Revue de presse

Les titres de la presse du jeudi 31 mai 2012

RÉGULATION

Téléphonie mobile

Terminaison d'appel mobile de Free Mobile et des full MVNO

• A la suite de la décision de la Commission européenne de refuser d'entériner la proposition de l'ARCEP sur le tarif de la TA mobile de Free Mobile et des full MVNO, le BEREC a rendu son avis et a tenté de concilier l'inconciliable. Tout en affirmant que la Commission a raison d’émettre des « doutes sérieux », le BEREC reconnait que la position de l’exécutif bruxellois sur l’un des deux motifs de l’ARCEP pour justifier une asymétrie tarifaire n’est pas claire. Le BEREC confirme que la position de Bruxelles sur le fait que la signature de contrats d’itinérance par les nouveaux entrants ne justifie pas une TA asymétrique. Par ailleurs, Bruxelles estimait aussi que le déséquilibre entre trafic entrant et sortant ne justifiait pas de TA asymétrique. Sur ce point, le BEREC demande par contre des éclaircissements à la Commission, car dans le même cas, des autorisations de TA asymétriques ont été délivrées. L’ARCEP devra reprendre son analyse, et la Commission, fournir des explications (Euro TMT)

Tarif du roaming

• Baisse de 30 % des tarifs à l'étranger. Le Conseil des ministres « compétitivité » a adopté hier à Bruxelles un nouveau règlement qui impose un encadrement des prix des communications dès le 1er juillet. Un baisse complémentaire de près de 40 % de ces prix maximum au lieu d'ici 2014 (Le Figaro, Communiqué Bercy)

Entente

• Fin de la procédure pour entente dans la téléphonie mobile après sept ans. L'entente dans la téléphonie mobile entre SFR, Bouygues Telecom et Orange, sanctionnés en 2005 par l'Autorité de la concurrence, a connu son épilogue judiciaire, avec le rejet par la Cour de cassation d'un ultime pourvoi de la société Orange. En novembre 2005, l'Autorité de la concurrence avait infligé une amende record de 534 millions d'euros aux trois opérateurs, pour s'être entendus entre 2000 et 2002 en vue de se répartir les parts de marché, et pour avoir échangé, entre 1997 et 2003, des informations confidentielles et stratégiques. Le montant total des amendes prononcées en 2005 par l'Autorité de la concurrence contre les trois opérateurs est donc définitif (AFP, latribune.fr)

Très haut débit

• L'Europe et la France sont-elles en retard ? Le président de l’ARCEP défend le modèle français : la densité de la population en zone urbaine en Asie change la donne ; aux Etats Unis, les forfaits internet coûtent deux fois plus cher,  et en Europe de l'Ouest, notamment en France, le mauvais démarrage du très haut débit serait essentiellement dû à l'excellente qualité du réseau haut débit et à son prix très abordable. Les défis à venir : investir 6 milliards d’euros par an dans le très haut débit, estime l'Autorité, au besoin en mutualisant les réseaux 501net.com, domotique-news.fr)

Service universel/Belgique

•  Belgacom pourrait recevoir des dizaines de millions d'euros de la part des autres opérateurs en raison de l'amendement à la nouvelle loi sur les télécoms qui prévoit une compensation que les opérateurs pourront recevoir pour la fourniture de services obligatoires légaux, comme les tarifs sociaux. Cette loi spécifie qu'un fonds soit dès lors mis en place et financé par tous les opérateurs (rtl.be)

Consommateurs/Royaume-Uni

• Uppgrading text relay services to benefit disabled consumers (Communiqué Ofcom)

TÉLÉCOMS - STRATEGIES DES ACTEURS EN FRANCE

Conséquences de l'arrivée de Free Mobile sur le marché

• Orange enterre le mythe d'un Internet mobile illimité. Ce sont les données qui coûtent cher dans un forfait mobile, et non la voix. L'opérateur historique restructure donc sa gamme Origami autour du débit et de la consommation d'Internet, enterrant définitivement l'idée d'un Internet « illimité » (Les Echos, le Parisien, boursorama.com, AFP, Communiqué Orange)

•Orange baisse ses tarifs de 20% (Le Parisien)

•  Delphine Ernotte: « Nous sommes plus chers que Free, mais nous l'assumons » explique la  directrice d'Orange France. La différenciation se fera par le réseau, les contenus exclusifs et le service (Les Echos, zdnet.fr)

• La nouvelle Livebox d'Orange sera lancée à l'automne (zdnet.fr)

Vivendi

• Qui veut faire tomber Vivendi ? Alors que les prédateurs rôdent, les chefs se déchirent et la stratégie patine (Le Point)

TÉLÉCOMS - STRATEGIES DES ACTEURS A L'INTERNATIONAL

Prospective

Le trafic internet multiplié par 4 d'ici 2016

• L'équipementier Cisco estime que le débit internet mondial atteindra 1,3 zettaoctets dans quatre ans, sachant qu'un zettaoctet équivaut à mille milliards de Go. Cette croissance sera d'abord due à la prolifération des tablettes, les téléphones portables et "autres gadgets intelligents". D'ici 2016, le nombre de connections devrait atteindre 18,9 milliards contre 10,3 milliards en 2011. Un deuxième facteur de hausse, selon l'étude, réside dans le nombre croissant d'internautes. En 2016, ils seraient 3,4 milliards, soit environ 45% de la population mondiale, selon les estimations de l’ONU.  En 2016, Cisco s'attend à ce que plus de la moitié du trafic internet mondial passe par une connexion sans fil (AFP)

L'Asie futur poids lourd des télécoms

• Le trafic mondial sera multiplié par 33 en dix ans. A l'horizon 2020, l'Asie pèsera 34,3% du trafic mobile total, suivi de l'Europe (22%) et des Amériques (Le Nouvel Observateur)

Modèle économique

• L'Afrique et le mobile de demain. Lancé par Orange en Côte-d'Ivoire, au Cameroun, au Sénégal et au Botswana, le "yield management" va permettre aux abonnés  de payer leurs appels en fonction de l'intensité d'utilisation du réseau. Concrètement les prix vont baisser durant les périodes ou le réseau est sous-utilisé. A quand un déploiement dans l'Hexagone ? (Le Point)

Equipementiers

• Nokia, RIM et HTC boivent la tasse dans les ventes de smartphones en Europe. Au T1, les ventes de smartphones ont bondi de 37% sur un an et représentent désormais plus de 60% des ventes globales. Mais seuls Apple et Samsung en profitent (businessmobile.fr, Financial Times, Wall Str Jal, Le Monde)

• RIM n'a pas 20 ans, mais elle fait déjà partie des vieilles icônes (Le Monde)

• Comment la chute de RIM pénalise un de ses fournisseurs de puces français. La chute du fabricant du BlackBerry, qui a publié mardi soir un nouveau « profit warning », assombrit les perspectives du français Inside Secure, spécialiste du NFC (Les Echos)

• BlackBerry, pionnier des smartphones, dépassé par Apple et Google, doit se vendre ou changer de stratégie (AFP)

• Apple vows to innovate (Wall Str Jal)

Opérateurs

Fusions/acquisitions

• France Télécom-Orange a finalisé son offre d'achat obligatoire sur l'opérateur mobile égyptien, Mobilnil (Communiqué)

• L'opérateur néerlandais KPN va "explorer toutes les options stratégiques" après l'offre, selon lui sous-évaluée, d'America Movil, le conglomérat du Mexicain Carlos Slim, qui veut monter à hauteur de à 27,7% à son capital (AFP, Herald Tribune)

Mise en Bourse

• Telefonica  prépare l'introduction en Bourse de sa filiale allemande et étudie une éventuelle entrée sur les marchés de certaines activités en Amérique latine (AFP, Financial Times)

• L'opérateur russe Megafon repousse son entrée en Bourse. La situation délicate sur les marchés financiers, l'affaiblissement de l'euro poussent les actionnaires du numéro deux du mobile russe à retarder jusqu'à septembre l'opération prévue à la Bourse de Londres (latribune.fr)

Très haut débit

• Verizon proposera du 300 Mbps le mois prochain (pcinpact.com)

Afrique

• Le Cameroun a lancé un appel d'offres en vue du recrutement d'un troisième opérateur pour la téléphonie mobile (AFP)

INTERNET

Economie numérique

• "L'âge de la multitude, la vraie révolution numérique".  L'avènement d'une société digitale signe la prise de pouvoir de la multitude : un vrai défi pour les organisations, selon Nicolas Colin et Henri Verdier (Les Echos)

Mise en Bourse de Facebook

• L'action Facebook ne vaut plus que 28 dollars. L'action a perdu 10 dollars depuis l'introduction en Bourse, soit 26% de sa valeur. Malgré une séance moins défavorable hier, la glissade devrait continuer (Les Echos)

•  Après la déception de Facebook, la Silicon Valley reste optimiste (AFP)

• Le PDG de Morgan Stanley défend le travail de la banque (AFP)

• Facebook slump hits internet shares (Financial Times)

Noms de domaines

• L'agence indépendante chargée de réglementer les noms de domaine sur internet, l'Icann, a annoncé qu'elle révèlerait le 13 juin les propositions de nouveaux suffixes de coordonnées internet, qui permettront d'aller au-delà des classiques ".com" ou ".org" (AFP)