Revue de presse

Les titres de la presse du mardi 15 juin 2010

ARCEP/RÉGULATION

Convergence fixe-mobile/cross selling

• Les sages de l'Autorité de la concurrence sont favorables au croisement des fichiers clients de mobile et de fixe de France Télécom. SFR et Bouygues Télécom peuvent continuer à croiser leurs abonnés mobiles et internet. Orange, leader des deux marchés (47 % des abonnés Internet et près de 40 % des abonnés mobiles), pourra lui aussi croiser ses abonnés, même si l’Autorité avoue que "la mise sur le marché d'offres de convergence par Orange présente des risques pour la concurrence, notamment tant que la situation restera bloquée sur le marché mobile : elle mérite une attention au cas par cas". L'Autorité de la concurrence craint que la généralisation du quadruple play barre la route à Free dans le mobile  (Les Echos, La Tribune, Correspondance de la presse, Média+, pcinpact.com, generation-nt.com, 01net.com, AFP)

• Les opérateurs mobiles poussés à ouvrir leur réseau 3G à Free. L'Autorité de la concurrence souhaite faciliter l'arrivée de Free dans le mobile, pour ne pas pénaliser  ce FAI encore incapable de faire des offres sur ce segment. Pour éviter qu'il soit évincé du marché des offres internet et mobiles, le gendarme de la concurrence veut qu'Orange, SFR et Bouygues Telecom lui ouvrent leurs réseaux 3G dès 2012 (Les Echos)

• Jusqu'où faut-il aider Free à réussir son pari dans le mobile ? Au nom de la concurrence, la cause semble entendue : le maximum doit être fait pour que Free puisse rattraper son retard. A l'image d'un marathonien ayant raté le départ, Free serait donc en droit d'obtenir que la régulation lui fournisse une voiture lui permettant de combler une partie de son retard. Une voiture dont il payerait l'essence mais dont l'achat aurait été payé par ses rivaux ! Car c'est bien aux acteurs installés que l'on demande d'aider Free à se mettre au même niveau qu'eux. Même s'ils seront dédommagés financièrement pour cela, l'on peut comprendre qu'ils crient à l'injustice (Edito/Les Echos)

• Convergence entre les télécoms fixes et mobiles : l'utilisation croisée de bases de clientèle est possible, y compris de la part d'Orange. La mise sur le marché d'offres de convergence par ce dernier opérateur mérite une attention au cas par cas, compte tenu des risques pour la concurrence. L'Autorité fait des recommandations pour améliorer la fluidité du marché (Communiqué Autorité de la concurrence)

Montée en débit

• L'Autorité de la concurrence fait part de son opposition à tout projet de montée en débit des lignes ADSL en France. Elle "recommande très vivement d'exclure [du plan très haut débit gouvernemental, NDLR] les projets de montée en débit par modernisation du réseau téléphonique. Au-delà des limites que soulèvent ces projets sur un plan concurrentiel, en incitant les collectivités territoriales à les mettre en oeuvre, l'Etat désinciterait l'opérateur historique à investir dans la fibre optique jusqu'à l'abonné. L'objectif du programme doit rester le déploiement d'un nouveau réseau pérenne", estime-t-elle, après un premier refus fin décembre dernier. Plus généralement, "dans les zones rentables, une préemption des déploiements [de fibre optique, ndlr] par l'opérateur historique pourrait conduire à une dégradation des conditions d'accès des opérateurs tiers au réseau. L'intensité concurrentielle s'en trouverait dégradée" (Les Echos)

Programme national pour le très haut débit

• Le gouvernement français a publié hier son "programme national très haut débit", financé à hauteur de 2 milliards d'euros par le grand emprunt et destiné à atteindre 100% du territoire d'ici à 2025. L'accent est mis sur le déploiement de la fibre optique jusqu'au logement, à la ville comme à la campagne. L'Etat souhaite créer un "effet de levier" en investissant aux côtés du secteur privé, afin d'inciter les opérateurs télécoms à augmenter leurs dépenses dans les zones moins denses et donc moins rentables. Les premiers projets démarreront uniquement à titre expérimental. L'ARCEP estime que seul le déploiement dans les zones les moins peuplées devrait être subventionné, mais il doit encore en préciser le cadre réglementaire. Un projet de décision a été élaboré et une consultation publique lancée vendredi (Les Echos, telecompaper.com, Correspondance de la presse, Le Figaro, pcinpact.com, AFP)

• Programme national très haut débit : l'Autorité de la concurrence donne un avis favorable (itrmanager.com)

• Fibre optique : le gouvernement veut plaquer “la dynamique” au-delà des zones très denses. Le Premier ministre dévoile les orientations du programme national très haut débit avec des pistes de financement au-delà des très grandes villes. A côté, l'ARCEP consulte sur un projet de décision sur le FTTH dans ces "zones moins denses" (itespresso.fr)

• Les communiqués de presse : de Matignon, du Secrétariat d'Etat au numérique, de l'Autorité de la concurrence

• L'ARCEP a lancé, le 11 juin, la consultation publique sur son projet de décision précisant les modalités de l'accès aux lignes à très haut débit en fibre optique en zones moins denses (localtis.info)

FTTH

Italie

• Telecom Italia joue cavalier seul. Le président de l'opérateur a dévoilé son plan en matière de fibre optique, sans donner de détail sur la somme que devra débourser le colosse des télécommunications entre 2013 et 2018 pour fibrer un ménage sur trois (La Lettre Euro TMT)

• Time Telecom Italia woke up and smelled the coffee. With networks creaking under the weight of exploding data traffic, the next war in European telecoms regulation is on the verge of breaking out. If telecoms operators are to have any chance of satisfying commercial and consumer demand for bandwidth-hungry services, the deployment of new fibre networks is an urgent requirement. Since mobile operators ultimately depend on the speed and capacity of core fixed line networks, it is there that the battle will be fought (Financial Times)

France

• "Le très haut débit structure un territoire" : une interview de Thierry Bardy, directeur d'Intermediasud, qui vient d'écrire un livre blanc s'appuyant sur l'expérience de la fibre optique vécue dans le sud du Tarn (ladepeche.fr)

• La Seine-et-Marne raccorde son réseau très haut débit à celui de la RATP (Les Echos)

Terminaison d'appel/Royaume-Uni

• Ofcom calls time on BT's mobile termination rates (computing.co.uk)

Neutralité des réseaux

• Neutralité des réseaux : les acteurs du contenu entrent dans le débat (electronlibre.info)

• Sprint May Cap Laptop Data Roaming. Sprint said laptop customers using an excessive amount of mobile data while roaming could have their accounts temporarily suspended, though the carrier still doesn't plan to limit the wireless connection for its high-volume smartphone customers (Wall Str. jal)

• Sprint Nextel said it doesn't plan to slow down or limit the wireless connection for its high-volume customers, although it would consider suspending the service for mobile broadband plans for excessive use out of the carrier's network (Dow Jones)

• Internet mobile : ça sature de partout.  Après AT&T aux USA, O2 en Grande-Bretagne fixe à nouveau des limites à ses offres compte tenu de la saturation de son réseau, malgré de récentes optimisations matérielles et logicielles (businessmobile.fr)

TÉLÉPHONIE MOBILE

LTE

• Deutsche Telekom startet bundesweiten LTE-Netzausbau in Ostdeutschland, schließt weiße Flecken (Communiqué DT)

• BWA Auction Is Bad News for WiMax's Future. Long Term Evolution (LTE) won big in India's Broadband Wireless Access (BWA) spectrum auction, and that spells more trouble for rival technology WiMax while boosting the credibility for a version of LTE that uses one channel for both data downloads and uplinks (lightreading.com)

Equipementiers

• Les fabricants de téléphones mobiles en mal de composants. Motorola et HTC font face à des difficultés d'approvisionnement en raison de l'explosion des ventes de smartphones. Selon Samsung, cette situation pourrait durer jusqu'à début 2011 (Les Echos)

Modèle économique

• Le marché des jeux vidéo a baissé de 10% en 2009. Les éditeurs misent désormais sur le boom d'internet et des applications sur smartphones (La Tribune)

Usages

• Avec 4 millions de Français qui se connectent quotidiennement à l'Internet via leur mobile. L'accès au Web est devenu le troisième usage du téléphone portable en France. Une étude GroupM-SFR décrypte la façon dont les mobinautes surfent (jdnet.fr)

MVNO

• Le pack prépayé Simplicime à 29€90, frais de livraison offerts (Communiqué de presse)

Données personnelles

• Of atrophying flesh and phones. A famous American telephone firm seraches for a new lease on life (The Economist)

TÉLÉCOMS - STRATÉGIES DES ACTEURS EN FRANCE

Opérateurs

• Bouygues Telecom, qui comptabilisait 428 000 abonnés ADSL au premier trimestre de l'année 2010 a atteint le cap symbolique des 500 000 clients Internet. Les offres quadruple play de l'opérateur sont à l'origine de ce succès (média+, AFP, Communiqué Bouygues Telecom)

• Frédéric Ruciak DG adjoint marketing et communication, Bouygues Telecom : "Tout le monde nous avait dit que le marché du fixe était immuable". Le petit dernier du marché du haut débit peut se féliciter d'une offensive réussie sur le marché du fixe. Après avoir acheté son propre embryon de réseau fixe en juillet 2008, il a passé un contrat avec Numericable-Completel pour utiliser ses infrastructures à haut débit, puis, dès l'automne, à très haut débit (Les Echos)

• Orange Business Services rejoint l'initiative vCloud de VMware pour des solutions interopérables en mode cloud computing (Communiqué)

TÉLÉCOMS - STRATÉGIES DES ACTEURS A L'INTERNATIONAL

Opérateurs

• Le fonds Ongoing, qui détient 6,74 % du capital de Portugal Telecom, votera contre la dernière offre de Telefonica pour la participation de PT dans le brésilien Vivo (Les Echos)

• Deutsche Telekom ouvre en Israël son premier centre R&D hors Allemagne (La Tribune)

Afrique

• Bharti Airtel a finalisé l’acquisition des 15 opérations africaines du groupe Zain, pour une valeur de 10,7 milliards de dollars. Avec cette acquisition, Airtel devient véritablement une marque mondiale avec un réseau couvrant plus de 1,8 milliards de personnes. Bharti fera désormais partie des 5 plus grands opérateurs mobiles au monde, avec 18 opérations à travers l’Asie et l’Afrique et une base de clients de plus de 180 millions (infosgabon.com)

• Zambie : l'opérateur historique, Zamtel, enfin privatisé (Jeune Afrique)

• Quel prix pour Djeezy/filiale alégrienne d'Orascom? Le montant de la transaction varie de 1,7 milliards à 6,5 milliards d'euros (Jeune Afrique)

• Le sud-africain MTN modernise son réseau au Nigéria ((Jeune Afrique)

• Kenya : out of thin air. The behind-the-scene logistics of Kenya's mobile-money miracle (The Economist)

• Afrique centrale : les investissements dopent le marché du mobile. Le cabinet Frost & Sullivan prévoit une multiplication par trois des revenus générés pour le secteur des télécommunications mobiles dans la région, d'ici à 2015. A l'origine : le développement du réseau qui encourage la demande (atelier.fr)

Inde

• Mobile-network bet pay off for India's tata teleservices (Wall Str. jal)

Téléphone satellitaire

• Le groupe britannique Inmarsat, leader mondial des télécommunications mobiles par satellite, a dévoilé lundi à Singapour l'IsatPhone Pro, son premier téléphone satellitaire portable grâce auquel il espère prendre pied sur un marché dont il était absent (Les Echos, AFP)

Déontologie

• Deutsche Telekom spy case dropped. The former chairman and chief executive of Deutsche Telekom will not face charges after a probe into spying on board members and journalists in 2005 and 2006 failed to find sufficient evidence (Financial Times)

INTERNET

Hadopi

• Hadopi et le verrou Orange, tout était déjà écrit voilà deux ans (pcinpact.com)

Modèle économique

• Pour un partage des recettes colossales du Net (Libération)

Usages

• La coupe du monde de football à l'épreuve du web et des réseaux sociaux (01 Informatique)