serait soumis au Parlement au plus tard « début 2014 ». (pcinpact.com, Le Figaro, AFP)

• Même si 18 mesures ont été présentées, le gouvernement ne prévoit pas de débloquer des fonds supplémentaires pour le numérique (latribune.fr)

Analyses

• Le gouvernement s'élance sur la “terra incognita” du numérique. Si dans l’entourage du Premier ministre, on défend « une vision équilibrée du numérique, ni anxiogène, ni irénique, ni béate, au service de la jeunesse et du lien social », la partie est loin d’être gagnée : née en septembre dernier, l’idée de ce séminaire était d’aller au-delà des questions économiques. Autrement dit, se lancer de plain-pied dans l’impensé politique du gouvernement en matière d’Internet. Sa terra incognita, son angle mort (telerama.fr)

• Séminaire gouvernemental sur le numérique : un décollage plutôt timide ? "L’infrastructure ne suffit pas" avait affirmé le Président de la République en présentant la feuille de route sur le très haut débit lors de son déplacement en Auvergne. Le séminaire gouvernemental d’hier apporte une première série de réponses avec l’annonce de plusieurs mesures de modernisation (localtis.info)

Réactions

• Numérique, en avant toutes ! L’AVICCA espère une concrétisation rapide des annonces, au niveau financier et de la gouvernance, afin que les collectivités puissent toutes aller de l’avant, cap sur le Très haut débit en fibre optique (Communiqué)

• Pour le sénateur Hervé Maurey la promesse du Président de la République ne sera pas tenue (Communiqué)

• Libertés sur Internet : un pas en avant, trois pas en arrière ? Au terme du séminaire intergouvernemental sur le numérique, le Premier ministre a annoncé une loi « sur la protection des droits et des libertés numériques » pour début 2014. Si cette annonce fait espérer des avancées pour la défense des libertés en ligne, les récentes prises de position du gouvernement laissent craindre le prolongement de la logique répressive initiée par ses prédécesseurs (communiqué La Quadrature du Net)

Haut et très haut débit/France

• La France compte un total de 24 millions d'abonnés à l'internet fixe haut et très haut débit, a indiqué l'ARCEP qui souligne une "nette accélération" des abonnements à la fibre optique et au câble.   "Parmi ces 24 millions d'abonnements, plus de 1,6 million correspondent à du très haut débit", via la fibre optique ou via le câble pour un débit supérieur à 30 megabits/seconde (AFP, Les Echos)

• France adds 330 000 broadband subscribers in Q4 2012 (totaltele.com)

• Seulement 315 000 abonnés fibre optique recensés fin 2012. On recensait 315 000 abonnements avec connexion en fibre optique jusqu'à l'abonné, soit + 60% sur un an. A comparer aux 22 millions d'abonnés ADSL (01net.com)

• Marché haut et très haut débit fixe : des marchés de gros et de détail très dynamiques (Communiqué ARCEP)

 Très haut débit/Italie

• L’Agcom approva le tariffe per accesso alla fibra (Communiqué)

4G/Royaume-Uni

• Ofcom has published the outcome of the final stage of the 4G mobile spectrum auction, which determines where each bidder’s holdings will sit in the radio spectrum (Communiqué)

Nomination

• Marie Louise Desgrange a été choisie comme Médiateur des communications électroniques (Communiqué)

Gouvernance du Net

• Stopping a digital cold war (Discours de Neelie Kroes, commissaire européenne)

TÉLÉPHONIE MOBILE

Distribution

• SFR s'apprête à fermer 150 boutiques d'ici fin 2014 sur les 850 qu'il possède en France pour faire face à l'arrivée de Free (Les Echos)

Terminaux

• In India, Apple battles to boost iPhone sales against Samsung dominance (Wall Str. jal)

Modèle économique

• Déjà la fin de l'âge d'or d'Android ? Ultra-dominant avec près de 70% de part de marché dans les smartphones l'an dernier, le système d'exploitation pour mobile de Google a atteint son apogée selon Strategy Analytics. Google met davantage en avant sa marque au détriment d'Android et pourrait bien miser sur un autre produit maison, Chrome (La Tribune)

Tendances

• Il y aura bientôt dans le monde autant d'abonnements au téléphone mobile que d'habitants sur planète, selon l'Union internationale des télécommunications (AFP)

• Votre prochain smartphone sera un Huawei. Rien ne semble pouvoir freiner l'ascension du mastodonte chinois (tech.blogs.challenges.fr)

• Le boom des objets connectés au salon du mobile de Barcelone (Reuters)

TÉLÉCOMS - STRATÉGIES DES ACTEURS EN FRANCE

Résultats financiers d'Iliad

• Free Mobile gagne plus de 5 millions de clients en un an, conquérant ainsi 8 % de part de marché dans le mobile en seulement un an, grâce à ses offres à prix cassés. Mais la principale réussite d'Iliad est d'avoir créé un cercle vertueux où le mobile fait la publicité du fixe, qui à son tour finance l'expansion du mobile. Son chiffre d'affaires annuel a crû de près de 1 milliard en un an, à 3,1 milliards d'euros. Le groupe promet de nouvelles surprises en 2013. Fort de ces solides résultats, Iliad a écarté le scénario d'un rapprochement entre Free Mobile et un autre opérateur." Ce n'est pas à l'agenda", a déclaré Thomas Reynaud. "La priorité du groupe, c'est de gagner des parts de marché sur le fixe et sur le mobile, de s'installer dans la durée, de déployer nos réseaux" (Les Echos, Le Figaro, latribune.fr, AFP, Reuters)

• Free Mobile a chamboulé le paysage mobile, sans le révolutionner (lemonde.fr)

• Free Mobile compte autant d'abonnés que Free (zdnet.fr)

• Résultats 2012 : Free qui rit, Bouygues Télécom qui pleure. Bouygues Télécom voit son chiffre d'affaires à la baisse de 9% sur 2012 alors que celui d'Iliad, maison mère de Free, grimpe de 50%. Bouygues ne gagne que 88 000 clients sur le haut débit fixe, là où Free en gagne 515 000. Côté mobile, Bouygues Télécom annonce 11,3 millions de clients contre 5,2 millions chez Free, en moins d'un an (reseaux-telecoms.net)

• Free dévoile ses résultats, bilan d'une année 2012 exceptionnelle. La barre des 5 millions d'abonnés mobiles a été atteinte, permettant au groupe Free de largement dépasser les 10 millions de clients tous secteurs confondus. Son chiffre d'affaires annuel a pour sa part dépassé les 3 milliards d'euros (pcinpact.com)

• Free révolutionne le mobile ; une croissance record pour le groupe (Communiqué Iliad)

A la Bourse

• Le titre de France Télécom a reculé de 1,17% suite aux résultats d'Iliad (Les Echos)

• Hier, l'action du groupe Iliad a touché les 151,7 euros en séance, le cours le plus élevé de son histoire  (tradingsat.com)

• Les analystes de la banque américaine Citigroup ont relevé leur recommandation sur le titre du groupe diversifié Bouygues à "neutre", contre "vendre" auparavant" (AFP)

Propriété du génie civil

• Numéricâble perd son procès contre France Télécom. Le câblo-opérateur réclamait 820 millions d'€ via un arbitrage devant la Chambre de commerce internationale, mais il a été intégralement débouté. La moitié (55% précisément) de ses réseaux est issue du "Plan Câble" des années 80. Dans ces réseaux, le câblo-opérateur n'est pas propriétaire du génie civil qui est resté propriété de France Télécom. Et la cohabitation entre les deux opérateurs ne se passe pas bien, avec des plaintes multiples. Dernier épisode en date: le 25 février, la Chambre de commerce internationale a intégralement débouté Numéricâble de sa plainte contre France Télécom. Le câblo-opérateur, qui réclamait la coquette somme de 819,6 millions d'euros à son rival, a finalement été condamné à payer les frais de procédure (770.000 €). Le conflit porte sur le déploiement de fibres optiques dans ces réseaux "Plan Câble". En 2008, l'ARCEP avait imposé que tous les opérateurs puissent déployer leurs fibres dans les fourreaux de France Télécom. Et en 2010, l'ARCEP jugea que ces règles s'imposaient aussi aux réseaux "Plan Câble" de Numéricâble (bfmtv.com)

Fibre/aménagement du territoire

• Le président d’Ardèche Drôme Numérique a présenté son projet de déploiement de la fibre optique (2 200 km). Il reste à en finaliser le montage financier, privé-public. L’État devrait y prendre sa part en finançant à 50 % les prises les moins rentables, mais aussi la Région et les Départements et, pour la première fois, les intercommunalités. "Si tout le monde participe, le coût reviendrait à la Drôme et à l’Ardèche à 1,5 M€ chacun pendant 10 ans" estime le président, qui veut construire un “réseau rentable” (ledauphine.com)

• Fibre Marilyn : la connexion des zones blanches. De nombreuses zones géographiques ne peuvent être équipées en fibre optique faute de réseau ou de tarifs élevés. Pour répondre aux besoins de connexion des entreprises, Celeste propose une solution performante et simple à mettre en place : Fibre Marilyn. Sans être éligible à la fibre, les entreprise peuvent alors bénéficier d’un débit de 100 mégabit/seconde (Communiqué celeste)

Verbatim

• "Le secteur est un champ de ruines. La décision de la 4ème licence est un assassinat collectif. Qui en est responsable ? C’est Fillon l’assassin du secteur des télécoms en France" lance un dirigeant du secteur (La Tribune)

• "Pourquoi la France, tel un village gaulois qui résiste, serait-elle la seule à ne pas utiliser ses fréquences pour la 4G ?" : Martin Bouygues  (Les Echos)

TÉLÉCOMS - STRATÉGIES DES ACTEURS A L'INTERNATIONAL

Opérateurs

• Deutsche Telekom espère en 2013 pouvoir tourner la page de ses difficultés aux Etats-Unis grâce à la fusion en bonne voie de sa filiale T-Mobile USA avec son concurrent Metro PCS, que l'opérateur allemand a payé très cher dans ses comptes 2012 (AFP)

• Un gros actionnaire de MetroPCS s'oppose à sa fusion avec T-Mobile USA (AFP)

• Lourde perte pour Deutsche Telekom : 5,25 milliards d'euros sur l'année (Les Echos)

• Belgacom a enregistré en 2012 un bénéfice net en baisse de 6% par rapport à 2011, dans un marché de plus en plus concurrentiel dans le secteur de la téléphonie mobile (AFP)

• No Spain pain at Telefonica (Wall Str. jal)

• Les télécoms grecs OTE (Hellenic Telecommunications), dont l'actionnaire principal est l'opérateur allemand Deutsche Telekom, ont annoncé jeudi avoir quadruplé leur bénéfice net en 2012, à 476,4 millions d'euros (AFP)

• Le numéro deux russe de la téléphonie mobile MegaFon, entré en Bourse en novembre à Londres, a annoncé jeudi avoir subi une baisse de 12% de son bénéfice net en 2012, tempérée par une forte croissance de ses profits en fin d'année (AFP)

Afrique

• Are telcos in Africa really making a profit ? Top executives from MTN, Bharti Airtel urge regulators not to follow the European model and stifle the African industry, nor to force consolidation through bankruptcy (totaltele.com)

Equipementiers

• Huawei nie tous liens financiers envers Pékin. Dans un entretien, Guo Ping, le directeur général de Huawei Technologies, nie avoir reçu des aides financières de la part du gouvernement chinois destinées à soutenir le secteur des télécoms national. Il récuse également toute intention de s’introduire en Bourse, estimant que le groupe n’avait pas besoin de faire appel au marché pour lever des fonds. Le CEO de Huawei espère pouvoir maintenir la position en 2013 (+10% en termes de CA équipement en 2012 et 127 millions de terminaux vendus) (Financial Times)

• Huawei chief outlines global ambitions (Financial Times)

• Guerre des brevets: Samsung débouté d'une plainte contre Apple au Japon (AFP)

• Apple CEO sheds little light on cash or product plans (Wall Str. jal)

TIC

• L'UIT publie les derniers chiffres sur le développement des technologies dans le monde :

- Le taux de pénétration du mobile dépasse désormais 100% dans quatre des six régions du monde

- Le nombre d'abonnements au cellulaire mobile approche des 7 milliards

- Le marché le plus dynamique est celui du large bande mobile, avec 2,1 milliards d'abonnements dans le monde (Communiqué)

INTERNET

Protection des données personnelles

• Les 27 autorités européennes de protection des données ont confirmé leur intention de lancer une "action répressive avant l'été" contre le géant de l'internet Google, qui n'a pas répondu à leur injonction de modifier ses règles de confidentialité (AFP)

• "Le but n'est pas de condamner Google, mais qu'il se mette en conformité", a déclaré Isabelle Falque-Pierrotin, présidente de la Cnil (AFP)

Big data

• "Créer la filière Big Data française, c’est maintenant ou jamais" : une interview de Bertrand Diard, Pdg de Talent et chargé par le gouvernement de définir les grandes lignes de la très précieuse filière Big Data en France. Il revient sur les enjeux de cette filière et de la nécessité de prendre ce train du Big Data (lemagit.fr)

e-paiement

• Mobile giants step up preparation for e-payments boom (euractiv.com)

SECTEUR POSTAL

France/ résultats 2012 de La Poste

• La Poste versera 171 millions de dividendes pour l'exercice 2012. Les 479 millions de bénéfice dégagés en 2012 par La Poste vont être en partie reversés aux actionnaires et aux salariés (429€) (Les Echos)

• La Poste mise sur l'essor du e-commerce. La chute des volumes de courrier échangé s'est accélérée en 2012 (Le Figaro)

• La Poste doit investir 1,6 milliard d'euros d'ici à 2020 dans le colis express (Challenges)

UK

• Ofcom has published a 'Call for Inputs’ ahead of its formal review of the Mail Integrity and Postal Common Operational Procedures Codes of Practice (Communiqué)