Revue de presse

Les titres de la presse du vendredi 13 juillet 2012

RÉGULATION

Licences 4G

• Le rapporteur général du Conseil d’Etat vient de demander le rejet de la saisine des syndicats CFE-CGC et Unsa concernant l’attribution par l'ARCEP des licences 4G l’hiver dernier (Les Echos)

Commission européenne/régulation de la fibre optique

• Bruxelles veut alléger la régulation dans la fibre optique. La commissaire européenne à la Société de l'information, Neelie Kroes, veut stabiliser le cadre réglementaire jusqu'en 2020 : « Nous ne sommes pas convaincus qu'une baisse du prix de location des réseaux de cuivre conduise à une augmentation des investissements dans la fibre ». Le prix du dégroupage ne baissera pas, ni le prix de location des réseaux de fibre optique (Les Echos, latribune.fr, AFP)

• Neelie Kroes veut geler les tarifs du dégroupage. La commissaire européenne souhaite que les prix d'accès aux réseaux cuivrés soient harmonisés et stabilisés jusqu'en 2020, afin d'encourager les investissements dans la fibre optique (expansion.lexpress.fr)

• Bruxelles backs down on telecom pricing (Financial Times, Down Jones, telecompaper.com)

• ETNO welcomes the annoucement made today buy Neelie Kroes on ther policy and regulatory approach for the next years in the electronic communication sector in Europe (Communiqué)

• ECTA criticizes European commission proposing on wholesale pricing : "Vice-president Kroes turns her back to competion"(Communiqué ECTA, telecompaper.com)

• Enhancing the broadband investment environment : policy statement by Vice president Kroes (Communiqué de la Commission européenne)

Emploi

• Alors que la grave crise économique et financière qui frappe l'Europe depuis 2008 vient de se traduire par une nouvelle vague de plans sociaux, la perspective de voir les télécommunications mettre en œuvre aussi des suppressions d'emplois inquiète tous les acteurs publics, qui semblent remontés contre l'ARCEP. Le président de l'ARCEP, auditionné par l'Assemblée nationale, rappelle que les opérateurs n'ont pas à faire porter aux salariés le poids de la crise. Mais la question de l'emploi chez les opérateurs est en grande partie indépendante de la question financière. Le problème vient en fait du modèle de développement choisi par la plupart des alternatifs, qui ont empilé les étages hiérarchiques, perdant ainsi beaucoup en souplesse et en réactivité. La concurrence réelle de Free Mobile a juste servi de révélateur à leurs propres faiblesses (Euro TMT)

ARCEP

• L'ARCEP défend son action et son bilan devant les parlementaires (localtis.info)

Autorité de la concurrence

• Bruno Lasserre remonté. Après plusieurs mois de polémique dans les télécoms sur l’aspect trop consumériste de la régulation, le président de l’Autorité de la concurrence a profité de la présentation du rapport annuel 2011 de son instance pour défendre le droit de la concurrence, mis à mal aussi bien par les acteurs économiques que par le gouvernement. Et de rappeler le principal objectif défendu par ce droit dans le cadre d’une économie de marché : protéger les plus faibles (consommateurs comme petites entreprises) et combattre les situations de rente (Euro TMT)

Impact de l'arrivée de Free Mobile sur le marché

• Dans une lettre adressée aux parlementaires, Martin Bouygues repart à la charge contre Free pour se plaindre, une énième fois, de la concurrence agressive du nouvel entrant. Mais si Bouygues Telecom fait aujourd'hui face à des choix douloureux (comme la suppression de 556 emplois via un plan de départ volontaires), l'arrivée de Free Mobile a simplement mis en évidence les faiblesses commerciales de ses concurrents et leur incapacité à s'adapter à  la nouvelle donne, alors que les dirigeants du nouvel entrant n'ont jamais caché leurs objectifs (Euro TMT)

• Free Mobile a-t-il vraiment bénéficié d'avantages indus ? C'est ce qu'affirment les concurrents du 4e opérateur, qui s'en prennent aussi à la régulation de l'ARCEP, qui aurait accordé trop de passe-droits à Free. Mais les choses sont un peu plus compliquées que cela. Analyse (lexpansion.lexpress.fr)

• Free, un alibi trop facile (01 Réseaux)

• Selon Thierry Breton, "Free menace l'innovation dans les télécoms" (01 Réseaux)

• L'ARCEP défend l'accord d'itinérance Orange-Free Mobile (linformaticien.com)

• Itinérance Orange-Free Mobile : Stéphane Richard "comprend" les attaques de Bouygues Telecom. Martin Bouygues exige que l'accord liant ses deux concurrents ne soit pas renouvelé en 2018. Le patron de France Télécom confirme également le caractère provisoire du contrat (Les Echos, AFP)

Royaume-Uni/Panne géante du réseau mobile de O2

• Une panne géante sur le réseau de téléphonie mobile de l'opérateur britannique O2, filiale du géant espagnol Telefonica, perturbait depuis près de 24 heures les communications de plusieurs milliers d'abonnés. L'incident a frappé "le coeur du réseau". Tesco a confirmé que ses clients étaient également touchés. Cette panne rappelle celle rencontré par Orange la semaine dernière (Les Echos, gardian.co.uk, Reuters, AFP)

France/Panne d'Orange/réactions ministérielles

• Fleur Pellerin va convoquer le patron d'Orange pour avoir des explications et imposer un  audit sur l'ensemble des réseaux aux frais des opérateurs. Une sévérité qui semble un peu excessive, d'autant que l'opérateur a su montrer une réelle capacité de réaction et de transparence durant les douze heures que dura la panne.  Si Fleur Pellerin semble,  ainsi que son ministre de tutelle, Arnaud Montebourg, très active sur des questions qui peuvent paraitre secondaires, elle ne s'est pas encore saisi des dossiers plus urgents comme le déploiement du très haut débit ou la disparition programmée de l'industrie française des télécoms (Euro TMT)

Très haut débit

• Assises du THD : les élus rappellent l’importance de la fibre optique. Les élus ont tous rappelé l’importance du très haut débit pour le territoire. Le patron de l’ARCEP a quant à lui remis perspective le rôle des régulateurs et leur impact sur le marché (jdt.fr)

• Les assises du très haut débit confirment le retard français (lecercle.lesechos.fr)

• Peut-il vraiment y avoir des alternatives à la fibre optique ? Certains ne jurent que par la fibre optique pour construire un réseau de nouvelle génération, d'autres estiment que des solutions alternatives peuvent la remplacer dans certaines zones. La 4G, le satellite peuvent-ils être de réels compléments à la fibre ? Le débat a été posé aux Assises du très haut débit (degroupnews.com)

Fiscalité du numérique

• Le gouvernement veut faire payer plus d'impôts à Google, Amazon ou Apple. Si la ministre assure qu'il n'y a "pas d'idées préconçues sur la manière dont doit se mener la réflexion", quelques idées se dessinent  dont celle d'introduire un droit d'accès payant aux infrastructures de télécommunications via les accords de peering (Le Monde)

• Le gouvernement se penche sur la fiscalité de l'économie numérique.  A la suite de la perquisition chez Microsoft, une mission interministérielle vient d'être créée pour regarder de plus près les spécificités fiscales de l'économie numérique (zdnet.fr)

• Les ministères de l’économie, de l’économie numérique et du redressement productif ont annoncé le lancement d’une étude de la fiscalité des entreprises françaises du numérique, pour évaluer leur compétitivité. Bercy fera des propositions à l'automne (latribune.fr, 01net.com, AFP)

• Fiscalité numérique : les géants du Web auront du mal à y échapper (infodsi.com)

• Lancement d’une mission d'expertise sur la fiscalité de l'économie numérique (Communiqué Bercy)

Fréquences/Etats-Unis

• Competition worries snag Verizon deal on airwaves. FCC Chairman Julius Genachowski is preparing to recommend the deal's approval to the agency's five-member board with the hope of clearing it before an informal deal review clock runs out in late August (Wall Str. jal)

TIC/Compétitivité de l'économie française

• La première étude sur les 50 plus grandes sociétés TIC au monde révèle qu'un glissement marqué en faveur des sociétés de software, de hardware et de l'internet est en train de se produire sur ce marché.  Cinq sociétés françaises figurent parmi  les 50 premières entreprises du classement. Un véritable défi se pose à la France qui n'apparaît pas comme un acteur majeur sur les 4 critères établis par l'étude  (Communiqué Booz&Co)

TÉLÉPHONIE MOBILE

Smartphone

• Smartphones pose hurdles for Amazon (Wall Str. jal)

TÉLÉCOMS - STRATÉGIES DES ACTEURS EN FRANCE

Collectivité territoriales

• Présentation de l'avancement du projet Très Haut Débit du Conseil général des Hauts-de-Seine (Communiqué du Conseil Général + discours de P. Devedjian)

• Completel utilise l'infrastructure fibre de THD Seine pour accompagner les entreprises et les collectivités publiques des Hauts-de-Seine (Communiqué Completel)

Vivendi

• Vivendi et l'option Breton. L'ancien ministre de l'économie et des finances, ancien patron de France Télécom, serait en négociations avec Jean-René Fourtou pour venir diriger le conglomérat (Euro TMT)

• Bolloré to build Vivendi stake (Financial Times)

• Restructuration de Vivendi : Fitch attend de voir avant de se prononcer (AFP)

TÉLÉCOMS - STRATÉGIES DES ACTEURS A L'INTERNATIONAL

Opérateurs

• Vers une fusion des activités européennes de France Télécom et Deutsche Telekom ? Concrètement il s'agirait pour les deux opérateurs d'apporter à une société commune l'ensemble de leurs filiales européennes, qui s'équilibrent à peu près, hormis leurs activités domestiques (Euro TMT)

• Vodafone, France Télécom win European Union case on local tax payments (Dow Jones)

• Vodafone pays NZ$840m for rival Telstra business (Financial Times)

INTERNET

Hadopi

• Hadopi : un budget trop élevé pour la ministre de la culture. Hadopi demande un budget de 12 millions d’euros. Mais pour Aurélie Filippetti, auditionnée devant la commission des affaires culturelle, ces 12 millions « tombent mal » et la Hadopi devrait donc devoir faire des économies (zdnet.fr)

WiFi

• Les cabines téléphoniques new-yorkaises transformées en hotspots WiFi gratuits. Un test est actuellement mené sur 10 cabines qui diffusent du WiFi gratuitement dans un rayon de 100 mètres (gigaom.com,  zdnet.fr)

SECTEUR POSTAL

France

• Transformation numérique des métiers du courrier : "La Poste va faire cohabiter services virtuels et réels" une interview de David Fayon/La Poste Courrier (01 Business)

Italie

• Tagli agli uffici, Poste puntualizza: "Elenco AgCom non è un piano di chiusura". Poste Italiane precisa in merito al taglio degli uffici e alla "cura dimagrante" che andrebbe a colpire in maniera pesante soprattutto i territori già svantaggiati come quelli di montagna e collina (riminitoday.it)