Revue de presse

Les titres de la presse du vendredi 9 mars 2012

RÉGULATION

ARCEP

• Tête d’affiches : Jean-Ludovic Silicani. Si les rapports de l’Arcep avec les gouvernements successifs ont toujours été houleux, la violence des critiques adressées à Jean-Ludovic Silicani à propos de sa gestion du dossier Free Mobile laisse pantois. Tout et surtout n’importe quoi a été écrit sur la couverture mobile du 4ème opérateur. Dans cet environnement électrique, Jean-Ludovic Silicani a beau rappeler les évidences - l’accord d’itinérance a justement été imposé par les pouvoirs publics pour éviter que les difficultés d’un réseau en démarrage empêchent Free Mobile de se développer commercialement alors que l’opérateur arrive 20 ans après ses concurrents dans un marché mature - il est inaudible. Comme si syndicats, presse et gouvernement le rendaient personnellement responsable du succès jugés scandaleux de Free Mobile et des difficultés de ses concurrents. Si le petit FAI que tout le monde trouvait sympathique il y a encore trois mois ne fait plus rire personne, c’est donc la faute du président du régulateur coupable, aux yeux de tous, de le soutenir au-delà du raisonnable (Euro TMT)

La régulation en Europe

Pas de regulatory hollidays à l'horizon…

• Neelie Kroes prévient les historiques : le développement du haut débit doit se faire « dans le respect de la concurrence et dans l’intérêt du consommateur ». Dans un discours prononcé hier devant l’ECCA à Bruxelles, la commissaire en charge du numérique a estimé que, pour parvenir à l’objectif que tous les Européens devant d’ici 2020 avoir un accès d’au-moins 30Mbit, et contrairement à e que réclament certains gros opérateurs (Vodafone, France télécom et Telecom Italia) , les investissements nécessaires doivent aller de pair avec un renforcement de la concurrence (Reuters, Dow Jones, AFP, discours de Neelie Kroes)

Dégroupage

• Italian telcos complain to European Union  over network access. Italian telecoms companies represented by ETNO have called on the European Union to investigate a new Italian law which would affect network access in the country. (Dow Jones)

• Italia : Disaggregrazione servizi Tlc, la Ue: "Esamineremo il caso". La Commissione europea in contatto con le autorità italiane per verificare la coerenza dell'emendamento con la norma europea. Parere sfavorevole anche da parte dell'Agcom. L'Etno presenta denuncia alla Kroes. Sul piede di guerra i sindacati: "A rischio migliaia di posti di lavoro in Telecom Italia". Ma l'Aiip non ci sta: "Emendamento in linea con norme" (corrierecomunicazioni.it)

Terminaison d'appel mobile/Espagne

• Dicen que solo siete países han regulado la interconexión.  Telefónica y Vodafone critican la rigidez de la CE en la tarifa de red. Las grandes telecos españolas, Telefónica y Vodafone, se mostraron ayer muy críticas con la exigencia de Bruselas a la CMT de que acelere a diciembre de este año la bajada de las tarifas de terminación en las redes móviles (cincodias.com)

Très haut débit/câble

• Cable supliers aim to cover hal European Union households. The European cable industry aims to increase their coverage of high-speed internet connections to over half of EU households by 2020, in a move that would help meet the EU's ambitious targets on high-speed broadband (euractiv.com)

Roaming

• Alain Bazot, président de l'UFC-Que Choisir : « Le nouveau règlement européen sur l'itinérance brouillé … ou brouillon ? » (alain-bazot.org)

Analyse

• Bruxelles sous le feu des critiques. La prise de position des grands opérateurs européens (« arrêtez de nous imposer des mesures en faveur de la concurrence ou nous irons investir ailleurs ») paraît largement incompréhensible. D’autant que la Commission peut leur opposer sa dernière étude sur l’impact économique de la création d’un marché unique des télécoms en Europe : un effet positif de 110 milliards d’€ sur le PIB européen (Euro TMT)

4G

Enchères-fréquences/Pologne

• La vente des fréquences 4G devrait rapporter 1 milliard d’€ (AFP)

Slovaquie

• Slovak regulator eyes 4th operator from digital dividend (telecompaper.com)

FREE MOBILE

Résultats financiers

•  Free bien seul contre tous. L'opérateur a annoncé de bons résultats et répondu à ses détracteurs (Libération)

•  La « cash-machine » ADSL tourne à plein régime. La marge dégagée par Free dans le haut débit dépasse celle de ses concurrents. Même dans le mobile, aucun n'affiche une telle performance (Les Echos)

• La discrétion d'Iliad sur le succès de son offre mobile n'enlève rien à l'efficacité de son modèle économique (Les Echos)

• Free Mobile pourrait avoir dépassé 2 millions d'abonnés mais se tait. Le groupe a fait le plein d'abonnés fixe en 2011. Il ne relève pas sa prévision de doublement de chiffre d'affaires, à 4 milliards d'euros en 2015 (Les Echos)

• Free Mobile va intensifier le déploiement de son réseau en 2012 . 2500 stations actives. C'est l'objectif que s'est fixé Free Mobile avant la fin de l'année. L'opérateur compte accélérer la mise en place de son propre réseau afin de répondre à un double objectif : réduire sa dépendance à l'égard de l'accord d'itinérance passé avec Orange et respecter les obligations réglementaires en matière de couverture de la population (numerama.com, Reuters, AFP, Financial Times)

• Le groupe Iliad  a annoncé un bénéfice net annuel en baisse de 19%, à 251 millions d'euros, en raison d'un effet de base défavorable et des investissements liés au lancement de son offre de téléphonie mobile (AFP)

• Free Mobile a réussi son examen de passage (lemonde.fr)

• Le numéro d'autosatisfaction de Xavier Niel qui a répondu aux nombreuses questions en suspens et aux attaques des concurrents. Résumé des déclarations les plus saillantes (latribune.fr)

• Free reste muet sur ses abonnés. Il faudra attendre le mois de mai et la publication des résultats trimestriels pour en savoir plus (pcinpact.com)

• Iliad profit falls short as Xavier Niel beats li on new customers (Bloomberg)

• Free : des recrutements record avec une part de marché de 35% en 2011 ; Accélération de la croissance du Groupe grâce au succès de la Freebox ; Révolution : un chiffre d’affaires en croissance de plus de 6% au 4ème trimestre 2011 ;  Renforcement de la structure financière du groupe : hausse de plus de 400 millions d’euros de fonds propres et émission obligataire de 500 millions d’euros ;  Obtention de fréquences 4G en octobre 2011 ; Succès commercial de l’activité mobile début 2012 (Communiqué Iliad)

La réponse à la polémique

• Free Mobile sort de son silence face à une "campagne de dénigrement".Dans un communiqué, Free Mobile reprend une à une les critiques de ses concurrents et de syndicats d’opérateurs à son encontre. L’objectif : contredire les arguments bancals de ses rivaux et menacer désormais de poursuivre toute personne "dénigrant la réalité de sa couverture ou de ses investissements". Pour Free, il est temps pour la concurrence de passer à autre chose. Un sentiment également partagé par le président de l’Arcep, Jean-Ludovic Silicani, pour qui le sujet est "à présent clos" (zdnet.fr)

• Free défendra son réseau mobile face aux juges. Le quatrième opérateur a justifié par des facteurs techniques l'importance du trafic passant par son réseau. Il a promis qu'il allait concentrer ses déploiements sur des zones continues, ainsi que sur celles à fort trafic (Les Echos, electronlibre.info, leparisien.fr, telecompaper.com, linformaticien.com)

• Le réseau de Free mobile fonctionne et va grandir (linformaticien.com)

• En réponse à la campagne de dénigrement orchestrée ces dernières semaines, Free Mobile, filiale du Groupe Iliad, souhaite apporter des précisions (Communiqué Iliad)

Couverture

• L'ARCEP défend son évaluation de la couverture et plaide pour une révision de la définition de la couverture mobile (numerama.com)

• La polémique sur la couverture du réseau ne dégonfle pas (capital.fr)

Analyse

• L'arrivée de Free Mobile est-elle bonne pour les consommateurs (slate.fr)

TÉLÉCOMS - STRATÉGIES DES ACTEURS A L'INTERNATIONAL

Les agences de notation et les opérateurs d'Europe du Sud

• Fitch dice que las 'telecos' del sur de Europa seguirán sufriendo. Fitch Ratings aseguró ayer que las operadoras del sur de Europa continuarán sufriendo (cincodias.com)

Opérateurs

• AT&T is in talks to sell a majority stake in its Yellow Pages business to buyout giant Cerberus, in a deal that would value the business at about $1.5 billion (Wall Str Jal, AFP)

• Le sud-africain MTN n'a pas l'intention de quitter l'Iran (AFP)

Equipementiers

• Alcatel-Lucent multiplie par quatre le débit de la fibre optique, afin de répondre aux nouveaux besoins des opérateurs télécoms, fixes comme mobiles, liés au boom du trafic vidéo et du cloud (usinenouvelle.com)

• Le fabricant de composants électroniques Texas Instruments a évoqué une baisse de la demande pour ses produits pour appareils portables pour justifier l'abaissement de ses prévisions de bénéfice et de chiffre d'affaires pour le premier trimestre (AFP)

Espace

• La plus forte tempête solaire depuis 5 ans a frappé l'atmosphère terrestre hier matin, perturbant les  communications radio et GPS (AFP)

INTERNET

Usages/protection des données

• La CNIL publie un Guide sur la téléphonie pour un "respect des droits sur toute la ligne" (20 minutes)

SECTEUR POSTAL

Opérateurs

France

• Résultats 2011 du groupe La Poste (Communiqué de presse, campagne presse)

• Lesté par la dette grecque, le bénéfice de La Poste recule de 13 % (Les Echos)

• Jean-Paul Bailly propose aux salariés de La Poste de devenir actionnaires. Les syndicats ont voté contre ce projet (Le Figaro)

Allemagne

• Deutsche Post optimiste pour 2012 (Le Figaro)

• Deutsche Post boosted by growth in online shopping (Financial Times)