Revue de presse

Les titres de la presse du mardi 2 avril 2013

RÉGULATION

Qualité de service internet

• L’Arcep va mettre en place un nouveau protocole de mesure de la qualité des services internet. A l’heure où certains bénéficient d’offres quadruple play – internet +TV +téléphonie fixe – d’autres, y compris dans les grandes villes, n’ont qu’un accès internet de mauvaise qualité et il était urgent de disposer de statistiques plus fines sur les services internet disponibles, le débit théorique s’avérant très insuffisant. Le nouveau dispositif s’appuiera sur des mesures à la charge des opérateurs. Parallèlement, l’Arcep collectera des données issues des remontées des internautes eux-mêmes. (Blog TIC de l’AMGVF)

Collectivités territoriales

• Dans quelles conditions financières l’enfouissement des réseaux de communications électroniques est-il réalisé ? (La Gazette des communes)

VoIP / Déclaration d’opérateur auprès de l’ARCEP

• Facebook autorise les utilisateurs de la version iOS de Messenger de passer des appels VoIP. Cette fonction est aujourd'hui disponible pour les utilisateurs français sous iOS mais aussi Android. En 3G ou en Wi-Fi, elle offre la possibilité d’effectuer des appels gratuits entre les utilisateurs de l’application (pour peu que le forfait autorise les usages VoIP) Reste à savoir si Facebook devra se déclarer comme opérateur auprès de l’ARCEP. (ZDNet, ITEspresso)

TÉLÉPHONIE MOBILE

4G

« Casser le plafond de verre des 20 euros » : Bataille de com’… et de prix entre opérateur autour de la 4G

• La course à la 4G est bel et bien lancée. SFR et Orange rivalisent d'annonces sur leur déploiement, Bouygues Telecom va rattraper tout le monde à la rentrée. A l'ère du "low cost" roi, la 4G doit permettre de regonfler enfin le « sacro saint » ARPU, le revenu moyen par abonné. Orange estime que la 4G va lui permettre de faire payer 5 à 10 euros de plus sur un forfait. Une bouffée d'air salutaire, à condition que la guerre des prix ne reprenne pas le dessus. Pour les opérateurs, pas question que l'oasis se transforme en mirage. Dans un marché frappé par la chute des prix depuis l'arrivée de Free Mobile, ses concurrents se livrent une course de vitesse et espèrent augmenter, un peu, les tarifs. (La Tribune, BFM, ZDNet, PCInPact)

Brouillages avec la TNT

•  Après avoir enclenché la 4G sous la bande 2,6 GHz, les opérateurs vont procéder à un test à Saint-Etienne pour   l’exploitation du 800 MHz. Car il existe des risques de brouillage avec la télévision numérique terrestre. (ITEspresso)

Free Mobile

• Free Mobile crée une option voyage qui permet d'ajouter des appels et des SMS internationaux à son forfait à 2 euros. (Les Echos)

Smartphones

BlackBerry sort du rouge et parie sur son nouveau modèle Z10

• Le fabricant de smartphones revient dans le vert au quatrième trimestre malgré un effondrement de son chiffre d'affaires, grâce à son plan d'économies. Le groupe canadien mise sur le Z10 pour doper ses ventes en 2013. (La Tribune, Les Echos)

Facebook pourrait présenter son propre smartphone

• Facebook pourrait présenter jeudi un smartphone doté d'un système d'exploitation Android dédié au réseau social. (AFP, Le Figaro, Libération)

TÉLÉCOMS - STRATÉGIES DES ACTEURS EN FRANCE

Le retour du câble

• Numéricâble comptait fin 2012 1,62 million d’abonnés à son offre très haut débit soit 400 000 de plus  qu’en 2011. Parmi ceux-ci, 635 000 ont accès à une offre plus de 100 Mégas et 972 000 à 30 mégas. Une évolution qui explique que l’opérateur ait peu apprécié de se voir à peine mentionné par la première version de la feuille de route du gouvernement sur le THD. En cause : le fait que les derniers mètres du réseau de Numéricâble soit en cuivre ce qui par rapport aux offres FTTH induit des limitations, notamment en termes de débits remontants. Pourtant l’opérateur fait remarquer et que dans le monde, la fibre de bout en bout reste l’exception et que la limite du THD a été fixée à 50 Mbit/s par l’Europe. Un seuil qui justifie que l’Arcep intègre les abonnés THD Numéricâble aux statistiques nationales dont l’opérateur représente pratiquement les deux tiers des abonnés THD. (Blog TIC de l’AMGVF)

France Télécom Orange

• The Phone House perd son contrat avec Orange. Le départ, effectif fin 2013, d’Orange, son principal client, met le distributeur en grande difficulté. (Le Monde)

Équipementiers / Retour au protectionnisme ?

• Les équipementiers chinois dans le viseur du gouvernement. La France serait tentée de barrer la route à certains équipements de télécommunications en provenance d'Asie, et particulièrement de Chine. Les opérateurs ont été reçus par l'exécutif, qui les a informés de sa réflexion. Celle-ci repose d'abord sur un argument de « cyberdéfense ». Des stations de base dans le mobile pourraient être interdites, ce qui poserait de gros problèmes à Bouygues Telecom et à SFR, qui se fournissent auprès de ces équipementiers. Huawei, ZTE et Samsung sont dans la line de mire. L'Etat veut aussi interdire l'utilisation de centres situés à l'étranger permettant d'intervenir à distance sur les réseaux français. Il vise notamment Alcatel-Lucent, qui a fait basculer des opérations de ce type de Villarceaux à la Roumanie. (Les Echos)

Alcatel-Lucent

• Michel Combes veut ramener la confiance et les bénéfices. Interview. (AFP)

TÉLÉCOMS - STRATÉGIES DES OPERATEURS A L'INTERNATIONAL

France-Télécom Orange

France-Télécom externalise la gestion des tours dans deux pays africains

• France Telecom a signé un accord avec le groupe IHS en vue de la gestion de 2 000 tours en Côte d’Ivoire et au Cameroun. France Télécom va conserver la propriété ses tours mais préfère en outsourcer la maintenance. IHS de son côté s’engage à compléter sa couverture dans ses deux pays, pays dans lesquels le groupe a acquis en octobre 2012 les tours de MTN. (Communiqué de presse, Financial Times)

People

• Un ancien de SFR passe chez Orange. Michel Paulin, devient directeur général de Meditel, la filiale marocaine de France Télécom. (Les Echos)

Ofcom / Fibre Network

• Talk Talk seeks BT network regulation. The government needs to scrutinise broadband plans and help open up access to the national fibre network being rolled out by BT, according to Sir Charles Dunstone, founder and chairman of telecoms group TalkTalk. In an interview with the Financial Times, Sir Charles said that Ofcom, the UK telecoms regulator, needed to regulate the cost of wholesale access to BT’s fibre network, which he said would mean lower prices for rivals such as TalkTalk. (Financial Times)

Inde / Spectre

• Telecoms group Vodafone has issued a strongly worded rebuke to India’s government, accusing it of “contradictory and inconsistent” treatment in a deepening row over the renewal of valuable spectrum licences.      (Financial Times)

Équipementiers

• L'Américain Sprint Nextel et le Japonais SoftBank se passeront désormais des produits de Huawei. Les deux groupes feront appel à d'autres entreprises. Cette décision survient dans un contexte ou Huawei et ZTE, deux géants chinois des télécoms, sont suspectés d'entretenir des liens troubles avec Pékin. (Numerama)

• Le chinois Lenovo pourrait racheter les téléphones mobiles du japonais NEC. (Les Echos)

Apple et la Chine

• La Chine met Apple sous surveillance. Les affaires touchant Apple se multiplient en Chine. La dernière en date vise le service après-vente de la marque à la pomme dont « l’incroyable arrogance » justifie selon Pékin de la placer sous étroite surveillance. (Reuters, La Tribune, AFP, The Wall Street Journal)

VoIP

• L’Arabie Saoudite a menacé de sévir contre les sites de communication en ligne, comme Whatsapp ou Skype, qui ne respectent pas la réglementation, alors que les autorités souhaitent avoir la possibilité de surveiller les contenus. (AFP)

Mexique

• L'agence mexicaine chargée de la défense des consommateurs (Profeco) a déposé une plainte contre Telmex, l'entreprise de téléphonie fixe appartenant au magnat mexicain Carlos Slim, pour facturation indue de services qui devraient être gratuits. (AFP)

INTERNET

Neutralité d’internet

• Le monde de l'Internet est à nouveau agité par de vifs débats autour du concept de « neutralité ». Mais de quoi s'agit-il vraiment, jusqu'où peut-on envisager de l'appliquer et quels sont les enjeux pour les citoyens ? (Un éditorial de Pierre Col sur ZDNet)

• Moins médiatique que la neutralité du net, l'enjeu de la neutralité dans la recherche est tout aussi important. Il est d'ailleurs évoqué dans le dernier rapport du Conseil national du numérique. L'un de ses membres défend la conception d'une recherche neutre, basée sur des critères objectifs. (Numerama)

Moteurs de recherche

• Pourquoi Quareo n’a pas créé le Google européen. Cinq ans après le lancement de ce programme de R&D qui touche à sa fin, force est de constater que l'objectif initial de créer un moteur de recherche de nature à rivaliser avec le géant américain a échoué. Oséo a investi près de 100 millions d'euros dans ce programme qui a donné naissance à des prototypes prometteurs. (La Tribune)

Big Data

• S’il suscite un véritable engouement, le big data, qualifié par certains de « nouvel or noir », pose la question du respect des données personnelles. Vie privée contre Big Business , qui va gagner ? Dossier. (La Tribune)

• Le Captain Dash, le pari du big data dans le marketing. Après deux ans de recherche et développement, le nouveau projet de Gilles Babinet (ex-président du Conseil national du numérique et digital champion de la France auprès de la Commission européenne) et Bruno Walther est prêt. Captain Dash lance aujourd'hui sa version iOS. (Les Echos)

CONTENUS

Musique

• La revente de musique numérique "d'occasion" telle qu'elle est proposée par des sites qui offrent de revendre des musiques déjà téléchargées, viole les lois sur les droits d'auteur et s'apparente à de la reproduction illégale, a décidé un tribunal fédéral américain. (AFP, Reuters)

SECTEUR POSTAL

Consommateurs

• La Poste se moque des usagers. Le magazine Que choisr a enquêté sur la qualité du service postal. Résultat : avec l’avènement du timbre vert, le délai de référence pour l’acheminement d’un courrier passe de 24 à 48h.Et, côté colis, les usagers sont souvent orientés vers les formules les plus chères, sans être assurés que la livraison se fera sans accroc. (Que choisir)

Lettre recommandée

• L’acheminement à « J+2 » se généralise à La Poste. (Le Figaro)

RH

• Une postière ariégeoise, employée depuis 32 ans dont 22 ans en CDD, obtient 54 000 euros d’indemnités, et la régularisation de ses cotisations de retraite. (Libération, Le HuffingtonPost, L’express)

• Entretien avec Sylvie François, DRH du Groupe La Poste. (Leaderslaegue.com)